Degré 10

de Séjournet de Rameignies

512 – Jacques IV Séjournet, °Blicquy 29 mai 1661, inh. à Blicquy 17 juin 1730, seigneur du Quesnoit, et après le décès de son frère aîné Charles, seigneur de Cantaraine, et suivant son épitaphe il est dit également seigneur de Gages x Ath (Saint-Julien) 26 avril 1692

513 – Elisabeth Ponthieu, °Ath, †22 septembre 1723, dont dix enfants : Marie-Anne, Jacques, Louis, Marie-Lembertine, Marie-Catherine, Marie-Isabelle (x Louis van der Maer), Jean, Marie-Louise, Marie-Thérèse et Marie-Catherine. Les Ponthieu sont issus d’une famille originaire de Picardie, qui s’établit à Ath au XVIème siècle.

514 – Jean-François de la Catoire de Blaton, bp Tournai (Sainte-Marie-Madeleine) 26 juin 1688 (susc : Jean Dupont et Anne Baudouin), †Blaton 4 août 1750, inh. le 5 août 1750 dans le choeur à Rameignies, écuyer. Il était seigneur de Blaton (qu’il releva le 13 février 1711), de Rameignies, de Marpent et Hergies – après son oncle Ghislain François, de Marcoing par le décès de son frère). Il vendit : Hergies, le 15 janvier 1727, à Jean-Dominique de Wolff, écuyer, et s’en déshérita le 20 du même mois. Le prix de vente fut de 14000 florins et 50 pistoles ; Marpent le 4 septembre 1728, avec déshéritance du 10, à Marie-Thérèse de Wintre. Prix de vente : 55200 florins ; Marcoing en 1748, à Marie-Françoise de France, baronne de Lapret, femme de François le Roy de Ville, et depuis comte de son nom ; x Cm Tournai 11 février 1722 devant le tabellion garde-notes J.J. Vinchent et le notaire P. Bonnet (12 février chez les Capucins; dont présents : le prieur, R.P. Anselme de Bastoigne et monsieur François-Mathieu Couvreur, avocat) (le rituel n’ayant pas bien été suivi pour cette union, il fut procédé à un mariage régulier dans l’église de Blaton, dès le 4 novembre 1722 avec comme témoins F.M. Couvreur et F. Hoyois)

515 – Anne Hoyois, bp Blaton 29 novembre 1699, y †14 février 1752, inh. le jour suivant à Rameignies, devant l’autel de Notre-Dame. Elle eut dix enfants : Marie-Anne, Philippe (Sous-Lieutenant au régiment de dragons wallons du prince de Ligne), Marie-Catherine, Jean (Lieutenant au Régiment de Ligne-dragons, seigneur de Blaton et de Rameignies) x Thérèse van Lathem, Ghislain (Capitaine au régiment de Ligne-infanterie, Maximilien, Marie-Catherine, Maximilien (Capitaine de grenadiers au régiment de Ligne-infanterie, Louis (licencié en droit, prêtre, chanoine de la Cathédrale de Tournai), Marie-Amélie.

516 – Charles-Louis de Roisin, bp Tournai 22 avril 1698, †22 juin 1772, inh. à Forest, le lendemain, écuyer, chanoine du chapitre de Notre-Dame à Tournai, par admission du 13 juin 1715, puis, après s’être démis de cette prébende, chevalier d’honneur au Parlement de Flandre à Douai du 7 mai 1734 au 22 avril 1770, il devint seigneur du marquisat de Roisin (composé des terres de Forest, du Parcq, de Bourg-à-Pont et de Warlaunois, sises en Hainaut), lors de la mort (après 1715) de son arrière-cousin le marquis Jean-François de Roisin (ce dernier était député de la Noblesse aux Etats du Comté de Hainaut, qui obtint par lettres du Roi Charles II du 5 mai 1686 érection des terres de Forest, Parc, Bourg-à-Pont et Warlaunois, situées en Hainaut en marquisat sous le nom de Roisin. Il était fils d’Alexandre et d’Alix de Hennin-Liétard. Il avait épousé Marie-Thérèse le Danois, fille de Charles, baron de Cernay et de Novion, grand-maréchal et premier vicomte héréditaire de Hainaut et de Marie de Noyelles. Ils eurent un fils, Philippe-François, marquis de Roisin, capitaine aux Gardes-Wallonnes en Espagne, et deux filles Marie-Thérèse et Marie-Françoise), x 9 mars 1731 (xx Lille 5 février 1746 Marie-Jeanne de Waignon, †27 avril 1762, âgée de 50 ans, dame de Lowes, fille de François-Guillaume, écuyer, seigneur de la Marlière, des Marissons, de Lowes, etc., député de la noblesse des Etats de Lille, maïeur de cette ville, et de Marie-Thérèse Hespel de Flencques)

517 – Joséphine-Victoire de Thiennes, bp Ere-lez-Tournai 1 juin 1703, †1734

518 – Charles-Urbain de Rets Brisuila de Chanclos, °Namur (bp Saint-Michel) 13 octobre 1686, †Bruxelles (Sablon) 19 février 1761 inh. à Lèves.  A quinze ans, il débuta, dans le Milanais, comme officier dans la carrière des armes et fut capitaine au régiment du duc d’Arenberg. Vers 1726, il est nommé colonel du régiment du prince Claude de Ligne, investi du commandement civil et militaire de la ville de Luxembourg. Par brevet du 17 janvier 1734, il est nommé Feld-wachtmeister en 1734. Il participa à la Guerre de Succession de la Pologne (entre Charles VI et Louis XV). L’armée du Prince Eugène opéra en Allemagne, en octobre 1735, à partir de Bingen sur le Rhin, en direction de la Moselle. Dans l’ordre de bataille, Chanclos figure comme adjoint au Prince de Lippe, ayant à sa disposition un groupement de six bataillons. Avec ces troupes et un régiment de dragons, il fut chargé d’améliorer les communications en direction de Simmern: les pentes et forêts du Hunsruck rendaient, en effet impossible le passage de l’artillerie et du train. Cependant, les Français contraignirent le Prince Eugène à la retraite. Les évènements décisifs de la guerre allaient se passer en Italie. Par brevet du 8 mai 1738, il est nommé feld-maréchal lieutenant et en 1739, il signe plusieurs ordonnances comme commandant de la ville et du duché de Luxembourg avec le titre de Chambellan de S.A.R. le Duc de Toscane. Nommé général de bataille au service impérial en 1740.

Par LP du 18 juin 1741, il est élevé à la dignité de Comte pour lui, ses hoirs et successeurs. En 1742, il est nommé gouverneur d’Ostende.

degré 10

27 juin 1743 | Bataille de Dettingen

Cela ne l’empêcha pas d’être appelé à participer à la campagne d’Allemagne en prenant un commandement, dans les rangs de l’armée dénommée de la Pragmatique Sanction, qui, sous les ordres du roi Georges II d’Angleterre, comportait aussi des contingents des Pays-Bas. Opérant sur le Main, cette armée obtint le 27 juin 1743 la victoire de Dettingen et atteignit Worms sur le Rhin. Dans l’ordre de bataille, le général Chanclos figurait subordonné directement au Feldmarchall duc d’Aremberg. Dès le 6 août 1745, il subit, en tant que gouverneur de la place d’Ostende, le siège des Français. La garnison d’Ostende se composait de cinq bataillons anglais et d’un seul bataillon hollandais; à cela venaient s’ajouter deux compagnies autrichiennes sans compter les canonniers. Après une bataille longue et rude, il signa le 24 de ce mois, une capitulation honorable. Le comportement du Gouveneur d’Ostende au cours de ces journées difficiles a été hautement appréciée : la suite de sa carrière en est la preuve.

Quelques années plus tard, le commandement des troupes des Pays-Bas, qu’exerçait aussi le Maréchal de Koenigsegg, fut confié ad interim au Comte de Chanclos, qui venait d’être élevé au grade de Commandant de l’artillerie, grade immédiatement inférieur à celui de Feldmarchall. Lors du siège de la ville de Bruxelles, il fut directement subordonné au général van der Duyn. Après la prise de la ville par les Français, le Comte de Chanclos résida en sa seigneurie de Lesve, où il fut prisonnier sur parole. A l’intervention du Duc de Cumberland, il fut échangé contre les généraux français Leuth et Polignac, faits prisonniers par un parti de hussards au début de juin 1747 entre Namur et Bruxelles.

Nommé par LP de l’Empereur François datées du 3 juillet 1754 Feldmarschall soulignant en des termes élogieux, les longs services rendus par ce soldat au cours de dures guerres, grâce à ses qualités de jugement, à sa bravoure et à son expérience (le même jour l’Impératrice reconnaissait, en des termes identiques, le dévouement à sa personne, de son loyal sujet des Pays-Bas). A la mort du Duc d’Aremberg, il fut appelé à succéder à celui-ci dans le commandement en chef des troupes aux Pays-Bas. Il vint se fixer à la Cour de Bruxelles. Il habita l’hôtel qu’avaient successivement occupé le Comte de Hornes, le Prince de Salm et le Ministre des Provinces Unies, au Haut Sablon, face à la gracieuse fontaine érigée par Lord Ailsbury en l’honneur de Marie-Thérèse. Sa longue carrière militaire s’achevait au poste suprême, dans le calme de la paix. Mais au lendemain de son élévation à cette position élevée, il fut frappé par une infirmité qui ne le quitta plus et l’empêcha d’exercer en fait ses fonctions.

Après tant d’années d’activité consacrées au Service, le Maréchal de Chanclos put enfin s’occuper, sans doute, de ce fief de Lesve dont il était devenu seigneur dans sa jeunesse. Il se rendit acquéreur de la seigneurie voisine de Bois-de-Villers, à la lisière de la Forêt de Marlagne. Il fit d’autre part tracer par un élève de Lenôtre les plans du jardin français de sa demeure champêtre. Il fit aussi don du terrain nécessaire pour la construction d’une nouvelle église à Lèves (ou Lesve), x Luxembourg 1736

519 – Ludvine du Bost-Moulin, °1710, †Bruxelles (Sainte-Gudule) 17 août 1785, baronne d’Esch, dame de Mont-Saint-Jean, Brandenbourg, Millendahl et Strassen. Elle fut dame du palais de l’Impératrice Marie-Thérèse. Elle fut choisie le 12 septembre 1768 comme Grande Maîtresse de la Cour de Vienne, et honorée le 3 mars 1769 de l’Ordre de la Croix Etoilée (= ordre noble créé à Vienne à la suite de l’incendie du palais en 1668 : un coffret contenant une relique de la Vraie Croix ayant échappé au feu). Après la mort de l’Impératrice, l’Empereur Joseph II vint, lors d’un séjour à Bruxelles en 1781, la visiter: il n’aimait pas l’étiquette et se plaisait à se rendre en simple frac, avec un carrosse de remise, chez les dames de l’aristocratie bruxelloise pour se mêler au cercle de leurs invités. Elle eut cinq enfants: Anne-Léopoldine (honorée de l’Ordre de la Croix Etoilée, x Henri du Fourneau, comte de Cruyckenbourg), Marie-Josèphe (dame d’honneur, d’abord à la Cour de l’Impératrice Reine, ensuite auprès de l’Archiduchesse Elisabeth dans le Wurtenberg), Charlotte (dame Chanoinesse du Monastère du Berlaymont), Lamoral (colonel au régiment d’infanterie du Duc Charles de Lorraine), Marie-Françoise (qui suivant le Tsar Alexandre fut l’une des plus jolies au Congrès de Vienne, x comte Nicolas Esterhazy) et Françoise.

520 – Jean-François de Saint-Loup, °Pont-de-Veyle (Ain) 27 août 1713

521 – Claudine Fantin

522 – Claude Burtin, vigneron, tonnelier, x Charnay-lès-Mâcon 14 juin 1734

523 – Philiberte Cochet

524 – Léonard de Lamberts, °1685, †1765, chevalier du Saint-Empire, seigneur de Cortenbach, Eenraede, Vaelsbroeck, de la vicomté de Montenaken, premier bourgmestre d’Aix-la-Chapelle, membre du grand et du petit Sénat de cette ville de 1724 à 1758 (x 1708 Anne-Emerentine, baronne de Surlet, †12 mars 1714, dame héritière de Bergilers et de Trayneau, fille de Maximilien, baron de Surlet et du Saint-Empire, seigneur de Trayneau et de Bergilers, l’une des douze pairies du comté de Namur, et d’Angèle de Horion) xx château de Cortenbach 13 mars 1716

525 – Marie-Georgine, comtesse d’Aspremont-Lynden et du Saint-Empire, dame de Crèvecoeur sous Herve, Terkeelen.

526 – François-Maurice, baron de Veyder-Malberg, °Julich 29 avril 1699, †Malberg 16 octobre 1764, seigneur de Malberg, d’Obersche, Mehr, Bettenfeld, Heyer et d’Hobenfelz, grand bailli de Neubourg, créé baron par l’empereur Charles VI par LP du 10 janvier 1732 x Cm château d’Ansembourg 24 janvier 1723

527 – Marie-Thérèse de la Neuveforge (ou de Neufforge), °Arlon 11 décembre 1704 (susc : Charles-Albert de Bettenhoven; et Marie-Jeanne de Bettenhoven, sœur de Charles-Albert), † Malberg 22 février 1773

528 – Ignace Behaghel, °Morbecque 11 octobre 1696, †Bailleul 8 juillet 1775, Premier Conseiller et Subdélégué de l’Intendant de la ville et châtellenie de Bailleul, puis avoué de cette ville, aïeul de l’écivain Marguerite Yourcenar, née Cleenewerck de Crayencour (1903-1987) x Bailleul 13 novembre 1729

529 – Marie-Anne van den Walle, °Bailleul 12 janvier 1699, y †25 mars 1783, aïeule de l’écivain Marguerite Yourcenar, née Cleenewerck de Crayencour (1903-1987).

530 – François-Romain de Coussemaker, °Bailleul 8 août 1698, y †10 mars 1774, président du magistrat de Bailleul, aïeul de l’écivain Marguerite Yourcenar, née Cleenewerck de Crayencour (1903-1987) x Bailleul 6 septembre 1732

531 – Marie-Jeanne Sennesael, °Bailleul 10 mai 1699, y† 1 avril 1774 à 75 ans, aïeule de l’écivain Marguerite Yourcenar, née Cleenewerck de Crayencour (1903-1987).

532 – Jean de Haene

533 – Catherine Dauwins

534 – (Galland)

535

536 – Guillaume de Limon, °Furnes 28 décembre 1681, †château de Gyverinckhove (près de Furnes) 24 septembre 1727, écuyer, échevin, conseiller pensionnaire et greffier de la ville et de la notarie de Furnes. Il fut le dernier châtelain de Gyverinckhove, ce château près de Furnes, appartenant aux Limon depuis 1590 par succession de la famille de Blonde x Ypres (Saint-Nicolas) 3 avril 1713

537 – Isabelle Merghelinck, °Ypres 27 novembre 1692, y †1 septembre 1726.

538 – Jacques-François de Tronzon, écuyer, seigneur de Steenhuyse, Fichaubois. Il fut échevin d’Ypres. Il fut créé chevalier du Saint-Empire pour lui et ses descendants mâles, avec décoration, confirmation et approbation d’armes et la permission de faire précéder son nom de la particule de par LP de l’empereur Charles VI du 16 mars 1714 x Ypres (Saint-Jacques) 20 juin 1715

539 – Isabelle de Carpentier, °Ypres, bp Saint-Martin 30 janvier 1688. 

540 – Charles-Balthazar Diericx de ten Hamme, dit le Boiteux, chevalier, °Alost 23 octobre 1690 ss. Dus Carol-Balth. De Bremaker, Josina Ballius), y † 16 août 1760 à 70 ans, receveur de la ville d’Alost y x 23 décembre 1720 (tt. Joes-Rogerius Cayman, Joannes Diericx)

541 – Justine-Maximilienne Cayman, bp Alost 30 décembre 1692 (ss. Marcus v.d. Brande, Josine Caymans), y †24 janvier 1784

542 – (Veltganck)

543

544 – Nicolas Fontaine, bp Mons (Saint-Germain) 18 septembre 1659, y † (Sainte-Waudru) 18 septembre 1717, seigneur de Brasenne au Tombois et de Ghelin, licencié ès lois, receveur du chapitre de Sainte-Waudru x Cm 27 avril 1685

545 – Jacqueline Grart, †Mons (Sainte-Waudru) 18 juin 1736

546 – Jean-François de Braine, °Mons 26 mai 1692

547 – Marie-Jeanne Evrard, °Mons 25 juillet 1687

548 – Gaspar Caroly, capitaine d’une compagnie de bourgeois de Mons

549 – Marie-Anne Ghislain

550 – Jean-Dominique de Behault, bp 9 septembre 1678, †(de Saint-Germain) 13 avril 1748 x (Saint-Germain) 6 septembre 1725

551 – Marie Brasseur, †7 février 1767.

552 – Pierre Fontaine, bp Mons (Saint-Germain) 16 mai 1687, †Mons (Sainte-Waudru) 19 février 1741, licencié ès lois, avocat au conseil souverain de Hainaut. Il était fils de Nicolas (= 544) x Louvain 2 juin 1712

553 – Marie-Isabelle van Buggenhout, †Mons (Sainte-Waudru) 11 novembre 1752.

554 – Jean Fontaine, °Mons 11 septembre 1690, y † (Sainte-Waudru) 21 avril 1740, seigneur de Rombise du chef de son épouse, licencié ès lois, avocat au conseil souveraine de Hainaut, capitaine d’une compagnie bourgeoise. Il était fils de Nicolas (= 544) x Mons (Sainte-Waudru) 4 juin 1759

555 – Marie-Thérèse Lison, °Mons 18 juin 1689, y † (Sainte-Waudru) 4 juin 1759, dame de Rombise, Joncquoy, Thiéblain. Elle était la dernière de sa famille.

556 – (Largillière)

557

558 – (du Cornet)

559

560 – Louis-Ignace Le Fevere, °Audenaerde 20 octobre 1673, y † 15 février 1738, inh. dans l’église de Sainte-Walburge, seigneur de Tenhove, de Terbeke, de Forest, de Cleenbecque, de Terbempst, licencié ès lois à l’université de Louvain le 12 mars 1699, conseiller receveur général héréditaire de la haute et basse châtellenie d’Audenaerde en 1703, haut-échevin de la ville d’Audenaerde de 1711 à 1725, il fit démolir pour cause de vétusté le château de ten Hove x avril 1719

561 – Barbe Odemaer, °Audenaerde 24 juin 1685, y †31 janvier 1768, elle obtint, ainsi que ses enfants, après la mort de son époux, le 12 février 1752 de l’impératrice Marie-Thérèse des LP de noblesse avec rétroaction

degré 10 degré 10

562 – Jacques-Ferdinand van der Sare, †1745, seigneur de Maneghem, Hoogcamere, Blaesveld, grand bailli du Pays de Waes

563 – Isabelle-Cornélie Hujoel, °1711, †1786, dame et baronne de Blaesveld.

564 – Guillaume-Dominique du Bois dit van den Bossche, °Bruxelles (bp Sainte-Catherine) 7 août 1704, †10 décembre 1786, éc., seigneur de Hoogcamere, ten Dorent, ter Scharent, licencié de l’université de Louvain (x MarieThérèse de Landmand, °23 novembre 1706, †Gand 19 avril 1729, dame de Notax et Weghewalle, fille du chevalier Charles-Rudolphe, seigneur de Notax et de Marie-Thérèse van der Piet) xx 7 juin 1740

565 – Marie-Louise van der Haeghen, °Rotselaer 2 mars 1742, †Gand 29 novembre 1742, baronne héritière d’Herdersem et de la seigneurie de Meere enclavée dans Vosselaere (x 1730 Ignace-François de La Tour et Taxis, †16 août 1737, seigneur de Baleghem, fils naturel, légitimé en 1717, du prince Ignace-Lamoral, comte de La Tour, Valsassine et Taxis et de Marie-Louise Rodriguez d’Evora y Vega)

566 – Gilles Rooman, °Gand 25 mai 1696, †7 septembre 1789, âgé de 93 ans, nommé conseiller du conseil de Flandre par LP du 17 octobre 1732, et l’année suivante conseiller ordinaire du même conseil. Il siégea pour la première fois en 1732 (x Livine de Vadder, fille de Liévin et d’Isabelle van Doorneseele) xx Gand 30 avril 1730

567 – Livine Ramondt, †16 juillet 1766

568 – Antoine d’Hoop, °Gand 1708, y† 1786

569 – Thérèse-Françoise Raparlier, °Gand 1708, y† 1786

570 – Jean-Baptiste Danneels, °1700, seigneur de Synghem ten Brande, capitaine de la garde bourgeoise. Il cèda la seigneurie de Synghem ten Brande et de ter Beken à Antoine-François d’Hoop (

571 – Adrienne-Louise Marius, °1708, †1770, famille noble d’origine romaine, dont l’arrière-grand-père Louis Marius était auditeur général de la légation apostolique du Rhin et conseiller de S.E. l’Electeur de Trèves.

572 – Pierre-Louis van Alstein, bp (Saint-Bavon) Gand 1 août 1706, y †17 juillet 1778, seigneur de Peteghem, Radepas, haut pointre de la châtellenie d’Audenaerde, greffier héréditaire de la seigneurie de Saint Bavon à Gand. Anobli par LP du 17 janvier 1771 x (xx 2 décembre 1758 Jeanne-Thérèse Elbo, °1711, †1780, s.p., fille de Pierre, receveur des exploits du Conseil de Flandre et de Marie-Josèphe van Bouchoute)

573 – Marie-Marguerite de Clercq d’Hurtebise

574 – Josse Neyt, °ca 1695, †1779, premier official des Etats de Flandre

575 – Jeanne-Françoise van Coppenolle (xx Daniel van Coppenolle)


Forgeur

576 – Pierre-Joseph Forgeur, °Liège, bp (Notre-Dame-aux- Fonts) 21 février 1708, y †30 septembre 1768, drapier, habitant place Saint-Barthélemy à Liège y x (Saint-Thomas) 4 février 1732

577 – Marie-Aleyde Dallemagne, bp Liège 31 août 1704, y †9 janvier 1781.

578 – Nicolas Donnay

579 – Catherine Guinotte

580 – (Humblet)

581

582 – (Collinet)

583

degré 10

584 – Simon Dupont, bp Liège (Saint-Adalbert) 4 janvier 1678, marchand rue d’Avroy à Liège (x N. N.) xx Saint-Martin-en-Ile 30 janvier 1711

585 – Marie Mary

586 – Jean de Marteau, dit chevalier de Marteau, °Theux 22 juin 1718, y †13 avril 1802. Il était jurisconsulte, haut forestier et haut gruyer héréditaire de la Porallée et commune Saint Remacle après son frère par relief du 11 novembre 1789, bourgmestre de la ville de Theux en 1755, 1756, 1757, 1761 et 1762 x Theux 4 février 1743

587 – Catherine-Françoise de Boniver, bp Theux 29 mars 1723, y †20 novembre 1786, sa cousine germaine.

588 – Jacques Joseph Fabry

589 – Marie-Madeline Hebronvaux, °Visé 18 juin 1694

590 – François Barthélemy Bertoz, °Liège 21 janvier 1700, y† ca 1775 x 1730

591 – Catherine Willems, °Liège 27 mai 1718, y† ca 1740

592 – Lucas III Breuls, bp Maastricht (Sainte-Catherine) 20 février 1663, †Wyck-Maastricht 4 juin 1737, inh. le 6 juin 1737 aux côtés de son épouse, dans le chœur de l’église paroissiale de Saint-Martin à Wyck. Il releva le métier des Merciers, il paya en 1694 la moitié des droits, il loua une maison sise à Wyck, près du pont sur la Meuse, appelée den gulden Wagen, le 21 mars 1703 il loua une maison sise à Wyck, près du pont appelé l’Ange doré, il fut propriétaire d’une maison à Wyck, rue Droite Het Juden Hoofd, héritée de son père, et aussi une autre à Maestricht qu’il loua à Simon Nypels x Wyck (Saint-Martin)8 janvier 1696

593 – Jeanne-Marie Deumens (parfois Damen, Daemen, Duymen)

594 – Jean-Egide Gérardi, bourgeois de Maestricht, qui acheta en 1681 le métier des Merciers, et exerçait la profession de pharmacien

595 – Catherine Graven, †18 novembre 1755, d’une famille originaire de Maestricht.

596 – (Musch)

597

598 – (Piton)

599

degré 10

600 – Arnold Tiecken, °château de Hamal (paroisse de Russon). 11 avril 1685, haut maïeur et bourgmestre de Tongres x Maastricht 22 janvier 1726

601 – Elisabeth van der Smissen, °Maastricht (bp à Saint-Jean le 12 décembre 1702)

602 – Walter Kempeneers, licencié ès lois, ancien bourgmestre de Tongres

603 – Marie-Claire van Hamont

604 – (van Muysen)

605

606 – (Randaxhe)

607

608 – Jacobus Smits, bp Valkenswaard 20 janvier 1725, †Mierlo 2 octobre 1779, meunier à Mierlo x Dommelen 15 juillet 1753

609 – Elisabeth Vermeulen, bp Dommelen 21 juillet 1722, †Mierlo 18 novembre 1787, originaire de Bois-le-Duc (s’Hertogenbosch).

610 – Jean-Jacques Janssen

611 – Elisabeth Sledde

degré 10

612 – Guibert van der Straeten, °Hasselt 16 mai 1738, †23 juillet 1791 x Turnhout 18 juin 1770

613 – Françoise Swaen, †22 janvier 1816.

614 – Frédéric Cox, °Hasselt 23 mars 1722, y †20 septembre 1799, seigneur de Rapertingen dont il releva le fief à la salle de Curange le 24 mars 1792, fut secrétaire de la Haute Cour de Justice du comté de Looz à Vliermael et bourgmestre de Hasselt en 1752 et 1753 x 30 décembre 1754

615 – Marie-Catherine van den Dweye, °Hasselt 3 avril 1735, y †3 février 1829.

616 = 608 (Jacobus Smits)

617 = 609 (Elisabeth Vermeulen)

618 = 610 (Jean-Jacques Janssen)

619 = 611 (Elisabeth Sledde)

620 – (Merkx)

621

622 – (Donkers)

623

624 = 576 (Pierre-Joseph Forgeur)

625 = 577 (Marie-Aleyde Dallemagne)

626 = 578 (Nicolas Donnay)

627 = 579 (Catherine Guinotte)

628 = 580 (Humblet)

629 = 581

630 = 582 (Collinet)

631 = 583

632 = 584 (Simon Dupont)

633 = 585 (Marie Mary)

634 = 586 (Lambert-Jean de Marteau)

635 = 587 (Catherine-Françoise de Boniver)

636 = 588 (Fabry)

637 = 589

638 = 590 (Bertoz)

639 = 591


van de Kerchove

640 – Charles-Norbert van de Kerchove, °Gand 25 décembre 1711, y bp (Saint-Sauveur) 26 décembre 1711, †Tournai (Madeleine) 10 novembre 1778 inh. aux Carmélites, seigneur de Van der Hulst, x Tournai (Madeleine) 13 juillet 1732

641 – Alexandrine de Pape, °Tournai (Madeleine) 25 juin 1703, y † (Madeleine) inh. le 14 juillet 1764, dame d’Hallebast.

642 – François de Ayassasa, °26 mai 1714, †25 juillet 1757, reconnu comte d’Orroir le 3 avril 1745, mayeur des échevinages de Tournai, grand prévôt de Tournai x 29 avril 1742

643 – Marie-Françoise le Vaillant de Waudripont, °17 octobre 1714, †19 novembre 1780.

644 – Nicolas-Bernard de Formanoir, °1698, seigneur de la Cazerie et de Piedvoie (x Jeanne del Fosse, fille de Nicolas, baron d’Espiennes, seigneur de la Locquerie) xx

645 – Marie-Thérèse Jacquerye

646 – Dominique de Gouy, °1715, chevalier, seigneur du Broquet, d’Anseroeul et de Grand-Croix, échevin de Tournai en 1752 x Tournai 17 janvier 1740

647 – Marie-Madeleine Hoverland du Carnois, bp Tournai 15 juillet 1720, y †26 janvier 1775

648 – (Tirant)

649

650 – (Mansorret)

651

652 – Denis van Rode, °Tournai bp (Sainte-Marie-Magdeleine) 18 octobre 1724, y †30 mars 1811, écuyer, seigneur de Beauterre à Grandmetz et de Warelles à Ramegnies-Chin, trésorier héréditaire de Tournai et du Tournaisis x Tournai (Saint-Brice) 7 janvier 1747

653 – Amélie-Thérèse de la Hamaide, °Tournai bp (Saint-Brice) 1 octobre 1725, y † (Saint-Nicolas) 1 août 1773.

654 – (Remy de Cantain)

655

656 – Chevalier Charles-Antoine Cossée, °Mons (bp Saint-Germain) 10 septembre 1701, y †3 septembre 1753, seigneur de Semeries, de Cordes, de la cour d’Abaumont, etc., châtelain de la ville et châtellenie d’Ath. Il obtint de la reine Marie-Thérèse par LP datées du 6 juillet 1743, concession du titre personnel de chevalier. Il acquit en 1750 de Claude-Joseph Fariaux, vicomte de Maulde, la terre de Maulde, érigée en vicomté en 1679. Il avait relevé Baudringhien, le 13 octobre 1743 x Ath 13 juin 1727

657 – Marie-Thérèse de le Tenre, °Mons 13 juin 1695, y †21 juin 1739.

658 – Jean-Baptiste de Pestre, marchand de toiles en gros à Ath puis fermier général des moyens courants de la province de Hainaut. Il eut deux filles : Marie-Hélène et Marie-Antoinette x Ferdinand Pollart d’Hérimez.

659

660 – François Bouchelet, bp Valenciennes 11 septembre 1719, y †28 mai 1796, écuyer, seigneur de Vendegies-au-Bois, Beaurain, etc., consul des marchands à Valenciennes, conseiller-secrétaire du roi près le parlement de Flandre le 3 avril 1761, bénéficiaire de lettres de vétérance le 24 juillet 1782 x 16 septembre 1747

661 – Marie-Philippine Lambert, °1722, †Valenciennes 24 février 1750.

662 – Ferdinand d’Esclaibes, †château de Clairmont 20 janvier 1762, chevalier, comte de Clairmont, seigneur d’Inchy-en-Cambrésis, Beaumont, Prayelle, Peruwelz-les-Busigny, etc. x château de Noyelles-sur-Selles 23 octobre 1745

663 – Marie-Anne de Carondelet de Noyelles, °10 septembre 1724, †Condé-sur-l’Escaut 24 novembre 1804, dame d’Odomez, Campagne-lez-Hesdin, Sarteau, Baudoux et des Blonderies (xx 1773 Esprit de Ricard, officier au régiment de Béarn, fils d’un président à la cour souveraine d’Avignon, s.p.).

664 – Dominique de Wolff, °Mons, bp Saint-Germain 25 février 1713, y † (Sainte-Waudru) 14 juillet 1782, seigneur de Maffles, enseigne au régiment de Ligne infanterie, licencié ès lois, avocat, puis conseiller au conseil souverain de Hainaut x Cm 10 octobre 1740 et religieusement à Mons (Sainte-Waudru) 19 mars 1741

665 – Marie-Rose Daelman de Wiheries, bp Mons (Saint-Germain) 23 mars 1713, y †19 mars 1774, sa cousine. Ils firent leur avis de père et de mère le 30 octobre 1752.

666 – Eleuthère Jacquelart, bp Tournai 25 février 1725, y †3 mai 1771, docteur en médecine, administrateur de la pauvreté générale x Tournai 13 février 1747

667 – Marie-Anne Cresteau, †Tournai 3 novembre 1753

668 – Charles-Joseph d’Ysembart, °1698, †1782, seigneur de Wreichem, des Bucailles, de la Cocquerie, de la Possarderie, échevin de Tournai en 1724 et 1731, conseiller au siège royal du bailliage de Tournai pendant 42 ans, jubilarisé en 1773

669 – Marie-Madeleine de Lobel, °1702, †1762

670 – Denis-Louis Ponthieure de Berlaere, seigneur de Neervelp (x N. N.) xx

671 – Marie Pasquier

672 – Antoine Deudon, †Bruxelles (Notre-Dame de la Chapelle) 29 mai 1748, lieutenant veneur de Brabant, fut anobli par LP du 25 février 1741, avec permission d’assumer les armoiries de la famille de sa mère Vaultier dit Beauregard x Mons 1706

673 – Marie-Anne de Noeufbourg, †Bruxelles (Notre-Dame de la Chapelle) 11 décembre 1748

674 – Bernard van de Zype, †22 février 1735, inh. à Saint-Jean, licencié ès droits, échevin de Malines x 1718

675 – Isabelle Havens, †Louvain 20 septembre 1755, inh. à Saint-Pierre

676 – Antoine de Meester, °Malines 18 mars 1696, †6 septembre 1749, échevin et trésorier de la ville de Malines x 25 juillet 1723

677 – Anne-Marie Hillema, °Malines 18 décembre 1695, y †17 juillet 1725. Ils furent tous deux inh. à Notre-Dame sous une pierre portant leurs armoiries

678 – François Mols, °Anvers 23 janvier 1687, †16 juillet 1746, échevin d’Anvers (x Marie-José de Wael) xx Anvers 17 avril 1721

679 – Marie Auvray, °26 janvier 1695, †4 juillet 1757.

680 – Bernard-Rombaut van den Wiele

681 – Anne-Catherine van Eyck

682 – (Scheppers)

683

684 – Jean-Louis Husmans, °Enghien 1666, y †13 décembre 1718, écuyer, seigneur de Merbois en 1698, receveur du chapitre de Sainte-Waudru au quartier d’Enghien x 17 février 1700

685 – Marie-Pétronille de Steenhault, bp 18 septembre 1673, †Enghien 14 juillet 1737 tous deux inh. en l’église de Saint-Nicolas à Enghien.

686 – Jacques van Aken, seigneur de Heysbroeck, avocat au Grand Conseil de Malines, chef-doyen à Malines, anobli par LP du 4 février 1756 par l’impératrice Marie-Thérèse

687 – Catherine Pauwens

688 – Jacques Scheppers, °1699, †1735

689 – Marguerite Verhocht

690 – Jean-François Poullet, °Malines 22 septembre 1684, bp Saint-Pierre et Paul, †4 mai 1768, seigneur de Steenwinkel, doyen du serment des arquebusiers en 1725 et 1739 (x juin 1716 Barbe Brants) xx Malines (Notre-Dame) 25 janvier 1720

691 – Marie-Catherine Joostens, °14 juin 1701, †20 août 1750. Les époux gisent dans l’église de Notre-Dame à Malines, au pied de l’autel de la Sainte-Vierge, sous un marbre orné des armes accolées de Poullet et de Joostens

692 – Gilles Estrix, bp Malines (Saint-Rombaut) 14 septembre 1690

693 – Antoinette-Thérèse Bosselaer, bp Notre-Dame 21 novembre 1688, †10 octobre 1746

694 = 688 (Jacques Scheppers)

695 = 689 (Marguerite Verhocht)

696 – Pierre van den Nieuwenhuysen, °Malines 13 février 1664, y †aux Baillies de fer 1 février 1741 inh. à Saint Rombaut. Venant de Bois-le-Duc, il se fixa aux Baillies de Fer, à Malines, dans la maison de Lammerenberg x Malines (Notre-Dame) 23 novembre 1704

697 – Catherine Stockelmans, bp Oirschot 15 octobre 1685, †Malines (Saint Rombaut) 20 mars 1763

698 – Pierre-Isaac de Ridder, °Malines 25 juin 1687

699 – Anne Hendrickx

700 – (de Drijver)

701

702 – (Robbroeck)

703


de la Kethulle de Ryhove

704 – Adrien, aliàs François de la Kethulle, °Gand 18 mars 1678 x (xx Claire-Eugénie de Glarges, veuve de Jean-François Havet, fille d’Antoine-Léopold, second bourgmestre d’Ath en 1679 et de Marie-Thérèse Horion)

705 – Louise-Thérèse de Haynin Wambrechies

706 – Louis-François Thyerin, seigneur des Clefs à Vrasene, de Belsele à Haasdonck et de Rodemeer à Lede. Il est également propriétaire du meierij de Saint-Gilles à Vrasene, qu’il loua. Il appartient à une famille qui comptait, depuis 1583, plusieurs greffiers et haut-échevins du Pays de Waes

707 – Jeanne-Petronille van Leemput (ou van Leemputte). Elle possédait en 1747 plusieurs maisons à Gand, des bois à Adegem et Waarschoot, une ferme à Roosebeke et une à Saint-Baafs-Vijve.

708 – Ildephone-Ferdinand van der Bruggen, °Gand et bp Saint-Michel 4 février 1668, †22 septembre 1752, seigneur de Maesboone, conseiller assesseur du mont-de-piété de Bruxelles par patentes du 28 mai 1705, puis par patentes du 12 décembre suivant, conseiller au conseil de Flandre x Cm château de Broucke dans Wielsbeke 6 avril 1719

709 – Thérèse-Françoise de Crombrugghe, †Gand 4 janvier 1766, inh. à Saint-Bavon.

710 – Jean-Baptiste van de Woestyne, °Gand (bp à Saint-Martin) 20 novembre 1701, †25 août 1778, écuyer, seigneur de Rooborst et de Gracht x Gand 2 février 1732

711 – Marie-Anne Maelcamp, sa cousine germaine.

712 – François Schoorman, °Gand 29 septembre 1676, y †21 février 1746, seigneur de Hagebucx, d’Emsrode, de Ten Bennynghem après son frère, huitième échevin de la Keure de Gand de 1721 à 1725, cinquième des Parchons de 1725 à 1727, puis de 1731 à 1734; premier échevin de la Keure le 8 juin 1734, continué comme tel du 28 septembre 1735 à 1739, deuxième de la Keure de 1739 à 1743, et député de la ville de Gand aux Etats de Flandre x Gand 20 janvier 1702

713 – Jeanne-Thérèse Biellet, °Gand, y †31 octobre 1728

714 – Jean-François della Faille, °Gand 22 avril (bp 27 avril à Saint-Michel) 1688, y † (en son hôtel Ravestein) 15 mai 1761, inh. dans le caveau familial au chœur de l’église Saint-Michel. Il fut seigneur d’Assenede (avec haute, basse et moyenne justice s’étendant sur Wachtebeke, Wynckel, Zelsaete, Ertvelde), d’Eecloo (avec les trois degrés de justice, libre chasse, voghelryes et pêche, droit de plantation dans les rues, héritage des bâtards, etc). Il possédait également la seigneurie de Bardoens ter Leenbrugge, le fief de Waesberghe à de Sainte-Marie-Leerde, la seigneurie de Canterheyde avec bois de quatre bonniers à Denterghem, la seigneurie d’Hermays (tenue de la Cour de Sotteghem, située dans la paroisse d’Eertweteghem au Pays d’Alost, d’une étendue de 36 bonniers de terre), de Gallathas (fief de 36 bonniers à Ruysselede).  Par LP datées du 4 mai 1714, il fut confirmé dans l’exercice de la charge de receveur-général des aides et subsides du comté de Flandre. Le 16 avril 1716, il acheta à Jean van Evere et à André Tack, le château de Winckele avec de nombreuses terres; c’est une maison de plaisance bâtie sur un monticule entouré de douves, non loin de Gand. Le 17 juillet 1725, il racheta de sa mère, pour 15000 florins, le Hof van Ravestein et y effectua de grands travaux d’aménagement et même de reconstruction; il renouvela, notamment, toute la façade de l’hôtel donnant sur la rue de la Vallée. A l’exemple de son père et son grand-père, Jean-François entendit jouer un rôle important dans l’administration de la ville de Gand et fut nommé le 8 juin 1734 échevin des Parchons.Demars1752 à 1754, il sera premier échevin de la Keure de Gand x Gand (Saint-Nicolas) 9 octobre 1718

715 – Marie-Claire d’Hane (de Steenhuyse), ° et bp Gand 26 mai 1696, †4 janvier 1760. Elle possédait des terres à Leffinge, Clercken, Mannekensvere, Lapscheure près de Deynze, Deynze, Ruysselede et Lootenhulle, une ferme à Neufmesnil (Hainaut français) lui venant de sa mère Claire Mantels, et quatre actions de la Compagnie des Moulins à scier le bois d’Ostende.

716 – (van de Vivere)

717

718 = 566 (Gilles Rooman)

719 = 567 (Livine Ramondt)

720 = 704 (Adrien, aliàs François de la Kethulle)

721 = 705 (Louise-Thérèse de Haynin Wambrechies)

722 = 706 (Louis-François Thyerin)

723 = 707 (Jeanne-Petronille van Leemput)

724 – Pierre Annez, °Gand (bp Saint-Pierre) 14 avril 1676, †Beveren (Waes) 8 mars 1735, seigneur de la vicomté de Zillebeke, Rasseghem et Massene. Waar de brand van 1651 in de Vrasenestraat bedwongen werd (cf 2854), daar ongeveer ontstond in 1702 op zaterdag 22 juli brand in de bakkerij van Jan De Mulder. De wind blies nu precies in de andere richting zodat niet alleen woningen vooraan in de Vrasenestraat een prooi van de vlammen werden, maar ook de huizen aan de noordkant van de markt, vooraan in de Kasteeldreef en verder ook in de Kloosterstraat. Het rampzalige bilan: 80 huizen, bestaande uit meer dan 100 woonplaatsen, werden door het vuur « geconsumeerd », x Vracene

725 – Marie-Thérèse van Goethem, †18 janvier 1762, tous deux inh. à Beveren.

726 – Innocent van den Bogaert, °Melsele 13 février 1706, †Beveren 13 juillet 1774 y x 1729

727 – Jonkvrouw Catharina (Isabelle) Rotthier (Rottier ou Rottiers), issue d’une vieille noblesse

728 – Pierre Versmessen

729 – Marie Waman

730 – Gilles Cooman

731 – Anne Heyvaert

732 – Baudouin-Adrien Nys, °Vracene 6 avril 1687, grand bailli des château et paroisse de Beveren x Verrebroeck 24 avril 1715

733 – Pétronille de Mulder, †Beveren 27 mai 1725

734 – François-Augustin Annez, bp Gand (Saint-Bavon) 13 septembre 1686 (susc : François van den Eynde, son oncle et Isabelle-Marie du Bois, épouse du chevalier de Voorspoel, fille de Georges), †Beveren 17 octobre 1722. Il était fils de Pierre (= 1448) x Saint-Nicolas Waes 1692

735 – Isabelle Snoeck (ou Snouk, Snouck), dame de Welle (xx Jean-Antoine Bernaerts, seigneur de  Schudelen, †à son château d’Hundelen 23 août 1773, fils de Josse, conseiller au conseil souverain de Gueldre, puis conseiller et maître aux requêtes ordinaires au grand conseil de Malines)

736 – Pierre-Jacques Schoutheete, °château de Berlaere (entre Termonde et Gand) 12 mai 1658, †8 mai 1737, échevin de Termonde de 1686 à 1694, bourgmestre de 1694 à 1696, en 1697, de 1700 à 1707, de 1713 à 1717, de 1725 à 1727 x 5 octobre 1683 (avec dispense de la cour de Rome)

737 – Mechtilde van Calendries, °Termonde 16 mars 1666, †24 janvier 1749, sa cousine, dans son veuvage elle sollicite pour ses six enfants des lettres d’anoblissement qui lui furent accordées le 14 novembre 1733.

738 – Jean-Baptiste van Steelant, °15 juillet 1662 x Bruges

739 – Catherine-Jacqueline Verbiest

740 – Maximilien de Backer

741 – Elisabeth Landuyt

742 – Georges Pauwelaert, bp Notre-Dame 9 août 1673, †5 septembre 1741, plusieurs fois échevin de Termonde x Saint-Gilles 12 novembre 1695

743 – Marie-Anne van der Heyst, †17 juin 1712.

744 – Philippe-Louis, baron de Villers d’Olgrand, °Liège, †Bruxelles 14 février 1766 inh. au cimetière des Minimes. Il fut déshérité par testament conjonctif de ses parents, du 18 juin 1738 pour s’être marié avant sa majorité, mais il releva le titre de baron, après la mort de son père en date du 10 février 1739. Plus tard il fut enfermé à Froidmont par ses sœurs

745 – Marie-Françoise de Thier, °Liège bp à Notre-Dame de Sainte Foi, †Bruxelles 5 novembre 1780 inh. au cimetière de Sainte-Gudule, fille de Gilles.

746 – André de Josez, issu d’une famille qui résida aussi à Liège et à Valenciennes

747

748 – Joseph de Guillermo

749 – Jeanne Brebosch

750 – (Sweyen aliàs van Zwinnen)

751

752 – Jean II de Munck, bp Saint-Gilles-Waes 13 mai 1657, †6 août 1715, il avait occupé comme son père, à Saint-Gilles, le vieux manoir appelé het Toren-huys (cette maison de campagne, située dans le village, resta dans la famille de Munck jusqu’en 1820)

753 – Anne d’Hooghe, bp 15 juillet 1666, †15 février 1746

754 – Jean Pierssene dit Pierssens

755

756 – (Wouters)

757

758 – (Baert)

759

760 – François-Robert Moerman, °1695, †14 janvier 1765, seigneur d’Oudewalle et de la vicomté d’Harlebeke, de Ledeghem, de la Rabecque, de Varent, bourgmestre de Courtrai en 1738, haut pointre de la châtellenie de Courtrai en 1740, conseiller et maître de la Chambre des Comptes à Bruxelles en 1743. Il obtint de l’impératrice Marie-Thérèse motu proprio le titre de vicomte le 31 mars 1762.

761 – Catherine Robette, †22 août 1761

762 – Jacques Maelcamp, °Gand, bp Saint-Bavon 25 octobre 1683 (x à Séville Marie-Catherine van de Velde dit Delcampo, d’une famille belge fixée en Espagne) xx Gand (Saint-Bavon) 12 mars 1714

763 – Sabine du Bois, °4 juin 1692, †14 mars 1765

degré 10

764 – Emmanuel de Waepenaert, °Overmere 17 février 1699, †Termonde 21 janvier 1770, inh. à Erpe. Il posséda de nombreux biens et terres, dont entre autres à Overmere, Erondegem (den Cauter), à Borsbeke (te Vijverken), Erpe, Uitbergen (de Strijpe), Schellebelle (Haenenweede) et Puivelde. Il fut licencié ès lois et devint après la mort de son père, haut échevin du Pays de Termonde. Par lettres du 22 juillet 1758, il est nommé bourgmestre de Termonde, tout en conservant la fonction de haut échevin de cette ville. Le 25 juillet suivant il est nommé député aux Etats de Flandre. Il obtint, par LP régulières du 23 novembre 1735, des supports, une couronne au lieu de bourrelet et la confirmation du titre de chevalier avec rétroaction au 18 mars 1720, date des lettres annulées. Il était le beau-frère de Nicolas de la Kethulle (= 352) x Gand (église de l’abbaye de Dijnse) 22 mars 1727

765 – Marie-Louise Thyerin, †26 juillet 1741 (à 7 heures du matin, à l’âge de 34 ans et 3 mois), inh. à Saint-Gilles-Waes. Elle fut dame des Clefs. Elle posséda des biens et des terres à Gand, Meetjesland et dans la région de la Lys. Elle était la sœur de Thérèse (= 353) et la fille de Louis-François (= 702) (xx Beveren 15 (16) juin 1743 Marie-Thérèse Goubau, °Beveren 6 juillet 1717, †Beveren 15 juin 1787, fille de Pierre, seigneur de Cour-ten-Walle et de Sijsele, grand-bailli du Pays de Beveren et de Marie Bernaerts)

766 – Jacques van der Sare, seigneur de Maneghem, haut-échevin en 1709 et en 1729 grand bailli du Pays de Waes

767 – Isabelle Gielis-Hujoel

 


de Wilde d’Estmael

768 – Pierre-Gérard de Wilde, °Tirlemont (Saint-Germain) 25 mars 1664 (ss. RDPetrus Maes, chan. et Maria de la Malle), y †17 janvier 1739 à 75 ans, inh. in cemetero. Cités le 28 février 1722 comme propriétaires d’une maison au Langestraat à Tirlemont x Tirlemont 31 juillet 1689 (tt. Georgio van den Bosch et Nicolao van den Hoef)

769 – Domicella Claire van Hauwe, °Tirlemont 9 juin 1665 (ss. Steph. Et Claire Hugo), y †22 janvier 1729, inh. au cimetière Saint-Germain. Elle eut sept enfants : Egide, Egide, Mathieu, Anne-Marie x Louis Lambert, Pierre-Guillaume, Jean-Henri x Angeline Smets, et Melchior)

770 – Jean Stevens, †Tirlemont 9 août 1723 x < 1689

771 – Cécile Maes, †Tirlemont 15 février 1725. Elle eut 4 enfants : Marie-Catherine, Jean (x Anne-Marie van Weddingen), Marie-Anne, et Cécile (jumelle d’Marie-Anne)

772 – Gérard Smetz, °Tirlemont 9 août 1628 (ss. Gérard van Putte, Anna Fabre), propriétaire du « Brughmolen » à Tirlemont.

773 – Elisabeth Jans(sens). Elle eut 6 enfants : Louis, Dieudonné (x Elisabeth Laenen, xx Teresia de Wel alias Welde), Gérard (x Christine van Havendoren), Elisabeth (†bas âge), Elisabeth (†bas âge), Elisabeth

774 – Charles Goffaerts, °Tirlemont 28 janvier 1675 (ss. Carolus Cobis, Joanna Mercks) x Ca 1710

775 – Anne-Françoise Spremon (ou Sprimon)

780 – Servais Sweerts, °Hoegaerde 18 mars 1670, y †9 août 1737, ‘Keurheer van het Sweertshuis’, maître-brasseur et échevin de Hoegaerde y x 17 février 1700. De 1713 à 1737, il est grootkanselier van « Die edele Orde vanden Moutstock »

781 – Catherine Peeters, °Hoegaerde 10 juin 1672 (ss. Gérard van Osmael, Catherine Santeneers), y †19 avril 1741. Catherine et Servais habitent à Hoegaarden la ferme du Paradis, puis au Grand Pont à la ferme Flemalia. Elle eut : Marie-Barbe (x Charles van Nerum, brasseur et échevin), Marie-Anne (x Henri Hoebancx, brasseur et juré), Claire-Catherine (religieuse Annonciade à Tirlemont), Joannes, Henricus (curé et doyen d’Hoegaerde), Marie-Elisabeth (x Henry Struys), Servais, Henricus-Hubertus (brasseur et juré x Anne-Barbe van Osmael)

782 – Antoine Sweerts, °Hoegaerde 29 avril 1668 (ss. Antoine van den Berghe, Marie van den Berghe), y †2 octobre 1754, inh. in templo Saint Gorgon, greffier et échevin d’Hoegaerde, brasseur, x Ca 1700

783 – Elisabeth van Herberghen, °Hoegaerde 20 octobre 1670, y †18 mai 1712, inh. in templo près de l’autel Saint-Roch. Elle eut : Marie, Catherina, Beatrice, Theodore, Henri et Marie-Anne)

784 – Waltherus Cypers, °Geetbets 19 février 1671 sous le nom de ‘Zypers’, †Geetbets 10 octobre 1704, x ca 1698

785 – Anne-Marie Hollanders

786 – Franciscus du Sart, x Hélécine 29 novembre 1697 (tt. Walter de Cur, Francisco Wery)

787 – Louise Scho(o)nart, °Linsmeau 4 octobre 1676 (ss. D. Ludovicus d’Argenteau, N. Claes)

788 – Philippe Claes, † apparamment à Geetbets 3 novembre 1770, magister, maître et pretor, x Geetsbets 27 juillet 1724

789 – Anne-Marie Cypers, °Geetbets 2 décembre 1698, †Geetsbets 4 octobre 1747 in templo

790 – Georges van der Schommen, °Halen 14 juillet 1688, †Halen 15 mars 1782

791 – Elisabeth ou Isabelle Saels, °Halen 7 février 1708, y † 2 mars 1772, inh. in templo. Elle eut Anne-Elisabeth, Carolus et Jan.

792 – (Boeyen)

793

794

795

796

797

798

799

800 – Louis-Bernard Verbrûgghen, °Wichelen 18 février 1693 (ss. Ludo & Cath. Verbrûgghen), †Schellebelle 4 septembre 1720 âgé de 27 ans, greffier à Serskamp, meier à Wichelen, propriétaire de eene behuysde hofstede gestaen ende gelegen binnen Schellebelle op de hoochstraete, propriétaire d’un moulin à vent à Wichelen au lieu dit Kerkhofkouter x Schellebelle 2 juin 1717 (tt. Fr-Bernard de Visscher, Adrien de Pruydt)

801 – Marie-Antoinette Hendrickx (ou Heynderickx), °Schellebelle 29 juin 1691, y †25 décembre 1782 (xx N.Horion), dont Pierre, Antoine (x Jeanne Rottiers) et Jeanne.

802 – Jean-Charles de Clercq, °Wichelen 10 avril 1675, †Berlaere 20 janvier 1752. Buitenpoorter de Dendermonde en 1744, bailli et bourgmestre de Berlaere x Waasmunster 8 février 1703

803 – Josine van Puyvelde, °Waesmunster 14 décembre 1677 (ss. Josse van de Velde, Josine van Puyvelde), fille d’Egide, de Waasmunster. Elle eut 11 enfants : Jeanne-Renée, Luc, Antoinette, Anne (x Jean de Witte), Jeanne-Françoise, Françoise, Josse, Jacques, Marie-Bernardine (x Pierre Verbrûgghen), Jeanne-Caroline, Charles.

804 – Charles-Philippe de Waepenaert, écuyer, °Moerbeke 24 août 1664 (ss. Jean Verhaegen, Elisabeth van Potten), †Oordegem 22 juin 1718 à l’âge de 54 ans. Il résida en sa campagne à Oordeghem x Alost 2 juin 1708

805 – Jeanne-Catherine Vlemincx, †Oordeghem 2 septembre 1715, y inh. Elle eut cinq enfants : Jean (seigneur de Kerrebroeck, bailli de Sotteghem x Jeanne Beeckman), Emmanuel (seigneur de Bernage, avocat au conseil du roi x Constance de Waepenaert), Anne, Ferdinand (chanoine gradué de Saint-Rombaut à Malines), Antoine

806 = 540 (Charles-Balthazar Diericx de ten Hamme)

807 = 541 (Justine-Maximilienne Cayman)

808 – Gilles Moens, bp Lebbeke 30 avril 1681, y †6 février 1716 âgé de 35 ans x Lebbeke 10 juin 1705

809 – Marie-Anne Ringoet, °Lebbeke 15 mars 1675 (x Lebbeke 2 juillet 1716, Josse de Wolf, °1681, †Lebbeke 1er août 1762 à l’âge de 81 ans, dont trois enfants).

810 – Jean Kieckens, °Erembodegem 10 juin 1671, †Alost 19 mai 1751 x Alost 12 janvier 1697

811 – Anne-Catherine Claes, bp Alost 12 juillet 1673, y †19 mai 1751

812 – Josse Scheerlinck, bp Erembodegem 19 février 1686 y x 13 octobre 1711

813 – Adrienne de Schryver, bp Erembodegem 30 janvier 1685, y †26 décembre 1753

814 – Adrien de Clippele, bp Erembodegem 2 février 1689 y x 5 mai 1720

815 – Catherine Beeckman, bp Lebbeke 13 février 1696

816 – Amand Storme, bp Desselghem 11 mai 1672, y †20 juin 1753 y x 16 février 1697

817 – Elisabeth Laridon, bp Vijve Saint Eloi 17 octobre 1677, †Desselghem 13 mars 1734. Elle eut 10 enfants : Amand, Ludovic, Ludovic, Joanna, Marie-Madeleine (x Joseph Biebuyck xx Joes Lammertyn), Anna, Joos (x Joanna de Brabandere xx Maria Bouckaert), Anna (x Joos d’Hulst), Isabelle (x Joseph Devroe), Elisabeth.

818 – Pierre Reynaerts, °Lauwe 21 janvier 1682, †Courtrai Ca 1731 x Lauwe 10 juillet 1704

819 – Marie-Françoise de Mets, °Courtrai 1676, y †12 novembre 1756

820 – Charles Biebuyck, °Waeken 30 mai 1702, y †12 juin 1742 y x 9 août 1726

821 – Anne-Brigitte van Biesbroeck, °Waeken avril 1696, y †31 juillet 1744

822 – Pierre van Schoebeke, °Oost-Roosebeke 14 décembre 1698, †Vyve-Saint-Bavon 18 mai 1779 y x 18 avril 1722

823 – Marie Landuyt, °Vyve-Saint-Bavon 27 février 1699, y †22 septembre 1758

824 – Jean-Antoine Boulez, °Waereghem 20 septembre 1699, y †16 août 1777. « Buitenpoorter van de Roede van Harelbeke » à Waereghem. Membre de la Gilde de Notre Dame. Il est cité en 1758 comme propriétaire du château de Waereghem au Quadestraat (actuellement Stormestraat). En août 1775 (après le décès de son épouse), il défendit une thèse de théologie au séminaire de Gand x Waereghem 16 août 1721

825 – Madeleine Waelkens, °Waereghem 12 juin 1701, y †16 septembre 1774, dont deux enfants.

826 – Dominique-Godefroid Courtens, °Courtrai Saint-Martin 13 octobre 1693, †Waereghem 30 novembre 1779. Il vivait au château de Poteghem, x Waereghem 4 mars 1723

827 – Marie-Thérèse van Troys, °Waereghem 27 octobre 1704, y †28 novembre 1785

828 – Liévin de Bruyne, °Deurle 2 avril 1734, † à 64 ans x Deurle 6 février 1707

829 – Barbe-Alegonde Mestdagh, °Deurle 6 avril 1688, y †18 février 1752

830 – Christian van der Cruysen, °Zwynaerde 2 novembre 1675, †Nazareth 27 août 1700

831 – Marie-Françoise van der Spiegel, °Nazareth 21 janvier 1681, y †8 janvier 1752


van de Weijer

832 – Chrétien (Cortiaan) van de Weijer, °Ca Sint-Huibrechts-Lille Ca 1685, †20 décembre 1769, bourgmestre de Sint-Huibrechts-Lille

833 – Marie van Roossen (van Roussen), °Ca 1690, †Sint-Huibrechts-Lille 15 janvier 1757. Elle eut : Aldegonde (x Pierre Manders) et Jean.

834 – (Leyssen)

835

836 – (van Ham)

837

838

839

840 – (Jansen)

841

842

843

844

845

846

847

848 – Joseph Mietzschke, richter (juge) à Komt

849 – Anna-Maria N.

850 – Johann-Christoph Höltzel (Höltzels), de Schlaszlowitz

851 – Maria-Elisabeth N.

852 – Georg Ullmann, °Ca 1707, habitant Kottowitz

853 – Rosina N., °Ca 1707

854

855

856 – Joannes Bernard Düffhues

857 – Anna Barbara Halbfausz

858

859

860

861

862 – Johan Schulte Frencking, °ca 1672 à Enniger (Nordrhein-Westfalen), x Enniger 11 juillet 1702

863 – Anna Schulte Schnecking, °Enniger (Nordrhein-Westfalen)

864 – Jean-François de Breyne, bp Bambecque 30 décembre 1693, y †6 septembre 1754 , maître de la Table des Pauvres, chef-homme de Quaedypre (S-E Bergues) x Quaedypre 27 novembre 1715

865 – Adrienne Coudevylle, bp Quaedypre 5 octobre 1689, †Bambecque 9 août 1761, inhumée in ecclesia. Elle eut 5 enfants : Jeanne (x Pierre Vermeersch), François, Pierre (x Angéline de Bril), Anne, Angèle.

866 – Mathieu Quaeybeur, °Hazebrouck 11 septembre 1692, †Saint-Sylvestre Capelle 9 octobre 1736 x ca 1725

867 – Jeanne-Petronille Roosen (ou de Roose), °Pradelles 1695, †Terdeghem 5 octobre 1727

868 – Jean-François Brasseur, °Saint-Venant 20 février 1703, y †9 mai 1756 y x ca 1743

869 – Marie-Pétronille de Liere (ou de Lier), °Saint-Venant 4 octobre 1711, y † 18 mars 174 ?

870 – Thomas-Omer de Vienne, °Vandringhem Ca 1718, †Titgam 3 octobre 1778 x Titgam 22 novembre 1716

871 – Marie-Pétronille Merlin, °Bourbourg 9 septembre 1723, y †6 janvier 1789

872 = 408 (Amand Storme)

873 = 409 (Marie-Jacqueline Reynaert)

874 = 410 (Charles-François Biebuyck)

875 = 411 (Jeanne-Thérèse van Schoebeke)

876 = 412 (Jean-Benoit Boulez)

877 = 413 (Marie-Jeanne Courtens)

878 = 414 (= Jean-Baptiste de Bruyne)

879 = 415 (= Aldegonde vander Cruyssen)

880 – Norbert Jacobs, °Deinze 1705, †Gand 1787 x 1727

881 – Jeanne Nimmegens, °Moenbeke 1707, †Loochristi 1751

882 – Lauren van Peteghem, °Oestelbergen 1701, †Loochristi 1751 x 1733

883 – Jacqueline Jossy, °Loochristi 1703, †Gentbrugge 1742

884 – Jean Raes, °Loochristi 1710, y † 8 frimaire an V x 1738

885 – Anne de Clerck, °Loochristi 1709, y †1774

886 – Liévin Audenaerde, °Destelbergen 1691, †Loochristi 1739 x 1719

887 – Jossine de Witte, °Loochristi 1694, y †1766

888 – Liévin van Imschoot, °Melle 1702 x 1729

889 – Adrienne Verstraeten, °Melle 1701, †Tronchiennes (Drongen) 177

890 – Pierre Vermeulen, °Wondelghem 1698, †Mariakerke 1765 x 1728

891 – Marie-Jeanne Moens, °Mariakerke 1710, y †1768

892 – Pierre Wayenberge, °Oostacker 1697, y †1748 x 1724

893 – Catherine Ackerman, °Oostacker 1706, y †25 germinal an VI

894 – Jean Elewaut, °Oostacker 1714, y †7 pluviose an XI x 1742

895 – Jeanne van Damme, °Oostacker 1726, y †9 Prairial an VI


Fabri

896 – François-Léonard Fabri, °bp Comblain-au-Pont 18 avril 1660, †< 20 juillet 1696, demeurant dans la propriété familiale La Tour de Lizin à Ellemelle, x Anthisnes /1695

897 – Marie Grigelet (ou Gregesset), ° ca 1670, † Seny 15 janvier 1742, issue d’une famille de maîtres de forges près de l’Aisne (xx Ellemelle 20 juillet 1696 Henri de Longueville, domicilié à Ellemelle)

898 – Jean del Tour, †1735, tenancier à Terwagne en 1716, 1728 et  1735 de la ferme de Gueldre, appartenant à l’abbaye de Neufmoustier x 27 novembre 1695

899 – Jeanne Harzée, °Strée, †Terwagne 28 novembre 1751

900 – François Dubois, °1644, †1716, bourgmestre de Thuin en 1693, maître de forges x 19 janvier 1668

901 – Anne Gorlier, °1650, †1701

902 – N. de Cartigny

903 – N. de l’Estenne

904 – Charles Longrée, bp Fallais 17 novembre 1677, y †9 février 1760 x Fallais 4 novembre 1703

905 – Barbe-Gertrude Pauly, bp Antheit 7 décembre 1681

906 – Henri-François Thiry, bp Fallais 24 juillet 1663, y †21 juillet 1727

907 – Marie-Anne Petit, bp Fallais 10 septembre 1664, y †11 juillet 1728

908 – François Bourguignon (x Marie Catherine Tilkin, de Paifve) xx

909 – Marie Catherine Anthony

910 – Nicolas-Joseph de Closset, bp Liège (Saint Adalbert) 25 octobre 1691, †Liège (Saint-Thomas) 12 décembre 1732, jurisconsulte et avocat, député perpétuel aux Etats du Pays de Liège et du comté de Looz, l’un des greffiers de la souveraine justice de Liège, bourgmestre de Liège le 23 septembre 1731

911 – Marie-Jeanne Gilman, bp Liège N.D.F. 6 décembre 1698, †Liège (Saint Thomas) 14 janvier 1745

912 – (Delvaux)

913

914 – (Halin)

915

916 – Henri-Wilebald Bellefroid, bp 7 juillet 1661 (susc : Jehan Collet et Marie de Soye)

917 – Anne Winand, bp Marneffe 18 février 1674

918 – Pierre Collette, °Bodegnée, bp 10 décembre 1672, †9 novembre 1741. Il releva : le 14 février 1696, le métier des boulangers, le 6 août 1714, le métier des cuveliers, le 2 novembre 1714, celui des harangiers, le 9 janvier 1715, celui des merciers et celui des cureurs et toiliers, le 10 janvier 1715, celui des chandelons, le 6 juin 1715, le métier des bouchers, le 18 mars 1718, celui des cherwiers, le 4 mars 1722, le métier des brasseurs, x Louvain (Saint Michel) 18 août 1714

919 – Marie Verstrael (Verstralle), bp Gheel 18 mars 1674. En 1736, elle habitait avec son mari Au Canon d’Or à la Goffe à Liège. C’est là que Pierre fonda une maison de commerce, occupée en 1922 encore par l’un de ses descendants.

918 – (Collette)

919

920 – Philippe Joseph Moncheur, °Tournai 1704

921 – Jeanne-Marie du Bois, °Tournai 25 mars 1697

922 – Pierre Joseph Poulin

923 – Marie-Barbe Braquez

924 – Vincent Joseph Bouverye, °1704

925 – Marie-Catherine Bourdon, °1707

926 – Jean-Jacques Dozin

927 – Agnès Leclerq

degré 10 degré 10



928 – Jean-Louis de Cartier, °24 mai 1677, †Liège 27 janvier 1753 à l’âge de 76 ans, seigneur de Marchiennes-au-Pont (la famille de Cartier en est resté propriétaire jusqu’à la veille de la Seconde Guerre mondiale) et de Mont-sur-Marchienne par relief du 6 février 1726, conseiller et secrétaire de la chambre des finances de l’évêque de Liège, député perpétuel aux Etats du pays de Liège, bourgmestre de Liège en 1723 et 1729 x Liège 1 février 1717

929 – Marie-Agnès de Bilquin, °Marchienne-au-Pont 30 juillet 1697, † 6 mai 1773. Par acte de partage des biens délaissés par ses parents, en date du 18 décembre 1725, les seigneuries de Marchiennes-au-Pont et de Mont-sur-Marchiennes lui échurent. Le château de Marchienne-au-Pont fut construit sur les ruines d’un ancien château anéanti le 21 juillet 1554 par les troupes d’Henri II. On pense que c’est la famille Honoré qui en 1635 releva le château de ses ruines. La famille de Bilquin termina sa construction fin du XVIIème siècles.

930 – Jean-Baptiste Bosquet, premier juré de la ville de Binche

931 – Marie-Catherine Bourgeois

932 – François de Philippart, °1690 ?

933 – Catherine-Françoise Lelong, °1690 ?, †3 janvier 1773

934 – Jean-Baptiste Maghe, b Chaumont 22 septembre 1709, †Gosselies 6 décembre 1787. Il fit ses études de médecine à l’université de Louvain où il fut promu licencié le 23 juillet 1732. Le 9 décembre 1734, il fut inscrit au collège des médecins de Bruxelles, mais il ne semble avoir exercé son art que très peu de temps dans cette ville. Le 22 février 1738, il demeurait en tout cas déjà à Gosselies, dont il était bailli et mayeur en 1743 et le resta jusqu’en 1756. Il démissionna à ce moment de ces charges et n’en demeura pas moins à Gosselies où il continua à pratiquer la médecine. Le 9 juin 1766, il fit, à Jumet, avec son épouse, malade au lit, un testament conjonctif instituant le survivant d’entre eux héritier universel, à charge d’assurer à leurs enfants la ‘légitime’ qui leur revenait x Gosselies 22 août 1732 avec la dispense du 2e degré de consanguinité

935 – Marie Elisabeth Maghe, °22 décembre 1699, †Gosselies 13 mars 1767, sa cousine germaine

936 – (Garnier)

937

938 – (Despret de Leschelle)

939

940 – Hilaire Joseph Despret de Leschelle, ° Trélon 27 janvier 1717, y† 6 mai 1786, maître de forges, receveur du Marquisat de Trélon

941 – Marie Barbe Despret, °Trélon 10 février 1720, y† 21 septembre 1780

942 – Louis-Joseph I Barbier de La Serre, °Angers (France) 22 juin 1722, †Valenciennes 11 avril 1804, éc. Il prend du service en 1740, sous le nom de Montflambert, comme Cadet Gentilhomme dans les hussards du régiment léger de Grassin, qui se distingue à Fontenoy, Hastenbeck etc. En 1746 il est cadet au régiment des arquebusiers de Grassin et le quitte à la paix de 1748. Si l’on en croit les lettres de sa mère au notaire qui dresse en 1756 le contrat de mariage de Louis Joseph avec Claire Polchet de Grigneau, il a au service mené une existence au dessus de ses ressources et endetté sa famille. En 1766 il participe activement avec Pierre Hamoir à l’établissement à Valenciennes d’un hôpital des pauvres (Archives Départementales du Nord, C, intendance, 13 fév. 1766). Rentré dans la vie civile, il obtient la survivance de son père comme Directeur Général des Fermes en Hainaut (de 1772 à 1784)., résidant à Valenciennes. Il acquiert, de la famille Berlaymont, la terre de la Maison Rouge, qui est restée dans la postérité. Louis-Joseph écrit à son cousin de Goulens, auquel il demande communication de quelques pièces pour compléter les preuves de ses fils admis aux écoles militaires; « si nos aïeux gui ont joui paisiblement s’étaient fait enregistrer dans le nobilier de leur province, je ne serais pas obligé, bien qu’ayant servi moi-même et ayant déjà un fils au service, de donner à nouveau des preuves que mon père avait fournies dans un procès en Champagne où on lui contestait la qualité.. Je dois m’en tenir au respect pour les ordres du Roi”. Et il ajoute  “N’ayant pas beaucoup de bien à laisser à mes enfants, j’aurai du moins la satisfaction d’avoir pu leur donner une bonne éducation », x Trélon, province de Hainaut, par contrat du 10 juillet 1756

943 – Claire Marie-Ernestine Polchet de Grigneaux. Françoise Yvernel, sa belle-mère constate à l’occasion de son mariage que sa future bru possède plus de qualités que de dot. Ces qualités sont réelles, car elle élève ses 13 enfants avec soin et en fit des hommes à personnalité marquée. Sept de ses enfants vivaient encore après la Révolution.

944 – Louis Burtin, †Maastricht 1763, licencié ès lois, conseiller-procureur général ad lites du prince-évêque de Liège à Maastricht x 26 avril 1721

945 – Marthe-Thérèse Claessens

946 – Abraham Hantonis, directeur du lombard à Bruxelles

947 – Anne-Catherine van Richtveld, °Saint-Paul 23 juillet 1700, †Tourinnes 10 octobre 1776

948 – Claude-Jacques de Bernard, °1700, †1776, seigneur de Fauconval et de Deuckem x Tourinnes-les-Ourdons 14 août 1726

949 – Isabelle Martin, °Beaumont 29 août 1710, †Tourinnes 13 janvier 1779, originaire de Beaumont

degré 10

950 – Lambert (de) Burlet, bp Namur (Saint-Michel) 16 juin 1684, †Malines 9 mars 1765. Licencié ès lois de l’Université de Louvain, il devint avocat au conseil provincial de Namur. Enfin promu, par patente du 11 février 1718, il est nommé avocat au Grand Conseil de Malines. Il fut reçu bourgeois de Namur le 19 septembre 1737. Il devint seigneur de Wolput (sous-Op-Hombeek) par cession lui consentie en 1760 par Jean-François de Grau, avocat au Grand Conseil de Malines. Par LP données à Vienne le 15 avril 1763 par l’impératrice Marie-Thérèse, il fut anobli.

951 – Isabelle Moortgat, °Bruxelles 6 juillet 1712, †accidentellement à Louvain 11 mai 1761

952 – (van den Nest)

953

954 – (Georgerie)

955

956 – (Claessens)

957

958 – (de Meyer)

959


d’Hoop

960 = 568 (Antoine d’Hoop)

961 = 569 (Thérèse Rapalier)

962 = 570 (Jean-Baptiste Danneels)

963 = 571 (Adrienne-Louise Marius)

964 = 572 (Pierre-Louis van Alstein)

965 = 573 (Marie-Marguerite de Clerq d’Hurtebise)

966 = 574 (Josse Neyt)

967 = 575 (Jeanne-Françoise van Coppenolle)

968 = 560 (Louis-Ignace Le Fevere)

969 = 561 (Barbe Odemaer)

970 = 562 (Jacques-Ferdinand van der Sare)

971 = 563 (Isabelle-Cornélie Hujoel)

972 = 564 (Guillaume-Dominique du Bois dite van den Bossche)

973 = 565 (Marie-Louise van der Haeghen)

974 = 566 (Gilles Rooman)

975 = 567 (Livine Ramondt)

976 – Jean-Robert Goethals, °2 mars 1681, †8 avril 1736 (x Thérèse Adams), marchand à Courtrai, fabricant de linge de table damassé xx Lille (France) 3 juin 1726

977 – Marie-Madeleine le Clercq, °Lille (France), †28 août 1741

978 – Jacques van Beveren, °26 février 1692, †1773 (x Marie-Thérèse Ghellinck) xx 29 septembre 1730

979 – Marguerite Maelfait, °Courtrai 29 septembre 1706, bp 30 septembre 1706), †8 décembre 1747

980 – Félix-Jean Vercruysse, °Courtrai 26 septembre 1706, †Courtrai 23 février 1780, fabricant de fil à dentelle, membre de la première administration de la table des pauvres  x Courtrai 16 août 1729

981 – Marie-Claire Bannaert, °Petegem 23 juillet 1705, †Courtrai 5 février 1759

982 – Nicolas van Veldriel, °Bois-le-Duc

983 – Jeanne-Léocadie Boghe, °1714

984 – Charles-François Danneel, °1703 x 1726

985 – Jeanne, alias Jacoba Castelyn (ou Kestelin), °1702

986 – Jean Maes

987 – Anne-Thérèse Kestier (ou Castier)

988 – Jean-François Holvoet, °1691, †1764

989 – Catherine de Volder, °1689, †1730

990 – Marin de Simpel

991 – Catherine d’Hooghe

992 – François Liefooghe, °ca 1700

993 – Jeanne Malezier, °ca 1700

994 – (Gauquier)

995

996 – Jean-Baptiste de Haene, °ca 1690, †Bailleul 10 avrl 1718 x Bailleul 16 février 1708

997 – Marie Catherine Dauwins, °ca 1690

998 – Pierre-Jacques van Rouvroy, °Bailleul 16 janvier 1700 x Bailleul 22 avril 1727

999 – Marie-Thérèse de Caele, °Meteren ca 1710

degré 10

1000 – Michel Albert Joseph van Merris, °Berthen  13 février 1732, †Bailleul 29 janvier 1807, « conseiller au Présidial de Flandre » (cfr Cercle d’Histoire et d’Archéologie de Bailleul), x Bailleul 17 janvier 1759

1001 – Marie-Anne Behaghel, °Bailleul 18 janvier 1733, y† 13 octobre 1776

1002 – Pierre François Hynderick, °Ypres (Saint-Martin) 27 novembre 1735, †Bailleul 29 septembre 1772 x Bailleul 30 novembre 1761

1003 – Eugénie van der Meersch, °Bailleul 4 septembre 1737, y† 17 août 1803

1004 – Michel Joseph van Merris, °Bailleul 19 octobre 1701, y† 3 juin 1776

1005 – Marie Catherine van der Meersch, °Bailleul 19 octobre 1701, y† 3 juin 1776

1006 – Pierre Charles Bieswal, °Bailleul 6 mars 1723, y† 28 décembre 1785  (xx Bailleul 7 février 1778 Marie Jeanne Coorne, °octobre 1729, † Bailleul 10 mai 1783)

1007 – Marie Anne van der Meersch, °Bailleul 7 mars 1718, y† 17 novembre 1774

1008 = 492 (Jean-François Danneel)

1009 = 493 (Marie-Geneviève Maes)

1010

1011

1012 – Joannes Albertus vanderHeyde, °Nieuwkapelle ca 1700, †Alveringem 23 décembre 1752 x Alveringem 25 novembre 1732

1013 – Isabelle Fronsaert, °Oeren 25 février 1697, †Alveringem 7 avril 1751 (x Oeren 8 avril 1718 Pieter Christaen David, †Alveringem 20 juin 1732)

1014 – (Maelstaf)

1015

1016 = 984 (Charles-François Danneel)

1017 = 985 (Jeanne, alias Jacoba Castelin)

1018 = 986 (Jean Maes)

1019 = 987 (Anne-Thérèse Kestier)

1020 = 988 (N. Holvoet)

1021 = 989 (N. de Simpel)

1022 = 990 (N. de Simpel)

1023 = 991 (N. d’Hooghe)

Degré 11

de Séjournet de Rameignies

1024 – Jacques III Séjournet, °bp Ath (Saint-Julien) 14 avril 1619 (susc : Jacques Farinart et Catherine Séjournet), †Blicquy (dans la maison du Quesnoit) 4 juin 1682, inh. à Blicquy. Qualifié d’écuyer, seigneur du Quesnoit dont il fit le relief le 25 février 1640, et de Cantaraine, dont il fit également le relief le 7 avril 1640. En 1647 il est cité comme bailli de Manage au Bois et de Verdin, bailli d’Aimeries et d’Hembise, pour le compte du marquis d’Aiseau. Et en 1651-52, on le rencontre aussi comme bailli de la terre et seigneurie de Dameries à Grandmetz x Ath 5 septembre (Saint-Julien le 8) 1647 (xx à Ath (Saint-Julien) 1 janvier 1681 Catherine Wallet, tt. Jean et Florent Wallet)

1025 – Anne Maroquin (Marotkin, Marochin, Marokin), bp Ath (Saint-Julien) 7 mai 1620 (susc : Jacques de Ghislenghien et Antoinette le Gay), †7 septembre 1676, inh. à Blicquy à côté de son mari, Ath 8 septembre 1647, dont neuf enfants : Charles-François, Marie-Claire, Françoise-Isabelle (x Philippe de Brabant), Jacqueline, Jenne, Christine, Françoise, Catherine et Jacques IV. Jadis cette famille portait le nom Marotkin, Marotekin ou Warottekin.
Le tableau d’ascendance d’Anne Maroquin s’appuie principalement sur les familles Maroquin (Marotkin, Marochin, Marokin), le Merchier dit le Bosquillon, de Ghislenghien et le Louchier. Parmi ses aïeuls, on retrouve un lieutenant-mayeur d’Ath (Thierry Maroquin), un échevin d’Ath (Jean le Merchier, dit le Bosquillon (en 1585, 1592, 1593 et 1604), un procureur à l’abbaye de Ghislenghien (Pierre Maroquin, en 1525), un prévôt de Lens, lieutenant-gouverneur d’Ath (Michel de le Hove, 15ème s.)

1026 – N. Ponthieu

1027 – Anne Godefroit, citée en 1693 comme marraine de Marie-Anne Séjournet

1028 – Henry-Florent de la Catoire d’Audemez, bp Valenciennes (Saint-Nicolas) 27 janvier 1646 (susc : Henry de la Biche, son oncle maternel, et Anne de la Catoire), †subitement à Blaton 2 février 1710, chevalier (titre qui lui avait été octroyé militairement, sans délivrance de diplôme, pour sa conduite comme officier). 

Pour ses frères et soeur et lui-même, il vendit pour le prix de 46.000 livres t.s., le 22 septembre 1677, à Jacques Cambier, la cense de Rotteleur, avec 60 bonniers sur Arc-Ainières et Wattripont, ainsi que la grosse dîme d’Arc-Ainières. Ils avaient hérité de ces biens (possédés au XVIème siècle par Jehan de la Biche) à titre de leur mère.Il ne fit point le relief de Rameignies, et ne possèda cette terre qu’en indivis; néanmoins, on lui attribue souvent la seigneurie et le nom, même depuis 1688.

Le 14 avril 1683, il acheta d’Ernest de Croy-Chimay-Arenberg, prince de Chimay, et de la princesse son épouse, qui s’en déshéritèrent le 30 août, la terre, pairie et seigneurie de Marcoing (terre, ville, seigneurie, pairie du Cambrésis, fief noble et lige, à relief de cheval et d’armes, du comté de Cambrésis; juridiction et seigneurie haute, moyenne et basse. Un moulin à eau, un tordoir, moitié des revenus d’un autre moulin à eau, terres labourables, bois, prairies, rentes seigneuriales en chapons, poules, blé, avoine et argent. Plusieurs fiefs et arrière-fiefs en mouvaient; prix d’achat : 60000 florins).

Il fut seigneur d’Odomez, qu’il doit avoir vendu, après mars 1688, à Philippe-François de Behault, avocat, au conseil de Hainaut (suivant ESC II, p.174, Henri de la Catoire vendit cette terre le 26 mars 1710 à Louis-François Rasoir). Il fut aussi, par succession de son frère aîné et relief du 1er décembre 1702, seigneur de Blaton.

On le retrouve en janvier 1676 premier capitaine du régiment de Cuinchy sous Louis XIV. Le 20 de ce mois, il lui fut accordé de pouvoir, en ladite qualité de premier capitaine et major, tenir rang de mestre-de-camp, comme s’il avait le commandement en chef d’un régiment de cavalerie légère. Le 19 janvier  suivant, il reçut commission de mestre-de-camp d’un régiment nouveau, qui devait porter le nom de Ramigny, formé de quatre compagnies de Cuinchy. Il quitta le service entre le mois de juillet 1683 et de mai 1684, honoré, depuis 1677, d’une pension royale. 

Le 7 mars 1691, Henry-Florent fut arrêté par ordre du roi de France. Le même ordre visait son frère Ghislain-François, mais il ne put être exécuté, ce dernier, prévenu, s’étant retiré dans les terres ennemies. Henry-Florent fut détenu à la citadelle de Tournai jusqu’au 1 novembre, puis relégué à Marcoing, dont la propriété, confisquée, ne lui fut rendue qu’après maintes sollicitations à Versailles et Paris. Les deux frères avaient été, semble-t-il, soupçonnés d’intelligence avec les ennemis (des Français). Mais la confiance du monarque leur fut rendue, à tout le moins au premier : en 1702, il dut se transporter à Paris et ailleurs pour le service du Roy.

Son cachet est gravé dans un écu ovale, d’argent à la bande de gueules. Il scella de ce cachet le 1 avril 1690, l’acte de collation d’une bourse fondée par son grand-oncle noble homme Michel de Hattstein, x Tournai (Sainte-Marie-Madeleine) 6 mars 1686 (tt : Siméon Pamelart, Jean du Quesne et Anne Bauduin)

1029 – Marie-Josèphe du Pont, bp Tournai (Sainte-Marguerite) 9 février 1659, vivante en janvier 1703.Elle eut : Henri (seigneur de Marcoing), Ghislain, Jean-François, Marie-Anne, N. et N. (probablement des jumelles, mortes peu après leur naissance)

1030 – Féry Hoyois, receveur de Jean-François de la Catoire à Blaton, parfois qualifié ancien capitaine au régiment de Mattha

1031 – Catherine Senacq

1032 – Baudry-François de Roisin, bp Tournai 29 juin 1648, y †5 février 1715, chevalier, sire et baron de Rongy et de Selles, seigneur de Basenghien, du Préhidré, etc., commissaire au renouvellement du magistrat de Tournai, grand prévôt de cette ville de 1686 à 1696, chevalier d’honneur au Parlement dudit Tournai de 20 janvier 1695 au 2 septembre 1709, président de la cour souveraine provisoire créée à Tournai par les Alliés, le 3 septembre 1709 y x 16 août 1691

1033 – Jeanne-Agnès del Fosse, bp Tournai 5 mai 1664, †29 novembre 1730 inh. près de son mari dans l’église de Rongy

degré 11

1034 – René-Charles de Thiennes, †1722, comte de Rumbeke, baron de Heukelom et d’Ere, seigneur de Caestre, Termaisnil, Hulst, Passchendael, Oudenen, Schiervelde, etc. x Arras (La Madeleine) 15 novembre 1696

1035 – Margaldine de Gomiécourt, °Huy 2 mai 1673, bp Lignereuil 24 décembre 1673, †Tournai 17 mars 1717

1036 – Urbain de Rets de Brisuila de Chanclos, °Bruxelles, bp Notre-Dame de la Chapelle 1 décembre 1657, †11 juin 1726 ayant 55 ans de bons services. Il était seigneur de Lesves et membre de l’Etat noble de Namur. En 1707, il fut colonel d’un régiment de cavalerie au service des Provinces Unies, et se vit conférer par patentes du 9 juin 1707, après la reprise d’Audenaerde par Marlborough le gouvernement de cette place, en remplacement du marquis de Bournonville, qui était passé à l’ennemi. Devenu ensuite lieutenant-général au service de l’Empereur, il exerça sa charge de Haut-Bailli de la ville et du comté d’Audenaerde jusqu’à sa mort en 1726 x Cm Mons 10 janvier 1686

1037 – Anne-Antoinette le Ratz (ou le Rat), †Bruxelles 19 octobre 1742 âgée de plus de 100 ans. Ils sont tous deux enterrés à l’église de Lesves près Namur

1038 – Charles-Ferdinand du Bost, seigneur dit baron du Burg d’Esch (sur Sûre) pour 5/8, ancien gouverneur de Béthune, tué en duel. Cette famille est originaire du Grand Duché de Luxembourg et a la même origine que les Dubost du Pont d’Oye, créé marquis en 1748 x 13 octobre 1696

1039 – Marie-Marguerite de Stassin, †1758

1040 – François-Olivier de Saint-Loup, °Bourg-en-Bresse 26 mars 1677, †Pont –de-Veyle (Ain) 19 février 1756 x 8 janvier 1711

1041 – Barthélémie Beausoleil, †1739, originaire du Périgord

1044 – Michel Burtin

1046 – Jean-Baptiste Cochet

1048 – Herman Lamberts, °1650, †Aix-la-Chapelle 6 octobre 1700,  seigneur d’Einrathoff et de Walburg. Il acquiert par acte du 27 juillet 1682 la seigneurie de Cortenbach à Voerendael de Flavius de Bautze, chanoine de Notre-Dame à Aix-la-Chapelle pour la somme de 14.000 florins d’Empire. Il obtint par LP de l’empereur Léopold I datées du 11 mai 1686, concession motu proprio du titre de chevalier du Saint Empire transmissible aux descendants mâles du nom et adjonction de la particule, ainsi que pour son épouse Ludgarde Nuetten x 9 novembre 1672

1049 – Marie-Lutgar de Nutten, †18 mai 1699

1050 – Charles-Joseph d’Aspremont-Lynden, †1715, seigneur de Ban de Herve, Charneux

1051 – Marie-Madeleine de Hoen de Cartils, baronne de Chevetogne

1052 – Jean-Jacques de Veyder, °Obersche 5 mai 1672, †1722. Il hérita après la mort de son parent Jean-Christophe de Veyder, les seigneuries de Malberg, Obersche, etc. Il fut colonel au service de S.A. Electorale Palatine et commandant de la ville et forteresse de Juliers, en Haut-Palatinat

1053 – Adelheid-Sophie von Stassin

1054 – Jean-Henri de la Neuveforge, °Luxembourg 3 juin 1662, y †22 novembre 1716, inh. dans l’église de Saint-Nicolas. Il vécut d’abord à Arlon avec son épouse, puis en 1698, il devint député de l’Electeur de Bavière à la diète de Ratisbonne. Sa mission de délégué prit fin par ordre de Max-Emmanuel de Bavière, qui, le 6 février 1701, l’invita à rejoindre son poste de Luxembourg où depuis le 2 août 1698 il était entré au conseil provincial de Luxembourg; il y devint conseiller en 1702. Plus tard il retourna à la diète impériale en qualité d’ambassadeur du roi d’Espagne qui le créa baron. Il résidait le plus souvent à Neuerbourg où il avait acquis des droits seigneuriaux. Le 27 et 28 novembre 1702 il vend avec sa femme leurs biens de La Roche provenant des Neuveforge à Jacques Rassel, lieutenant-prévôt de la ville et comté et sa femme Agnèse Orban x Arlon 8 février 1699

1055 – Gertrude-Marguerite de Bettenhoven, bp Arlon 1 décembre 1670 (susc : Jean-Frédéric d’Autel, major au régiment allemand du comte de Crange et plus tard gouverneur du duché, et Gertrude-Marguerite de la Neuveforge), †Luxembourg 8 février 1730, fille unique. Elle fut déjà marraine à Arlon, le 17 juillet 1678. Elle fut avantagée par le codicille de sa grand-mère, Anne de Lutzeraet, du 18 janvier 1692

1056 – Pierre Ignace Behaghel, °Bailleul 17 février 1662, y† 28 septembre 1737, bailli de la prévôté de Saint-Donat, près de Bailleul x 13 mai 1692

1057 – Marie-Thérèse de Dours, °1671 ?, †Hondeghem 21 avril 1746

1058 – Jacques Chrétien van den Walle, °Bailleul 29 janvier 1654, y† 30 août 1720, greffier de l’Orphelinat, puis premier échevin de Bailleul y x 4 août 1619

1059 – Anne Marie Cleenewerck, °28 mars 1667, †28 février 1741

1060 – Pierre-Henri de Coussemaker, °Bailleul 18 février 1661, y †12 mars 1734. Premier bailli des Onze Paroisses à Cassel puis premier député de la ville et châtellenie de Bailleul et subdélégué de l’intendant et Avoué de cette ville x Cassel 3 janvier 1682 (xx Ypres 26 février 1707 Marie-Jeanne de Brouckère, †7 janvier 1742, s.p.)

1061 – Marie-Angèle van Bambecque, °Cassel ca 1660, †Bailleul 24 octobre 1704

1062 – Jacques-Ignace Sennesael, °Bailleul 29 décembre 1668, y† 29 octobre 1740, greffier pensionnaire de la ville et châtellenie de Bailleul

1063 – Marie-Thérèse de Witte, °Bailleul 15 septembre 1669, y† 29 novembre 1711 (x Antoine van der Fosse, †s.p. à Bailleul 27 février 1694)

1072 – Guillaume de Limon, °Furnes 23 janvier 1651, y † 25 mars 1693 x Warneton 14 décembre 1679

1073 – Claire-Marie Delbaere, †Furnes 23 janvier 1702, fille d’Antoine

degré 11

Halles d’Ypres vers 1700

1074 – Pierre Merghelinck, °Ypres 12 novembre 1654, †1 septembre 1716, échevin d’Ypres en 1682 et 1683, conseiller du Roi au bailliage et siège présidial de la Flandre à Ypres x 13 février 1685

1075 – Marie-Jeanne de Schildere, °10 mai 1663, †14 avril 1706

1076 – Florent Tronzon, †< 9 octobre 1703, seigneur de Steenhuyse et Ruysselandt, grand bailli de Comines, haut justicier de la châtellenie de Lille x Cm Ypres 26 décembre (29) 1662

1077 – Marie-Françoise van den Broucke, †Ypres 9 octobre 1703, inh. à Saint-Martin

1078 – Gaspar de Carpentier

1079 – Marie de Craene

1080 – Josse Diericx, °< 1660, †Essche 6 mai 1714, x Alost 20 août 1680

1081 – Catherine Moreels, °Alost 1 octobre1649, †Alost 12 janvier 1722. Elle eut 6 enfants : Jean (x Jeanne Bellemans), Jacques (Doyen du chapitre de Saint-Bavon à Gand), Josse, Barbe (x Emmanuel de Ruddere), Charles-Balthazar

1082 – Jean-Roger Cayman, °Alost 25 novembre 1656 (ss. Frederic Michiels, Catherine Cayman), y † 10 janvier 1746, inh in templo, échevin d’Alost, x Alost 7 juin 1682 (tt. Jean van den Brande, Judoco Meert)

1083 – Claire van den Brande, °Alost 25 août 1653 (ss. Daniel van den Brande, Clara de Man), †10 février ou décembre 1730. Elle eut 8 enfants : Jeanne, Jean, Daniel, Marie-Catherine, François, Josse (chanoine et prvôt de Saint-Martin), Luc (chanoine et écolâtre de Saint-Martin) et Justine

1088 – Antoine Fontaine, †Mons (Sainte-Waudru) 10 juillet 1688, conseiller receveur du domaine engagé par S.M. à la ville de Mons de 1664 à 1672, receveur du chapitre de Sainte-Waudru (x Nicole Tahon, °1605, †1654, fille de Georges et de Marguerite Caudrelier) xx Cm 28 décembre 1654

1089 – Catherine de Braine, †4 février 1702

1090 – Pierre Grart, °1614, †1698, apothicaire

1091 – Marguerite Loiseleur

1092 – Jean de Braine, °Mons 11 juillet 1667

1093 – Elisabeth Jacquot

1094 – Jean Evrard

1095 – Jeanne de le Hove

1100 – Philippe-François de Behault, bp 27 mars 1627

1101 – Marie-Françoise Varlet, †1700 (xx Philibert de Lobel (ou de Lobelle)

1106 – Jean-François van Buggenhout, receveur du duc d’Arschot et greffier de la cour féodale de Brabant, secrétaire de la ville de Louvain, anobli par LP du 7 juin 1730 (son frère Arnold fut recteur de l’université de Louvain)

1107 – Isabelle Philippi

1110 – André-Jacques Lison, °Mons 20 mars 1631, seigneur de Rombise et de Thieblin, échevin de la ville de Mons, anobli par le roi Charles II par LP du 12 septembre 1682 x 1674

1111 – Catherine-Philippine d’Anvaing, bp Mons 20 juin 1648, †27 janvier 1697, dame du Joncquoy et du Blairon (? xx N. Musson, dont Jean-Baptiste, marchand à Mons)

1120 – Jacques Le Fevere, °Audenaerde 9 mai 1626, y †27 décembre 1696, bachelier en droit de l’Université de Louvain, haut-échevin d’Audenaerde entre 1661 et 1696 (l’hôtel de ville fut incendié lors du bombardement de 1684) x 15 février (xx 18 mars 1668 Françoise van der Stichele, °1639, †1710, fille de Jean)

1121 – Marie Bufkens, †3 décembre 1667, fille d’Adrien

1122 – Philippe Odemaer, °1645, conseiller pensionnaire de la ville d’Audenaerde

1123 – Marie-Barbe de Windele, °1653

1124 – Jean-Baptiste van der Sare, °1628, †1723, écuyer, conseiller et receveur général héréditaire du Pays de Waes

1125 – Jossine Kerremans, °1626, †1704, dame de Manghem et Vryssel

degré 11

Blason des Sept Lignages de Bruxelles

1126 – Guillaume Gielies-Hujoel, °1675, †1735, chevalier, seigneur d’Epernay, reçu à Bruxelles dans le Lignage Sweerts en 1703, vice-président au conseil souverain de Malines

1127 – Jeanne van Papenbrouck, °1685, †1724, du Lignage Serhuyens à Bruxelles

1128 – Pierre du Bois dit van den Bossche, °Bruxelles (b à Notre-Dame de Finisterrae) 23 mars 1658, †(Sainte-Catherine) 26 décembre 1720, inh. à la Madeleine, éc., seigneur de Hoogercameren, Tendorent, Terschaerent, licencié ès lois, reçu au Lignage Roodebeke le 13 juin 1693 (x mars 1694 Marie-Anne de Nieulant, †Bruxelles 27 septembre 1702, dame de Hoogercamere et de Tendorent, fille de Frédéric et de Marie-Anne de Craene) xx 1703

1129 – Anne-Philippine de Dongelberg(he), °Bruxelles (b à Notre-Dame de Finisterrae) 25 octobre 1667, †(Sainte-Catherine) 2 novembre 1713, inh. au grand béguinage, dame de Parck, douairière de Frans-Englebert de Steelant, capitaine de cavalerie au service d’Espagne, †1702

1130 – Charles-Ignace van der Haeghen, seigneur de Meere x Vosselaere 28 avril 1711

1131 – Marie-Jacqueline Happaert, °Gand (b Saint-Bavon) 13 décembre 1690, baronne d’Herdersem, dame du Pays de Rotselaer, de Wulfsberghe et de Dieghem

1132 – Jean-Baptiste Rooman, °Tamise 27 juin 1661, y †27 juin 1740, bailli de Tamise x Lokeren 25 janvier 1695

1133 – Jeanne-Sarah de Smet, †Gand 18 septembre 1703, âgée de 32 ans

1134 – Ignace Ramont, capitaine de la garde préposée à l’Etape de la ville de Gand

1135 – Claire-Françoise Le Fevere, fille de Jacques (= 1120)

1136 – Antoine d’Hoop, †1711

1137 – Marie van Daele

1138 – Georges Raparlier

1139 – Marie-Françoise Bourdon

1140 – François-Antoine Danneels, °1659, †1731, seigneur de Graveskerke, Synghem, ten Brand et de ter Beke

1141 – Isabelle (Elisabeth) Matton

1142 – Gerlache-François Marius

1143 – Catherine de Clercq d’Hurtebise, °1683, fille de Paul-Louis (= 2292)

1144 – Pierre-Grégoire van Alstein, °1659, †1742, licencié ès lois, greffier héréditaire de la seigneurie de Saint-Bavon à Gand

1145 – Marie-Jeanne Hailly, °1667, †1728

1146 – Erasme-Joseph de Clercq d’Hurtebise, °1679, †1715, seigneur d’Herleghem

1147 – Marie Mols, °1670 (xx Jean de Suys, †s.p.)

1148 – Jean Neyt, °1669, receveur des droits provinciaux en Flandre x 1692

1149 – Marie-Françoise Mast

1150 – Michel van Coppenolle

1151 – Catherine Rombaut


Forgeur

1152 – Pierre Forgeur, bp Liège (Saint-Thomas) 7 avril 1664, y †13 octobre 1735 y x (Saint-Thomas) 3 août 1698

1153 – Agnès Mambour, bp Liège 20 mars 1675, †9 mai 1746

1154 – Henri-Joseph Dallemagne, bp Liège (Notre-Dame-aux-Fonts) 15 mai 1679, †10 avril 1747, drapier comme son père

1155 – Anne-Catherine Defize, appartenant également à une famille de drapiers liégeois

1168 – Simon Dupont, bp Liège (Notre-Dame-aux-Fonts) 23 octobre 1640, il fit le 22 juillet 1667 le relief du métier des Charliers

1169 – Marguerite Donnay, †Liège (Saint-Martin-en-Ile) 8 mai 1693

1172 – Jean-Philippe de Marteau, dit chevalier de Marteau, °Theux 10 mai 1672, y †31 mars 1733. Haut forestier héréditaire de Franchimont, Haut gruyer héréditaire de la Porallée et commune Saint-Remacle (par reliefs du 31 juillet 1709 et du 19 juillet 1725), bourgmestre de la ville de Theux en 1724 et 1725, commissaire de Theux y x 21 mai 1702

1173 – Isabelle de Boniver, °Theux, †Malmédy 23 novembre 1739, sa parente au quatrième degré, fille de Lambert (= 2346)

1174 – Lambert-Joseph de Boniver, bp Theux 6 juillet 1691, y †14 janvier 1773, créé chevalier du Saint-Empire Romain le 4 février 1761 x 1716 en la chapelle du château de Remersdael (xx Catherine-Josèphe de Presseux, s.p.)

1175 – Jeanne-Marguerite de Coulons, bp Limbourg 23 septembre 1698, †Theux 15 avril 1746

1176 – Albert Fabry

1177 – Isabelle de Rouveroy

1178 – Hubert Hebronvaux, °Visé 3 janvier 1658, †2 février 1701

1179 – Oda Gentis

1180 – Bartholomé Bertoz, °1673

1181 – Marie-Françoise Le Ruyth, °1679

1182 – Guillaume Willems, °ca 1689, †Liège ca 1724 x Liège 9 juillet 1714

1183 – Saincte Delvaux, °Liège 6 janvier 1693, y†

degré 11

Wijck | Porte Saint-Martin et l’église Saint-Martin à Maastricht

1184 – Guillaume Breuls, bp Maastricht (Saint-Mathieu) 28 janvier 1636, †Wyck ca 1668, membre de la gilde des bouchers à Maestricht. Au début de son mariage il habita une maison sise rue de la Poule à Maestricht, maison qu’il louait aux Augustins et dont il résilia le bail le 6 octobre 1664. Lui et son épouse s’installèrent alors à Wyck, près de l’église Saint-Martin x Maastricht (Saint-Jean) 23 février 1659

1185 – Anne Hermans, originaire de Wyck

1186 – Pieter Deumens, †< 3 juin 1654, le Jeune, homme de fiefs et échevin de la Cour de la baronnie libre de Ryckholt

1187 – Jenneken Hermans, renseignée comme veuve le 3 juin 1654, fille de Marcel (= 2370)

1190 – Renier Graven

1200 – Luc III Tiecken, °Tongres 10 décembre 1640, licencié ès lois, échevin de la haute cour de justice de Vliermael, bourgmestre de Tongres x 14 juin 1670

1201 – Anne-Marguerite van Spauwen, °Tongres 23 avril 1643

1202 – Lambert van der Smissen

1203 – Marguerite Crayen

degré 11

Moulin à eau de Venbergen sur le Dommel
(photographie contemporaine)

1216 – Johannes Smits, bp Mierlo 1 février 1690, inh Dommelen 18 juin 1742, d’abord cité comme meunier de Venbergen à Valkenwaard, moulin, qu’il cessa d’exploiter le 16 mars 1728, à partir de cette date, il est meunier aux deux moulins de Dommelen et il est cité comme locataire de ceux-ci en 1736 x 17 mai 1718

1217 – Johanna Cuypers, bp Gemert 21 juin 1700, inh Dommelen 22 février 1750, originaire d’une famille du Brabant Septentrional. Le 10 octobre 1742 et le 20 décembre 1748, étant veuve elle loua ces deux moulins, pour les acheter finalement le 22 juillet 1749. Fille de Rombout et de Jenneken van der Linden

1218 – Dirck Vermeulen, qui créa avec Arnold Swaen et le beau-père de celui-ci une Compagnie van Coopmanschap x (xx ?)

1219 – Anna Helsemans

1224 – Antoine van der Straeten, °Hasselt 14 juin 1716, †24 juin 1773 x 3 mai 1735

1225 – Marie-Anne Lambrecht

degré 11

Hasselt en 1740
(gravure de R. Leloup éditée dans Les Délices du Pais de Liège, 1744)

1228 – Gaspard-Jean Cox, °Hasselt 21 janvier 1695, †11 octobre 1777. Il devint seigneur de Rapertingen, au décès de son oncle Robert Cox, le 1 février 1757. Il fut échevin, puis bourgmestre de la ville de Hasselt en 1723, 1724, 1725, 1748 et 1749. Il a été dernier des Heeren Twaalfmannen de cette ville x Hasselt 25 septembre 1718

1229 – Marie-Catherine Drossarten, °29 octobre 1699, †28 mars 1728


van de Kerchove

1280 – Charles-Dominique van de Kerchove, °Gand (Saint-Bavon) 4 août 1673 y x (Saint-Sauveur) 4 février 1711

1281 – Isabelle van Quickelborghe, †14 mai 1767 inh. aux Carmélites le 14 mai 1767, dame de Van der Hulst (xx Cm Blandain 27 octobre 1758 Roger van Oosterom, lieutenant de cavalerie au service des Etats-Généraux, au régiment du baron de Linden, puis capitaine et adjudant-général de cavalerie au régiment du prince de Birkenfeld)

1282 – Guillaume de Pape, °1665, †15 mai 1719, seigneur d’Hallebast, mayeur des échevinages de Tournai de 1711 à 1715 x 17 mars 1692

1283 – Marie-Françoise Despiennes (ou d’Espiennes), °1668, †22 janvier 1721, dame du Vivier, de Billy et des Prets. (cf ANB 1858,158)

1284 – Don Antonio de Ayasasa, °15 janvier 1684, †13 juillet 1721, lieutenant-colonel au régiment du prince Claude de Ligne x 1711

1285 – Marie-Marguerite de Cuvelier, °1687, †1744, comtesse de Cuvelier et d’Orroir, dont la famille serait originaire du quartier de Valenciennes (xx 1729 Philippe d’Ursel, comte de Milan et du Saint-Empire, baron d’Avelghem, lieutenant feld-maréchal au service impérial)

1286 – Pierre le Vaillant, °8 janvier 1660, †9 mars 1740, inh. Bousbecque (France, Nord), baron de Bousbeke, seigneur de Waudripont, reçu à l’état noble de Hainaut le 20 décembre 1703 (x Marie-Rose de Haynin de Bara, sa cousine) xx 8 février 1707

1287 – Marie-Françoise de Pamart, °1682, †23 décembre 1731

1288 – Nicolas-Bernard de Formanoir, °Celles 9 novembre 1653, †Celles 16 août 1719, seigneur de la Cazerie x Celles 24 janvier 1695

1289 – Marie-Anne Scorion, bp Saint-Quentin 8 juin 1673, †Celles 22 avril 1713

1290 – Michel-Baudry Jacquerye, bp Tournai 12 avril 1645, †Tournai 30 septembre 1719, licencié ès lois, seigneur d’Estrayelles et de la Balesquière, échevin de Tournai en 1679 et 1684, conseiller pensionnaire de la Chambre des Arts et Métiers de Tournai, conseiller au Parlement de Flandre, et par là anobli et créé chevalier le 31 octobre 1689, il se retira en 1714 et obtint des lettres d’honneur qui furent enregistrées le 8 janvier 1715 x Tournai

1291 – Marie-Thérèse de la Hamaide, bp Tournai 12 octobre 1650, y †19 décembre 1729

1292 – Michel-Joseph de Gouy, °1686, †Tournai 17 juillet 1764, chevalier, seigneur de la Motte x Tournai 5 novembre 1712

1293 – Marie-Marguerite Liévou, bp Tournai 6 janvier 1687, †27 septembre 1718

1294 – Jacques-Gabriel Hoverlant, bp 19 décembre 1675, †Tournai 15 avril 1744, seigneur du Carnois et de la Motte, licencié ès lois, conseiller du mont-du-piété de Tournai en 1729, conseiller au siège royal de Tournai pendant 15 ans, conseiller pensionnaire des états de Tournai pendant 32 ans y x 4 janvier 1716

1295 – Marie-Madeleine Anris, °Mons 13 avril 1677, †Tournai 4 novembre 1749

1304 – Ignace-Séraphin van Rode, °Tournai, bp 15 mai 1689, y †14 février 1774, écuyer, seigneur de Beauterre et de Warelles, conseiller trésorier général héréditaire des états du bailliage de Tournai et Tournaisis, conseiller du mont de piété à Tournai, ancien juré et échevin de Tournai. Il obtint par LP du 11 septembre 1758 reconnaissance de noblesse pour autant que de besoin, x Tournai 19 décembre 1723

1305 – Thérèse-Françoise Cambier, †29 janvier 1755 à l’âge de 52 ans

1306 – Jean-François de la Hamaide, bp Tournai (Saint-Brice) 31 mai 1696, y †(Saint-Brice) 19 janvier 1767, écuyer, seigneur de Sombrechies à Anvaing, d’Assonville à Rumegnies. Il fut échevin, juré, mayeur et grand prévôt de la ville de Tournai y x (Saint-Quentin) 2 novembre 1723

1307 – Marie-Agnès Presin, bp Tournai (Saint-Quentin) 10 avril 1705, y †(Saint-Brice) 18 juin 1767. Les époux de la Hamaide-Presin gisent à Saint-Brice, sous une dalle portant leurs doubles armoiries

1312 – Charles-Antoine Cossée, °Mons bp (Saint-Germain) 21 février 1658, y †11 janvier 1707, seigneur d’Auval, échevin de Mons en 1686-1687, greffier du conseil en 1688, et en 1702 du Conseil souverain de Hainaut à Mons x y 24 février 1686

1313 – Marie-Thérèse Compaignie, °1658, †Mons 20 juin 1739, dame de Baudrenghien

1314 – Mathieu de le Tenre, greffier de justice de la ville d’Ath, ancien juge des domaines et conseiller, anobli par LP datées à Vienne du 24 décembre 1718

1315 – Marguerite de le Court

1320 – Josse Bouchelet, bp Valenciennes 10 août 1695, y †15 novembre 1764, président de la juridiction des traites à Valenciennes x Cambrai 6 novembre 1718

1321 – Marie-Elisabeth Desbleumortiers, bp Cambrai 27 juin 1702, †Valenciennes 30 juillet 1774

1322 – Jacques-Philippe Lambert, †Valenciennes 7 janvier 1771 à l’âge de 77 ans, banquier à Valenciennes

1323 – Marguerite Randour, †< 1771.

1324 – Georges d’Esclaibes, †6 novembre 1727, chevalier, (comte) de Clairmont, seigneur d’Inchy-en-Cambrésis, Prayelle et Peruwelz-lez-Busigny x Courtrai (Saint-Martin) 27 janvier 1701

1325 – Cécile de la Tour-Saint-Quentin, †22 mars 1735

1326 – Jean-Louis de Carondelet, °Valenciennes 22 novembre 1691, †Cambray 1 novembre 1775, chevalier, baron de Noyelles-sur-Selle, vicomte de la Hestre et du Pays de Langlé, seigneur de Haine-Saint-Pierre et de Briastre x Cm 3 novembre 1722 (xx 10 juin 1732, par dispense du Pape Clément XII, Marie-Angélique de Rasoir, sa belle-soeur, vicomtesse du Pays de Langlé, dame du Grand et du Petit-Hove)

1327 – Anne-Marie Rasoir, †15 octobre 1731, dame d’Odomez, Campagne-lez-Hesdin, Oisies, les Blonderies et Sarteau. Elle lègua la seigneurie d’Odomez à sa fille aînée Marie (= 663)

1328 – Jean-François de Wolff, °(Sainte-Elisabeth) 20 avril 1680, †Mons (Sainte-Waudru) 19 juillet 1744, licencié ès lois, anobli avec droit à la particule par LP du 14 janvier 1714 émanées de la chancellerie de l’Empire, confirmées par des LP régulières du 16 mars 1735, conseiller pensionnaire et échevin de Mons en 1717, avocat au conseil souverain de Hainaut x Mons (Sainte-Waudru) 29 juillet 1710

1329 – Agnès de la Samme, °8 juillet 1678, †Mons (Sainte-Waudru) 12 avril 1722

1330 – Jean-Joseph Daelman, °Mons (Saint-Germain) 27 septembre 1668, y †13 mars 1740 inh. à Sainte-Waudru, écuyer, fieffé de Cocriamont, licencié ès lois, prévôt de la Longueville en 1713. Le 12 avril 1713, il fit relief de la Panneterie x Mons 18 mai 1708

1331 – Marie-Jeanne Evrard, †Mons 28 février 1759, dame de Wiheries (à Hantes) et, par achat fait pour elle par son père le 21 mars 1705, dame foncière du quart de Familleureux

1332 – Adrien Jacquelart, bp Tournai 25 octobre 1686, y †29 novembre 1747, licencié en médecine y x  5 avril 1723

1333 – Marie-Josèphe Herbaux (ou Herbaut), bp Tournai 28 décembre 1701, y †9 août 1729

1334 – Claude Cresteau, bp Tournai 30 novembre 1690, y †9 mai 1736, avocat, seigneur des Basses-Mottes x Tournai 11 juillet 1724

1335 – Marie-Madeleine Pancouque, âgée de 24 ans, †Tournai 13 avril 1731

1336 – Charles-Frédéric d’Ysembart, bp Ath (Saint-Martin) 22 septembre 1663, †Tournai 23 mai 1720, seigneur de Wreichem, d’Antour, des Bucailles x Tournai 9 avril 1690 (xx Anne Carpentier de Marquain, dame de Billemont, douairière de Lamoral d’Ostrel, baron de Flers, fille d’Henri, seigneur de Marquain, lieutenant de cavalerie, et de Marie de Cordes de Barisoeul)

1337 – Brigitte du Preys, bp Tournai 30 novembre 1658, y †28 juillet 1718

1338 – Philibert de Lobel

1339 – Marie-Brigitte Godart

1344 – André Deudon, °Valenciennes, †Bruxelles (Notre-Dame de la Chapelle) 14 juillet 1691, devint bourgeois de Bruxelles

1345 – Adrienne-Louise Vaultier dit Beauregard, °Bruxelles, bp Sainte-Gudule 9 juillet 1650, y †19 décembre 1706, inh. dans le caveau de la famille Deudon à Notre-Dame de la Chapelle (xx 15 décembre 1691 à Notre-Dame de la Chapelle Gérard de Vigne; xxx Pierre Launoy, †5 novembre 1708)

1346 – Georges de Noeufbourg, †1724, receveur du chapitre de Sainte-Waudru

1347 – Anne-Françoise de Berg

1348 – Jean-Baptiste van der Zype

1349 – Marie-Elisabeth Verhust

1350 – Jean-Pierre Havens, tué au siège de Barcelone en 1698, colonel d’infanterie au service du Roi catholique

1351 – Anne-Ide de Leeuw, †30 avril 1713

1352 – Pierre de Meester, °Malines 13 juin 1662, †24 août 1731, échevin et trésorier de la ville de Malines y x 23 juin 1691

1353 – Barbe Blondeau, °Malines 16 octobre 1660, y †10 juin 1712. Ils furent inhumés à Saint-Rombaut sous une pierre armoriée

1356 – Guillaume Mols

1357 – Anne van Oudenhazen

1358 – Claude Auvray

1359 – Isabelle del Fosse

1360 – Corneille van den Wiele, receveur de Malines

1361 – Elisabeth Feyants

1368 – Jacques-François Huysmans, dit Husmans, °Enghien 15 mai 1632, †1697, licencié en droit, seigneur d’Horlebecq par succession, ainsi que de Merbais. On le trouve greffier du bailliage … en 1666-91.., avec une interruption en 1677, bourgmestre d’Enghien en 1671 et 1677, maître de la gilde de Saint-Jean-Baptiste en 1658-59, et 1675-76, connétable en 1659-60. En 1676 il achèta la seigneurie de la Marcque, et en 1693 la seigneurie de Merbois. Il fut anobli le 20 septembre 1685 x Enghien 11 septembre 1660

1369 – Marie-Marguerite le Vaulx, °Enghien 31 juillet 1641, †1685

1370 – Charles-Henri de Steenhault, †Enghien 10 décembre 1710 et inh. à côté de sa femme. Il était seigneur de Steenhault, Waerbeek, Félignies, Nieuwenhoven, fut admis au Lignage Sweerts le 13 juin 1672 et remplit plusieurs fois la fonction d’échevin de la ville de Bruxelles

1371 – Marie-Marguerite de Nyes (ou Nys), †Enghien 3 novembre 1700 y inh.

1376 – Pierre Scheppers, °1673, †1744, échevin et trésorier de la ville de Malines

1377 – Mathilde van Rietbeeck

1380 – Arnold Poullet, †Malines 7 juillet 1707, émancipé à Houtain-l’Evêque le 15 février 1659, élevé à la Bosquée chez son frère aîné. Il s’établit à Malines et en 1695 il devint doyen d’administration du serment des arquebusiers à Malines. Le 10 octobre 1704 il acquit de M. d’Ittre de Castre la seigneurie de Steenwinckel sous Elewyt, plein fief de la baronnie de Perck, comprenant une cour féodale de plusieurs hommages et une cour censale importante x Heffen 7 octobre 1683

1381 – Anne Frans, °28 avril 1647, †4 septembre 1716 (x Corneille Louché, ancien échevin de Malines)

1382 – Antoine Joostens, ° Dendermonde 14 février 1674, seigneur de Ter Weduwe sur Boortmeerbeek, surintendant des établissements de charité, maître du Saint-Esprit de la paroisse de Notre-Dame, x Malines 24 octobre 1697

1383 – Suzanne Hillema, ° Malines 22 mars 1669

1384 – Gilles Estrix, bp Malines (Saint-Rombaut) 1 mars 1655

1385 – Isabelle de Gortter

1386 – François Bosselaer

1387 – Marie-Anne Boots

1392 – Gaspard van den Nieuwenhuysen, °1611, †1690 (x 1641 Anne van Roy) xx 1650 (xxx Marie van Houte, †1700)

1393 – Marie Ceulemans, †1670

1394 – Pierre Stockelmans, demeurant à Oirschot

1395 – Aleyde van Beughen

1396 – Philippe de Ridder

1397 – Mathilde van Histen (ou Eesten)


de la Kethulle de Ryhove

1408 – Guillaume, aliàs Pierre-Ignace de la Kethulle, °12 janvier 1620, †1680, seigneur d’Haverie, d’Evesteyn en 1651, d’Assche en 1652, colonel au service de S.M. Catholique x 18 décembre 1659

1409 – Aurélie de Recourt, dite de Licques (xx 1681 Alexandre Colins, écuyer, seigneur de la vicomté d’Adhérée, colonel d’un régiment d’infanterie de hauts-allemands pour le service d’Espagne, fils de Charles et de Jeanne de Bourlers)

1410 – Charles de Haynin Wambrechies, °Ath, bp Saint-Julien 24 décembre 1642, seigneur de Martinchamps x Ath (Saint-Julien) 14 juin 1670

1411 – Anne de le Vielleuze, bp 1 février 1642

1412 – Louis-Maximilien Thyerin (Thierin), °Saint-Gilles 12 septembre 1644, †14 août 1699, seigneur des Clefs et de Rhodemoere, en 1678 haut échevin du Pays de Waes x Gand 29 mai 1668

1413 – Anne d’Hanins, °Gand (b Saint-Bavon) 16 janvier 1646

1416 – Conrad van der Bruggen, °Amsterdam 1640, †Bruxelles 23 août 1707, naturalisé Brabançon, seigneur de Maesbone-ten-Raede (situé dans Deerlycke en la châtellenie de Courtrai), licencié ès lois à Louvain le 12 octobre 1662, et prêta serment en qualité d’avocat au conseil provincial de Brabant le 30 octobre 1662. Il devint conseiller au conseil de Flandre par LP du 20 octobre 1662, créé chevalier par LP du 18 février 1663. Il fut nommé conseiller du conseil de Flandre, par commission du 20 octobre 1692, et passa au conseil privé par LP du 3 mars 1695. Il fut aussi surintendant de la justice militaire et président de la jointe des monts-de-piété des Pays-Bas x Cm 6 février 1663 (Sainte-Gudule 22 février 1663)

1417 – Jeanne-Marie de Facuwez, bp (Sainte-Gudule) 14 avril 1630, †(Sainte-Gudule) 29 mai 1701

1418 – François-Louis van Crombrugghe, seigneur de Broucke, de la Douve, de Pontpepers, haut-pointre de la châtellenie de Courtrai en 1683 et 1706

1419 – Julienne-Thérèse Piers, °1659, †25 juillet 1737 et inh. près de son époux à Wilsbeke. Elle était veuve au 13 novembre 1719

1420 – Louis-Bonaventure van de Woestyne, °24 août 1662, avocat au conseil de Flandre, échevin des Parchons de Gand en 1696, puis conseiller-assesseur du mont-de-piété de Gand, secrétaire de la ville de Gand, créé chevalier par LP du 17 octobre 1732 x Gand (Saint-Nicolas) 19 novembre 1697

1421 – Isabelle Maelcamp, °Gand 29 mai 1672

1422 – Etienne Maelcamp, °1667, †1728, obtint concession motu proprio de noblesse du Saint Empire et de quatre quartiers nobles, avec l’autorisation de porter le nom de ‘Malcampo’. Ce diplôme, quoique dûment enregistré dans les Pays-Bas autrichiens, y a été révoqué par le décret du 24 juillet 1734. Il obtint confirmation posthume de noblesse et concession pour autant que de besoin, avec effet rétroactif au 1er juillet 1720, pour lui et pour les enfants nés du mariage avec sa veuve Marie-Anne Mahieus y Principe. Il était fils de François (= 2842)

1423 – Anne-Marie Mahieu, dite Principe, °1678, †1755

1424 – Antoine-Pierre Schoorman, †Malines 28 mars 1693 et inh. à Gand, aux Augustins, dans le caveau de ses ancêtres. Il fut créé chevalier par LP du roi Philippe IV du 19 février 1652. Il fut nommé conseiller extraordinaire et surnuméraire au conseil de Flandre par LP du 13 mars 1661. Puis, peu après, il succéda comme conseiller ordinaire au conseiller Denis van der Beken, nommé au grand conseil de Malines en 1676, en remplacement d’Albert de Coxie, charge qu’il cumulait avec celle de haut receveur héréditaire des grands briefs de Flandre, qui lui fut conférée par LP du 28 juin 1678 x Gand 2 juillet 1673

1425 – Louise de Heylweghen, °Everghem-lez-Gand 4 novembre 1634

1426 – Pierre Billiet, †21 août 1673, conseiller de Flandre

1427 – Marie-Isabelle de Jonghe 

1428 – Jean-Baptiste III della Faille, °Gand, bp Saint-Michel (Nord) 1 janvier 1654, †1703, seigneur d’Assenede, Eecloo, Hermays, Maria-Lierde, Saint-Pol, Nieuwenborch, Galathas, Borrewaen, Ramon, conseiller du Roi. Par LP du 26 mai 1678, il devient receveur-général des aides et subsides de Flandre, fonction qu’il exercera pendant 25 années. Il fit entre 1685 et 1688 une brève carrière échevinale aux Parchons de Gand x Gand (Saint-Michel-Sud) 20 août 1682

1429 – Isabelle-Claire della Faille (de Nevele), °et bp Gand (Saint-Michel Sud) 26 mai 1660, y †11 décembre 1732, sa cousine assez éloignée. Elle avait fait son éducation chez les Ursulines de Gand

1430 – Jean-Baptiste d’Hane, †27 septembre 1726, seigneur de Nieulande, Paridaen et Lubbeek

1431 – Marie-Claire Mantels, †11 mars 1705, dernière du nom, fille de Philippe-Albert, conseiller au Conseil de Flandre

1448 – Pierre (Augustin) Annez, °Ypres 28 février 1644, bp Saint-Martin 1 mars 1644, †abbaye de la Biloque à Gand 27 mars 1719, avocat au conseil de Flandre à Gand, où il habitait, devint bailli de la franche vicomté de Zillebeke, lez-Beveren (Waes), seigneur de Rasseghem et de Massenen, il fut anobli par LP du 16 mars 1714, émanées de la chancellerie de l’Empire, sous le nom de Annez x Gand (Saint-Pierre) 11 juillet 1673

1449 – Jeanne-Marie Cruyl

1450 – Charles van Goethem

1451 – Isabelle Varendoncq

1452 – Judocus van Bogaert, °7 novembre 1671 x Melsele 26 février 1702

1453 – Joanna Danssaert, °1682, †Melsele 15 septembre 1720

1454 – Thierry Rotthier

1455 – Maria van Reusel

1462 – Jan Heyvaert, °Londerzeel, il se fixa à Calloo x (?) Anna Haesaert

1464 – Pierre Nys, °Vracene 5 février 1659, †12 octobre 1693, maïeur de Verrebrouck, baili de Rasseghem et de la vicomté de Zillebeke x 19 octobre 1683

1465 – Barbe Verbraecken

1466 – Jean de Mulder

1467 – Marie Verbraecken

1472 – François Schoutheete, °9 juillet 1626, †20 octobre 1685 x 24 juin 1657

1473 – Marie Spanoghe, †12 janvier 1671

1474 – Josse van Calendries, licencié ès lois, greffier et receveur de la ville et Pays de Termonde

1475 – Agnès Donckers (ou Doncquers)

1476 – Philippe van Steelant, †10 août 1681 x 24 octobre 1651

1477 – Pétronille de la Nève

1484 – Jean Pauwelaert, bp Notre-Dame 26 mai 1637, †1 avril 1712 x 8 février 1667

1485 – Jeanne Legiers, †Berlaere 2 septembre 1706, elle se réfugia à Berlaere pendant le siège de Termonde

1488 – Philippe-Balthazar, baron de Villers d’Olgrand, °Bruxelles bp (Sainte-Catherine) 4 décembre 1663, †18 juin 1738 inh. au choeur de l’église d’Orp-le-Grand ou Olgrand, seigneur d’Olgrand et d’Orp-le-Petit (en 1739, ces biens sont rachetés par Isidore de Lados). Il avait été conseiller et receveur-général des Domaines, Aides et Subsides de la Province de Limbourg, des trois Pays d’Outre-Meuse et de celui de Sprimont. Par LP données à Barcelone le 6 janvier 1709, le roi Charles III d’Espagne le créa baron de son nom, avec faculté d’appliquer ce titre à une terre et seigneurie de son choix (x Marie-Barbe de Baillencourt dit Courcol, °Bruxelles bp Sainte-Catherine 4 décembre 1663, †s.p., inh. à Olgrand) xx Cm 3 décembre 1700

1489 – Marguerite-Isabelle van der Heyden a Blisià, †Bruxelles 20 février 1744 inh. à Notre-Dame de Finisterrae (x 4 mai 1684 Nicolas-François de Rossius, de Belaere, †18 juin 1691, inh. en l’église de Saint-Servais)

1504 – Jean I de Munck, °ca 1615, †Saint-Gilles-Waes 1 mai 1695 âgé d’environ 80 ans

1505 – Catherine Rotthier, °Beveren (selon d’autres à Saint-Gilles 19 août 1620), †Saint-Gilles-Waes 3 février 1668

1506 – Josse d’Hooghe

1507 – Catherine van Goethem

1520 – Robert Moerman, °1656, †1733, seigneur de Romais, d’Oudewalle, ancien échevin de Courtrai, anobli par LP du 26 août 1725. Il vint s’établir à Gand pour le commerce, et obtint, par acte du 6 octobre 1725, la permission de trafiquer en gros, sans déroger à sa noblesse

1521 – Catherine van den Neste, †Gand (Saint-Michel) 12 avril 1759

1522 – Jean Robette, seigneur de Bergen ter Linden, de Leystaete, négociant à Courtrai

1523 – Jeanne van Dale

1524 – Jean-Baptiste Maelcamp, °Gand, bp Saint-Jacques 15 janvier 1635, y †(Saint-Bavon) 1 mars 1707. Il s’établit à Séville et, après un séjour de plusieurs années dans cette ville de commerce, revint à Gand où il devint échevin. Le 20 janvier 1702 il fut anobli avec augmentation d’armoiries par LP faites à Barcelone signées par le roi Philippe V; concession d’abord invalidée par le décret du 16 mai 1716, puis ratifiée par l’édit du 10 février 1726 moyennant enregistrement aux Pays-Bas (celui-ci a été dûment effectué) x Séville (Saint-Isidore) 1 janvier 1666

1525 – Agnès-Françoise Donckers, °Anvers, bp Notre-Dame 30 août 1646, †Gand 11 décembre 1692

1526 – Mathieu-François du Bois, bp Courtrai (Saint-Martin) 30 septembre 1650, †3 juillet 1700 inh. en Saint-Bavon en la chapelle de Saint-Joseph, licencié ès lois, avocat au conseil de Flandre, maître des pauvres de la cathédrale Saint-Bavon à Gand y x (Saint-Bavon) 15 septembre 1680

1527 – Jacqueline-Sabine Codde, †15 août 1737 âgée de 75 ans. Veuve elle fut anoblie avec ses enfants, par LP de l’empereur Charles VI du 16 novembre 1724, avec confirmation des armoiries de familles des du Bois

degré 11

1528 – Jean IV de Waepenaert d’Erpe, °Moerbeke 3 juillet 1663, †Overmere 31 janvier 1724, inh. le 2 février suivant dans le choeur de l’église d’Erpe où ils avaient fondé un anniversaire (Quartiers : Waepenaert-Coolman-de Witte-Baeten. Il posséda de nombreux biens et terres à Erpe, Schaarbeke (Alost), Borsbeke, Cordegem, Smetlede, Brondegem, Vlierzele, Vlekkem, Lettershoutem, Impe, Lede, Herzele, Mespelaer, Sinaai, Belsele, Puivelde, Moerbeke, Sint-Gillis, Lokeren, Daknam, UItbergen, Wanzele, Serskamp, Overmere, Schellebelle, Kalken, Berlare et Zele. Il fut greffier d’Overmere et d’Uitbergen de 1681 à 1695, entrepeneur des fournitures pour l’armée, haut-échevin du Pays de Dendermonde de 1707 à 1724, seigneur d’Erpe près d’Alost qu’il acquit sur décret par acte du 14 avril 1714, receveur des biens du prince de Masmines et d’Izegem, créé chevalier le 18 mars 1720 par LP de l’empereur Charles VII x Gand (Saint-Bavon) 16 mars 1685

1529 – Marie-Philippine Guens, °1665, †29 janvier 1736, inh. à côté de son mari dans l’église d’Erpe, dont elle était la cousine germaine. Elle est issue d’une famille originaire d’Alost


de Wilde d’Estmael

1536 – Jérôme de Wilde, °Tirlemont (Saint-Germain) 3 février 1640 (ss. Hieronymus vder Steyn et Maria Pittau, °1620), †> 1689. Il émancipe ses 10 enfants le 24 février 1688, x Tirlemont 20 mars 1661 (tt. Guillaume Oliviers, Pierre Puttau et Gerardo van Welde)

1537 – Bonaventure Oliviers, °Tirlemont 26 septembre 1641 (ss. Anthonius Keynens et Anna Oliviers), †> 1689. Elle eut 10 enfants : Marie-Françoise x Georges van den Bosch, Pierre-Gérard, Anne-Marie, Catherine, Jean-Baptiste, Lucie, Egide, Henri, Anthonia x Jean Vranckx, Jean-Jérôme

1538 – Gilles van Hou alias van Hauwe, °Tirlemont 18 août 1640 (ss. Jérôme van Ranst, Elisabeth van Hou) x Tirlemont (Saint Germain) 31 mai 1664 (tt. Servais Mertens, Mathieu Neutens)

1539 – Anne Cuypers. Elle eut 4 enfants : Claire, Anne, Mathias et Joannes

1540 – Herman Stevens

1541 – Marguerite Peeterman

1542 – Laurent Maes, x bans à Tirlemon 23 février 1642 (tt.Guillaume de Welde, Arnold Coeckelberg)

1543 – Catherine Coekelberghs

1544 – Louis Smets, x < 1624

1545 – Elisabeth L’Escaille. Elle eut 3 enfants : Jean, Gérard et Anna

1548 – Octave alias David Goffa(e)rt x Tirlemont 15 août 671 (tt. Renero Valkeneers, Henri Merckx)

1549 – Agnès Mercks alias Mercx. Elle eut 5 enfants : Henri, Charles, Jeanne, Catherine, Anne-Marie

1560 – Pierre Sweerts, °Hoegaerde Ca 1640, y †< 17 septembre 1676, agriculteur et juré x Hoegaerde 15 janvier 1668

1561 – Margriet Hermans, °Hoegaerde 11 février 1636, y †4 mars 1694

1562 – Bertel Peeters, °Hoegaerde 22 septembre 1633, y †15 novembre 1693, brasseur et bourgmestre x Hoegaerde en septembre 1663 (tt. Jean du Puis, Henri Peeters)

1563 – Josine alias Josepha van den Putte alias de Puis, °Hoegaerde 9 février 1634 (ss. Marie van den Putte), y †26 septembre 1693 à 60 ans (x Daniël Bormans, fils de Jan et de Margriet VanOsmael). Elle eut 8 enfants : Gertrude, Anne (x Jacques Sustremans), Henri (curé et doyen d’Hoegaerde), Barthelemy (x Marie van der Vorst), Catherine, Arnould (x Jeanne Paulus), Barbe, Jean

1564 – Servais Sweerts, °Hoegaerde 13 octobre 1620 (ss. Servais Sweerts, grand-père et Marguerite van Parijs), y †6 décembre 1697, brasseur et juré x Ca 1656

1565 – Béatrice Van Assche, °Bost 3 septembre 1637 (ss. Joannes Lameyns, Anna Sweerts, tante), †Hoegaerde 20 janvier 1726

1566 – Egide van Herberghen, °Hoegaerde 22 mai 1635, y †1 août 1694

1567 – Marie van de Plas (Deblas), °Hoegaerde 3 juin 1632, y †20 février 1710

1568 – Joannes Cypers, °Geetbets 2 février 1625, y †30 juin 1681, x Geetbets 11 juin 1657

1569 – Joanna Cortjans, °Geetbets 24 février 1626, y †4 janvier 1694

1572 – Rémy Dusart

1573 – Anne Dony

1574 – Balthazar Scho(o)nart

1575 – Anne (de) Fraiteur. Elle eut 12 enfants : Marie, Arnould, Laurent, Jean, Egide, Marguerite, André, Balatazar, Christine, Ferdinand, Georges et Louise

1578 – 784

1579 – 785

1580 – Georges van der Schommen, °Halen 15 juillet 1634 (ss. Mrtin van der Enghelen, Maria Vlemincx), † probablement à Halen 9 décembre 1701, y inh. in templo

1581 – Anna Schepmans

1582 – Mathieu Saels

1583 – Elisabeth van de Poel

1600 – Jean-Charles Verbrûgghen, °Schellebelle 23 décembre 1668 (ss. Joes Wassenhove), y †17 août 1712, bailli et mayeur de Schellebelle, Wanzele, Auweghem. Greffier de Zercamp x Erembodegem 1690

1601 – Jeanne-Marie Michiels, °ca 1675, †Wichelen 23 novembre 1714, soeur de Joos, dont l’épouse était Catherine ‘t Kint. Elle eut onze enfants : Louis-Bernard, Marie-Cornélie, Pierre-François (Capucin), Paul, Barbe, Madeleine, Pierre-Antoine, Corneille, Catherine, Jean et Marie-Catherine

1602 – Pierre Hendrickx

1603 – Marie-Jeanne de Grauwe

1604 – Jean de Clercq, †14 avril 1683, meier de Wichelen, x Wichelen 5 avril 1673

1605 – Anne-Marie Verbrûgghen, ca 1653, †Wichelen 11 septembre 1701 (xx 1688 Reynier de Vischere, bailli et meier d’Oudegem). Elle eut de Jean : Jean-Charles, Josse (dont postérité) et Anne-Marie x Jean-Baptiste de Witte

1608 – Marijn II Waepenaert, écuyer, °Sinaai ca 1636, †Oordegem 24 février 1692, seigneur de Stokte, cité en 1684 comme bailli d’Oordegem et Smetlede. Le 1 décembre 1704, il est cité comme administrateur des biens du prince d’Isenghien x ca 1660

1609 – Noble dame Jossine de Witte, °ca 1637, †Moerbeke 6 avril 1672. Elle eut 5 enfants : Marin, Jean (= 1528, échevin du Pays de Waes x Marie-Philippine Guens = 1529), Charle-Philippe, Marie et Laurent

1610 – François Vlemincx

1611 – Claire Wynants

1616 – Pierre Moens, bp Wieze 23 mars 1643, †Lebbeke 3 décembre 1709 à 68 ans, y x 16 février 1666

1617 – Anne Zeghers, bp Lebbeke 31 janvier 1647, y †7 février 1716. Elle appartenait à une famille distinguée du Pays de Termonde, dont les membres jouissaient des qualifications de jonkheere et joncvrouwe et qui possèda la seigneurie de Wassenhoven et le vierschaere de Sottegem et d’Idegem

1618 – Hilduard Ringoet, bp Lebbeke 1 janvier 1650, y †11 mai 1719, y x 17 août 1684

1619 – Jeanne van den Broecke, bp Lebbeke 23 février 1658, y † 31 mars 1717

1620 – Pierre Kieckens, bp Erembodegem 31 octobre 1649 x 11 novembre 1668

1621 – Marie de Cuyper, bp Erembodegem 10 mars 1643

1622 – Adrien Claes, bp Erembodegem 6 février 1621 x 27 avril 1664

1623 – Anne Rayman, bp Erembodegem 1 juin 1644

1624 – Pierre Scheerlinck, bp Erembodegem 5 février 1660, y †19 juin 1702 y x 4 novembre 1683

1625 – Adrienne de Brauw, bp Erembodegem 23 janvier 1660

1626 – Adrien de Schryver, bp Erembodegem 5 juillet 1657 y x 1 avril 1679

1627 – Anne de Rycke, bp Erembodegem 25 août 1660

1628 – Jacques de Clippele, °1659 x Erembodegem 2 mai 1688

1629 – Anne Kieckens, bp Erembodegem 20 novembre 1663

1630 – Lucas Beeckman, bp Lebbeke 9 novembre 1659, y †28 août 1732 à l’âge de 75 ans x Termonde 25 juillet 1691

1631 – Elisabeth Melis, bp Termonde 31 juillet 1669, †veuve Lebbeke 30 novembre 1754 à l’âge de 84 ans

1632 – Jacques Storme, °Desselgem ca 1631, y † 2 avril 1705

1633 – Catherine Rolefort (ou Rollefoort), dont Jacobus (x Judoca Ameye), Joannes, Maria, Catherine, Amand

1634 – Arnold Laridon, †Vyve-Saint-Eloi

1635 – Marie Poppe

1644 – Petrus van Schoebeke, °Oostroosebeke 23 mars 1670

1645 – Judoca Tack, °Oostroosebeke 11 janvier 1672, y bp 12 janvier 1672, y† 25 février 1703

1648 – Adrien Boulez (Boule, Bollez, Bolle), °Sint Eloois-Vijve 4 janvier 1660, †Waereghem 26 janvier 1744. « Buitenpoorter van de Roede van Harelbeke » à Waereghem. Bourgmestre de Waereghem pendant 20 ans, x Waereghem 27 août 1690

1649 – Catherine de Coninck, °Waeregem 19 juin 1667, y † 24 juillet 1751. Elle eut dix enfants

1650 – Josse Waelkens

1651 – Jossine Galle


van de Weijer


1664 – 
Jan-Henricx op de Wijer, °Ca 1645, † Sint-Huibrechts-Lille 3 décembre 1711, bourgmestre de Sint-Huibrechts-Lille en 1668, 1687 et 1688-1689 x 1670

1665 – Adelaïde Spelsers, °ca 1650, †Sint-Huibrechts-Lille 8 février 1717. Elle eut deux enfants : Henri (x Marie Wouters, xx Marie van de Wier), et Chrétien

1726 – Johan Schulte Bering, ° Ca 1653 à Sendenhorst (Nordrhein-Westfalen), † Enniger (Nordrhein-Westfalen) 17 novembre 1721, (x Enniger 6 octobre 1676 Margaretha Schulte Schnecking), xx Enniger 18 septembre 1679

1727 – Gertrud Schulte Zumziel, ° Ca 1868 à Westkirchen (Nordrhein-Westfalen)

1728 – François de Breyne, bp Bambecque 29 décembre 1667, y †19 décembre 1720, marguillier et chef-homme de Bambecque y x 30 juillet 1692

1729 – Christine Neut, bp Wormhout 16 août 1671, †Bambecque 20 août 1740, dont 12 enfants

1730 – Mathieu Coudevylle, chef-homme de Quaedypre, marguillier et maître de la Table des Pauvres de cette paroisse

1731 – Martine de Bril

1732 – Mathieu Quaeybeur, °Terdeghem ca 1660

1733 – Pétronille de Cool, °ca 1670, †Terdeghem 27 avril 1731

1734 – François Roosen, ca 1670

1735 – Marie-Anne Quaeclay, ca 1675

1736 – Jean-Claude Brasseur, °Saint-Venant 8 avril 1668, †>1733, x Saint-Venant 27 novembre 1694

1737 – Marie-Gabrielle Verquin alias Werkin, °Saint-Venant ca 1675, y† 27 juillet 1707 à 32 ans, dont 7 enfants

1738 – Georges de Liere

1739 – Anne Beghin


Fabri


1792 – Mélotte Fabri, °Parfondrieu (Hermalle-sous-Huy) 1624, † à la Tour de Lizin, paroisse d’Ellemelle 2 décembre 1684, lieutenant mayeur de la haute cour de Xhoris, échevin de plusieurs cours à Awans, il administrait la seigneurie de Fanson et il en habitait le château, échevin de la Cour d’Olne à Awans en 1657, 1660 et 1671, échevin de la Cour de Rianwez à Awans en 1660, échevin de la Cour de Comblain de 1664 à 1684, il possèda, tant de son chef que par sa femme, des biens à Parfondry, Scry, Hoyemont, Xhoris, Ellemelle, Lizin, Comblain, Cheux, Bleurheid et Anthiens, tenancier de La Tour de Lizin paroisse d’Ellemelle x Comblain-au-Pont

1793 – Catherine Philippin, † 19 juin 1692/1703

1796 – Guillaume del Tour, †Terwagne 3 octobre 1693, tenancier de Neufmoustier en 1656, 1658 et 1682

1797 – Marie de Ville, †Terwagne 26 ocotbre 1693

1800 – Etienne du Bois, †1672, orignaire de Pry-lez-Walcourt

1801 – Anne le Cocq, †1678

1802 – Jacques Gorlier, †1676

1803 – Anne Jehu, †1674

1804 – Jean de Cartigny, †1718 x 17 janvier 1674

1805 – Jeanne Delestene, °1653, †1725

1808 – Gilles Longrée, †Fallais 22 mars 1712, fermier du moulin à huile de Fallais (x par convenances du 8 juin 1665 Catherine Thyse; xx Christine Brose, †Fallais 18 juin 1719)

1810 – Jean Pauly

1811 – Catherine Drouan

1812 – Pierre Thiry

1813 – Anne Godet

1814 – Sébastien Petit, †< 8 janvier 1682

1815 – Marguerite Samain

1816 – Hubert Bourguignon, †< 4 mars 1677

1817 – Catherine Haccourt

1818 – Marc Anthony

1819 – Jeanne Tilkin

1820 – Antoine de Closset, bp Liège (Saint-Adalbert) 28 janvier 1647, †11 décembre 1703, reçu avocat à la Cour Spirituelle le 4 juin 1715, greffier au rôle le 25 avril 1719 x Liège (Saint-Adalbert) 5 mai 1678

1821 – Jeanne Ferco, bp 9 mars 1656, †Liège (Saint-Adalbert) 21 février 1725

1822 – Jean-Hubert Gilman, bp Liège (Saint-Jean-Baptiste) 23 janvier 1654, y †14 juin 1722 y x (Saint-Jean-Baptiste) 19 janvier 1637

1823 – Jeanne Lucion

1832 – Thiry de Bellefroid, maïeur de Waleffe Saint-Pierre et de Borlée de 1656-57 jusqu’à sa mort (x N. Guillemotte, fille de Jean) xx

1833 – N. Guillemotte

1834 – Lambert Winand, qui le 16 mars 1676 occupait la ferme de la Chapelle à Marneffe

1835 – Anne Léonard

1836 – Jean Collette, °Horion, il a dû s’établir à Liège, de même que son père

1837 – Gertrude Bertrand

1838 – Adrien Verstrael

1839 – Christine van Valkenborgh, °Oevel 21 août 1643

1840 – Joseph Moncheur, °Tournai 1671, fils de Pierre et d’Antoinette Bouvier

1841 – Marie-Catherine Grulois, °Tournai 12 septembre 1660, fille de Pierre et de Jeanne Thieffrye

1842 – Jean-Baptiste du Bois

1843 – Marie-Joseph Thieffrye, fille d’Antoine et de Marie de Beauvoir

1848 – Nicolas Joseph Bouverye, †1722, fils d’Antoine et d’Anne-Jeanne Simon

1849 – Marie Natalis, fille de Jean et d’Anne de Stembert

1850 – Jean Bourdon

1851 – Clémence Natalis

1852 – Pierre Dozin

1853 – Françoise Leroitte

1854 – Adam Leclerq

1855 – Marie Renotte

1856 – Jean-Arnould de Cartier, °1648, † 23 décembre 1731, licencié ès lois, procureur-général, conseiller et trésorier du prince-évêque Joseph-Clément de Bavière, bourgmestre de Liège en 1702 et 1715, député aux états du pays et comté de Looz (xx Adèle Fabry, veuve d’Henri Martens d’Emerix, avocat, fille de Jean, commissaire de la cité de Liège et d’Agnès de Gershoven) x 22 novembre 1678

1857 – Marie-Agnès le Maître, † Liège 8 mai 1693

degré 11 degré 11

1858 – Guillaume de Bilquin, °1656, †Bioul 25 juin 1710, y inh. dans le chœur de l’église où sa dalle funéraire se voit encore. 

Unique héritier de son père, Guillaume – ses frères et sœurs n’étant déjà plus de ce monde – lui succède début 1686 dans sa charge de bailli et contrôleur des Bois et Forêts d’Entre-Sambre-et-Meuse. Tout naturellement, il prend la tête des usines de Zone qui seront la pièce maîtresse de sa fortune industrielle. Entre-temps, il a racheté et restauré la grosse forge du Monceau, restée inactive depuis l’époque où son grand-père Guillaume Moreau en avait cessé l’exploitation, seize ans auparavant.

Ne s’arrêtant pas en si bon chemin, il reprend à sa charge l’exploitation et la production de la forge et du fourneau de Bouffioux dont le propriétaire, greffier à Châtelet, est endetté jusqu’au cou. Puis, c’est l’acquisition du fourneau de Feroulle, suivi de la prise en main du fourneau de Gerpinnes. Et en achetant le bois de Marcinelle, suivi par le bois des Marlières à Mont-sur-Marchienne, il devient propriétaire terrien.

L’industrie métallurgique de nos contrées du Sud travaille intensément pour couvrir les énormes besoins militaires de la France. Infatigable travailleur comme son père Antoine ainsi que son grand-père Guillaume Moreau, Guillaume de Bilquin bénéficie d’une longue période de prospérité. Sa réussite fait de lui un gentilhomme fastueux.

En janvier 1695, il devient châtelain en acquérant le castel de Marchienne-au-Pont. Lorsque s’érige le château au début du XVIIe siècle, Marchienne-au-Pont n’est qu’un village au bord d’une rivière, tirant sa prospérité et son nom d’un pont qui sera longtemps l’unique lien entre l’abbaye d’Aulne et Châtelet, avant la création de Charleroi en 1666. Après avoir longtemps été occupé et détérioré par une garnison française, l’édifice doit être presque entièrement reconstruit.

Il lui reste quinze ans à vivre et à prospérer. À cours d’argent, le prince-évêque de Liège est heureux de lui céder pour la somme de 6.000 florins les seigneuries hautaines de Marchienne-au-Pont et Mont-sur-Marchienne. D’homme de qualité, voilà notre sieur Bilquin devenu seigneur hautain. Mais jamais il ne pourra accéder à la noblesse officielle car les circonstances qui auront privilégié sa fortune, le défavoriseront. Liégeois, il ne pouvait être anobli que par l’empereur. Mais il réside en zone ennemie, sous l’obédience de Joseph-Clément de Bavière, vassal rebelle et exilé en France !

Tout cela ne l’empêche pas de vivre noblement. Par acte du 22 juin 1708, il acquiert la seigneurie de Bioul, une des terres les plus aristocratiques du comté de Namur. Ici aussi, le château est en fort mauvais état. Il entreprend de le restaurer mais sans en voir la fin, puisqu’il meurt deux ans plus tard, x Nivelles (en l’église de Notre-Dame) 20 septembre 1679, mariage béni par Mgr François de Baillencourt, évêque de Bruges, oncle de Marie-Agnès.

1859 – Marie-Agnès Courcol dit de Baillencourt, bp Nivelles (Saint-Jean l’Evangéliste) 15 août 1654, †château de Marchiennes l8 juin 1725, dame de Hommelbroeck par héritage de son frère. Elle releva le château et la terre de Marchiennes-au-Pont devant la cour féodale du prince-évêque de Liège le 8 novembre 1723 et fut reçue dans la poorterye de Bruges en 1716 ou 1717. 

Elle est issue d’une branche cadette de l’illustre maison de Baillencourt, arrivée vers 1522 d’Artois en Belgique à la suite de Jehan de Baillencourt, échanson de Charles-Quint 

En 1710, elle recueille l’entièreté de l’usufruit de la fortune, tout en se déchargeant sur ses gendres d’une bonne partie de la gestion journalière des usines. Mais elle a fort à faire pour maintenir la paix entre les pièces rapportées, douées de fortes personnalités. Si l’un est envahissant, se prévalant de sa qualité de mari de la fille aînée, l’autre, époux de la cadette, se montre tatillon parce qu’il s’estime lésé, alors que les deux autres ne demandent qu’à vivre en paix. L’héritage n’est pas vraiment négligeable : la part de chaque héritière s’élève à 4.000 florins de rente, nettement supérieurs aux 568 florins de rente dont avait hérité leur père de son grand-père, Guillaume Moreau.

Des sept enfants de Guillaume et Marie-Agnès de Bilquin, quatre filles seulement seront parvenues à l’âge adulte : Marie-Josèphe x Guillaume-Nicolas de Moreau (son oncle à la mode de Bretagne, bailli et mayeur de la ville de Charleroi, maître de forges à Rouillon-Annevoie et Yvoir en 1700), Marie- Thérèse x 1708 François-Guillaume de Propper (chevalier du Saint-Empire, conseiller d’État et directeur de la Chambre des Comptes de S.A.E. de Cologne), Jeanne-Françoise, héritière des usines de Zone x 1714 Jean de Montpellier (seigneur d’Yvoir et d’Annevoie, maître de forges à Yvoir et Sclaigneux, mayeur de la cour des Férons du comté de Namur et seigneur foncier d’Annevoie), Marie-Agnès

1868 – Antoine Maghe, b Seneffe, 11 décembre 1679 (ss. Simon Ménier, Jeanne-Norbertine Maghe), † 28 avril 1760, auteur de la branche de Chaumont-Gistoux

1869 – Marie-Josèphe Soupart, °21 décembre 1681, † 19 avril 1737

1870 – Englebert Maghe, b Seneffe 10 décembre 1673, † 28 février 1720, après son mariage il s’établit définitivement à Gosselies. Il en devint très rapidement échevin, cité déjà en 1704 et encore en 1747 et y occupa la charge de receveur de la seigneurie, ainsi qu’il appert d’actes passés en 1730 et 1743 x Gosselies (cm 24 février 1698 devant Jean Herbet, curé de Gosselies, agissant en qualité de notaire) 4 mars 1698

1871 – Isabelle-Claire Manderlier, b Gosselies 1 janvier 1667, † 5 janvier 1750

1880 – Jean Despret, °Trélon 11 janvier 1762, y† 20 décembre 1741, maître de forges

1881 – Marie Hélène Machelart, °Trélon 1 août 1684, †Anor 11 juillet 1758

1882 – Noël Joseph Despret, °Trélon 1683, †Wattignies 3 août 1762, avocat, maître de forges à Sendries

1883 – Marie Anne Machelart, °Trélon 1688, y† 1725

1884 – Jean-Baptiste ‘Joseph’ Barbier de La Serre, bp Agen (Saint-Caprais) 29 octobre 1671 (ss. noble Joseph de Rangouse, seigneur de Beauregard, son oncle par alliance, et par Marguerite Pallu, veuve de M. de Brussy, sa grand-mère maternelle), †château de Montflambert près d’Epinay ca 1750.

En 1692, il est nommé au sortir des cadets-gentilshommes à Tournay, suivant l’expression de son père, « lieutenant de campagne » au régiment de Navarre; à 23 ans il est capitaine d’infanterie au régiment Dauphin.

Un jugement de l’Élection d’Épernay (Champagne), rendu le 19 sept. 1714, sur le vu des pièces produites, maintient Joseph Barbier de La Serre, capitaine d’infanterie, dans la jouissance de tous les droits de la noblesse (Lettres patentes du roi au président, lieutenants et conseillers du roi, Élus en l’Élection d’Épernay, datées du 19 sept. 1714, reconnaissant à Joseph Barbier, sgr de La Serre, et à ses enfants nés et à naître de légitime mariage, les privilèges et exemptions attribués à la noblesse de France). Vingt-six ans plus tard, une ordonnance, rendue le 19 mars 1740, par M. Papillon de la Ferté, en l’absence de l’intendant de la province de Champagne, décharge le même Joseph Barbier de La Serre (attendu ses titres de noblesse), du droit de franc-fief, auquel le fermier du domaine voulait l’assujettir. 

Son épouse, étant parente du ministre Machault, c’est probablement par l’entremise de ce dernier que qu’il obtient, à sa retraite, la charge importante de Directeur Général des Fermes du Roi pour la province de Hainaut et pays voisins, x Peronne, le 7 septembre 1713

1885 – Françoise d’Ivernel de Montflambert, héritière du fief de Montflambert en Champagne. Elle eut 5 enfants, dont trois filles

1886 – Léopold Joseph Polchet du Grigneaux, maître de forges

1887 – Ernestine Claire d’Estrées, °Eppe Sauvage (France) 25 février 1753, †Lille

1896 – Jacques de Bernard, †1743, seigneur de Fauconval, capitaine d’une compagnie de cuirassiers au service impérial

1897 – Anne Bernard, sa cousine

1900 – Antoine Burlet, bp Namur (Saint-Michel) 22 août 1658, y inh. le 1 novembre 1734, avait été admis à la bourgeoisie le 18 janvier 1696. Il fut receveur du duc d’Aremberg en sa baronnie de Perwez, greffier des échevinages d’Aische-en-Refail (LP de mars 1690) et de Noville-sur-Mehaigne. Le 18 janiver 1696, il est inscrit au nombre des Bourgeois de Namur. Dès 1708, il est qualifié, dans les archives de Perwez le Marché, de Receveur du Duc d’Aerschot au quartier de Perwez. Le 12 septembre 1721, il acquit, du duc d’Aremberg, le château-ferme de Perwez, qu’il embellit en y ajoutant un bâtiment distinct de celui du censier x Namur (Saint-Jean l’Evangéliste) 2 novembre 1681

1901 – Marie-Jeanne Franquinet, † (Saint-Michel) 25 juillet 1724, soeur de Théobald, chanoine prémontré de l’abbaye d’Heylissem, curé de Perwez, vice-président du Collège des Prémontrés à Louvain (dans la même paroisse que celle où eut lieu le mariage de Marie-Jeanne est décédée Catherine de Vaulx, épouse de Pierre Frankinet)

1902 – Hubert Mortgat, °Buggenhout (Brabant), †Bruxelles (Sainte Gudule) 10 mai 1727, drossart du marquisat d’Assche et du Pays de Grimberge, anobli par LP de Madrid du 20 août 1704 (x Marie-Christophe van Wemmel, sa cousine sous-germaine, fille de Pierre et de Marie Mortgat) xx Bruxelles (Notre-Dame de la Chapelle) 24 avril 1698

1903 – Agnès t’Kint, °2 mars 1674, †27 janvier 1736


d’Hoop


1952 – Robert Goethals, °Courtrai 13 mai 1645, †25 octobre 1702 x 7 septembre 1673 (xx Catherine van Tomme, fille de Josse et de Catherine Holvoet)

1953 – Madeleine van Zuyt, °1652, †1687

1954 – Thomas le Clercq

1955 – Ernestine Mannier

1956 – Jacques van Beveren, °1669, †1691

1957 – Catherine Tanghe, °1666

1958 – Pierre-François Malfait, °1669, †1740 x 1697

1959 – Catherine-Thérèse Booninck, °1679, †1759

1960 – Pierre Vercruysse, °Courtrai 24 février 1673, y† 17 janvier 1705, fabricant de fil à dentelle x Courtrai 3 mai 1705

1961 – Marie-Françoise van de Maele, °Courtrai 31 mars 1679, y† 9 février 1712

1962 – Jacques Bannaert

1963 – Jacqueline Marre (xx Guillaume van Coppenolle)

1964 – Joannes van Veldriel

1965 – Anna van Heeswyck

1966 – Jean-Baptiste Boghe, °1675

1967 – Isabelle Pick, °1682

1968 – François Danneel (ou Danneels), °1661 x 1696

1969 – Jacquemynken Ameeu(w) (Ameens, Amele ou van den Ameele), °1660, †1723

1970 – Jacques Castelyn

1971 – Anne Kiekens

1972 – (Maes)

1973

1974 – (Kestier)

1975

1976 – Jean Holvoet

1977 – N. Reyniers

1978 – Jean de Volder

1979 – Elisabeth Carrevoet

1980 – Pierre de Simpel

1981 – Jeanne de Laeye

1982 – Olivier d’Hooghe

1983 – Véronique van Cruysperre

2004 – François Antoine Hynderick, °Ypres (Saint-Pierre) 12 juillet 1707, y† 7 décembre 1747 x Bailleul 29 octobre 1732

2005 – Jeanne Thérèse Craye, °Bailleul 24 avril 1706, †Ypres (Saint-Martin) 3 avril 1740

2006 – Albert Vinocq van der Meersch, °Bailleul 9 janvier 1706, y† 10 février 1783 y x  18 mars 1730

2007 – Marie Catherine Sennesael, °Bailleul 13 juillet 1707, y† 22 juin 1787

2024 – Jacques Verheyde

2025 – Jeanne Thérèse Seye

2026 – Franciscus Fronchaert, °Eggewaertskapelle 29 septembre 1658, y† 20 mai 1698, fils de Franciscus et de Joanna N.

2027 – Maria de Mailly, °Eggewaertskapelle 29 septembre 1658, y† 28 mai 1748

Degré 12

de Séjournet de Rameignies

degré 12

ca 1605 | Principauté de Ligne

2048 – Escuier Henri Séjournet, °Ath, y †21 septembre 1639, inh. aux Récollets à Ath, seigneur de Cantaraine et du Quesnoit, homme de fief du Comté de Hainaut et de la Cour de Mons (27 juin 1603), échevin de la ville d’Ath en 1607-1608, 1621 et 1622, bourgmestre d’Ath en 1626-1627, bailli de Manage au Bois en 1626 pour noble homme Pierre de Saint-Genois, chevalier et seigneur de ce lieu, receveur de la Principauté de Ligne, admis à la bourgeoisie d’Ath, le 25 mai 1631x 27 avril 1601/3 décembre 1604

2049 – Jeanne de le Vielleuze, °Ath, bp (Saint-Julien) 19 mars 1583, y †30 mai 1649, dont neuf enfants : Jeanne, Claire, Jean, Jacqueline, Anne, Jacques III, Marguerite, Marie, Françoise. Etant veuve elle fut admise à la bourgeoisie d’Ath après serment le 23 juin 1645. Les de le Vielleuze sont issus d’une famille orginaire d’Ath, où le nom est cité dans les actes scabinaux à dater du commencement du XIV° siècle.

2050 – Jean-Jacques Maroquin, †< 1647, homme de fief, franc alleutier en 1617, bourgeois d’Ath en 1617 et 1624 x probablement ca 1604

2051 – Jeanne le Merchier, °Ath 1580. Elle hérita au même titre que son frère Guillaume, de son oncle Julien, prêtre, qui avec son frère Jean, était à la tête d’une fortune considérable. Son frère Guillaume le Merchier, °Ath 28 juillet 1572, †6 juillet 1635, poussé dans la carrière ecclésiastique par son oncle Julien le Merchier, fit de brillantes études universitaires à Louvain, et devint professeur ordinaire de théologie à l’Université, puis doyen de la faculté de théologie et recteur magnifique de l’Alma Mater. Gavé de prébendes lucratives, titulaire de plusieurs canonicats et doyen de la collégiale Saint-Pierre de Louvain, il fonda des bourses d’études substantielles à l’intention de ses arrière-neveux et, à leur défaut, des bons écoliers de la ville d’Ath, sa petite patrie. Cette fondation devait avoir pour effet de multiplier les vocations sacerdotales dans la famille le Merchier – sans que les Bosquillons y aient eu part. Elle contribua à l’évolution sociale de toute la descendance de cette branche, tant en ligne féminine que masculine. 

La famille SEJOURNET fut celle qui en profita le plus jusqu’à la fin de l’ancien régime. Ce sont en effet, les enfants de Jean Marotkin et de Jeanne le Merchier, soeur du recteur, qui furent ses seuls héritiers et ils ne furent bientôt que deux filles, l’une mariée au greffier d’Ath François de Blois, l’autre à Jacques SEJOURNET, écuyer. Dès la fin du XVII° siècle et jusqu’à l’époque moderne, les bourses d’études de la fondation le Mercier furent principalement contrôlées par les chefs de la famille SEJOURNET en tant que collateurs et cela entraîna certains abus qui firent l’objet, en 1720, d’un jugement rendu à la requête d’une certaine Reine Ansseau, par le Conseil souverain de Hainaut, à charge du sieur de Séjournet, ordonnant que le bénéfice des bourses fût limité strictement aux stipulations du testament du fondateur, tant en ce qui concernait la nature et la durée des études que le lieu où ces études devaient être faites. Supprimées durant l’époque révolutionnaire et sous le régime napoléonien, les bourses furent rétablies en vertu de l’arrêté royal du 22 décembre 1818, par arrêté ministériel du 1 juin 1821. La fondation rapportait alors 204 florins 15 S. de Brabant, à charge de la ville d’Ath, et elle était administrée par le sieur Alexandre-Jules de Séjournet de Rameignies, à charge de rendre compte annuellement de sa gestion à la députation permanente des Etats de Hainaut. La dévaluation progressive des devises monétaires n’a cessé de réduire le montant des bourses, entièrement gagées sur des rentes à charge d’institutions publiques, principalement l’Etat et la ville d’Ath. En 1865, le revenu de la fondation se montait à 443 fr. 65 et ne permettait plus que la collation d’une seule bourse, qui était de 400 francs pour les humanités et les études supérieures, de 200 francs seulement pour les humanités.

2054 – N. Godefroit

2055 – Barbe Rusette d’Acre

2056 – Maximilien de la Catoire, bp Mons (Saint-Germain) 20 octobre 1614 (susc : Maximilien Franeau, °1579, seigneur d’Odomez et Catherine François), †tué le 26 juillet 1656 au siège de Valenciennes. 

De même que sa soeur Anne, il fut émancipé le 1 mars 1639. Ecuyer, qualifié de chevalier, on le retrouve comme seigneur de Rameignies en mai 1639, d’Odomez en août de la même année (par héritage de son oncle et parrain, †17 février 1638 – cette seigneurie venait initialement de la famille Joye), d’Hergies en mars 1642 (par succession paternelle et relief du 21 mars 1642) et en Mairieu. Il posséda des fiefs à Mairieu, Estinnes et Buvrinnes. Il usait des armes écartelées. Le 2 janvier 1643, il remit à messire de Nassau, chevalier, seigneur de Conroy, comme seigneur de Warcoing, un dénombrement de Rameignies. 

Par commission donnée à Valenciennes, le 25 juin 1655, il fut chargé de lever une compagnie wallonne de cent hommes de pied, pour en être capitaine, sous le tertio du mestre-de-camp comte de Solre (Philippe de Croy). Il fut tué le 16 juillet 1656, devant Valenciennes, alors qu’il attaquait les lignes françaises

x Mons 9 septembre (27 septembre chez les Carmes; tt Jean Causi, Ursmer Erquin, etc.) 1643

2057 – Magdeleine-Florence de la Biche, † 1669/1679, dame du Coultre, héritière de Leaucourt. Le 28 juin 1657, bailliste et garde-noble de ses quatre fils mineurs, elle releva en leur nom la seigneurie sise à Mairieu; vivante en mars 1669, elle ne l’était plus en août 1679. Elle eut : Maximilien (sa mère releva pour lui Rameignies, le 21 août 1656, seigneur d’Odomez et de Blaton), Henry, Ghislain (seigneur d’Hergies, et de Blaton après son frère) 

2058 – Pierre du Pont, procureur général et fiscal de Tournai

2059 – Anne Bauduin

2064 – Baudry de Roisin, °3 mars 1610, bp Bruxelles (Notre-Dame de la Chapelle), †16 août 1682 inh. à Rongy, chevalier, sire et baron de Selles, seigneur de Rongy (par relief du 18 février 1644), seigneur de Bourghielles, de Basenghien, d’Oby, du Préhidré, etc., commissaire au renouvellement des lois (ou magistrats) de Flandre en 1652 x Tournai 21 (22) mai 1646

2065 – Maximilienne de Gand Vilain, °château de Briffoeil 4 mai 1629, †10 décembre 1686

2066 – Laurent del Fosse, °Tournai, bp (Sainte-Marguerite) 22 février 1628, y †(Saint-Jacques) 22 février 1713, trésorier des Etats du bailliage de Tournai et Tournésis, seigneur de la Locquerie et du Marquais à Pottes, conseiller du mont-de-piété de Tournai, anobli en août 1698 par Louis XIV, créé comte du sacré-palais Latren, baron romain x Tournai (Saint-Quentin) 19 septembre 1654

2067 – Jeanne Errembault, bp Tournai (Saint-Quentin) 26 décembre 1633, y †(Saint-Jacques) 20 septembre 1713.

degré 12

Château de Heukelom en Gueldre
pinxit Roelant Roghman

2068 – Louis-Thomas de Thiennes, †1689, comte de Rumbeke, baron de Heulekom et de Leyenburg, seigneur de Caestre, Claerhout, Oudene, etc. x 1666

2069 – Magdelène van der Gracht, †1689, baronne d’Esne, dame de Passchendaele, Termaisnil, Hulst, Severen, Schiervelde

2070 – François de Gomiécourt, bp Saint-Omer (Sainte-Aldegonde) 19 décembre 1648, †25 mars 1686 (ou 1695, comte de Gomiécourt après son frère, baron de Lagnicourt, seigneur de Lignereuil et de Maizières, capitaine de cavalerie, reçu bourgeois d’Arras le 23 novembre 1678, député de la Noblesse aux Etats d’Artois x Floury 9 février (Huy 8 août) 1671

2071 – Anne de Leon, †> 1720 (xx Arras 29 mai 1696 Louis-Thomas de Thiennes, comte de Rumbecque, veuf de Madeleine van der Gracht). Elle testa le 15 octobre 1718 et obtint le 24 mars 1720 la permission de continuer l’usage de ses diamants et pierres précieuses, malgré l’ordonnance du 4 février précédent qui interdisait cet usage 

2072 – Urbain de Rets Bressoles, †10 janvier 1691 inh. à l’église de Morlanwelz, qualifié baron de Chanclos. Il fut page du duc d’Elbeuf en novembre 1624 et paraît s’être attaché plus tard au prince de Condé, qu’il suivit à Bruxelles en 1634. Il est cité comme sieur de Chanclaux dans le testament de sa mère daté du 6 mai 1644. Il parvint au grade de colonel d’un régiment de cavalerie dans l’armée espagnole. La charge de gouverneur et surintendant de la maison royale de Mariemont lui assura après de longues années de service une honorable retraite x aux Pays-Bas

2073 – Claire-Isabelle de Cuellar, bp Anvers (Saint-Jacques) 3 octobre 1634, dame de Pluyseghem 

2074 – Gérard le Rat, colonel de cavalerie

2075 – Jeanne de Tassis (il s’agirait ici de la famille de Taxis von Bodogna und Valnigra, du Tyrol) 

2076 – Philippe-Alexis du Bost-Moulin, °30 novembre 1634, †Esch 13 février 1706. Il fut seigneur d’Esch sur la Sûre, capitaine d’une compagnie de cavalerie au régiment du prince de Holstein au service du roi Catholique x Cm passé au monastère noble de Machern sur la Moselle 16 novembre 1670

2074 – Jeanne-Elisabeth de Steincalenfels, †Esch 26 novembre 1684, issue d’une famille rhénane et qui a vécu en Hollande, ayant la même origine que la famille Vogt de Humolstein, dit Steincalenfels, de Lorraine, créée comte en 1626 

2078 – Sébastien-François von Stassin, †1698, colonel

2079 – Louise-Pétronille du Bosch 

2080 – François de Saint-Loup, avocat au Parlement de Bresse x 31 mai 1676

2081 – Louise Charlotte Griffon, fille de Louis et de Charlotte Rossan

2096 – Herman Lamberts, †Eupen 1664

2097 – Anne Hubin (de Gulchen) 

2098 – Jean Nutten, fils d’un résidant de la cour électorale de Cologne près de la cour de Bruxelles

2099 – Marie Triest

2100 – Robert, comte d’Aspremont-Lynden et du Saint-Empire, †château de Crèvecoeur 5 novembre 1678, seigneur des ville et ban de Herve, du Hontoir et Del Beuck

2101 – Jeanne de Caldenbourg, °Limbourg et bp (Saint-Georges) 6 juillet 1628, †château Crèvecoeur 18 mai 1697, dame de Crèvecoeur et des villes et ban de Herve, de Charneux et de Themister. Ils testèrent conjointement le 3 novembre 1678 

2102 – Justin de Hoen de Cartils, baron de Chevetogne x (xx N.N?.)

2103 – Jeanne-Caroline d’Yve, dame de Saint-Martin

2104 – Christophe de Veyder, seigneur haut justicier de Bickendorf

2105 – Marie-Christine de Solenmacher

2108 – Louis de la Neuveforge, °Luxembourg, bp 24 novembre 1613, †Ratisbonne 24 novembre 1697, licencié ès lois de l’université de Louvain, il prêta le serment d’avocat devant le conseil provincial de Luxembourg le 6 août 1649. Il fut nommé conseiller lettré par le même conseil par LP du 9 janvier 1660. Le 17 mars 1670, il fut promu aux fonctions de trésorier garde des chartres, emploi qu’il conservera jusqu’en 1672. Ensuite, il devint membre et maître aux requêtes des Conseils d’Etat et Privé, ambassadeur du roi d’Espagne près le prince-électeur de Bavière, député pour le cercle de Bourgogne à la Diète de Ratisbonne x Cm Trèves 27 septembre 1659

2109 – Gertrude d’Anethan, °Trèves 24 mai 1639, †Ratisbonne 1 novembre 1685. Une aprtie de la succession de Louis de la Neuveforge est relevée à Beausaint le 7 novembre 1699

2110 – Charles-Albert de Bettenhoven, °ca 1640, †Arlon 4 mars 1704 inh. en l’église des Carmes. Il ne porta le titre d’écuyer qu’après l’anoblissement de 1681. Il devint lieutenant prévôt d’Arlon dès le 26 mars 1668 et resta en fonctions jusque vers 1680. Vu l’absence persistante des Humyn, dont il est l’homme de confiance et l’officier de 1669 à 1675 pour leur terre de Schoppach, il exerce effectivement tous leurs pouvoirs au point d’être parfois qualifié de prévôt.  Par LP datées de Bruxelles, le 31 août 1673, il sera nommé par le Roi receveur des domaines au quartier d’Arlon en remplacement de feu Thomas Reichling; il prêtera serment le 2 octobre suivant, et rendra les comptes de 1673 à 1680 se montrant un agent très diligent et en même temps soucieux de ses intérêts propres. Il rendra aussi des comptes annuels pour la période commençant à la Saint-Martin 1674 et finissant à pareille date en 1676 en ce qui concerne, dans le quartier d’Arlon, les confiscations pour cause de guerre avec la France.  Ses fonctions seront interrompues par les évènements militaires de 1681 et sa comptabilité cesse d’être présentée à la Chambre des Comptes de Bruxelles pendant 18 ans. Cependant, il n’a pas tardé à se rallier au vainqueur et on le retrouve cité comme receveur des domaines à Arlon dès le 14 mars 1682 et jusqu’au 11 septembre 1687 par le protocole du notaire Hargardt. Au vrai, pour se conformer aux directives du régime nouveau, il a pris ces domaines à fermes comme aussi ceux de Remich, Diekirch et Grevenmacher et autres lieux spécifiées dans son bail, y compris le haut-conduit et le pied-fendu sauf pour Givet, Charlemont et Agimont. Il porte le titre de fermier général. Par contre, par LP du Roi de France du 5 décembre 1687, et après avoir financé cette charge, il sera nommé conseiller et gruyer des eaux et forêts du quartier d’Arlon tout en conservant pendant un temps la recette des domaines. C’était un cumul difficile à maintenir. Aussi, les administrateurs qui dirigent de Paris cette branche de l’administration confieront-ils cette recette à un de leurs compatriotes, Nicolas du Baret, qui la détient dès le 29 mai 1688. La haute surveillance des bois et fôrêts du ressort devait aussi échapper à Bettenhoven, un nouveau gruyer et maître particulier ayant été nommé par le Roi de France le 8 mai 1694. Charles-Albert n’eut pas à regretter cette éviction puisque le traité de Ryswyck contraignit Louis XIV à quitter le Luxembourg et à le restituer à ses souverains légitimes. Dès le 28 mars 1698, un décret du Conseil des Finances lui rendit son poste de receveur des domaines à Arlon, qu’il put exercer pendant trois ans, assurant la comptabilité des exercices 1698 à 1701.  Charles-Albert fut mêlé activement à des affaires d’aides et subsides, surtout en vue de la préparation, en 1700 de la matricule générale du duché qui devint d’application en 1701 et le demeura juqu’au cadastre thérésien de 1766. On doit noter qu’il ne resta pas indifférent aux démarches entreprises à partir de 1698 par tous les hommes d’affaires du pays lorsqu’il fut question de mettre en amodiation générale tous les revenus du souverain. Une lettre du 8 février 1698 apprend que Bettenhvoen et le célèbre Henri Henriquez haussèrent l’un contre l’autre à plus de 60.000 florins. Ses espoirs furent déçus, car lorsque l’amodiation fut introduite par l’édit du 24 novembre 1701, avec application au 1 janvier 1702, il perdit jusqu’à son emploi de receveur des domaines à Arlon. La ferme fut attribuée à Pierre Chevalier, que les circonstances montrèrent plus tard comme simple homme de paille de Henriquez, à qui sa fortume permettait toutes les audaces.  Le 22 juin 1703, il se mit d’accord le 22 juin 1703 avec ses deux soeurs sur le partage des biens des ses parents. Il se voit attribuer les biens d’Almeroth et de Heinstert, la cense d’Aix-sur-Cloie, les dîmes de Waltzing, Ell et Thiaumont, x ca 1665

2111 – Marie-Cécile de Veyder-Malberg, †7 mai 1701, issue d’une famille tenue noble depuis le XVIème siècle et qui avait prospéré à Vianden, d’où elle paraît originaire, à Dasbourg, à Neuerbourg et à Saint-Vith (x 1657 Jean-Antoine Beyer, †17 décembre 1664, officier de la seigneurie d’Autel de 1649 à 1653, lieutenant-prévôt à Arlon de 1654 à 1664 et nommé échevin de la ville en 1658; de 1662 à 1664, receveur de Schoppach. Il était fils de Hans-Conrad, officier d’Autel et de Maria Meys) 

2112 – Chrétien Behaghel, °Bailleul 10 décembre 1626, y †30 juin 1686, échevin de la ville et châtellenie de Bailleul et Apaiseur x Bailleul 9 décembre 1649

2113 – Marguerite du Bois, °Bailleul 4 septembre 1625, y †22 septembre 1704.

2114 – Pierre-Nicolas de Dours, °Nipkerke (Nieppe) 17 octobre 1622, † 25 février 1689 x Nieppe 13 janvier 1670

2115 – Marie-Anne de Coussemaeker, °ca 1640 (x François Godtschalck).

2116 – Chrétien van de Walle, bp Bailleul 20 juillet 1624, y† 8 aril 1687, greffier de l’orphelinat x Bailleul 10 février 1649

2117 – Marie Cauwersyn, †Bailleul 6 octobre 1701

2118 – Antoine Cleenewerck, °Bailleul 19 novembre 1634 x 3 octobre 1658

2119 – Pétronille Elleboudt, °Bailleul 2 mai 1633, y† 6 mars 1723

2120 – Henri de Coussemaker, °Bailleul 7 octobre 1635, y† 16 juin 1666 y x 20 janvier 1660

2121 – Pétronille-Catherine de Coussemaker, °Bailleul 8 juin 1639, y† 1 novembre 1727

2122 – Marc van Bambecque, °Roesbrugge-Haringe 10 mai 1629, †Cassel 16 août 1669, Ceur-frère de Furnes x Cassel >1647

2123 – Marie-Anne van den Abeele (x Paul Clays) 

2124 – Pierre Sennesael, °Meteren 14 novembre 1650, †Bailleul 28 novembre 1676, premier échevin de la ville de Bailleul (x 18 avril 1628 Louise de Coninck, fille de Pierre et de Marie Paydrogher) xx 3 février 1663

2125 – Marie Vitse, † 26 août 1717

2126 – Jean de Witte, † 11 juin 1704 (x Bailleul 4 octobre 1656 Marie van Belle) xx Neuve-Eglise

2127 – Marie van Blaeren, °19 mars 1637, †Bailleul 4 septembre 1711

2144 – Victor de Limon, écuyer (x fort Saint-Job, près de l’Ecluse 25 février 1629 Yolande Batel, †8 mai 1638, fille du capitaine Batel et de Léonore de Zaure) xx 22 décembre 1650

2145 – Anne-Gélise de Wintere, °Furnes 21 octobre 1621

2148 – Jean Merghelinck, †25 mai 1674 x 24 avril 1646

2149 – Marie Lamoot, †1 décembre 1675

2150 – Nicolas de Schildere, conseiller pensionnaire de la ville d’Ypres

2151 – Marie-Catherine Letten (xx Pierre de Wavrans)

2152 – Remacle, dit Donat, Tronzon, seigneur de Steenhuyse et Ruysselandt, receveur de Comines et Halewyn pour le prince de Chimay x Cm Armentières

2153 – Florence Baccart

2154 – Jean van den Broucke, †29 mars 1667 à l’âge de 53 ans, échevin d’Ypres

2155 – Françoise Walweyn, °Nieukerke 1610, †4 septembre 1660  

2160 – Armand Diericx, °Aspelaere 6 novembre 1611 (ss. Joe de Coene, Maria Nuysberg), †Essche-Saint-Liévin 25 juillet 1668

2161 – Cornélie Schepens, †Essche-Saint-Liévin 31 août 1688, dont Judocus, Joanna, Joannes, Gabriel, Liévin, Livina, Barbara (x Louis van den Bossche)

2162 – Pierre Moreels, † Alost 8 avril 1678, inh in templo

2163 – Jossine Vits. Ils eurent Maria, Anne-Marie, Catherine, Barbara et Joannes.

2164 – Jean Cayman, °14 avril 1597, †10 juin 1657 (x Alost 23 septembre 1635 Antonia van Boven, † Alost 15 novembre 1648) xx Alost 25 janvier 1649

2165 – Adrienne Michiels, †Vlierzele 14 avril 1622 (ss. Adrien Lambeen, Jeanne Michiels), †Alost  14 avril 1716 (xx Alost 2 février 1658 Josse Meerts). Elle eut Jossine (x Jean de Minne), Jeanne, Jean, Elisabeth et Jean-Roger.

2166 – Jean van den Brande, †Alost 11 décembre 1707, y x 13 février 1651

2167 – Catherine van Vianen, °Alost 1 juin 1631, y † 26 novembre 1705. Elle eut Clara, Catherina, Egide, Judocus.

2176 – Antoine Fontaine, †1657, échevin de Lens, il transfèra sa demeure à Ath

2177 – Louise le Sergeant, †1671

2178 – Nicolas de Braine, bp 6 octobre 1584, †27 juin 1633

2179 – Antoinette Georges

2180 – Pierre Grart, †1637

2181 – Catherine de Braine

2182 – Philippe Loiseleur

2183 – Marguerite de Beure

2184 – Dominique de Braine, °Mons 1 février 1632

2185 – Catherine Templart

2200 – François de Behault, bp 9 février 1603, †1671, marchand Tasneur demeurant à Mons y x 9 décembre 1624

2201 – Anne de Cuesme (ou Quesme), °1608, †1652.

2220 – André Lison, °Mons 27 janvier 1598, seigneur de Rombise, échevin de Mons x 14 mai 1621

2221 – Jeanne Milet, °Mons 8 février 1596.

2222 – Jacques d’Anvaing, bp à Arc 21 janvier 1624, †3 décembre 1670, échevin de Mons, capitaine d’une compagnie bourgeoise. Il fut nommé homme de fief le 30 juin 1641 et demeurait alors à Mons. Il est cité avec son épouse dans un acte daté du 29 août 1682 x Cm 20 décembre (Mons 21 décembre) 1647

2223 – Marie-Adrienne de Braine, °27 juillet 1623, †< 1694 

2240 – Jean Le Fevere, °1571, †1654, x Audenaerde 9 novembre 1607

2241 – Marie Witspaen, °Audenaerde 1 mars 1582, y †9 janvier 1658

2244 – Messire François Odemaer, conseiller du parlement de Tournai, avocat au Conseil de Flandre

2245 – Marguerite van der Meere(n)

2246 – Guillaume de Windele, °1617, †25 mars 1671, haut-échevin d’Audenaerde

2247 – Barbe Stalins, bp 11 novembre 1619, †19 janvier 1666 

2248 – Guillaume-Frans van der Sare, †1656, greffier du Pays de Waes en 1624, haut-échevin de Waes

2249 – Antoinette Damas, †1669

2250 – Jean-Baptiste Kerremans, °ca 1590

2251 – N. van der Gracht, dite Rommerswael, dame de Vryssel

2252 – Hubert Gielis-Hujoel, †1681, seigneur de Locquenghien, Zedelghem, conseiller de la Chambre des Comptes à Bruges

2253 – Clara Macharis, †1716

2254 – Jean van Papenbroek, licencié en droit, conseiller au conseil souverain du Brabant à Malines

2255 – Marie-Catherine Fabri

2256 – Antoine du Bois dit van den Bossche, †6 décembre 1690, seigneur de Terschaerent, commissaire des montres des gens de guerre x Bruxelles (Saint-Nicolas) 7 novembre 1646

2257 – Marie-Claire Jacobs, qui veuve obtint pour elle et ses enfants réhabilitation de noblesse par LP du 29 février 1704

degré 12

Rosace des Sept Lignages de Bruxelles

2258 – Charles, vicomte de Dongelberghe, seigneur de Zillebeke, de Pergate, Rasseghem, Rixtel, reçu au Lignage Sleeus en 1649, conseiller ordinaire au Conseil de Brabant. Il obtint par LP du 13 avril 1672 (reine régente Marie-Anne), l’érection en vicomté de la seigneurie flamande de Zillebeke (Ypres) et concession de ce titre

2259 – Anne-Marie de Ryswyck, dame de Berck, Lelle et Bollebeke 

2260 – Philippe van der Haeghen, †1676, seigneur de Meere

2261 – Jeanne-Lucie Pardo 

2262 – Louis-François Happaert, bp Dieghem 16 octobre 1645, †Gand 29 août 1726 inh. aux Dominicains, seigneur de la baronnie d’Herdersem et du Pays de Rotselaer x Gand (Saint-Michel) 30 novembre 1677

2263 – Marie-Marguerite de Crombrugghe, °21 février 1658, †Gand 23 septembre 1693, inh. à la citadelle, dame de Wulfsberghe 

2264 – Jean Rooman, °Tamise 29 juillet 1637, †d’une maladie contagieuse 20 août 1666, greffier de Tamise y x 24 juin 1660

2265 – Elisabeth Verhulst, †de la même maladie trois jours après son mari. Tous deux furent inhumés dans le caveau de famille à Tamise. Elle était la fille d’Adrien, du pays de Waes.

2266 – Gilles de Smet, °mai 1646, licencié en droit, greffier de Lokeren

2267 – Anne Vermeire (ou Vermeulen), °1674, †1741

2268 – Ferdinand Ramont

2269 – Philippine de Vreese, °1627

2272 – Jacques de Hoop, cité comme bourgeois de 1651 à 1678

2273 – Jeanne Verbiest

2280 – Jean Danneels, °1621, †1705, écuyer, seigneur de Synghem, ten Brand, etc.

2281 – Anne-Marie Blancquaert, †1693

2282 – Raphaël Maton

2283 – Jeanne Busca

2284 – Louis Marius, †1712, écuyer, propriétaire d’une verrerie dont tous les souffleurs devaient être nobles

2285 – Marie-Catherine Belgens, °ca 1630, †1710

degré 12

2288 – Georges-Louis van Alstein, °1630 (ou 1631), †1724, greffier héréditaire de la châtellenie du Vieubourg x 1658

2289 – Marguerite-Jacqueline Brias, °1635, †1728, dame de Peteghem

2290 – Jean-Baptiste Hailly (ou Hally)

2291 – Jeanne-Antoinette de Smet, fille de Remi

2292 – Paul-Louis de Clercq, †1710, seigneur d’Hurtebise, Herleghem

2293 – Isabelle Blancquaert, dame d’Herleghem 

2294 – Guillaume Mols, °1626, †1703, échevin d’Anvers

2295 – Anne van Oudenhagen, °1636, †1717

2296 – Liévin Neyt

2297 – Jossine Goethals, fille de Georges

2298 – Jean Mast

2299 – Jossine de Waele

2300 – Georges van Coppenolle

2301 – Walburge de Ruddere

2302 – Pierre Rombaut

2303 – Anne de Moor, fille de Gaspard


Forgeur


2304 – Jean le Forgeur, bp Liège 16 février 1627, y †18 décembre 1695 x Liège 13 février 1651

2305 – Jeanne Larmoyer, bp Liège 12 janvier 1625, y †17 février 1669. Elle vivait avec son mari près de la porte de Vivegnies, à l’intérieur des murs de la ville. Cette famille liégeoise était connue à la fin du XVIème siècle 

2308 – Henri Dallemagne, °ca 1639, était en 1689 drapier et demeurait en Hors-Château vers le vignes x Liège (Saint-Thomas) 1671

2309 – Ailid Pépinster, †Liège 28 mars 1714, fille d’Henry.

2310 – Guillaume Defize (Defise), drapier liégeois, demeurant en 1689 rue Derrière Saint-Thomas

2311 – Catherine de Vigne (Devigne, Desvigne)

2336 – Jean du Pont, bp Liège 9 juillet 1609, maître du métier des Charliers

2337 – Oda Laurenty, fille de Jehan, marchand à Liège

2344 – Jean de Marteau, °Theux 7 février 1636, y †12 mai 1709, inh. avec sa première épouse dans l’église de Theux. Il fut haut forestier héréditaire du marquisat de Franchimont (par relief du 20 novembre 1698) et bourgmestre de la ville de Theux en 1674, 1675, 1679 et 1680 x (xx Marie Masson, °Malmédy 28 août 1632, Theux 11 août 1708, fille d’Hubert, bourgmestre de la ville de Malmédy en 1638 et échevin de la haute cour du vénérable chapitre de Malmédy, et de Marie de Limbourg)

2345 – Judith d’Olne. La famille d’Olne tire son nom de la seigneurie d’Olne, située dans le pays de Herve et qui faisait anciennement partie du comté de Dalhem. Les membres de cette famille habitaient depuis le XVIème siècle, le petit château de Froidbermont, dans le hameau du même nom et qui dépendait aussi du ban d’Olne. (d’Olne : écartelé au premier, d’or à la demie-aigle armée de sable; au deuxième, de gueules à une pertuisane brisée, avec des franges d’or; au troisième, de sable à trois moineaux d’argent, et au quatrième, d’argent à une massue d’or)

2346 – Lambert Boniver, bp Theux 18 mai 1634, bourgmestre de Theux en 1670 et 1672, maître des forges à Theux en 1675 x 1 février 1663

2347 – Marie Poncelet de Presseux, °Theux 20 août 1648, y†25 mai 1699

2350 – Nicolas de Coulons

2351 – Anne-Constance de Morayken, bp 22 juillet 1675, †Verviers 31 juillet 1747

2354 – Mathieu de Rouveroy

2355 – Jeanne Collard

2356 – Jean dit Huinet Hebronvaux, †Visé 29 avril 1681

2357 – Catherine Libotte, †11 mai 1685

2360 – Bartholomé Bertoz, °ca 1648

2361 – Catherine Budin, °ca 1653

2362 – Mathieu Le Ruyth, ° ca 1650

2363 – Marie Wathar, ° ca 1656

2366 – Jean Delvaux, †15 février 1703

2367 – Saincte Libotte

2368 – Lucas Breuls, bp Maastricht (Saint-Jean) 30 mars 1606. Il acquit, par voie d’échange, une maison sise rue des Eperons à Maestricht de son cousin Thomas van Brouwen, époux de Maria Haenen x Maastricht (Saint-Nicolas) 21 février 1634

2369 – Elisabeth Nypels, °ca 1613, †peu > 8 mars 1662 

2370 – Marcel Hermans

2371 – Jeanne Ysermans, originaire d’une ancienne famille patricienne de Maestricht, qui compait plusieurs bourgmestres et échevins maestrichtois

2372 – Pieter Deumens, le Vieux, cité en 1614 comme échevin de la Cour allodiale de Ryckholt, il figure comme homme de fiefs dans différents actes

2373 – Nylen Hentsen

2380 – N. Graven, fils de Gilles. Ce dernier naquit en 1559 et fut échevin de Maestricht

2400 – Luc II Tiecken, °Tongres 9 janvier 1613, bourgmestre de Tongres x 30 juillet 1639

2401 – Cécile Pex, °Tongres 18 juillet 1608

2402 – Edmond van Spauwen, bourgmestre de Tongres

2403 – Christine Scronx

2432 – Peter Smits, bp Mierlo 1 janvier 1648, y† 10 août 1734, y inh 13 août 1734, il succéda à son beau-frère, Mathys Pellemans, comme meunier de Mierlo, il est mentionné comme tel le 5 septembre 1693 et le 7 mai 1717 x Mierlo < octobre 1676 (xx Maria Custers, fille de Goort, xxx N.N., xxxx N.N.)

2433 – Jenneken Pellemans, bp Mierlo 26 septembre 1649, † entre 5 septembre 1693 et 27  novembre 1694, fille de Jan et d’Hilleken N.

2448 – Jean Brunon van der Straeten, °22 novembre 1682, †15 juin 1733 x 1 novembre 1712

2449 – Marguerite van Oppyns, †12 mai 1734 

2456 – Frédéric-Jacques Cox, °Hasselt 6 décembre 1666, y †6 décembre 1718. Il fut bourgmestre de la ville de Hasselt de 1698 à 1705, 1708, 1709, 1714 et 1715 y x 13 juillet 1691

2457 – Anne-Marie Ambrosy, °Hasselt 7 octobre 1670, †19 mai 1748 

2458 – Michel Drossarten, échevin de Hasselt

2459 – Marie de Manshoven


van de Kerchove

2560 – Norbert van de Kerchove, °Eeklo 2 novembre 1642, avocat au Conseil de Flandre x Gand (Saint-Sauveur) 8 mars 1648

2561 – Anne-Françoise van den Bogaert, bp Gand (Saint-Michel) 5 août 1644 

2562 – Pierre van Quickelborghe, seigneur de Van der Hulst

2563 – Françoise Troch 

2564 – François de Pape, †1675, seigneur d’Hallebast, de Lokeren, de Surselen, de Terstraeten

2565 – Isabelle du Breucq, °1638, †1706, dame de Tievel et d’Estevelde

2566 – Charles Despiennes, °1621, †1694, chevalier, seigneur du Vivier et du Bailly

2567 – Cécile d’Ennetières, °1628, †1699, dame de Montpinchon 

2568 – Don Domingo de Ayasasa, °1658, †1684, capitaine d’infanterie

2569 – Marie-Josefa d’Ansoteguy, °1651, †1691

2570 – François-Gaston (de) Cuvelier, °1655, †1734, conseiller pensionnaire de la ville de Mons, audiencier aux Pays-Bas, conseiller régent au Conseil suprême des Pays-Bas à Vienne, trésorier général de la ville et banlieu de Tournai et Tournésis. Il obtint motu proprio le titre de comte (transmissible par ordre de primogéniture) le 24 juin 1733

2571 – Catherine-Thérèse Lebrun, °1660

2572 – Guillaume le Vaillant, °1630, †21 février 1710, créé baron de Bousbeke par Louis XIV en février 1697, seigneur de Waudripont, membre de l’état noble de Hainaut, mayeur de l’église Saint-Brice à Tournai

2573 – Anne de Haynin, °1635, †29 novembre 1704, dame de Bousbeke et de Courtembecque

2574 – Jacques de Pamart, °1650, lieutenant-prévôt de Valenciennes

2575 – Marie des Marets, °1655

2576 – Gérard de Formanoir, †30 septembre 1665, seigneur d’Anchimont. Après la mort de son frère Simon, il devint vers 1652 seigneur de la Cazerie et de Piedvoie x Tournai (La Madeleine) 11 novembre 1652

2577 – Catherine Le Boucq dite de Carmin, °Ramegnies-Chin 11 juin 1624 (xx Jacques Sallé, seigneur de Saint-Péry) 

2578 – Robert Scorion, bp Tournai (Saint-Quentin) 22 octobre 1642, †Ath 27 juin 1683, inh. aux Récollets. Il fut officier au service de France et lieutenant gouverneur des villes et châtellenie d’Ath

2579 – Anne-Claire Mahieu, bp Ath (Saint-Julien) 4 avril 1650 (susc : François van de Woestyne et Jeanne-Claire Mahieu), †Tournai (La Madeleine) 27 juillet 1710 (xx 30 septembre 1690 Pierre de Bleries, seigneur de Lassus, veuf de M.J. de le Vielleuze)

2580 – Pierre Jacquerye, bp Tournai 2 juillet 1617, y †14 août 1677, échevin de Saint-Brice et du Bruile à Tournai, de 1643 à 1645, juré en 1652 x Tournai 4 février 1641

2581 – Marguerite Canne, °Antoing 1622, †Tournai 24 février 1650

2582 – Jean de la Hamaide, °Tournai (b Notre-Dame) 2 août 1612, y †(Saint-Brice) 26 juillet 1688, âgé de 76 ans. Il était bourgeois de Tournai et fut seigneur de Warnave à Haut-Warneton (Flandre occidentale). Il fut reçu licencié ès lois à Douai le 5 février 1634 et on le retrouve dans la magistrature tournaisienne comme juré en 1641, 1642 et de 1646 à 1648, comme échevin de Saint-Brice en 1649. Troisième conseiller de la ville le 6 août 1652, deuxième conseiller le 19 octobre 1652, il devint premier conseiller le 2 juin 1668. Il reçut des lettres de provisions de conseiller du Roi au Conseil souverain de Tournai, le 28 avril 1673 : il fut reçu à cette fonction le 5 juin suivant. Outre l’anoblissement, ce grade judiciaire lui accordait le titre de chevalier et la noblesse héréditaire pour sa famille. Le 8 août 1674, il fut élevé à la dignité de procureur-général près du Conseil souverain qui allait devenir le Parlement de Tournai x (Saint-Pierre) 30 novembre 1635

2583 – Françoise Scorion, °Tournai (b à Notre-Dame) 18 mai 1617, y †(Saint-Brice) 15 novembre 1686, inh. le 17 

2584 – Michel de Gouy, °Tournai 9 février 1662, y †26 février 1711, écuyer, maïeur des finances de Tournai, membre de la magistrature de Tournai de 1702 à 1711 y x 26 novembre 1682

2585 – Marie-Anne du Pré, °Tournai, bp 7 avril 1663, y †30 avril 1726 

2586 – Ignace Liévou, bp Tournai 7 août 1660, y †18 septembre 1717, marchand, pauvriseur et égliseur de Saint-Brice, membre de la magistrature tournaisienne, à plusieurs reprises, de 1688 à 1694 x Tournai 3 février 1686

2587 – Marie-Marguerite de Calonne, °1660, †Tournai 7 janvier 1705

2588 – Erasme Hoverlant, bp Tournai 30 juillet 1632, y †26 octobre 1693, seigneur d’Horbaix-lez-Leuze, de la Guérinière (à Helchin), de Ronnes (à Hézinnes), du Carnois et du Beddelard (au Mont-Saint-Aubert, dit du Mont de la Trinité), juré de Tournai en 1662 et 1665, échevin de Saint-Brice en 1679, pauvrisseur général (x Jeanne du Bray) xx Tournai 11 août 1663

2589 – Catherine Olivier, bp Tournai 26 janvier 1636, y †8 juillet 1712

2590 – Gilles Anris, seigneur de la Mouillerie, greffier de la cour souveraine de Hainaut

2591 – Marie-Marguerite Grassis

2608 – Ignace-François van Rode, °Tournai, bp 25 novembre 1653, †3 novembre 1713, avocat au parlement de Tournai, conseiller du roi de France, référendaire à la chancellerie (x 7 janvier 1680 Marie de Calonne, sa cousine germaine, †s.p., fille de Denis) xx Tournai 14 janvier 1686

2609 – Louise de Flines, †2 février 1729 à l’âge de 69 ans 

2610 – Michel Cambier

2611 – Elisabeth Lefebvre

2612 – François-Joseph de La Hamaide, °Tournai (Notre-Dame) et bp 5 novembre 1647, y †(Saint-Brice) 11 novembre 1697, écuyer. Il entra au service de France et avait le grade de capitaine au régiment de Picardie lorsqu’il fut réformé en 1680. De retour à Tournai, il fut nommé échevin de cete ville le 5 mars 1681, et y devint juré de 1686, 90 et 1697. Il devint seigneur de Soubrechies par donation de Louis de La Hamaide, écuyer, seigneur de Lussegnies, Gameraige, Soubrechies, etc. par testament du 24 août 1667 et donation du 26 novembre 1669. Il était fils de Jean (= 2582) x Tournai (Notre-Dame) 16 septembre 1692

2613 – Marie-Magdeleine Oston, dite de Calonne, bp Tournai (Notre-Dame) 13 novembre 1660, y †(Saint-Brice) 5 mai 1731 y inh. avec son mari      

2614 – Jacques-Josèph Presin, bp Tournai (Saint-Quentin) 9 mai 1678, †8 septembre 1761, écuyer, seigneur de la Grande Croix à Froyennes et du Hennocq à Froyennes, etc. Il fut conseiller-trésorier général de la ville de Tournai pendant 37 ans. Il fut anobli par LP du 23 janvier 1754 x 20 août 1703

2615 – Jeanne Baulin, †2 octobre 1765 à l’âge de 83 ans. Elle fut inh. avec son mari à Saint-Quentin.

2624 – Antoine Cossée, °Mons bp (Saint-Germain) 21 octobre 1616, y †12 décembre 1696, plusieurs fois échevin de la ville de Mons, massart ou trésorier de cette ville, capitaine d’une compagnie bourgeoise (y x 10 novembre 1642 Marie de Ghistelles, °16 février 1624, †25 août 1649) xx Mons 18 mai 1650

2625 – Marie Crulay, †30 janvier 1692 

2626 – Jean Compaignie, lieutenant de la recette générale du Hainaut x Mons (Sainte-Waudru) 19 mars 1656

2627 – Anne-Marie de la Ramonnerie, bp Mons (Saint-Germain) 1627

2628 – Louis de le Tenre, bp Oeudeghien 29 avril 1635, greffier et bourgmestre d’Ath (y x (Saint-Martin) 25 septembre 1656 Marguerite Desquesnes, fille du censier de Tenre à Ath) xx Ath (Saint-Julien) 30 décembre 1660

2629 – Barbe Hannecart (Hannekart, Hannequart), bp Ath (Saint-Julien) 22 juin 1632, issue d’une famille patricienne d’Ath 

2640 – François Bouchelet, bp Valenciennes 1674, †Anzin 8 février 1729 x Valenciennes 10 novembre 1694

2641 – Marie-Anne Dufour, †25 avril 1701 à l’âge de 41 ans 

2642 – Charles-Joseph Desbleumortiers, bp Valenciennes 6 mars 1672, †Cambrai 17 août 1726 y x 29 août 1696

2643 – Jeanne-Catherine Lefebvre 

2644 – Théodore Lambert

2645 – Catherine Fontaine 

2646 – Jean-Baptiste Randour

2647 – Anne-Marie Recq 

2648 – Charles-Antoine d’Esclaibes, °1618, †château de Clairmont 8 janvier 1696, chevalier, qualifié comte de Clairmont, seigneur de Coyeghem, puis après la mort de son père et de ses frères, seigneur d’Inchy-en-Cambrésis, Beaumont, Péruwelz, Maelstede, Avesnes-lez-Aubert, Prayelle et Rollancourt, pair des ville et châtellenie de Courtrai et de la principauté d’Epinoy, homme de guerre x Cm Tournai 20 février 1659

2649 – Alexandrine Basta d’Hust, °Courtrai 7 décembre 1622, †20 novembre 1687, sa cousine germaine, d’une famille originaire d’Albanie. Hust ou Huszth était une citadelle au confluant de la Tisza et de la Rika, à la limite de la Haute-Hongrie et de la Ruthénie; il ne s’agit nullement d’Hust, au N-0 d’Anvers. (Basta d’Hust : écartelé aux 1 et 4 de gueules au cavalier vêtu et armé d’azur, tenant le sabre haut d’argent, sur un cheval galopant, bardé et caparaçonné aussi d’argent; aux 2 et 3 d’argent à une bande hérissée de flammes de gueules; et en abîme un écusson d’or à l’aigle éployée de sable.

2650 – Julien-Joseph, comte de la Tour-Saint-Quentin, †20 juin 1708, chevalier, seigneur de Seninghem, Bléquin, Lumbres et Gramez, capitaine de cavalerie au service d’Espagne, mayeur de Saint-Omer x 1670 (xx 1683 Geneviève de Thiennes, °1649, †1709, fille de René, comte de Rumbeke, baron de Heukelom, seigneur de Caestre, Claerhout, Oudene et de la cour d’Iseghem, page de l’archiduc Albert, et de Jeanne de Croy, comtesse de Roeulx et du S.E.R., dame d’honneur de l’infante Isabelle)

2651 – Jeanne-Pétronille d’Ennetières, °ca 1650, †< 1701, dame de Bavinchove et de Meerbeek. Elle servit le relief de ce dernier fief le 30 septembre 1672, puis le céda à maître Jean Raeymaekers, avocat au conseil de Brabant, dont les héritiers le revendirent au chancelier Christyn. (d’Ennetières : d’argent à deux écussons d’azur chargés chacun d’une étoile à six raïs d’or, l’un au canton senestre et l’autre en pointe, au franc-canton d’azur chargé d’une étoile à six raïs aussi d’or, l’étoile soutenue par une demi-roue d’argent.

2652 – Alexandre de Carondelet, °château de Noyelles 7 février 1657, y †22 avril 1719, chevalier, baron de Noyelles-sur-Selle, mousquetaire du roi Louis XIV, vicomte de la Hestre, seigneur de Haine-Saint-Pierre, de Premecques, etc x Cm 9 octobre 1690

2653 – Marie-Anne de Bacquehem, †(paroisse de Hardinghem au diocèse de Boulogne-sur-Mer) 3 janvier 1733, où elle est inh. (de Bacquehem : d’or fretté de gueules, au franc-canton de sinople à la fasce d’argent cchargée de trois merlettes dosable)

2654 – Louis-François Rasoir, °Valenciennes, bp Saint-Nicolas 18 décembre 1685, †château d’Odomez à l’âge 35 ans, inh. à Valenciennes (Saint-Nicolas) 1 mai 1721, chevalier, seigneur d’Odomez, Campagne-lez-Hesdin, Oisies, le Conflans, Fransbecq, Saint-Waast-le-Haut, Sarteau x Cm Lille 1 septembre 1704

2655 – Marie-Louise de Woërden d’Heemstede, °Lille 2 août 1685, †Paris 1750, inh. en l’église de Saint-Gervais 16 juillet 1750, vicomtesse du Pays de Langlé en Artois, dame de Chéreng, des Mortiers, du Sarteau, de Grand et Petit-Hove et de Baudoux. (de Woërden d’Heemstede : d’argent au lion de sinople, armé et lampassé de gueules, chargé sur l’épaule senestre d’un écusson d’or à trois losanges de gueules)

2656 – Nicolas Wolff,  bp Thuin 25 janvier 1646 (susc : Nicolas Wolff, bourgmestre de Thuin et Marie Polée), †Mons 12 décembre 1689, nommé homme de fief sur plume le 30 octobre 1679, alors qu’il résidait à Bougnies. Il fut lieutenant au régiment du marquis de Deynze, puis à celui des dragons wallons de Gommaire de Ville, au service du roi d’Espagne. Il assista au siège de Valenciennes en 1677 et se distingua au blocus de Mons en 1678. La paix étant revenue, il obtint son congé le 12 décembre 1679 et s’établit à Mons. Il possédait des biens à Jamouille, ainsi que sous la juridiction de Gozée et Marbais x Mons 30 octobre 1677

2657 – Marie-Thérèse Wolff, °4 octobre (ou novembre) 1644 (sucs : Jacques d’Isembart et Agnès d’Isembart), †Mons (Sainte-Elisabeth) 24 avril (ou 13 ou 24 mai) 1720, sa cousine germaine.

2658 – Jean-Charles de le Samme, °29 décembre 1639, †Mons (Saint-Nicolas) 30 mai 1678, licencié en médecine à Mons y x (Saint-Nicolas) 8 août 1674

2659 – Laurence de Wintre, °Mons 8 juin 1640, y †1 mai 1725 (xx 25 juin 1682 Frédéric Everard, avocat, seigneur de Wihéries).

2660 – Charles-François Daelman, bp Enghien 16 juin 1630, †Mons ca 1712, inh. à Mons (Sainte-Waudru). Il était qualifié seigneur de la Panneterie et de Cocriamont. Etablit à Mons, il devint avant 1657, conseiller-intendant de la maison d’Egmont et prévôt de la Longueville. Le 9 novembre 1699, il fut créé homme de fief de Hainaut. Le 11 décembre 1666, il avait fait relever la Panneterie par procureur. Il reçut du roi Philippe V des patentes d’anoblissement, datées du 20 mars 1705 x Mons (Sainte-Waudru) 10 octobre 1666

2661 – Marie-Anne Motte, bp Mons (Saint-German) 5 avril 1646, y †. Ils firent leur avis de père et de mère le 26 mars 1680

2662 – Frédéric Everard, licencié ès lois, avocat au conseil de Hainaut, échevin de Mons

2663 – Laurence de Wintre

2664 – Jacques Jacquelart, †Tournai 3 novembre 1716 (il pourrait être le fils de Philippe, demeurant à Lille dans la seconde moitié du XVII° siècle, qui avait épousé Marguerite Cordonnier) x Tournai 14 mai 1680 (y xx 17 juillet 1704 Jacqueline du Crocq, y †24 novembre 1741)

2665 – Elisabeth de Villers, †Tournai 1703

2666 – Jacques-Louis Herbaux

2667 – Agnès van Predelle

2668 – Claude Cresteau, †Tournai 8 novembre 1690, docteur en médecine, releva le fief situé à Rumes le 12 juin 1687 x Tournai 14 avril 1678

2669 – Marie-Catherine Rose, bp Tournai 15 novembre 1655, y †16 février 1706 

2670 – Ferdinand Pancouque, °Antoing, †Tournai 28 octobre 1746, écuyer, seigneur de Warnifosse, Canivris, du Verdbois, etc., avocat en la Cour de Parlement de Tournai, bailli de Maulde-sur-l’Escaut, receveur et greffier-général de la terre et baronnie d’Antoing x Tournai (Saint-Quentin) 30 juin 1697

2671 – Marie-Françoise Malotau, bp Tournai (Notre-Dame) 25 décembre 1673, y †(Saint-Jacques) 9 février 1746

2672 – Charles d’Ysembart, °1620, †1675, seigneur de Wreichem, lieutenant-gouverneur de la ville et châtellenie d’Ath x Tournai (Sainte-Marguerite) 29 décembre 1657

2673 – Elisabeth le Boucq dite de Carnin, °18 septembre 1626, fille de Jérôme (= 5154) 

2674 – Louis de Preys, bp Tournai 24 février 1611, juré et échevin de la ville de Tournai de 1652 à 1672 y x 14 février 1651

2675 – Catherine le Boucq, dite de Carnin, †Tournai 31 juillet 1691, héritière de son frère du fief des Bucailles

2690 – Claude Vaultier, dit de Beauregard, °en Lorraine 1618, †Bruxelles (Sainte-Gudule) 20 février 1680, receveur de la chancellerie de Lorraine, anobli par lettre patentes de l’empereur Ferdinand III du 19 novembre 1655 x Bruxelles

2691 – Guillemette de Saint-Quentin, °Valenciennes 1622

2692 – George de Noeufbourg

2693 – Marie Godefroid

2696 – Bernard van der Zype

2697 – Isabelle Douglas, dite Schot

2700 – Frédéric Havens, seigneur de Meerbeke x (xx Louise van der Tommen, fille d’Octavien et d’Adrienne Absolons)

2701 – Adrienne-Maximilienne du Trieu, dite van den Driessche, °6 février 1628, †en couches de son quatrième enfant

2702 – Jacques de Leeuw

2703 – Marie-Anne Prince

2704 – Pierre de Meester, bp Malines (Saint-Rombaut) 30 juin 1626, y †5 mars 1691 x Malines (église du Béguinage)

2705 – Catherine de Dryver, °Malines 19 janvier 1635, †28 novembre 1688

2706 – Antoine Blondeau

2707 – Jeanne Vermeulen

2736 – Pierre Huysmans, °Enghien 12 janvier 1601, y †8 juin 1637 et inh. à l’église de Saint-Nicolas, seigneur de Horlebecq, licencié ès lois, échevin d’Enghien en 1629, 1633 et 1634, mambour des pauvres en 1632-1633, maître de la gilde de Saint-Jean-Baptiste en 1630-1631, connétable en 1631-1632 x Enghien 4 novembre 1628

2737 – Anne Rebz, ° bp 12 novembre 1602, †Enghien 4 décembre 1672 inh. à côté de son mari, sa parente au 8° degré

2738 – Nicolas le Veau, dit le Vaulx, †Enghien 9 octobre 1661, seigneur du Fayt qu’il acheta de N. Millets entre 1637 et 1651, bailli et receveur de Steenkerque en 1612-1631, receveur à Enghien du chapitre de Sainte-Waudru de Mons, plusieurs fois échevin d’Enghien entre 1615 et 1634, bourgmestre et mambour de l’église en 1640-42, maïeur de 1642 à …, maître du serment de Saint-Christophe en 1634-35, en 1651-52 x Enghien 24 novembre 1633

2739 – Marguerite Rebz, bp Enghien 1613, y †1 septembre 1673, dame de Stryhout

2740 – Henri Buelens, bp Saint-Gudule 28 décembre 1597, †Nieuwenhoven (près de Grammont) 16 avril 1664 et y fut inh. dans le caveau de sa famille. Il fut seigneur de Steenhault, Waerbeek, Nieuwenhove. Il était bourgmestre des nations en 1654, receveur de la ville de Bruxelles en 1655, 1656 et 1657, admis au Lignage  Sweerts le 26 juin 1659. Il fut anobli, avec permision de relever le nom et les armes de la famille éteinte de Steenhault, par LP du roi Philippe IV, du 3 septembre 1659 x Bruxelles (Saint-Nicolas) 9 février 1630

2741 – Eléonore Meeus, °Bruxelles 16 juin 1597, †26 mai 1674 inh. dans la sépulture que sa famille possédait également dans l’église de Sainte-Catherine à Bruxelles, au pied du maître-autel qu’elle avait fait construire.

2742 – Thomas-Guillaume de Neys, dont le père Henry était échevin de la ville de Liège

2743 – Marie-Angélique Creusen, soeur d’André, archévêque de Malines.

2752 – Chrétien-Jacques Scheppers, °1645, †1704, trésorier de la ville et de la province de Malines

2753 – Marie-Madeleine van Kiel.

2760 – Henri Pouillet, †< 1666, résidant aux Temples, installé en 1637 comme échevin à la cour de Montenaken et resta en fonctions jusqu’en 1652, en 1659 il devint échevin à la cour de Houtain-l’Evêque, sa mort et surtout les ravages exercés par les armées françaises en Hesbaye, amenèrent la dispersion de ses descendants. Ceux-ci, entre les années 1685 et 1696, firent vendre les terres de leurs parents en Hesbaye et dans le Pays de Montenaken x Cm 2 février 1637, réalisé aux échevins de Liège

2761 – Anne Gonthier, °8 avril 1614

2762 – Pierre Frans

2763 – Marie Paridaens

2768 – Rombaut Estrix, bp Saint-Rombaut 3 septembre 1628, †19 février 1684 (xx 25 août 1658 Claire de Meyer, fille de Rombaut et d’Anne Heyns aliàs Smets)

2769 – Marie Ceulemans, †22 juillet 1657

2770 – Jacques de Gortter

2771 – Elisabeth Estrix

2784 – Henri van den Nieuwenhuysen

2785 – Madeleine Silvoorts


de la Kethulle de Ryhove

degré 12



2816 – Philippe IV de la Kethulle, †30 novembre 1663, écuyer, déjà seigneur des deux-tiers d’Haverue depuis 1611, seigneur Eversteyn (relief d’avril 1632), Loueuse, Hammes, créé chevalier le 17 février 1627, bourgeois d’Ath, bourgmestre de cette ville en 1631
2817 – Hélène Benoit, °1595, †1647, dame de Hels, Haut-Châtillon, Tupigny, La Haye, La Motte, du Crocquet. Ils furent inhumés en la chapelle de Saint-Landoulde de l’église de Saint-Bavon à Gand, sous un tableau représentant la descente de la Croix, peint par A. Janssens, joint à un blason avec les 4 quartiers suivants : Kéthulle-Loueuses-Benoit-Séjournet 

2818 – Servais de Recourt, dit de Licques, †1 février 1639, deuxième baron de Wissekerke, seigneur d’Audenthun et de Beaufort, capitaine d’une compagnie de chevaux-légers, grand bailli du Pays de Waes en 1631 x 20 septembre 1624
2819 – Marguerite de Robles d’Annapes (xx Donato Allemanni, †27 février 1676, inh. à Exaerde, chevalier, gouverneur d’Armentières, puis Colonel et du Conseil de Guerre de  S.M.C.) 

2820 – Charles de Haynin, seigneur de la Haye
2821 – Anne Sarveux

2822 – Jean de le Vielleuze, °Ath, bp Saint-Julien 26 février 1605, seigneur de Bracle, échevin d’Ath en 1634-1635, 1641-1642, bourgmestre de la même ville en 1653-1654 x Ath (Saint-Julien) 11 février 1635
2823 – Jeanne Marescault, °Ath, bp Saint-Julien 6 août 1616

2824 – Philippe-Lamoral Thyerin (Thierens), haut-échevin du Pays de Waes
2825 – Françoise Vilain

2826 – Jean-Baptiste d’Hanins, †Gand 15 août 1654, seigneur de Roodonck à Mariakerke près Gand, licencié ès lois et avocat au Conseil de Flandre x Gand 13 janvier 1643
2827 – Marie-Martine Carins, †26 février 1700

2832 – Messire Conrad van der Bruggen, °Anvers, †Madrid 19 décembre 1661, échevin d’Anvers et en cette qualité il fut l’un des commissaires envoyés aux Etats de Hollande pour la paix de Munster, conseiller au conseil de Brabant le 17 juillet 1649. Le 3 juin 1657 par LP faites à Bruxelles, il fut nommé membre du Conseil de Brabant, comme conseiller et maître des requêtes au Conseil privé à Bruxelles (cette charge conférait au besoin la noblesse héréditaire). Il devint conseiller au conseil privé le 5 février 1658, conseiller au conseil suprême de l’amirauté le 16 novembre 1660. Il fut appelé le 22 janvier 1661 au conseil suprême pour les affaires des Pays-Bas à Madrid x Amsterdam 6 février 1639
2833 – Aldegonde Barchman Wuytiers, °Amsterdam, †Bayonne 19 décembre 1661 

2834 – Josse-Louis de Facuwez, commissaire des montres de guerre, contrôleur des fortifications des Pays-Bas
2835 – Françoise Fernandez de Castillo

2836 – Giselbert van Crombrugghe, °1618, †4 janvier 1675, seigneur de Broucke, de la Douve, de Looringhe, haut-pointre de la châtellenie de Courtrai
2837 – Marie-Anne del Rio, †24 février 1688 

2838 – Charles III Piers, °8 janvier 1620, †13 octobre 1688, seigneur de Monichove et de Welle, dont il servit le dénombrement le 1 février 1666, de La Motte, Hollingues et Nieuwenhuyse. Licencié en droit de l’Université de Douai, il devint receveur à Courtrai en 1641. En 1645 il est nommé chef-tuteur de la chambre pupillaire de Courtrai, et en 1687 on le retrouve comme haut-pointre (bourgmestre) de cette ville. C’est de lui que date le transfert, d’Artois en Flandre, de la branche aînée des Piers x 17 septembre 1649
2839 – Antoinette du Hot, †1711. (du Hot : d’azur à un entrelacé d’or)

2840 – François van de Woestyne, bp Sainte-Walburge 8 août 1623 (susc : François Witspaen et Marguerite de Man), †Gand 8 juillet 1698, licencié ès lois et avcoat au Conseil de Flandre. Il était inscrit avec sa femme, le 17 juin 1667, au registre de la bourgeoisie de Gand x 16 février 1650
2841 – Jeanne-Marie Mahieu, °Audenaerde 1629 (susc : Jeane Stalins et Jeanne Stalins), †Gand 28 mars 1711. (cf MAH / ANB,330)

2842 – François Maelcamp, °1628, †1676
2843 – Jeanne de la Derrière, †1687. (cf ANB,339)

2846 – Guillaume Mahieu
2847 – Anne-Joseph Principe

2848 – Antoine-Théodore Schoorman, †Gand 15 juin 1644, inh. dans le caveau de famille, seigneur de Ten Bennynghem. Il fut fiscal de l’amirauté à Dunkerque, puis, par LP du 28 août 1637, avocat fiscal au Conseil de Flandre en remplacement du conseiller Gomicourt. Ensuite il fut nommé conseiller ordinaire au dit conseil par LP du 12 juillet 1644 en remplacement de Pierre Helias x Gand 5 janvier 1620
2849 – Isabelle van Peene, dite Zuutpeene

2850 – Philippe de Heylweghen, seigneur de Hagebucx et d’Emsrode. Il obtint du roi Philippe IV concession du titre (personnel) de chevalier par LP du 23 octobre 1640 et du même roi le 19 avril 1654 augmentation d’armoiries.
2851 – Anne-Eugénie de Pecques, dite Pecquius

2854 – Baudouin de Jonghe, °Nieukerken 16 mai 1613, y †19 mai 1673 y inh. dans le caveau dans la chapelle de Notre-Dame; ses cendres furent transférés le 25 août 1743 en l’église des Récollets à Saint-Nicolas. Il fut seigneur de Walbourg (par octroi du 20 février 1650, les seigneuries de Moere et de Wilmaers avaient été réunies sous le nom de Walbourg; il y avait un château, mais Baudouin de Jonghe avait le sien à Beveren). In 1651, tijdens de nacht van 20 op 21 augustus, kraaide de rode haan een tweede maal (après l’incendie du 26 octobre 1576). Ontstaan aan de zuidkant van de markt – tegenover de achterzijde van de kerk – joeg de oostenwind het vuur tot aan de hoek van de (Oude) Zandstraat, waar het oversloeg naar de westkant van de markt en een spoor trok tot een vijftal eigendommen ver in de Vrasenestraat : niet minder dan 32 woningen gingen in de vlammen op !  Het gemeentehuis deelde opnieuw in de klappen en de wederopbouw werd slechts vijf jaar later aanbesteed. Il fut également seigneur de de Buren et de Duwaerde, haut-échevin du Pays de Waes. Il fut député par le Pays de Waes pour assister à l’inauguration du roi Charles II, comme comte de Flandre, laquelle eut lieu à Gand le 22 mai 1666 avec beaucoup de pompe x Anvers (Saint-Jacques) 27 juin 1638
2855 – Marie de Haze, °3 juin 1614, bp le lendemain (susc : Jacques Sasbout et Rosalie Pellegroms), †Bruxelles 25 octobre 1700 et inh. dans l’église des Récollets à Saint-Nicolas. Elle posa le 5 avril 1689 la première pierre du couvent des Récollets à Saint-Nicolas, qui fut construit sur un terrain spacieux donné par son mari Baudouin de Jonghe aux pères Récollets. Du chef de son mari, elle obtint du roi Charles II le 5 janvier 1690, confirmation de noblesse, ainsi que pour ses enfants. (cf GOE III)

2856 – Pierre-Idesbald della Faille, bp Gand (Saint-Bavon) 27 septembre 1627, †16 novembre 1695, chevalier, seigneur d’Assenede, Eecloo, Hermays, Maria-Lierde, Saint-Pol, Nieuwenborch, Galathas, Ramon. Il s’engage dans un régiment de hauts-Allemands et sert sur le territoire de l’Empire, puis dans le Milanais; il sera bientôt capitaine,mais ne restera longtemps sous les drapeaux. En 1652, il est de retour à Gand et porte le nom de seigneur d’Hermays, une des seigneuries léguées par l’oncle Pierre della Faille. Par LP du 2 septembre 1653 il obtient l’engagère de la charge héréditaire de conseiller et receveur général des aides et subsides du Comté de Flandre. Par LP du 3 juin 1655 il est créé chevalier. En 1660 il est nommé second échevin de la Keure de Gand, et lors du renouvellement du Magistrat du 10 février 1664 il devient Premier échevin de la Keure et ce jusqu’en 1666. De 1667 à 1669 il redevient deuxième échevin de la Keure, il passe ensuite au collège des échevins de la Ghedeele dit aussi des Parchons, comme premier échevin, du 28 septembre 1670 à 1672, puis est renommé premier échevin de la Keure, le 13 novembre 1672, puis en 1673 et 1674, et ce, jusqu’au 10 décembre 1674. Il remplit encore jusqu’en 1688 des fonctions échevinales alternativement à la Keure et aux Parchons x Gand (Saint-Michel-Nord) 2 avril 1653
2857 – Marie-Catherine le Varlet dite Haccart, †Gand 21 octobre 1705 âgée de 74 ans 

degré 12

2858 – Jean-Martin della Faille, bp (Notre-Dame de la Chapelle 6 février 1615 (susc : Martin della Faille, son grand-père paternel, et Pauline Schoyte, sa grand-mère maternelle), †Gand 15 août 1669. Il fut seigneur de Nevele et libre seigneur de Poesele. Il reçut de son père le 5 avril 1647 le château d’Oydonck (x Marie-Livine Piersenne, †13 février 1646, fille d’Abraham, conseiller et receveur-général des Domaines royaux en Flandre, et de Jeanne de Buer) xx Malines (Saint-Pierre) 22 mars 1648
2859 – Marie-Magdeleine de Bery (x Charles-Philippe de Vicq, receveur-général des Aides de Flandre dont elle eut trois enfants). Elle possèda du chef de son père les seigneuries de Tilloy-lez-Hermaville et de Mardenson 

2860 – Jean-Baptise d’Hane, °13 juillet 1624, †2 janvier 1689, seigneur de Lubbeke, Eechoven, Paridaen, Nieulande, etc, membre du Conseil de Flandre à Gand. Il obtint le 3 septembre 1659 du roi Philippe IV concession du titre (personnel) de chevalier (x Marie-Thérèse de Jonghe) xx Gand (Saint-Michel) 1 avril 1653
2861 – Anne Nieulant, °19 novembre 1625, †26 janvier 1715, inh. auprès de son époux 

2862 – Philippe-Albert Mantels, conseiller du conseil en Flandres

2896 – Josse Anne, avocat au Conseil de Flandre, résidant à Gand x Cm Gand 3 juin 1643 passé devant la juridiction de la seigneurie de Saint-Pierre-lez-Gand
2897 – Jacqueline van der Meulen, °Ypres, bourgeoise d’Ypres

2904 – Jacques van Bogaert, †1 juillet 1719
2905 – Catherine Hermans

2924 – Gilles Heyvaert, °Sint-Gillis 29 janvier 1606 (a perdu sa mère et son père la même année), †Londerzeel 14 octobre 1682. A partir de 1644, il est échevin de Sint-Gillis où lui naissent au moins six enfants. Puis, en 1648, son beau-père Pierre van den Hove meurt. Gilel set son épouse quittent Saint-Gilles pour s’établir à Lodnerzeel où leur naîtra une dernière fille. Le 29 janvier 1653, Gilles, sa femme Jeanne et son fils aîné, Henri, devenus brabançons, se font recevoir meiseniers de Grimbergen le même jour que des frères et sœurs de Jeanne. En 1667, il est échevin de Londerzeel x Londerzeel 24 septembre 1634
2925 – Jeanne van den Hove, †Londerzeel 13 avril 1681, meisenier le 29 janvier 1653 

2928 – Jean-Baptiste Nys, °Beveren, y †7 octobre 1699. Wyckmeester ou maître de section à Anvers lorsqu’il obtint, le 2 septembre 1671, des LP d’anoblissement du roi Charles II. Il fut depuis haut échevin du pays de Waes, homme de fief de la cour de Terbiest x (xx Amelberghe Snouck, °Vracene, †27 octobre 1693, fille de Pierre et d’Amelberghe van der Straeten)
2929 – Jossine Geelincx

2930 – Jean Verbraecken
2931 – Marie Cant

2944 – Chrétien Schoutheete, †23 décembre 1651. Son nom fut inscrit en 1635 avec les armes propres à sa branche, sur une des colonnettes en cuivre de la chapelle des fonts baptismaux à l’église de Notre-Dame à Termonde x 26 septembre 1617
2945 – Jacqueline van Hoorebeke (ou van Hoorenbeke), †29 janvier 1668, fille de Georges

2946 – Pierre Spanoghe, †Termonde 16 avril 1663
2947 – Elisabeth Spanoghe, †15 juin 1658

2948 – Jacques van Calendries, †15 octobre 1648 x Termonde (Notre-Dame) 5 février 1611
2949 – Jeanne Spanoghe, †8 octobre 1667, fille d’Hildouard

2950 – Jean-Baptiste Donckers
2951 – Adrienne van Hoorenbeke, originaire de Bois-le-Duc

2952 – François van Steelant
2953 – Adrienne Ryelant, fille d’Adrien

2968 – Josse Pauwelaert, †29 septembre 1667
2969 – Marie Greevers, †28 mai 1664

2970 – Louis Legiers
2971 – Anne Says

2976 – Adrien II de Villers, ° et bp Châtelineau 16 février (ou 14 décembre) 1610, †1 juin 1689, capitaine au service d’Espagne
2977 – Catherine van Lier, °Bruxelles bp Saint-Géry 2 février 1634, †1690 inh. avec son mari sous le monument des Thienponth à Saint-Géry à Bruxelles 

2978 – Ernest van der Heyden a Blisià, bp Notre-Dame-aux-Fonts 28 février 1632, †1676 inh. à Sainte-Claire, licencié-ès-lois, il fut reçu le 6 juin 1667 échevin de la souveraine justice du pays de Liège
2979 – Marie-Marguerite van Dormael, †4 avril 1696 

3014 – Pierre van Goethem x Saint-Gillis (Waes) 11 juin 1623
3015 – Cornélie Vergauwen

3040 – Guillaume Moerman, avocat et greffier de la ville de Courtrai en 1641
3041 – Jeanne-Catherine Braye, †28 avril 1678 

3048 – Mathieu Maelcamp, °Gand 16 septembre 1590 (x 2 septembre 1612 Catherine Taets, fille de Pierre et de Marguerite Dullaert) xx
3049 – Elisabeth de Wilde, †5 juin 1674

3050 – Gaspar Donckers
3051 – Suzanne Janssens

3052 – Mathieu du Bois, †< 3 juin 1652, bourgeois d’Ypres à Courtrai (x Ypres – Saint-Martin – 2 septembre 1610 Catherine de Zomere, bp Ypres 1593, †< 25 septembre 1649, fille de François et de jonckvrouw Anna Zelverin, fille de Gilles et de Barbe Pierens) xx Courtrai (Saint-Martin) 12 janvier 1650
3053 – Barbe Marre, bp Ter Coutere 21 juillet 1605, y †13 mars 1668, dame de Ter Coutere et Ter Ecke (x Jean Ghellinck, co-seigneur de Heule et Woestyne) 

3054 – Josse Codde, licencié ès lois et avocat au Conseil de Flandre
3055 – Marie Weymersch 

3056 = 1608 (Marijn II Waepenaert)
3057 = 1609 (Jossine de Witte)


de Wilde d’Estmael

3072 – Gérard Sauvaige dit de Wilde, °Tirlemont Ca 1617, †Tirlemont 12 juin 1670, bourgeois de Tirlemont x < 1640 (xx 5 août 1649 Tirlemont-Saint-Germain Marie de Lamalle, alias de Lamal, fille d’Henri, †1643, et de Marie van de Poel, dont trois enfants : Marie, Gérard x Marie de Thier, et Charles)
3073 – Anne Putteau, °Ca 1620, †Tirlemont (Saint-Gemain) 13 mars 1649, issue d’une noble et très ancienne famille. Elle eut trois enfants : Jérôme, Pierre x Anne van der Monde, et Madeleine.

3074 – Guillaume Oliviers, †< 26 février 1667 (x Tirlemont ? < 1619 Bonne Colin(s), xx Ca 1639
3075 – Françoise de Sambre (alias Sanen, de Sain, Samers), † < 20 juin 1685

3076 – Mathieu van Hau, x Ca 1637 (xx Tirlemont Catherine van de Meerschen alias Merssen ou Meermans ou Mers ou Meers)
3077 – Anne Wauters. Du premier lit : Agnès et Egide.

3120 – Servais Sweerts, °Hoegaerde Ca 1600, agriculteur x Hoegaerde 23 juin 1638
3121 – Jeanne Meulemans, †Hoegaerde 14 novembre 1678, veuve de Jan de Kinder

3122 – Jan Hermans, †Tirlemont 25 septembre 1676, inh. Hoegaerde (crypte de l’église), échevin en 1636
3123 – Marie Houwen, †Tirlemont 23 septembre 1676

3124 – Henri Peeters, †Hoegaerde 12 août 1664 (x Hoegaerde 20 novembre 1627 Geneviève Sweerts) xx Hoegaerde
3125 – Gertrude Beskens alias Beckers, dont l’acte de partage date du 12 décembre 1671

3126 – Jean van den Putte alias Dupuis, °1608, †1667, x Hoegaerde 3 janvier 1633
3127 – Marie Carpeau alias Carpiau, °Hoegaerde 2 ou 20 octobre 1608, †Hoegaerde 8 mars 1674

3128 – Lambert Sweerts, °Bost ? Ca 1595, †Hoegaerde 17 septembre 1663, habite la ferme de Bost
3129 – Anne van Aerschot, †Hoegaerde 30 août 1663

3130 – Arnold Van Assche
3131 – Christine Gielis

3132 – Egide van Herberghen, °Hoegaerde, y †
3133 – Marie Delatre, °Hoegaerde, y †

3134 – François van de Plas, †Hoegaerde
3135 – Elisabeth Billen, †Hoegaerde 27 octobre 1664

3136 – Godefridus, alias ‘Sibrichs’, Zypers, °ca 1580-90, Geetbets †14 novembre 1633 de la peste x Geetbets 4 juin 1613 (tt. Jacobus Goessens, Joannes Borgers)
3137 – Elisabeth van Onghelege

3138 – Jacobus Cortjans
3139 – Judith Verlaers

3150 – Laurent Fraiteur
3151 – Marguerite Poulmans, †Noduwez 22 juillet 1661

3160 – Georges van der Schommen
3161 – Marguerite Clercx

3200 – Corneille III Verbrûgghen, †Schellebelle 26 juin 1686, greffier de Wichelen, Wanzele, Schellebelle et Serskamp, cité en 1652 comme échevin à Wichelen, grand bailli et bourgmestre de la Ville et du Pays de Sotteghem, receveur du Pays d’Alost, il possédait des biens à Wichelen et à Berlare x < 1648
3201 – Marie van den Berghe, °ca 1620/1625, †Schellebelle 9 juillet 1680, mariés ils s’installèrent d’abord à Wichelen et ensuite définitivement en 1662 à Schellebelle. Elle eut 10 enfants : Arnold, Catherine (Grande Dame au Béguinage de Gand), Anna-Francisca, Cornelius-Franciscus, Egidius (Capucin), Caroline, Marie (x Rumold de Visschere), Guillaume (Capucin), Jean-Charles, Cornelius-Benedictus 

3202 – Jean Michiels

3210 – Josse dit Judocus Verbrûgghen, °ca 1610, †Wichelen 27 janvier 1670, bailli et meier de Wichelen et de Serskamp de 1649 à 1670, fils de Corneille II (= 6400), x Hamme Ca 1640
3211 – Catherine van der Vaet, °ca 1614, †Wichelen 15 juillet 1691. Elle eut 6 enfants.

3216 – Marin I Waepenaert, écuyer, fils unique, †Sinaai 1680, brasseur, échevin de la cour de justice de Belsele et de Sinaai de 1632 à 1650 et de 1655 à 1680, en 1668. Il possèda à Sinaai trois fermes, notamment celles de In den Sompel, Den Baas, et Helsevier, ainsi que le moulin Swaenvelt. En 1656 il vend une ferme dans le quartier Waerpenaer eynde à Pieter Verlee tavernier aan de Leebrugge x < 1628
3217 – Claire Coolman, °Waasmunster 27 août 1604, †Sinay 6 septembre 1679. Elle eut 9 enfants : Jean (Capitaine de cavalerie), Marin, Baudouin, Catherine, Adrien, Anne, Luc, Pierre (x Jossine Voet) et Anne.

3218 – Jean de Witte, écuyer, †27 octobre 1676, maïeur d’Erpe et bailli de la baronnie d’Erpe de 1636 à 1676
3219 – Anne-Marie Baetens

3224 = 2160 (Armand Diericx)
3225 = 2161 (Cornélie Schepens)

3226 = 2162 (Pierre Moreels)
3227 = 2163 (Jossine Vits)

3228 = 2164 (Jean Cayman)
3229 = 2165 (Adrienne Michiels)

3230 = 2166 (Jean van den Brande)
3231 = 2167 (Catherine van Vianen)

3232 – Willem Moens, bp Wieze 22 février 1604, †1670 x y 22 octobre 1630
3233 – Barbara Uyttersprot, bp Wieze 27 mai 1607 (ss. Paul Moens, Barbara van Nuffel), appartenant à une famille notable du Pays d’Alost 

3234 – Pierre Zeghers x Lebbeke 23 décembre 1640
3235 – Catherine van der Hofstadt, descendant de l’une des plus considérables familles du Pays de Termonde, notamment des seigneurs de Ter Varent à Lebbeke 

3236 – Adrien Ringoet
3237 – Ida Toen, †1656.

3238 – Jean van den Broecke, bp Lebbeke 12 novembre 1628, †Lebbeke 6 avril 1694 y x 16 mai 1656
3239 – Catherine van Belle, de Denderbelle, †Lebbeke 8 octobre 1698

3240 – Jean Kieckens, bp Erembodegem 28 mai 1622 x 17 octobre 1649
3241 – Catherine de Saedeleer, †Erembodegem 10 février 1676

3242 – Adrien de Cuyper, °1616
3243 – Adrienne N.

3244 – Josse Claes, bp Erembodegem 11 juillet 1599
3245 – Catherine Lefébure, †Erembodegem 21 octobre 1652

3246 – Pierre Rayman, †Erembodegem 1 juin 1676
3247 – Catherine de Vleeschouwer, †1693

3248 – Jean Scheerlinck, bp Erembodegem 12 avril 1631 y x 8 juillet 1656
3249 – Jossine van Vaerenberghe, bp Erembodegem 3 septembre 1627, y †3 avril 1667

3250 – Josse de Brauw
3251 – Anne van de Velde

3252 – Adrien de Schryver
3253 – Marguerite Verleysen, †Erembodegem 25 janvier 1668

3254 – Adrien de Rycke
3255 – Jeanne de Geyter

3256 – Adrien de Clippele
3257 – Anne van den Broecke, °1633

3258 – André Kieckens, bp Erembodegem 10 janvier 1635 y x 25 mars 1661
3259 – Hélène Timmermans, bp Erembodegem 29 mars 1637

3260 – Gillis Beeckman, °1635, †Lebbeke 7 août 1680 à l’âge de 45 ans y x 22 septembre 1652
3261 – Pétronille Cooremans, bp Lebbeke 8 janvier 1632, y †3 août 1681 à l’âge de 49 ans

3288 – Joannes Schoebeke, †Oostroosebeke 8 mai 1705
3289 – Joanna Demely

3290 – Joannes Tack
3291 – Maria Simoens, fille de Guihelmus et de Maria van Hee

3296 – Gérard Boulez, °Sint-Eloois-Vijve ( ?) Ca 1635, † Waereghem 6 mai 1685  (frère de Guillaume, fils de N. Boulez, °< 1617)
3297 – Catherine Nolf, °entre 1632 et 1633, †2 décembre 1695, fille de Josse. Elle eut huit enfants.

3298 – Roger de Coninck, bp Waereghem 6 mai 1629, y † 11 janvier 1695
3299 – Josine ’t Kint, bp Waereghem 20 avril 1639, y † 30 mars 1692, dont 10 enfants


van de Weijer

3328 – Henri Ivens dit Henryck op de Wijer, °Meeuwen (Pays de Liège), échevin-doyen des arbalétriers de Sint-Huibrechts-Lille en 1655, maître de la Table du Saint-Esprit en 1662, kerkmeester en 1683 (les enfants et beaux-enfants portent parfois le nom bu bien où ils se trouvent ; ceci explique le prédicat « aen » ou « op » de Wijer) x Ca 1645
3329 – Heylken Willemsen aen de Wijer, °Ca 1618, † Sint-Huibrechts-Lille 15 juin 1693. Elle eut : Jan et Dirick (x Marguerite Cocx)

3452 – Dirck Schulte Bering, °Sendenhorst (Nordrhein-Westfalen) 1599, † Sendenhorst (Nordrhein-Westfalen) 20 avril 1682, x Ca 1645
3453 – Anna Schulte Horsel, ° Ahlen (Nordrhein-Westfalen)

3456 – François de Breyne, bp Bambecque 6 avril 1642, y †24 avril 1707, chef-homme et marguillier de Bambecque x Herzeele 17 janvier 1667 (après contrat daté du 22 décembre 1666)
3457 – Jacqueline Matthys, bp Herzeele 9 janvier 1648, †Bambecque 1 novembre 1723, inhumée in ecclesia, dont 9 enfants.

3458 – Charles Neut, premier échevin de la prévôté de Saint-Winoc à Wormhout
3459 – Jeanne Cocquet

3464 – Pierre Quaeybeur, °ca 1635, †> 9 février 1689 x Hazebrouck 31 janvier 1655
3465 – Jacqueline Ruckebusch, °Hazebrouck 9 septembre 1635, y† 28 avril 1719

3466 – Mathieu de Cool, °ca 1640, †> 11septembre 1692
3467 – Jacqueline Lamoot, °ca 1645, †> 9 février 1689

3472 – Claude Brasseur dit La Ferté, °Saint-Venant 14 mai 1632, †>2 janvier 1709, soldat puis mayeur de Saint-Venant, le 29 mai 1704, x Saint-Venant 10 février 1660
3473 – Catherine Queste, °Saint-Venant 3 septembre 1637

3474 – Michel Verquin
3475 – N. Lefebvre


Fabri

3584 – Noël le Mariscal de Scry (ou Fabri dit Mariscal ou Fabri), † jeune /20 février 1637, cité pour la première fois le 14 février 1623 lors d’un arrangement fait avec Bertrand Sacreit, époux de Catherine le Mariscal, sa soeur, tenancier en 1628 de la ferme de Petit Vaulx à Nandrin. Noël, qui est le premier de sa lignée à être nommé officiellement ‘Fabri ‘, vécut les dernières années de sa vie dans la Tour de Lizin, maison forte qu’il avait acquise dans la paroisse d’Ellemelle, x Hermalle-sous-Huy 20 janvier 1610
3585 – Marie (ou Maroye) de Parfondrieu(x), †Saint-Séverin (xx Nandrin 20 février 1637 Jean de Rondchaisne possédant la terre de Rondchaisne, près d’Esneux, paroissien d’Embourg, veuf lui-même)

3586 – Léonard Philippin, seigneur de Bleurheid, Blémont et de Mignonpré, échevin de la Cour d’Olne à Awans en 1645 et de la Cour de Fairon-Comblain en 1646
3587 – Marie La Galy. Elle serait la petite-fille de Simon La Galy, greffier et échevin de la Haute Cour de Xhoris et de Marie de Stoumont (xx Herman Martin, mayeur de Fisenne)

3592 – Guillaume del Tour, cité en 1607 et 1623
3593 – N. N., la veuve de Martin de Spa

3600 – N. du Bois
3601 – Gertrude Gouffeux, °Pry (xx Michel François)

3602 – Henri le Cocq, tenancier de l’abbaye du Jardinet et de l’abbaye d’Aulne

3610 – Nicolas de Lestenne, °1629, †1672
3611 – Jeanne Cochez

3616 – Gilles Longrée, propriétaire d’une usine de brasserie à Fallais

3630 – Guillaume Samain, échevin de Fallais
3631 – Nicole Barbay

3640 – Nicolas de Closset, °Liège, bp (Saint-Jean-Baptiste) 9 mars 1613, †27 janvier 1694 x Cm 11 décembre 1644 (xx 25 octobre 1652 Alide des Brassines, †(Sainte-Adalbert) 29 décembre 1673, fille de Renkin, commissaire de la Cité et de Marie Lobbé, dite de Lanthin)
3641 – Jeanne Bordet 

3642 – Georges Ferco, °Douai, médecin pensionnaire de la ville de Namur
3643 – Marie-Agnès Gordinne, °1633

3644 – Pierre Gilman, bp Liège 8 avril 1629, †14 avril 1677, receveur de la cité de Liège
3645 – Elisabeth Curtes (ou Custos), bp Liège 15 octobre 1631, y †28 novembre 1700

3646 – Jean Lucion, bp Liège 16 janvier 1627
3647 – Jeanne Deschamps (ou de Champs), bp Liège 28 juillet 1636 

3664 – Pierre de Bellefroid, °ca 1574, †1654/16 juillet 1658. Le 10 juin 1613 il habite Waleffe. Il est qualifié de maïeur de Waleffe Saint-Georges le 21 avril 1629 et cité comme tel le 18 août 1654 x < 1625
3665 – Sybille Persotte (Pirsot, Piersotte), †15 avril 1637/1642

3672 – Baudouin Collette, il releva le métier des boulangers le 26 juillet 1675

3676 – Michel Verstrael
3677 – Elisabeth Cajers

3678 – Gybert van Valkenborgh
3679 – Paule Verachtert

3712 – Thomas de Cartier
3713 – Marie-Marguerite Renier

3714 – Jean le Maître
3715 – Catherine Gordine

degré 12

3716 – Antoine de Bilquin, °1614, †Marchienne-au-Pont 20 décembre 1685 à neuf heures du soir, après une longue maladie supportée avec beaucoup de courage. Bourgeois de Dinant, il se fixe en 1656 avec sa famille à Marchienne-au-Pont où la chance lui sourit : les usines dites de Zone, comprenant une forge et une fenderie (laminoir), sont à vendre. Entreprise de concert avec son beau-frère André Moreau, cette affaire va s’avérer excellente et sera à la base de la fortune familiale. De simple marchand de fer, il devient un important maître de forges. Standing oblige, il installe ses pénates dans la plus belle demeure de Marchienne-au-Pont sur la place de l’Église. Puis, il est nommé bailli et contrôleur des Bois et Forêts de Son Altesse Electoral le prince-évêque de Liège au quartier d’Entre-Sambre-et – Meuse. Antoine s’enrichit, acquiert des terres et des rentes et soulage la misère de ses contemporains. Pieux et généreux, il soutient de ses bienfaits le couvent des Récollets de Fontaine-l’Evêque et celui des Sépulchrines de la Miséricorde de Marchienne-au-Pont où l’une de ses filles, sœur Sébastienne de Saint-Gabriel, est chanoinesse régulière., x 1646 (l’origine de ce mariage s’explique par les relations d’affaires – le négoce du fer – entre le gendre et le beau-père)
3717 – Anne-Sébastienne Moreau, °1627, †1661, originaire de Fontaine-l’Evêque. Après quinze années de mariage et huit enfants, Anne meurt à 34 ans en donnant naissance à un neuvième.

3718 – Guillaume de Baillencourt, °Nivelles (Notre-Dame) 2 février 1615 (susc : Remy Quieva, cousin et Jeanne Vande Niecaut – van den Eeckhoute, épouse du maïeur van Malcote), †Nivelles 2 juillet 1685 inh. chez les Récollets. Tonsuré à Bruxelles le 18 novembre 1632, il renonça à poursuivre la carrière ecclésiastique, fut notaire, admis le 18 juin 1642, receveur des domaines au quartier de Nivelles par LP du 31 mars 1650, renouvelées en 1680. Négociant, par cession de son père et de ses cohéritiers en date du 23 octobre 1660, juré de la ville en 1660, échevin en 1661-76, greffier de Baulers depuis 1647, greffier de Lillois en 1649, échevin de Lillois en 1654, syndic des Annonciades en 1677, x Nivelles 1 août (Notre-Dame 5 août) 1640
3719 – Catherine le Chesne (ou du Chesne), °ca 1630, †13 août 1683 

3736 – Antoine Maghe, †13 mai 1707, inh. dans l’église de Familleureux, au pied du mur de droit, à hauteur de la nef, en face de l’entrée latérale actuelle de l’église. Il vécut d’abord de longues années à Seneffe où il demeurait en la cense de Huleu et dont il fut échevin, cité en cette qualité en 1679. Le 8 avril 1678, il figure parmi les principaux adhérités, propriétaires et fermiers de la seigneurie de Tyberchamps à Seneffe. Après la mort de sa mère, il reprit, à partir du 1 mai 1696, la location de la cense de Courrières, ainsi que la charge de bailli du lieu, qu’il assumait déjà le 20 octobre 1695 x Seneffe 24 septembre 1661 (xx Hennuyères 8 avril 1687 Elisabeth Herinx, b 19 juin 1652, †12 décembre 1711, fille de Guillaume, prévôt de Hennuyères, et de Françoise Plétin, dont il eut encore un fils)
3737 – Barbe Destraux (ou de Traux), †> 3 juillet 1686, lui ayant donné dix enfants

3738 – Jean Soupart
3739 – Anne de Lattre

3740 = 3736 (Antoine Maghe)
3741 = 3737 (Barbe Destraux) (ou de Traux)

3742 – Pierre Manderlier, † Gosselies 6 septembre 1693 x ( xx Elisabeth Delbauche)
3743 – Anne Gueritte

3760 – Lambert Despret, °Trélon 1 février 1644, †1700, amître de forges
3761 – Hélène Petit

3762 – N. Machelart
3763 – N. N.

3764 = 3760
3765 = 3761

3766 = 3762
3767 = 3763

3768 – Claude III Barbier de La Serre, bp Agen (Saint-Caprais) 15 mai 1636 (ss. mre Claude Charrin, chanoine de St-Caprais d’Agen, et par Dlle Françoise de Domain, sa bisaïeule maternelle, femme de noble Charles de Redon, sieur de Tort), †château de Goulens (France) 30 septembre 1699, inh. en l’église St-Caprais d’Agen, chapelle des Innocents, au tombeau de sa famille.  Il est reçu avocat à Bordeaux le 12 juin 1658. Sur la résignation de son père, il est nommé conseiller du roi à la cour des Aides de Guienne, par lettres patentes données à Fontainebleau, le 10 août 1664, signées Louis, et, sur le repli, par le roi, DU BUISSON, enregistrées à Bordeaux, au bureau des finances de Guienne, le 22 décembre suivant, jour où il est reçu et prête serment (Original en parchemin, faisant partie des Archives du château de Goulens).  Troisième seigneur de La Serre, il acquiert le château, terre et seigneurie de Goulens, en la paroisse de Goulens, juridiction de Layrac bailliage et vicomte de Bruilhois, par arrêt de la cour de Parlement de Toulouse, en date du 31 août 1689, pour la somme de 20.000 livres, qu’il consigne judiciairement un mois après (30 septembre), entre les mains de noble Antoine de Crousac (ou de Croysac), bourgeois et ancien capitoul de Toulouse, pour être, par ce dernier, distribuée à qui de droit, conformément audit arrêt. A partir de cette époque, le sgr de La Serre et de Goulens habite de préférence le château de Goulens, comme on le voit dans plusieurs contrats de reconnaissances féodales, entre autres dans celui du 14 nov. 169l, consenti par ledit sgr devant Me Chollet, notaire de Layrac. Il fit son testament le 28 juillet 1699, x Bordeaux 5 juin 1666
3769 – Anne de Brussy. Elle fait son testament le 16 mai 1695, et mourut le 16 mars 1698, à Bordeaux, où elle fut ensevelie en l’église St-Projet, au milieu de la chapelle de Notre-Dame. Elle eut 16 enfants.

3770 – André Gilles d’Ivernel, seigneur de Montflambert, qualifé d’écuyer, seigneur de La Serre et directeur général des fermes du roi, receveur des gabelles de Péronne
3771 – Françoise André

3792 – Gilles Bernard, seigneur de Fauconval
3793 – Catherine van Es, °1613

3794 – Philippe Bernard
3795 – Catherine Doyen

3800 – Philippe Burlet, °Namur, dont le service funéraire fut célébré à Namur (Saint-Michel) le 3 juillet 1677, qualifié de bourgeois de Namur. Il fut, de même que son frère Quentin, maître-charpentier et le 13 mai 1657 il figure parmi les maîtres du métier qui rendent compte de leur administration x Namur (Saint-Loup) 22 juin 1642
3801 – Jeanne Gillon, laquelle avait précédemment habité Jemeppe-sur-Sambre et était veuve de Gilles Béchet (de Jemeppe sur Sambre). De sa première union, elle avit eu un fils appelé Marc Bechut. Après le décès de son second mari, elle fit construire en 1679 une petite chapelle sur ses terres à Jemeppe sur Sambre. Admise à la bourgeoisie le 14 juin 1679, elle ne survécut guère à son second mari : ses funérailles furent en effet célébrées le 15 mai 1678 en l’église où reposait son mari et où elle fut également inh.

3804 – Pierre Mortgat, †19 septembre 1685
3805 – Catherine Goes, dite Goessens, †24 février 1702, apparentée du cardinal de Goes. Elle eut deux fils Ignace et Hubert, et deux filles en religion

3806 – Etienne (Stéphane) t’Kint x (xx Barbe Faes)
3807 – Marie van Bossuijt


d’Hoop

3904 – André Goethals, °Drongen 8 septembre 1617, †Courtrai 22 février 1703 (ou 1686), reçu bourgeois de Courtrai en 1666, établi dans le quartier du Saint-Esprit (entre la rue de Lille et la Lys) x Courtrai 24 octobre 1638
3905 – Catherine Aelbrecht, °Courtrai 26 février 1612, †ca 1672

3906 – Jean van Zuyt
3907 – Catherine Trivens

3908 – Charles le Clercq
3909 – Eléonore Stevens

3910 – Gilles Mannier
3911 – Madeleine de la Dessouls

3912 – Jean van Beveren
3913 – Catherine van Zuyt, fille de Jean (= 3906)

3914 – Walter Tanghe, °1628
3915 – Marguerite Mussele, °1630

3916 – Antoine Malfait, †1697
3917 – Jeanne Beert, †1707, fille de Mathieu

3918 – Josse Booninck, °1655, †1701
3919 – Pétronille van den Berghe, †1738, fille de Michel

3920 – Jean Vercruysse, °Courtrai 21 février 1641, y† 20 avril 1719 x Courtrai 1 mars 1669 (xx Anne d’Hondt, †1732)
3921 – Joanna Robyn, °Courtrai 24 août 1642, y† 9 novembre 1690 (x Jean Vermeulen)

3922 – Joseph van de Maele, °1634
3923 – Catherine Goetghebuer

3924 – Jean Bannaert, de Tamise
3925 – Elisabeth Posseniers, d’Hoboken

3926 – Jacques Marre
3927 – Jacqueline de Waghenaere (x Floris van der Poorten)

3928 – Nicolas van Veldriel, fils de Jean
3929 – Aldegonde Saar

3930 – Nicolas van Heeswyck
3931 – Elisabeth Heymerickx

3932 – Jacques Boghe, °1640
3933 – Marie Lestoens, °1641

3934 – Corneille Pick, °1640, †1702
3935 – Catherine Michielsens, °1637, †1695

3936 – François Danneel (ou Daneels), °1629 x 1655
3937 – Ghislaine de Bruyne, alias Bunnen

3938 – Antone Ameeuw
3939 – Maeyken Sallan, alias Sellant

3952 – N. Holvoet
3953 – N. Reyniers

3954 – N. de Volder
3955 – N. Garrevoet

3960 – N. de Simpel
3961 – N. Maes

3964 – N. d’Hooghe
3965 – N. Hubert

3966 – N. van Grysperre
3967 – N. Kempe  

4008 – Vincent Antoine Hynderick, °Ypres 25 février 1668, † Ypres (Saint-Pierre) 14 décembre 1707 x Ypres 29 juin 1698
4009 – Isabelle Claire de Berlaere, °Gand 1678, †Ypres 22 janvier 1746

4010 – François Joseph Craye, bp Bailleul 25 novembre 1672, y† 31 août 1730 x Lille (Sainte Catherine) 13 novembre 1697
4011 – Catherine Jeanne Angellis, °Hooglede 1676, †Bailleul 13 janvier 1751

4012 – Pierre François van der Meersch, °Bailleul 10 janvier 1671, y† 15 mai 1729 y x 22 novembre 1695
4013 – Marie Catherine Behaghel, °Bailleul 26 octobre 1670, y† 27 juin 1726

4014 – Jacques Ignace Sennesael, °Bailleul 29 décembre 1668, y† 29 octobre 1740, licencié es lois, conseiller pensionaire x Bailleul 9 avril 1696
4015 – Marie-Thérèse de Witte, °Bailleul 4 septembre 1669, y† 29 novembre 1711  

4052 – Franciscus Fronchaert
4053 – Joanna N.

4054 – Guilielmus de Mailly, °Wulpen 27 mai 1633, †Eggewaertskapelle 28 novembre 1694 y x 23 juin 1656.
4055 – Catherine Pardieu, °Lampernisse 13 juin 1632, †Eggewaertskaeplle 5 janvier 1708

Degré 13

de Séjournet de Rameignies

degré 13

avant 1575 | Ath, suivant le plan de Jacques Deventer

4096 – Jacques II Séjournet, °Ath au soir du mardi 19 juillet 1541, †25 décembre 1606 (ss. Jacques de Saint-Genois, seigneur de Ladeuze, et Nicolas Séjournet, frère audit Franchois et demoiselle Jenne le Jone, femme à Franchois Ghodin, frère à la dite Marguerite et Demoiselle Waudru Malapert, femme à Pierre Moreau). Il fut seigneur de Cantaraine et du Quesnoit, bailli de Manage au Bois. Homme de fief du Hainaut le 12 juillet 1580, échevin d’Ath en 1580-81-82-85-86, mayeur de l’abbaye de Liessies le 6 mars 1586, admis à la bourgeoisie d’Ath le 3 juillet 1587, second bourgmestre d’Ath en 1601 Jacques Séjournet et Louis Farinart (en tant que oncle), ainsi que Jean Zuallart (en tant que maïeur d’Ath et bailli de Silly) assistent Jacques Sallet, seigneur de Warmez, lors de la signature du contrat de mariage passé le 7 juin 1600 devant les hommes de fief de Hainaut avec Marie de le Vielleuze.Il se fiança en la ville d’Ath le 4 avril 1566, avant Pâques, x et Ath 18 juin 1566
4097 – Isabeau Sallet, née dans une famille originaire de Poligny en Franche-Comté, qui aurait été anoblie pour faits d’armes en 1487. La famille Sallet est celle qui sous l’orthographe Sallez fut en 1661, anobli en 1661. Isabeau fut la marraine en 1604 de Claire Séjournet. Elle se fiança en la ville d’Ath le 4 avril 1566 avant Pâques. Armes : d’azur à six coquilles d’or 3-2-1. Cimier : un buste d’homme de carnation. Elle eut cinq enfants : Jeanne (x Jean Laurent) Marie, Catherine (x Jean Wallet), Henri et Anne.

4098 – Quirin de le Vielleuze, †1 mars 1598/17 avril 1601, échevin d’Ath en 1577-1578, 1585-1586, 1591-1592, bourgmestre d’Ath de 1592 à 1593 et de 1597 à 1598 x 2 octobre 1572 (xx Marie de la Catoire, °13 avril 1539, veuve en première noces de maître Nicolas Leurent, et veuve en secondes noces de Jacques le Clercq, marchand d’Ath, veuf lui-même de Vinchienne Belhoste. Marie de la Catoire était la fille de Jehan et de Jehanne de Froidmont et n’eut pas d’enfants de Quirin) (xxx Lucie Vermoelen, °Anvers, bp Notre-Dame 5 novembre 1567, qui veuve épousa, avant le 18 avril 1606, François de Saive. Elle était la fille de Godefroid et de Marguerite Placquet)

4099 – Marie Buisset, †19 mars 1583/26 mars 1585, fille de François et de Barbe du Moulin

 

4100 – Thiéry Maroquin, lieutenant-mayeur d’Ath

4101 – Anne de Ghislenghien

 

4102 – Jean le Merchier, dit le Bosquillon, homme de fief de Hainaut, il est qualifié de bourgeois et marchand dans un acte de 1582. Il prit une part active aux affaires publiques de la ville d’Ath, dont il fut l’échevin en 1585, 1592, 1593 et 1604. C’est sans doute lui qui en 1588 était maître et capitaine des canonniers d’Ath; il fut remplacé par Jean Noël dans cette fonction qu’il occupait vraisemblablement depuis plusieurs années. Il figure pour la dernière fois parmi les présents aux assemblées du Conseil de ville le 11 mars 1617 x 22 mai 1570

4103 – Marie le Louchier. Tous deux étaient assez fortunés. Parmi les biens fonciers qu’elle possédait figurent notamment de terres tenues de la seigneurie de Cantaraine, à Mainvault. Leur troisième fils, Guillaume le Merchier (°Ath 28 juillet 1572, †6 juillet 1635), poussé dans la carrière ecclésiastique par Julien le Merchier, son oncle, fit de brillantes études universitaires à Louvain, et devint professeur ordinaire de théologie à l’Université, puis doyen de la faculté de théologie et recteur magnifique de l’Alma Mater. Gavé de prébendes lucratives, titulaire de plusieurs canonicats et doyen de la collégiale Saint-Pierre de Louvain, il fonda des bourses d’études substantielles à l’intention de ses arrière-neveux et, à leur défaut, des bons écoliers de la ville d’Ath, sa petite patrie. Cette fondation devait avoir pour effet de pultiplier les vocations sacerdotales dans la famille le Merchier – sans que les Bosquillons y aient eu part. Elle contribua à l’évolution sociale de toute la descendance de cette branche, tant en ligne féminine que masculine. La famille Séjournet fut celle qui en profita le plus jusqu’à la fin de l’ancien régime. Ce sont en effet, les enfants de Jaen Marotkin et de Jeanne le Merchier, soeur du recteur, qui furent ses seuls héritiers et ils ne furent bientôt que deux filles, l’uine marié au greffier d’Ath François de Blois, l’autre à Jacques Séjournet, écuyer

degré 13 

4112 – Gille de la Catoire, °Mons 23 octobre 1573, bp 24 octobre à Saint-Germain (ss. Gille Vinchant, son cousin au 5ème degré, fils de Franchois, au nom de Gille Vinchant, oncle du père, et Anthonette de Wargnies – ou Warigny, sa grand-mère maternelle), †> 3 janvier 1642. Ecuyer, en vertu de l’édit de 1595 (cette qualification lui est déjà donnée dans quelques actes antérieurs à l’édit de 1595, qui consacra son droit. Il n’excipa cependant point formellement d’une qualité nobilaire, au cours d’un long procès qu’il soutient pour n’avoir pas payé le droit de nouveau acquêt, après l’achat de Rameignies). Il devint seigneur d’Hergies avant le 28 août 1592, en Mairieu (relief du 15 février 1597), en Beloeil (relief du 24 avril 1597), de Landas (relief du 2 juin 1597), en Maffles et Mons. Le 28 août 1592, il fut convoqué par le duc d’Arschot, lieutenant-gouverneur, capitaine général et grand-bailli de Hainaut, et les gens du Conseil du roi à Mons, pour être, le 13 septembre suivant, avec chevaux et armes à Pecquencourt, afin de secourir la ville d’Amiens, il s’y rendit avec deux chevaux. Le 4 août 1600, il reçut des mêmes l’ordre de s’armer et monter pour entrer en campagne le 20 du mois.

Il acquit, vers 1612, à Louis de Creux, noble homme et novice de la Compagnie de Jésus, la seigneurie de Rameignies-lez-Thumaide. Le prix d’achat fut de 14.000 livres Artois. Gille de la Catoire s’étant refusé au paiement du droit de nouvel acquêt, il en résulta de longues procédures, devant le bailliage de Tournai-Tournaisis, le Conseil privé, le Conseil de Flandre et le Grand Conseil de Malines, de 1623 à 1645 (au cours des poursuites, la terre de Rameignies fut même adjugée sur décret – mais sans effet – à Michel du Bois, seigneur d’Estriez. Rameignies est une terre à clocher, tenue en fief de la baronnie de Warcoing, mais sise en Hainaut; un château (bien basty de bricque et de pierres, couvert d’ardoise, en 1643), une ferme, 10 journels de jardin et pâture, 5 journels de pré, 21 bonniers, 75 verges de terre labourable, terrage de douze gerbes du cent, valant 10 rasières de blé et 10 d’avoine, dîme sur la plus grande partie du village; rentes de 25 livres, 12 sols, 9 deniers, de 13 rasières, 1 hotteau d’avoine, de 17 et demi chapons et de 8 pains, taille de tous les manants, droit de retenue, relief de serfs, bâtards et aubains, avec toute justice; depuis 1616, un moulin à vent, constituant fief distinct, y fut annexé. Le 20 juillet 1624, Gille et Catherine Franeau, son épouse, firent authentiquer leur avis d’ascendants par les hommes de fief et nommèrent mambour maître George du Maret et maître Jérôme Franeau. A Gille, le fils aîné, étaient destinés la seigneurie d’Herghies, le fief de Mairieu, etc.; à Maximilien, Rameignies, « chasteau avec maison de cense », etc.; à Yolenne, le fief en Maffles, et à Anne, le fief en Beloeil, etc. L’acte eut commé témoins des habitants du voisinage « pour avoir esté hasté ». Il ne précéda en effet que cinq jours la mort de Catherine. A l’église Saint-Pierre de Rameignies, on lit sur une pierre bleue de grande dimension, traitée en bas-relief : Chy gist noble Hõme Gille de La / Cattoire en son Temps escuyer / Sr de Herghies Ramegnyes et / en Mainrieu Lequel est decedé / Le 3me Iovr dv mois ianvier 1642 l’an (sic) / et Dãme Katterine de Franeav son espouse Laquelle deceda / Lan 1624 le 25e Iouv de Ivllette / Priez dieu povr levrs ames. Au-dessus de cette inscription, l’effigie de deux cadavres nus, à la tête décharnée, que surmontent les armes écartélées de la Catoire, avec casque cimé et soutiens (lions), ainsi qu’un losange, parti des armes précédentes et de Franeau, tenu derrière, par un ange. Des phylactères sont chargés, non de devises héraldiques, mais de textes pieux. Quartiers, accostant le tout : La Cattoire, Restfav (sic), Vincant, Rasoire ; Franeav, Fovrneav, Joy, Labarre, x Mons 1 décembre (Sainte-Waudru 28 décembre) 1597 (xx Mons – chapelle des Soeurs Noires – 16 mai 1638 Magdeleine de Some, bp 7 avril 1583, de la paroisse de Sainte-Waudru, probablement fille de Fabrice et d’Anne (de) Bassecourt)

4113 – Catherine Franeau, °1570, †25 juillet 1624, quelque temps dame d’Odomez qu’elle hérita de son frère célibataire Maximilien. Ce fief tenue de Frasnes, comprenant : tour, maison, avec colombier et dépendances, jardin, terres labourables, prés et pâturages, plusieurs bosquets, 120 bonniers de bois; cens et rentes d’argent et de chapons mortemains, lois, amendes et forfaitures, succession de bâtards, d’aubains, entrées et issues aux mutations d’héritages, afforage de pêcherie sur l’Escaut, un rivage sur le fleuve, où arrivaient les bacs flottants, l’arrivage des nefs et bateaux; un arrière-fief, comprenant vivier et cengles de forêtz et s’étendant jusqu’à la frontière du Tournaisis; toute justice et seigneurie – Odomez est à présent un village du canton de Condé. Gille et Catherine furent inhumés à l’église de Rameignies; on voit sur une pierre bleue de grande dimension, traité en bas-relief l’effigie de deux cadavres nus, à la tête décharnée, que surmontent les armes écartelées de la Catoire, avec casque cimé et soutiens (lions), ainsi qu’un losange, parti des armes précédentes et de Franeau, tenu, derrière, par un ange. Des phylactères sont chargés, non de devises héraldiques, mais de textes pieux. Quartiers, accostant le tout : La Cattoire, Restfav (sic), Vincant, Rasoire, Franeau, Fourneau, Joy, Labarre (Il est aisé de voir que les quartiers véritables de l’époux sont : La Catoire, Vinchant, Resteau, Warigny. Cette pierre, placée d’abord au pied du maître-autel, servit depuis de pavement à la tribune seigneuriale. Elle fut soustraite à l’usure définitive, et dressé contre la muraille intérieure, par les soins intelligents de M. l’abbé Gorlia, curé de Rameignies). Elle eut dix enfants : Gilles (seigneur d’Hergies et en Mairieu) x Claire des Flamens, Maximilien, Yolande (Dame en Maffles) x Pierre Payen (écuyer, seigneur de la Bucquière, d’Essars et de Hautecostes), Marie, Marguerite, Maximilien, Anne (Dame en Beloeil, dite mademoiselle de Rameignies), Clare, Marie-Fremine, Barbe. 

 

4114 – Michel de la Biche, bp Mons (Saint-Germain) 11 février 1578 (susc : Michel de Hister et Anne de la Bisse), écuyer, qualifié de chevalier. Il devint seigneur de Cerfontaine en vertu de l’avis de ses parents et par reliefs du 1 septembre 1603, fait à avesnes, et du 15 janvier 1604, fait à Beaumont. Il devint seigneur de Cernaux, env ertu du même avis. Il fut également seigneur de Bernescourt, grand bailli de Comines en 1624, député ordinaire des Etats de Lille, Douai et Orchies, ensuite grand-prévôt et gouverneur des villes et prévòté de Maubeuge. De concert avec sa femme, il vendit à leur parente, la dame douairière, Fleurence de Cambry, une maison de plaisance avec ferme sur un gazon de dix bonniers sis au Saulchoir-lez-Tournai (aujourd’hui à La Tombe sous Kain). Il testa une première fois le 21 janvier 1634, au profit de son fils Maximilien, qui n’avait rien hérité de ses deux frères défunts, lui laissant le cense et seigneurie de Bernescourt, etc., et une seconde fois le 9 novembre de la même année. Il voulait être enterré dans l’église de Cerfontaine, près de la chapelle de Notre-Dame, qu’il avait nouvellement fait ériger x juin 1602

4115 – Anne de la Biche, bp Tournai (Saint-Quentin) 31 décembre 1585 (susc : N. van Appelteren, commis de la chambre des comptes de Lille et demoiselle Anne de Cambry, veuve de M. de Velaines, tante paternelle), †Ca 1626, héritière de Léaucourt-des-Vicomtes. Elle était la cousine de son mari et eut onze enfants 

 

4128 – Michel de Roisin, †janvier 1643, chevalier, seigneur de Rongy et de Hornaing (relief fait par sa mère en 1582), de Béthencourt, d’Obu, du Préhidré (relief du 24 juillet 1605, de Cordes, après le décès de son frère Baudry, puis (causa uxoris) sire et baron de Selles (lez-Desvres, Pas-de-Calais), seigneur de Basenghien, etc., était guidon dans la bande d’ordonnance du comte de Solre (Philippe de Croy), le 5 juillet 1599, il reprit les armes pleines de sa famille lorsqu’il devint le chef en 1607, à la mort du baron Jehan II, il fut prévôt-le-comte de Valenciennes de 1620 à 1622, porta la bannière du Hainaut aux funérailles de l’archiduc Albert, puis fut nommé, par LP du 11 mai 1624, châtelain capitaine et grand bailli d’Audenaerde, fonctions qu’il exerça jusqu’à sa mort. Il testa avec sa femme à Mons le 4 octobre 1622 x 21 (22) mai 1605

4129 – Louise de Sainte-Aldegonde-Noircarmes, dame héritière de la baronnie de Selles, de Basenghien, etc., demoiselle d’honneur de l’infante Isabelle 

 

4130 – Guillaume de Gand Vilain, †2 septembre 1638, chevalier, baron et franc-seigneur de Saint-Jean-Steene et Briffoeil, seigneur de Wildene, de Oudenhove, de Wasmes, de Braffe. Il acheta le 4 mars 1627 de Jean de Robeau, seigneur d’Aussoy et gouverneur de Beaumont, la terre de Briffoeil pour la somme de 9.660 florins de 20 patars pièce. A cette époque, la terre de Briffoeil rapportait un revenu de 2.700 florins par an x 6 juillet 1626

4131 – Louise de Merode, †12 janvier 1647, dame de Briffoeil. Au décès de son mari, elle fait relief le 26 février 1639 de la terre de Briffoeil comme mère et tutrice de son fils François-Philippe 

 

4132 – Nicolas del Fosse, procureur, notaire, greffier, puis trésorier-receveur des Etats du bailliage de Tournai et Tournésis

4133 – Madeleine Simon, †1652, fille du mayeur des finances de Tournai

 

4134 – Gilles Errembault, °1595, †Tournai (Saint-Quentin) 29 octobre 1667, que l’on retrouve qualifié de honorable homme, de maître, de clerc sous les ordres de Pierre Cazier, fut clerc du greffier des échevinages de Tournai dès 1612, clerc juré au greffe échevinal, greffier criminel avant le 4 juin 1626, greffier, puis procureur général et fiscal le 20 mars 1628, en remplacement du sieur Simon Moghet. Il fut nommé greffier des échevinages de la ville vers 1632, au lieu de Pierre Cazier, il devint conseiller du mont-de-piété par lettres du 12 février 1657, maître et surintendant de la maison pieuse des anciens bourgeois de la paroisse de Saint-Piat, avant 1664. Il avait le fief du Rosoir par relief du 6 juillet 1617, le fief de La Haye (à Pottes), le fief du Breucq (à Maulde, tenu de la seigneurie de Fromonteau) par achat fait en 1642, le fief de Mortiers ou du Grand Mortier à Thieulain par achat fait au vicomte de Landas-Florival, etc. x Tournai (Saint-Quentin) 11 juillet 1620

4135 – Jeanne Desmons, †Tournai (Saint-Quentin) 20 septembre 1684, âgée de 85 ans, fille de Géry, et de Marthe Frégar

 

4136 – René de Thiennes, baron de Heukelom, seigneur de Rumbeke, Oudenen et de la cour d’Iseghem. Il obtint l’érection de Rumbeke en comté le 13 septembre 1649

4137 – Jeanne de Croy 

 

4138 – Wauthier van der Gracht, seigneur de Passchendael, Hulst, Curenbrugghe, Espierres et de Severen

4139 – Suzannedu Chastel, baronne d’Ere près de Tournai, dame de Termaisnil 

 

4140 – Jacques-Philippe de Gomiécourt, °Lomme 12 décembre 1610, †Arras (Saint-Nicolas-en-Lattre) 7 janvier 1658 et inh. aux Clarisses. Il était comte de Gomiécourt, seigneur de Lignereuil et Maizières, capitaine de cuirassiers. Il testa à Saint-Omer le 8 janvier 1654 et fit un codicile le 12 décembre 1657 (x Bruxelles 13 août 1639 Claire d’Ongnies, fille de Claude, comte de Coupigny et d’Anne de Croy) xx Saint-Omer 14 mai 1646 (religieusement > 26 mai 1648, après dispense pontificale pour le cas de consanguinité)

4141 – Marie-Chrétienne de Noyelles, bp Bruxelles (Notre-Dame de la Chapelle) 16 juillet 1619, †Lignereuil 4 juillet 1668 après avoir fait un testament olographe le 2 précédent, chanoinesse de Maubeuge 

 

4142 – Olac Luis de Leon, qualifié de haut et puissant noble d’Andalousie, capitaine d’infanterie au service d’Espagne x Cm Arras 1 septembre 1642

4143 – Michelle-Lucrèce de Cunchy 

 

4144 – Urbain de Rets de Bressoles, baron de Servières, châtelain de Congoussac en Gévaudan. Son testament est daté du 15 jullet 1620 x Cm Mende 5 février 1587

4145 – Marie de Calvet, dame de Cougoussac, âgée de 12 ans lors de son mariage

 

4146 – Don Ferdinando de Cuellar, lieutenant-colonel au régiment d’infanterie du comte de Solm

4147 – Dona Marie Toscana

 

4152 – Gaspar du Bost-Moulin, †7 mai 1658, colonel d’un régiment d’infanterie au service impérial x Cm château de Beaufort au pays de Luxembourg 23 octobre 1632

4153 – Bonne de Châlons (ou de Challun ou Châlons), fille unique 

 

4154 – Jean-Richard de Steincalenfels, seigneur de Saint-Germain

4155 – Marie-Elisabeth de Roppenstein 

 

4156 – Charles von Stassin, colonel au service d’Espagne, gouverneur de Béthune

4157 – Barbe de Baur de Kitzingen 

 

4158 – N. du Bosch

4159 – N. Vigneules

 

4160 – Claude de Saint-Loup, écuyer, avocat au Parlement de Bresse et juge du comté de Pont-de-Veyle (Ain) x 11 février 1645

4161 – Françoise Gauthier

 

4162 – Louis Griffon, conseiller du roi au présidial de Bourg-en-Bresse

4163 – Charlotte Rossan

 

4192 – Godefroid Lamberts, fils de Ferdinand et de Thérèse Schaumberg

4193 – Gertrude de Melen

 

4200 – Charles-Ernest de Lynden, baron de Froidcourt et du Saint-Empire, vicomte de Dormael, seigneur de Soumagne, Melin, Wegimont. Il fut chambellan de l’empereur et premier écuyer de l’électeur de Cologne, prince évêque de Liège, ainsi que son maréchal de cour. Gouverneur de la principauté de Stavelot, du marquisat de Franchimont et du comté de Logne x Cm 24 juin 1610

4201 – Catherine de Druyn, dite de Rosey (ou Rosée), †9 février 1654, dame héritière de Wégimont

 

4202 – Guillaume de Caldenbourg, †château de Crévecoeur et inh. en l’église de Herve le 14 novembre 1648. Chevalier, il fut seigneur de Groulle, Bougnoux (par relief du 13 mars 1614), Del Beuck (par relief du 7 décembre 1615), Frambach (par relief du 16 avril 1614), Salomé, Susterzeel (par relief du 7 septembre 1605) et du ban de Herve. Il était greffier de la Haute-Cour du duché de Limbourg de 1595 à 1605, mayeur de la même Cour de 1605 à 1627, haut drossard et lieutenant des fiefs du duché de Limbourg par LP du 7 décembre 1620 et serments au Chancelier de Brabant du 9 décembre 1624, et à la Chambre des comptes du 13 août 1624. Il assista ensuite comme député de la noblesse Limbourgeoise à l’inauguration du Roi d’Espagne Philippe V, qui le créa chevalier par LP du 24 mars 1629. Lors de la réunion des Etats-Généraux en 1632, il fut encore un des députés du duché de Limbourg à cette assemblée (x Marguerite Bastette, s.p.) xx

4203 – Anne de Barbieus, †château de Crèvecoeur 20 avril 1661, dame de la ville de Herve (par relief du 9 février 1656) et de Salomé. Cette famille est originaire de Lille, sa noblesse fut confirmée par jugement du 7 décembre 1628

 

4206 – Conrad d’Yve, seigneur de Saint-Martin

4207 – Antoinette de Souhay, fille de Jean, et de Claudine de Rifflart, dame de Rosée

 

4208 – Corneille de Veyder, grand bailli de Nieder-Manderscheid et de Reipolskirchen. Il était officier de la seigneurie de Malberg au service de Florimond et de Gabrielle d’Ardres, frère et soeur, enfants de François, baron de Fricamp. Il leur avait prêté beaucoup d’argent : 3.583 thalers le 15 mai 1615, 2.000 rixdalers albertins le 14 mai 1624, une nouvelle somme le 14 avril 1631, les terres qu’il administrait en leur nom servant de garantie; il fut donc seigneur engagiste – Pfandherr – de la libre seigneurie de Malberg, près Trèves, ainsi que des fiefs de Mehrfeld et Bettenfeld, de Messernich, de Stedheim et d’une cense à Bourscheid

4209 – Marie Hirschen (ou Hirsch), fille de Nicolas 

 

4216 – Engelbert de la Neuveforge, °La Roche 1574, †Orval 20 septembre 1628, seigneur de Pouxhons, licencié en droit de l’Université de Louvain. Il fut au barreau à Luxembourg, puis nommé le 1 février 1627 conseiller ordinaire au conseil provincial du Luxembourg en remplacement de son beau-frère Jean-Jaspar d’Huart; par LP du 26 février 1631 il est nommé procureur général près du même conseil. Ses vastes connaissances le firent plus tard envoyer par les archiducs Albert et Isabelle en ambassade vers l’empereur Ferdinand II; il fut ensuite attaché au comte Sorranus, député à la cour du roi de Pologne.  Ne vivait-il pas en bons termes avec sa femme? Toujours est-il qu’Englebert  se retira vers la fin de sa vie auprès de son ami et cousin Laurent Michaelis, abbé d’Orval x Cm Luxembourg 21 décembre 1599

4217 – Marie-Agnès d’Huart, °1582, †Luxembourg 5 septembre 1649 après avoir esté malade presque ung an entier … Elle est esté for vertueuse, saige et discrête 

 

4218 – Jean Anethan, °13 janvier 1594, †Trèves 4 mai 1668, seigneur de Densborn et Dhom, licencié ès lois, conseiller intime et chancelier de trois électeurs successifs de Trèves, anobli par l’empereur Ferdinand II le 27 août 1630, un des plénipotentiaires de l’électorat au congrès de Munster en 1648 x (xx Marie-Anne Paccius – ou Paxius, fille de François, bourgmestre de Trèves et de Gertrude Dierdorff)

4219 – Elisabeth Gobelius, fille de Jean, et d’Elisabeth de Veidert

degré 13

 

4220 – François de Bettenhoven, probablement né à Battincourt dans le village de l’actuelle commune de Halenzy mais dépendant, alors, de la prévôté baroise de Longwy et de la paroisse d’Aix-sur-Cloie, †< 28 avril 1688 ayant fait son testament le 18 avril de la même année, inh. aux Carmes d’Arlon. Il apparaît dans les actes à partir de 1638 en tant que notaire et officier de seigneuries. A ce titre, il devient homme de confiance et acquiert l’appui d’influents personnages tel le prévôt J.C. Schomberg et ses successeurs, de Humyn. S’occupant des comptes de diverses seigneuries (Guirsch, Koerich, Bartingen) tandis que les seigneurs s’absorbent dans des querelles familiales ou se débattent dans un marasme financier, on le voit peu à peu ‘grignoter’ leurs patrimoines par achats successifs; prêtant à intérêt et sur hypothèque, il finit pas se substituer à ses débiteurs dans la propriété de leurs biens. Après quatre années de lieutenance de la prévôté d’Arlon, il se consacre à partir de 1667 à la charge de receveur des Etat et subsides ecclésiastiques de la province de Luxembourg; en tant que gestionnaire des finances de l’Etat noble, il entre en relations avec d’importantes familles du duché. En 1672, François de Bettenhoven tient une sorte de cadastre de ses propriétés. Elles proviennent en grande partie des parents de son épouse, Jean de Lutzenraet et Marie de Warck. Il y dénombre, outre Bartringnen, le fief et cense de Lavaux à Longlaville, et la seigneurie d’Athus, un prêt de 5.000 patagons au denier seize, donc produisant par an 750 florins, à charge de la marquise du Pont d’Oye par obligation du 8 août 1678, plus encore une rente au capital de 1200 écus due par les héritiers du baron de Beck selon acte du 15 janvier 1687. Il détenait en propre le quart des dîmes de Guirsch et la moitié de celles de Stockem, Freylang et Metzert. Il avait part dans celles de Thiaumont, Ell et Schockville. A Eischen lui appartenaient les deux tiers de la grosse dîme. A Viville, il possédait le tiers de dîmes acquis, le 15 avril 1666, moyennant 407 thalers, 12 stubers et 6 deniers, de Nicolas de Hagen et de Catherine Neubecker, sa femme. Il recense encore d’autres biens dans ces vilages, mais aussi à Arlon, Waltzing-Toernich, Almeroth, Post et Lischert. A Hondlange, où il détient la grosse et la menue dîme, il est propriétaire d’une grosse cense et intervient lorsque les seigneurs fonciers du lieu, les Lontzen de Roben, y font lever un pied-terrier, pour sauvegarder ses droits, les 8 et 10 avril 1673.Il fut anobli par LP du Roi d’Espagne du 15 février 1681 et meurt en 1688 à la tête d’une fortune considérable, x Arlon 16 janvier 1634

4221 – Anne de Lutzeraet (ou de Luxerot), †Arlon 22 décembre 1701 inh. en l’église des Carmes d’Arlon. Elle était issue d’une famille noble de maîtres de forges et était richement pourvue à Arlon et aux alentours. Peu après le décès de son mari, elle partagea le 28 avril 1688 ses biens entre ses enfants 

 

4222 – Jean-Henri de Veyder, grand bailli de Nieder-Manderscheidt et de Reipolskirchen, seigneur engagiste de Malberg, Mehr et Bettenfeld, acquiert plus tard la pleine propriété de ces seigneuries, capitaine-lieutenant au régiment d’Isembourg. Il était fils de Corneille (= 4208).

4223 – Anne-Marguerite de Biever

 

4224 – Marc Behaghel (x 31 août 1610 Mayken van Graefschepe, s.p.) xx 10 décembre 1616
4225 – Jacquemine Caenen (ou Canen), °Bailleul 28 décembre 1591

 

4226 – Pierre du Bois, °ca 1595, †Bailleul mars 1662 y x 31 juillet 1618
4227 – Anne (Marie) Cruwyn (ou Cruwin), °ca 1600, †Bailleul

 

4228 – Pierre de Dours, ° 1594/1595, † Niepkerke 19 mai 1669, notaire, cité comme bailli de Boicken à Steenkerke le 1 octobre 1640, x : A) /1622 ; B) 28 avril 1642 Jacquemijne Teesterlinck
4229 – Adrienne Delacane (ou Delaleau), °1590, † Niepkerke 9 décembre 1641, y inh.

 

4230 – André de Coussemaker
4231 – Jeannette de Vicq

 

4232 – Jacques (ou Guillaume) van den Walle, bp Bailleul 13 février 1601, † /1680, greffier de la garde orpheline
4233 – Jacquemine Viane, bp Bailleul 19 septembre 1601, y † 27 avril 1680

 

4234 – François Cauwersyn
4235 – Jeanne Faulconnier

 

4236 – Antoine Cleenewerck

4237 – Jeanne Caenen, ° 2 juin 1600

 

4238 – Michel Elleboudt

4239 – Jacquemine Laureyns, ° 5 décembre 1599

 

4240 – Henri-Joseph de Coussemaker, † Bailleul bourgeois 9 novembre 1647, échevin de la ville de Bailleul y x Cm 14 septembre 1634

4241 – Marie Bieswal, °Bailleul 27 janvier 1611, y †bourgeoise 21 janvier 1645 

 

4242 – Pierre de Coussemaker, bailli de Messines

4243 – Jacquemine van Costenoble, fille de Jean, et de Marie van der Meersch

 

4244 – François van Bambecque, †Ypres 10 juillet 1654

4245 – Marie-Jeanne Terlynck, †Dixmude 1654

 

4246 – Michel van den Abeele

4247 – Marie de Pours

 

4248 – Jean Sennesael, °Meteren

4249 – Catherine Bodin

 

4250 – Charles Vitse

4251 – Jacquemine Bubbe

 

4252 – Jacques de Witte

4253 – Anne de Haene, fille de Nicolas, et de Jacquemine de Heere

 

4288 – Philippe de Limon

4289 – Marie de Blonde

 

4290 – Antoine de Wintere, †Furnes (Saint-Nicolas) 23 juillet 1627, écuyer, keurheer et échevin de la ville et châtellenie de Furnes

4291 – Marie Vlamynck (xx 27 décembre 1636 Jacques Le Gay, licencié en droit, conseiller-pensionnaire de Furnes) 

 

4296 – Jean Merghelinck, °1584, †28 mars 1637

4297 – Marguerite de Brassere, †10 avril 1674 à l’âge de 97 ans, fille de Maillard

 

4298 – Pierre Lamoot

4299 – Anne Soenen

 

4304 – Remacle Tronzon

4305 – Anne de Marimont

 

4306 – Jacques Baccart, receveur d’Armentières, greffier de la chambre des comptes de Lille

4307 – Florence Bacler, aliàs Bachelier

 

4308 – Arnould van den Broucke, °1550, †Ypres 24 mars 1644 à l’âge de 94 ans, brasseur et membre des Conseils de la ville d’Ypres y x (Saint-Martin) 1575

4309 – Barbe Navigheer, †13 septembre 1633

 

4310 – François Walweyn, bourgeois d’Ypres en 1608 x Nieukerke

4311 – Pétronille van der Espt

 

4320 – Josse Diericx, †Aspelaere 28 décembre 1635, fils d’Amant

4321 – Jeanne de Man, †Aspelaere 6 octobre 1658, fille d’Erasme, †Aspelaere 29 mai 1624 et de Jeanne de Dier (ou Dedier). Elle eut 9 enfants : Lievin (x Joosine van Audenhove), Amand (x Cornélie Schepens), Erasme (x Maria vanden Daele), Livina, Judocus, Joannes (x Barbara Debbaut), Jeanneken (x Jan van Snick), Adriana, Judocus (x Catherine Debhauts).

 

4328 – Jean Cayman, †1648 ?

 

4330 – Josse Michiels, °ca 1594, †Vlierzele 12 décembre 1672, veuf à 78 ans, custodis, x Vlierzele 3 octobre 1618 (tt Amant de Dyn, Jean Heyman)

4331 – Marie van Baveghem, †Vlierzele 8 septembre 1670, inh in templo. Elle eut Cornelius, Adrienne, Elisabeth, Geertruyt, Frédericus, Joos et Petrus

 

4334 – Toussaint van Vianen, x Alost 7 septembre 1625 (tt. Joes van Raffelgem, Egm. Goossens)

4335 – Clara de Man, ° ?Alost 14 avril 1598, fille de Merten ?

 

4352 – Martin Fontaine, mayeur de la ville, pairie et prévôté de Lens en Hainaut

4353 – Marguerite Corroyer

 

4354 – Jean Le Sergeant

4355 – Jeanne Sohier

 

4356 – Nicolas de Braine x 1571 (xx Mons (Sainte-Waudru) 17 mars 1585 Anne Sohier, veuve en 1623, †4 janvier 1632)

4357 – Jeanne de Ghoy

 

4358 – Albert Georges

4359 – Marguerite Craveau

 

4360 – Pierre Grart

4361 – Marie Bricquet, fille de Godefroid, et d’Isabeau Engrand

 

4362 – Claude de Braine, bourgeois de Mons

4363 – Catherine Lefebvre

 

4368 – Jacques de Braine, °Mons 12 mars 1595, fils de Claude (= 4362)

4369 – Gillette Carlier

 

4370 – Jean Templart

4371 – Charlotte de la Motte 

 

4400 – Philippe de Behault, bp 28 octobre 1574 x Mons 4 novembre 1596

4401 – Catherine Fermault, fille de Gérard

 

4402 – Jean Quesme, fils de Pierre, et de Jeanne Franquet

4403 – Jeanne Jamart

 

4440 – Gérard Lison

4441 – Jeannele Sénéchal, fille de Charles, et de Philippotte Taymont

 

4442 – Charles Milet, bailli de Hainaut, secrétaire du duc d’Arschot, qui était gouverneur de Hainaut

4443 – Charlotte Franeau 

 

4444 – Nicolas d’Anvaing, °ca 1565 x Mons septembre 1621

4445 – Marie Hanot, issue d’une famille montoise, anoblie par LP du 5 juin 1661 par Philippe Roi de Castille en faveur d’Arnould Hanot, seigneur de Bougnies

 

4446 – Philippe de Braine, °4 janvier 1599, †3 mai 1658 x 25 septembre 1620

4447 – Marie de la Rille, °26 février 1600, †23 mars 1676, fille d’Antoine, et de Marie de Haspre

 

4480 – Nicolas Le Fevere, †1617 x (xx Anna Bauwens, douairière de Liévin d’Olislagers, s.p.)

4481 – Marie-Marguerite Regnault, †1599

 

4482 – Frans Witspaen

4483 – Marie de Pickere

 

4488 – Philippe Odemaer

4489 – Jeanne De Rop

 

4490 – François van der Meeren

4491 – Anne de Windele, fille de Guillaume, et d’Anne Stalins

 

4492 – Paul de Windele

4493 – Jonkvrouw Anne van de Kerchove

 

4494 – Lucas Stalins, †Audenaerde 18 août 1669

4495 – Marie de Windele, †5 novembre 1675, fille de Guilaume (= 8982)

 

4496 – Josse van der Sare, °1560, il s’établit au Pays de Waes

4497 – Marguerite de Laene

 

4498 – Claude Damas, seigneur de Montjoye, fils de Joris, et d’Adrienne Van Cats

4499 – Marie de Haccart, fille de N. et de N. de Calonne

 

4500 – Jean Kerremans, †3 octobre 1615, inh. à Saint-Jean à Malines, chevalier, seigneur de Hoogbergen, lieutenant de la cour féodale du Pays de Malines (x Marguerite de Grysperre) xx

4501 – Marie van der Dilft, †Malines 17 mai 1618

 

4502 – Antoine van der Gracht, †1619

4503 – Gertrude Berlo, dite Rommerswael de Vryssel, dont les quartiers sont Berlo, Duras-d’Ordinghen, Cortenbach, Schooff, Rommerswael, Berchem, Liere, Norris 

 

4504 – Erasme Gielis-Hujoel, seigneur de Borgraven, Broeck, Zedelghem, capitaine d’une compagnie d’infanterie, anobli par la reine régente Marie-Anne par LP faites à Madrid le 2 décembre 1674, fils de Jacques

4505 – Jeanne Kerremans, °ca 1620, †1698, fille de Jean-Baptiste, et de N. van der Gracht

 

4506 – Judovicus Macharis

4507 – Elisabeth Heijmans

 

4510 – N. Fabri

4511 – N. van Horne

 

4512 – Antoine du Bois dit van den Bossche, °ca 1587, marchand à Bruxelles

4513 – Elisabeth van de Velde

 

4514 – Henri Jacobs

4515 – Marie Steemaer

 

4516 – François, chevalier de Dongelberg(e), °15 mai 1590, †30 décembre 1648, seigneur de Herlaer, Zillebeke et Rasseghem, échevin de la ville de Bruxelles du chef du Lignage Sleeus entre 1620 et 1648, bourgmestre de Bruxelles entre 1633 et 1647. Il obtint du roi Philippe IV par LP du 24 octobre 1623 concession du titre (personnel) de chevalier x Bruxelles (Saint-Nicolas) septembre 1618

4517 – Jeanne Oudart, dame de Corbeek

 

4518 – Jean de Ryswyck

4519 – Marie Vits

 

4520 – Lucas van der Haeghen, archer de corps des rois d’Espagne Philippe II et de Philippe III, créé chevalier en 1606

4521 – Clara Cotterel, fille de Charles, et de Marguerite Overbeke

 

4522 – Jean Pardo, †1645, seigneur de Bilanderie, Evin, Flines, Lambes, receveur-général des aides de Flandre

4523 – Jeanne de Vuldere, °1605

 

4524 – Jérôme-Charles Happaert, dit Oudart, †1675, seigneur de Dieghem par relief du mois de décembre 1633, de Rymenant et Opstalle (x Dieghem 25 septembre 1632 Innocense de Altuna, veuve de Jean-Baptiste T’Serclaes, seigneur d’Ophalfen, fille d’André de Altuna et d’Anne van Ackeren, dite Noris) xx Dieghem 28 octobre 1642

4525 – Anne-Marie Valdez, bp Gand (Saint-Bavon) 6 février 1616, †1703, dame de la baronnie d’Herdersem 

 

4526 – Georges de Crombrugghe, °11 novembre 1633, †Gand (Saint-Jean) 19 juin 1675. Il devint seigneur de Looringhe par donation de son père et par relief du 4 décembre 1646, Loovelde, Tonlieu. Il fut créé chevalier par LP du 20 septembre 1657. Il était échevin de la Keure de Gand entre 1664 et 1666 et a servi à ses propres frais dans les guerres contre la France et la Hollande x Gand (Saint-Michel) 27 juillet 1652

4527 – Marguerite van der Meeren, †Gand 3 mai 1667, dame d’Aspere

 

4528 – Jean Rooman, dit le vieil, °Tamise 21 septembre 1609, il fut successivement procureur et bailli de Tamise y x

4529 – Marie van Mieghem, °ca 1615, †ca 1699

 

4532 – Gilles de Smet

4533 – Marguerite van Peteghem

 

4534 – Josse Vermeire

4535 – Pierotte van Laer

 

4536 – Philippe Ramont

4537 – Anna Codde

 

4544 – Jean de Hoop, °Vive Saint-Eloi, bourgeois de 1618 à 1626

4545 – Catherine de Loddere (xx Guillaume Lammartin)

 

4560 – François Danneels, °1582

4561 – Jeanne Soentins (ou Soetynck)

 

4568 – Louis Marius

4569 – N. Desprez

 

4570 – N. Belgens

4571 – N. Bartovitz

 

4576 – Pierre van Alstein, °1590, †1666

4577 – Catherine d’Haemere, †1673

degré 13

1672 | Basile Brias et Anne Novarez, et leurs quatre enfants,
adorant à genoux le Saint Sacrement qui surmonte les armoiries Brias et Novarez
pinxit Van den Bossche, d’Oudenaerde

4578 – Basile Brias, °159?, †1681, seigneur de Peteghem, receveur héréditaire du Vieux-Bourg à Gand

4579 – Anne Novarez, °1606. Elle eut Jean-Odon (mort célibataire), Jeanne (x François de Pale comte d’Henin), Charlotte (béguine), et Marguerite.

__________
(1) « Ce grand tableau est attribué à Van den Bossche, peintre d’Oudenaarde au XVIIième siècle. Il a été offert en 1672 à Basile Brias et à son épouse Anne Novarez à l’occasion de leurs noces d’or. Il représente le couronnement de la Vierge Marie par la Sainte Trinité avec, en dessous de ce groupe, les jubilaires et leurs quatre enfants adorant à genoux le Saint Sacrement qui surmonte les armoiries Brias et Novarez. Basile Brias (+1681), avocat au Conseil de Flandre et seigneur de Petegem-Iez-Oudenaarde, était fils de Jean-Odon et de Marie Visconti, petit-fils de Jacques-Odon, et de Lucie de Succa. Son épouse, Anne Novarez (°1606) était la fille de Matthieu Novarez et de Marie van der Horst. Par sa mère, Marie Visconti, Basile Brias descend en ligne directe (neuf générations) de Mattheus Visconti l, dit « le Grand », né en 1250, seigneur et duc de Milan. Mattheus Visconti 1 est, par son arrière-petite-fille Valentine Visconti, l’ancêtre de la lignée des Orléans, rois de France ainsi que de la Maison Royale de Belgique, Léopold I ayant épousé Marie-Louise d’Orléans. Léopold II, roi des Belges (1835-1909) était dès lors le cousin, au 34 ième degré, de Jules d’Hoop (1825-1902), notre ancêtre commun…! Les enfants figurant au tableau sont Jean-Odon, mort célibataire, Jeanne, épouse de François de Pale comte d’Henin, Charlotte, béguine, et Marguerite. Marguerite Brias (1635-1728), fille de Basile, épousa Georges van Alstein (1631-1724), seigneur de Petegem, dont l’arrière-petite-fille, Hélène-Thérèse van Alstein (1776-1849) épousa Antoine-François d’Hoop (1769-1829), seigneur de Synghem. C’est donc par les van Alstein que le tableau est parvenu jusqu’à nous. Mis en dépôt pendant plus d’un siècle dans l’église d’Heusden, il fut repris, avec l’accord de ses cousins, par Hubert d’Hoop (1890-1964) en 1945. Intégralement restauré par les soins de celui-ci, cette oeuvre tricentenaire orne aujourd’hui la demeure de Merelbeke » (cfr. d’HOOP de SYNGHEM Xavier, in Bulletin de l’Association Familiale d’Hoop (n° 2), septembre 1995).
 

4580 – Gilles Hailly. Son père Jean était juge des licienciés x (xx Anne van Crubeke)

4581 – Anne Mast, fille de Michel

 

4584 – Bernard de Clercq, †1674, seigneur d’Hurtebise, Argendale, Herleghem, Walbrugge

4585 – Anne-Cornélie de Fumal, †1703, dame d’Hurtebise

 

4586 – François Blancquaert

4587 – Suzanne Pétronille Jacobs

 

4588 – Henri Mols, °1592, †1653

4589 – Suzanne Seghers, †1653, fille de Jean.

 

4590 – François van Oudenhagen

4591 – Ida de Nève

 

4596 – Adrien Mast

4597 – Marie Martens

 

4598 – François de Waele

4599 – Jeanne de Backere

 

4604 – Georges Rombaut, †1596

4605 – Marie van Haseveld, †1602

 


Forgeur

4608 – Jaspar le Forgeur, †Liège (Saint-Thomas) 25 juillet 1651, il vendit ses biens sis à Aywaille et transporta sa résidence à Liège. Il fut en cette ville maître du métier des Charliers et habitait une maison lui appartenant, près de la porte de Vivegnies, dans la paroisse Saint-Thomas x Liège (Saint-Thomas) 22 mai 1625

4609 – Jeanne d’Urbuto, †Liège 7 mars 1683 (xx Jean Randaxhe). Les d’Urbuto (ou Durbuto) firent partie d’une famille établie à Liège et faisant partie du métier des Charliers. Son père Grégoire mourut à Liège le 15 novembre 1648

4610 – Jean Larmoyer, †Liège 19 octobre 1652 y x (Saint-Thomas) 11 décembre 1622

4611 – Jeanne Cornet, †Liège 10 octobre 1673

4616 – Henri Dallemagne, †Liège (Saint-Thomas) 3 septembre 1647, fils de Walthère, cité en 1620 x Liège (Saint-Thomas) 23 mai 1620

4617 – Catherine de Bras (de Bra, de Braaz), fille d’Hubert dit Humblet


4672 – Jean du Pont, fils d’Antoine et d’Anne Bastin

4673 – Elisabeth de Bassenge, fille d’Adam, et de Marguerite Malherbe


4688 – Jean de Marteau, °Theux 30 octobre 1602, y †1689. Haut forestier héréditaire du marquisat de Franchimont par reliefs des 18 mars 1645 et 27 septembre 1651 x Theux 9 octobre 1628

4689 – Catherine Poncelet de Presseux, °Theux 6 mai 1606, y †11 mars 1697 


4690 – Pierre-Mathieu d’Olne, †Olne 7 février 1699. Il fut lieutenant-colonel d’un régiment de Hauts-Allemands au service du duc de Lorraine par commission du 26 juillet 1646, puis colonel d’un régiment de dragons au service de Sa Majesté Impériale. Il se distingua pendant les guerres de religion dans les Pays-Bas au service du roi d’Espagne, puis en Allemagne au service de l’Empire, ainsi que dans les guerres contre les Turcs. Il fut créé chevalier du Saint-Empire en récompense des services qu’il avait rendu à la maison d’Autriche, par LP du 3 avril 1664. Il acquit en 1668, l’importante seigneurie du ban d’Olne et des dix villages qui en dépendaient x < 1637

4691 – Catherine de Cornèche, fille de Wilkin, et de Pétronille de Froidbermont 


4692 – Jacques Boniver, °ca 1590, †14 juillet 1660, bourgmestre de Theux en 1639 et 1653 x ca 1632

4693 – Catherine Fyon, †Theux 21 septembre 1691


4694 – Jacquemain de Presseux, dit de Hautregard (x Marie Mononclin) xx

4695 – Geelette de Ticquenea, †1569, fille de Gilles (x Mathieu le Mercier)


4702 – Hubert Morayken, †Verviers 18 janvier 1718, bourgmestre d’Andrimont en 1672 x Ensival 7 juin 1674

4703 – Angéline Pirons, †Verviers 22 octobre 1725


4736 – Palmaque Bruels (parfois Broyls), °ca 1565, †< 1619 x ca 1590

4737 – Catherine Hanen (ou Haenen), °ca 1565 (xx 17 février 1643 Pierre Nypels)


4738 – Wilhelm Nypels, °17 octobre 1582, †< 1645 x Maastricht (Sainte-Catherine) 25 novembre 1607

4739 – Elisabeth Vromen (ou Vroemen), °ca 1580, veuve le 18 juillet 1645


4800 – Luc I Tiecken, premier bourgmestre de Tongres x 1603

4801 – Anne Bosch, fille d’Arnould, et de Marie Vaes (xx Lambert van Hees)


4802 – Frédéric Pex, bourgmestre de Tongres

4803 – Marie Menten


4864 – Jacob Smits

4865 – Catharina Versantvoort, °Mierlo ca 1619, †Mierlo 7 février 1713, fille de Peter et d’Anneken de Smit


4896 – Jean-Edmond van der Straeten, °Hasselt 27 décembre 1645, y †15 février 1711 x 7 mai 1673

4897 – Sara van Wessen


4912 – Godefroid Cox, °Hasselt 10 août 1628, y †22 décembre 1688. Il fut bourgmestre de Hasselt en 1680 et 1681, Heertwaalfman de Hasselt, échevin de Curange x Hasselt 3 mai 1657

4913 – Anne-Marie Vrerix, °Hasselt 28 juin 1636, y †14 juillet 1719 


4914 – Gaspard Ambrosy

4915 – Marie Stenaerts


van de Kerchove

5120 – Charles van de Kerchove (ou van den Kerckhove), †Eeklo 9 septembre 1679 inh. aux Récollets. Après avoir exercé durant 30 ans les fonctions de greffier, puis de bourgmestre et enfin de bailli de la ville, keure et franchise d’Eecloo, il obtint du roi Charles II, par LP données à Madrid le 8 juin 1676, le titre et degré de noblesse

5121 – Catherine S’Jonckers, †Eeklo 15 septembre 1667, fille de Jean, et de Joséphine de Snoeckere

5122 – Jacques-Octavie van den Bogaert, †Malines 10 octobre 1629 x Gand (Saint-Michel) 24 février 1642

5123 – Marguerite van de Woestyne, (ss. Georges van de Woestyne et Marguerite S’Bleeckers), originaire d’Oudenaerde 

5128 – Henri de Pape, seigneur de Lokeren, de Surselen, échevin d’Alost x Ypres (Saint-Nicolas) 23 juillet 1627

5129 – Livine Wouters, dame d’Hallebast après son frère Pierre 

5130 – Jean du Breucq, baron de Vys en Artois

5131 – Guillermette Aerlebout

5132 – Philippe Despiennes, †1646, seigneur du Vivier et du Pret

5133 – Anne le Cappellier, †1656 

5134 – Pierre Dennetières, écuyer, seigneur de la Grusonnerie

5135 – Marie de la Fosse, dite Pitthem

5136 – Don Nicolas de Ayasasa, °1621, †ca 1699, syndic général de la seigneurie de Biscaïe en 1672, gouverneur capitulaire de Bilbao

5137 – Catalina-Saenz de Lescano, °1624

5138 – Don Martin d’Ansoteguy

5139 – Léonora de Yrusta y Gamboa

5140 – Antoine Cuvelier, greffier de la ville de Roeulx

5141 – Marguerite Rebois

5144 – Philippe le Vaillant, °1589, †Wauttripont 13 décembre 1639, seigneur de Waudripont et de Brévilliers, mayeur de Saint-Brice à Tournai, créé chevalier par l’archiduc Albert le 1er juin 1613 x Lille 14 juin 1613

5145 – Marie du Bosquiel, °1595, †Tournai (Saint-Brice) 22 août 1638

5146 – Pierre de Haynin, seigneur de Courtembecque

5147 – Marie de Groote

5148 – Nicolas de Pamart, licencié ès lois, greffier civil à Valenciennes

5149 – Catherine du Buisson

5152 – Antoine de Formanoir, seigneur de la Cazerie et de Piedvoie

5153 – Madeleine Gombault

5154 – Jérôme le Boucq de Carnin, éc., seigneur d’Antour, Herbulin, Lassus à Rameignies-Chin

5155 – Marie Bernard

5156 – Anselme Scorion, °Tournai (bp Saint-Quentin) 28 avril 1614, †12 août 1644 x Tournai (Saint-Quentin) 15 septembre 1640

5157 – Marie Baclan, bp Tournai 3 novembre 1621, y †(Saint Quentin) 10 mai 1679

5158 – Louis Mahieu, bp 11 novembre 1613 (ss. Georges Stalins et Elisabeth Stalins), †1683, seigneur de Colroy, échevin d’Ath en 1643, 1644, 1651, 1652, 1654, 1655 et 1656, bourgmestre de la ville d’Ath. Il était fils de Louis (= 5682)

5159 – Anne Savreux

5160 – Gilles Jacquerye, †Tournai 21 mai 1650, acheta la bourgeoisie de Tournai en 1621, échevin de Saint-Brice et du Buile, à diverses reprises, de 1621 à 1636 x Tournai 1598

5161 – Catherine le Brun, †Tournai 26 avril 1651

5162 – Louis Canne, maïeur d’Antoing, †Tournai 12 janvier 1656

5163 – Marie Dumon

5164 – Pierre de la Hamaide, °Tournai (Saint-Brice) 1587, y †(Notre-Dame) 21 juillet 1618, bourgeois-marchand, il acheta sa bourgeosie de Tournai pour dix livres flandre en 1617 x 15 juillet 1609

5165 – Jeanne Cocquiel dite le Merchier, bp (Notre-Dame) 21 juin 1586, †Tournai 1652 de la peste dans le refuge de Saint-Amand en haut de la rue des Allemands ou des Jésuites, près de la porte de Le Vingne (xx Notre-Dame de Tournai 5 mars 1620 Jean van Rode = 10432) 

5166 – Nicolas Scorion, †< 20 avril 1629 x Tournai (Notre-Dame) 31 mai 1615 (y xx en l’église Saint-Pierre 22 juillet 1618 Marguerite Cambier, bp Tournai en l’église Notre-Dame 31 août 1581, fille de Jean)

5167 – Catherine Harou, bp Tournai (Notre-Dame) 14 juillet 1590

5168 – Louis de Gouy, bp Tournai 28 décembre 1622, y †2 mai 1701, écuyer, bourgeois-marchand x Tournai 30 août 1643

5169 – Marie-Barbe Zivert, bp 16 juillet 1625, †Tournai 18 février 1688

5170 – Noël du Pré, °Tournai, y †22 février 1710, licencié ès lois, conseiller du roi, garde-scel du roi au bailliage de Tournai et Tournaisis x 1655

5171 – Anne Grulois, °1630, †Tournai 11 décembre 1698, fille d’Isaac, et de Marie Coutiau

5172 – Jacques Liévou, °Cambrai, †Tournai 8 juin 1705, marchand, membre de magistrature tournaisienne, à plusieurs reprises, de 1669 à 1685 x Tournai 25 novembre 1649

5173 – Marie-Madeleine Hannoteau, bp 23 septembre 1629, †Tournai 25 juillet 1692

5174 – Jean-François de Calonne, bp Tournai 18 avril 1643, y †26 décembre 1694, marchand de vins en gros, juré de Tournai de 1683 à 1692, après avoir été mayeur des finances x Tournai 9 février 1659. Fils de Jean, et de Jeanne de la Hamayde

5175 – Gillette de la Charité, bp Tournai 13 novembre 1637, y †30 mars 1697

5176 – Louis Hoverlant, bp Tournai 6 décembre 1609, y †14 juillet 1661, juré de Tournai en 1658 et 1660, échevin de Saint-Brice en 1650, 1652 et 1657

5177 – Marie Le Bon

5178 – Antoine Olivier

5179 – Jeanne Pels

5216 – Denis van Rode, °Ath, bp 25 mars 1625, †9 mars 1675, prévôt de Saint-Amand et échevin de la ville de Tournai y x 27 novembre 1651 (xx 11 septembre 1664 Thérèse du Chambge, †s.p. 22 avril 1715, veuve s.p. de Philippe de Brienne, grand bailli de Marcoing, fille de Noël)

5217 – Marie-Madeleine de Calonne

5218 – Maître Robert de Flines, bp Tournai (Saint-Piat) 2 septembre 1610, y †(Saint-Piat) 4 décembre 1673, licencié ès lois, membre de la magistrature tournaisienne de 1639 à 164, puis notaire tabellion avant 1646, procureur du Roi, conseiller et procureur-général au Conseil souverain de Tournai et comme tel anobli, seigneur de Hautlieu (à Riencourt, lez-Cagnicourt) x Tournai (couvent des Capucins en la paroisse de Saint-Brice) 23 mai 1639

5219 – Elisabeth du Chambge, bp Tournai (Saint-Brice) 1 mars 1619, y †(Saint-Piat) 24 mars 1680 

5226 – François-Louis de Calonne, seigneur du Quesne à Arc-Ainières, des Francheries à Anseroeul, de Merchin, de Remous, etc.

5227 – Catherine Rogiers

5228 – Pierre Presin, °10 août 1640, †16 novembre 1710 inh. avec son épouse à Saint-Quentin, licencié ès lois, plusieurs fois échevin et greffier de l’échevinage de Saint-Brice à Tournai y x (Saint-Quentin) 9 décembre 1664

5229 – Marie de Surmont, †10 février 1687 à l’âge de 29 ans.

5248 – Robert Cossée, °Mons bp (Saint Germain) 15 décembre 1582 (ss. Mgr Robert …, abbé de Cambron et Jehenne Bruneau), y † de la maladie contagieuse 29 septembre 1627 y x (Sainte-Waudru) 24 août 1610 (xx Mons 10 octobre 1624 Charlotte Le Maire)

5249 – Barbe de Vergnies, °Mons 13 janvier 1590 (ss. François de Braine et Charlotte le Bouc), dont le service funéraire eut lieu à Sainte-Waudru le 8 mars 1623 

5250 – Philippe Crulay

5251 – Barbe Trickart

5254 – Philippe de la Ramonnerie, †< 1660

5255 – Marie François, bp (Saint-Germain) Mons 2 novembre 1627 (ss. Guillaume Franchois et Anne de la Ramonnerie) 

5256 – Christophe de le Tenre, †Oeudeghien 1641, censier d’Audelincamps et receveur de la seigneurie de Warelles

5258 – Jacques Hannecart, †28 février 1684

5259 – Catherine Durant, †28 octobre 1660. Ils firent leur avis de père et de mère le 17 octobre 1648. (cf Parch 1939/379)

5280 – Amand Bouchelet, †Valenciennes 19 septembre 1681, bailli des Bosqueaux x Valenciennes 19 août 1669

5281 – Anne-Marguerite Maladry, bp Valenciennes 20 octobre 1638, y †17 février 1681 

5282 – Thomas Dufour

5283 – Jeanne Lamelin 

5284 – Sébastien Desbleumortiers, bp Valenciennes 18 février 1632, y †23 avril 1694

5285 – Marie-Jeanne Véruliet 

5286 – Pierre Lefebvre

5287 – Anne Lefebvre

5288 – Conrad Lambert

5289 – Marie Balsa 

5290 – Michel Fontaine

5291 – Marie Quartier 

5294 – Louis Recq

5295 -Jeanne Loudeau 

 

5296 – Robert I d’Esclaibes, °1576, †château de Clairmont 10 octobre 1664, chevalier, seigneur de Clairmont, Inchy, Coyeghem, Avesnes-lez-Aubert, etc., homme de guerre au service d’Espagne, auteur de Mémoriaux intéressants, publiés dans les Archives Hist. du Nord de la France x Courtrai (Saint-Martin) 9 septembre 1608

5297 – Marie van der Gracht, †12 août 1652, inh. à Inchy, dame de Maelstede (fief situé près de Hulst à 15 km N-0 d’Anvers) et de Vlierden (fief situé dans le Brabant septentrional). (van der Gracht : d’argent au chevron de gueules accompagné de trois merlettes de sable, 2 et 1)

5298 – Ferdinand, comte Basta d’Hust et du Saint-Empire-Romain, °1596, †29 septembre 1652, seigneur de Zulte, Nazareth, Aelbeke, Oosthove, Moorsele, Ledeghem, Gulleghem, Bisseghem, héritier de son cousin germain Ferdinand-Georges de Liedekerke, baron de Heule, créé comte de Mouscron par LP du 12 octobre 1627 x Cm Courtrai 7 juillet 1618

5299 – Françoise van der Gracht, †Courtrai 1650, fille de Gauthier (= 10594). (van der Gracht : d’argent au chevron de gueules accompagné de trois merlettes de sable, 2 et 1)

degré 13

1654 | Bataille d’Arras

5300 – Jean-Baptiste, comte de la Tour-Saint-Quentin, †tué au siège Arras 6 juillet 1654, baron de Moncley, maitre de camp de cavalerie au service d’Espagne x Ypres

5301 – Catherine Le Quieu (alias Le Quien), dite de Guernonval, °1626, †1708, dame de Bléquin (en l’actuel canton de Lumbres – Pas de Calais), de Guernonval, Coulomby et la Motte en Bayeghem (xx Saint-Omer 30 octobre 1662 Maximilien du Bois de Fiennes, chevalier, comte de Lumbres, maréchal des camps et armées du roi, †juillet 1714). (Le Quieu dit de Guernonval : de gueules à tois fasces ondées d’argent, au lion aussi d’argent brochant sur le tout)

5302 – Robert d’Ennetières, †1650, secrétaire du conseil privé de S.M. Catholique, devint le 11 décembre 1639 contrôleur des sceaux des Conseil privé et Grand Conseil. Il acheta en 1649 la seigneurie de Meerbeeck (située à 8 km à l’O de Louvain) x 27 septembre 1649

5303 – Isabelle Gheys, †Bruxelles 12 septembre 1651, dame de Bavinchove 

5304 – Antoine de Carondelet, °château de Noyelles-sur-Selle (en Hainaut) 7 juillet 1602, †17 avril 1684, chevalier, baron de Noyelles-sur-Selle, seigneur de Maulde, de la Motte et de Frémond. il fut créé le 26 mai 1631, par l’Infante Isabelle, Général-Major d’une terce de 15 compagnies d’Infanterie et Commandant des Troupes tirées de Bouchain. Il devint par le trépas de son neveu Charles de Carondelet, l’an 1639, chevalier, baron de Noyelles, vicomte de la Hestre, seigneur de Haine-Saint-Pierre et de Haine-Saint-Paul, de Prenecques, de Plonich et d’Escaubecque x Cm 12 (13) décembre 1649

5305 – Jeanne-Louise de Lannoy, dite la Comtesse de Lannoy et du Saint Empire, bp Tournai 14 mars 1624, †20 octobre 1692 

5306 – Jean-François de Bacquehem, °Raimbeaucourt 12 mai 1636, †16 avril 1685, chevalier, seigneur du Liez, de Pont à Beuvry, de la Vallée, gentilhomme des Etats d’Artois x 1666

5307 – Marie-Louise de Nedonchel-Bouvignies, †Denain 30 janvier 1701 inh. près de son mari dans l’églisede Libeaucourt, dame de Lavault. La maison de Nedonchel, par l’éclat de son nom, la grandeur de son origine, son ancienneté reculée, ses titres d’honneur, ses hauts faits, ses possessions seigneuriales si nombreuses et si étendues, ses alliances considérables, est une des plus belles de la noblesse de Belgique et de France. Originaire de l’Artois, Nedonchel tire son nom de la terre seigneuriale, ainsi appelée, située entre les villes de Saint-Pol et d’Aire) 

5308 – Jean-François Rasoir, bp Valenciennes (Saint-Nicolas) 13 août 1629 (ss. François Vivien et Jeanne Desmaisières, son aïeule paternelle), †6 mars 1691 inh. à Valenciennes (Saint-Jean) dans le caveau de ses ancêtres. Il était seigneur de Croix et de Forest, échevin en 1658, lieutenant prévôt en 1664 et prévôt de Valenciennes en 1668, 1673 et 1687. Il prit part, en qualité de capitaine d’infanterie, à la défense de Valenciennes en 1656. Il fut créé chevalier par le roi d’Espagne le 16 décembre 1665 (x 1657 Jeanne-Isabelle le Roy, °Mons 1662, †25 juillet 1662, fille de François, écuyer, conseiller trésorier des chartes du Hainaut et de Catherine Fannius) (xx Marie de Willant, †s.p.) xxx 2 novembre 1676 et Cm post-nuptial passé à Valenciennes 19 juillet 1681

5309 – Marie-Louise de Beaumont, †4 novembre 1696 inh. le lendemain dans l’église de Saint-Jean à Valenciennes, dame de Campagne-lez-Hesdin (xx Abraham Ribier, chevalier, seigneur de Villebrasse, colonel en second des dragons de Silly au service de France) 

5310 – Michel-Ange de Woerden d’Heemstede, °Chièvres février 1629, †Lille 3 août 1699, seigneur de Basrieux, Perbonne, etc., chevalier du conseil souverain du roi à Tournai, grand bailli des Etats de Flandre à Lille, commissaire royal lors du traité de Nimègue, créé baron en 1680 (x Jacqueline Desmaizières de Sarteau) xx 5 juin 1675

5311 – Marie-Catherine de Croix-Wasquehal, °26 août 1646, †Lille 6 avril 1720, dame des Blonderies 

5312 – Antoine de Wolff, †17 octobre 1651, bourgmestre de Thuin en 1643 jusqu’à sa mort, bailli de Lobbes x 1629 (xx 1648 Anne Le Visse, s.p.)

5313 – Marie-Jacqueline Mengald (Mangalde), †Thuin 28 octobre 1647

5314 – Jean Wolff, †Mons 4 avril 1698, créé homme de fief sur plume le 7 juin 1651, bailli d’Hyon, il fut apothicaire à Mons oû il était installé sur le marché. En 1676, il devint propriétaire d’une rente hypothèquée sur un bien à Lobbes. Il possédait également une rente affectée sur la maison de cense et héritages en dépendants dite le fort d’Ossogne à Thuin. Il était fils d’Antoine (= 10624) x Mons 22 mars 1635 (xx 9 octobre 1658 Marie de Thuin, bp Mons 2 janvier 1631, y †15 décembre 1667, fille de Pierre et de Marie de Greve)

5315 – Jeanne d’Ysembart, bp Mons 3 août 1613, y †21 décembre 1657, fille de Jacques, et de Madeleine Ogiers

5316 – Charles de le Samme, bp 4 février 1605, †Mons (Saint-Nicolas) 15 janvier 1684, seigneur, haut justicier de Warin et du Fayt

5317 – Catherine de Ghorain, †Florival 14 novembre 1671

5318 – Jacques de Wintre

5319 – Magdeleine de Werchin

5320 – Pierre Daelman, bp Enghien 22 décembre 1580 (ss. Pierre van der Haeghen, son oncle et Jacqueline Daelman, sa tante), †Enghien 5 novembre 1636, homme de fief de Hainaut. Le 5 septembre 1597 il releva la Panneterie, dont il avait hérité par la mort de son aîeul maternel (x ca 1601 Catherine le Hardy, †Enghien 18 janvier 1620, fille de Nicolas, échevin, et de Ghislaine Pletincx) xx Braine-le-Comte 26 février 1623

5321 – Jeanne de Roisin, bp Braine-le-Comte 17 avril 1590, veuve de Guillaume Marsille, seigneur du quart de Bauves en indivis, maïeur de la principauté de Rebecq, veuf avec enfants de Barbe le Prince et fils de Paul, laboureur, seigneur de la moitié de Beauves, échevin de Rebecq et d’Ursule Stockelman. Ils firent leur avis de père et de mère le 1 novembre 1636

5322 – David Motte

5323 – Isabelle Buisseret

5336 – Thomas Cresteau, docteur en médecine à Cambrai x Tournai 17 janvier 1640

5337 – Catherine Bélier, bp Tournai 26 novembre 1617

5338 – Gilles Rose, bp Tournai 16 novembre 1625, y †9 août 1709, marchand apothicaire

5339 – Anne Cartier, †Tournai 18 novembre 1666

5340 – Jean-Chrysostome Pancouque, d’une famille originaire de Gand x Lille

5341 – Marie-Jeanne Bruneau, †Tournai (Saint-Jacques) 24 juillet 1711, ayant vécu à Antoing, étant veuve en 1696 

5342 – Henri Malotau, bp Saint-Michel de Namur 15 mars 1622, †Tournai 16 décembre 1686, seigneur de Millevoye, etc., greffier royal héréditaire du bailliage de Tournai-Tournaisis (x Marguerite Colbaut, †Tournai 19 janvier 1668, fille de Nicolas, seigneur du Val, de l’Espinette et de Madeleine l’Escuyer) xx

5343 – Marie-Eustache le Procureur, dite de Hautport, °5 septembre 1649, bp Saint-Maurice de Lille 6 septembre 1649 (xx 25 novembre 1688 Gaspard Havet, licencié ès lois, fils de Jehan et de Marie-Madeleine de Madre) 

5344 – Charles d’Ysembart, †1627, seigneur de Wreichem et de Bayvoort, bailli de la baronnie et pairie de Silly, échevin d’Ath en 1610, 1611 et 1612

5345 – Hélène Sapvreux, °1661

5348 – François de Preys, bp Tournai 20 juin 1577, y †17 décembre 1645, bourgeois de Tournai par relief en 1600, juré et échevin de cette ville en 1600, 1601, 1611, 1612, 1624, 1627 et 1631 x 1599

5349 – Marguerite le Clercq, †Tournai 4 août 1646

5350 – Pierre le Boucq, dit de Carnin, écuyer, seigneur de Lassus à Blandain, du Molinel, etc., juré de Tournai de 1616 à 1633 x Tournai 3 septembre 1616

5351 – Agnès Sueur

5384 – George de Noeufbourg, fils de Charles

5385 – Jeanne Simon

5386 – Martin Godefroid

5387 – Madeleine Rosier, fille de Jean, et d’Anne Baude

5392 – Pierre van der Zype

5393 – Anne Cannoye

5400 – Arnoul Havens (x Isabelle Smeyers, †s.p.) xx

5401 – Anne van Darnbach

5402 – Maximilien du Trieu, dit van den Driessche

5403 – Catherine Antoing

5408 – Mathias de Meester, †Malines 22 novembre 1627, inh. à Notre-Dame x Malines 8 juin 1621

5409 – Catherine van Beneden, †Malines 16 août 1655 (xx Jean van Herdeghem), fille de Gaspar, et de Catherine Boots

5410 – Jean de Dryver

5411 – Claire de Leeuw

5472 – Jean Huysmans, °Enghien 15 septembre 1567, y †24 décembre 1625, seigneur d’Horlebecq, homme de fief de Hainaut dès 1587, plusieurs fois échevin d’Enghien en 1596-98, 1604-06, 1612-14, 1618-20, 1622-23, massard en 1623-24, receveur de l’hôpital Saint-Nicolas en 1605-07 x 31 janvier 1595

5473 – Catherine Robin (ou Robyns), °ca 1573 

5474 – Jacques Rebz, bp Enghien 10 mai 1570, †Clerval février 1648, inh. le 17 mars dans l’église paroissiale d’Enghien. Il fut licencié en droit et avocat. Le 19 juillet 1616, il avait acheté de maistre Pierre Baralle et consorts la seigneurie de Longpret-au-Mont. Il acquit de Christophe Polart, et releva le 24 avril 1632, le Petit-Château. Il fut conseiller de la seigneurie d’Enghien, greffier du bailliage, maïeur du personnat de Hautecroix causâ uxoris avant 1615, bailli portatif d’Enghien et de la principauté de Rebecq

5475 – Jeanne Pletincx, †Enghien 7 septembre 1607, héritière de Ripain, Tabar, la Tassenière, du Grand Tilleul et de la mairie du personnat de Haute-Croix

5476 – Godefroid le Veau, †Enghien 22 juillet 1614, bailli et receveur de Steenkerque pour Monseigneur de Cruninghen en 1586, échevin d’Enghien en 1587-90. Son père était Namurois et eut au moins deux enfants

5477 – Jacquemine Buteau (ou Bueteau), †Enghien 24 novembre 1615

5478 – Jean Rebz, dit de Langerode, bp Enghien 27 mai 1582, †décembre 1645, seigneur de Stryhof par relief du 13 décembre 1623, échevin d’Enghien en 1608-10 et 1618-20, bailli de Ham en 1623-31, d’Oetingen en 1630-31, homme de fief de Hainaut et de la seigneurie du Bois x Enghien en novembre …

5479 – Anne Daelman, bp Enghien 12 mai 1585 (ss. Josse d’Anthoin, son grand-père maternel et Elisabeth de Cousenere), y †8 juillet 1639 (xx depuis 1638 à Gille de Riddere) 

5480 – François Buelens, †Bruxelles 14 novembre 1618, il fut admis dans le Lignage Sweerts le 26 juin 1659

5481 – Catherine de Bruyn

5482 – Walérand Meeus, seigneur de Coensbourg.

5483 – Anne de Meulepas

5504 – Pierre Scheppers, °1609, †1696, échevin, trésorier et receveur de la ville de Malines

5505 – Claire van de Kerckhove

5520 – Henri Pouillet, †18 octobre 1657, résidant aux Temples, échevin à la haute cour et justice de Houtain-l’Evêque en 1619, 1626, 1633

5521 – Anne Bollen, †Houtain 22 février 1654, ayant testé le 13 du même mois

5522 – Arnold Gonthier

5523 – Marie de Loncin

5536 – Rombaut Estrix x Saint-Rombaut 10 juillet 1616

5537 – Elisabeth Verhulst, fille de Jean, et de Catherine van den Eynde

5542 – Melchior Estrix, †8 juin 1638, fils de Corneille (= 11072) x Saint-Rombaut 13 mars 1617

5543 – Barbe Neeffs, †8 avril 1681 

5568 – Meester Gérard van den Nieuwenhuysen, †24 février 1588 inh. à Notre-Dame au delà de la Dyle à Malines dans la chapelle Sainte-Croix. Il fut fondeur de canons de S.M. à Malines (fonderie qu’il hérita de sa tante), proviseur de l’Hospice Sainte-Hedwige, dit de la Putterie

5569 – Jeanne Suls, †16 mars 1611, issue des Lignages de Bruxelles 


de la Kethulle de Ryhove

5632 – Jean de la Kethulle V, †8 mars 1611, écuyer, seigneur de la Haverie et de Ter-Loone

5633 – Anne de Loueuse, †19 février 1619, dame de Loueuses et dernière du nom 

5634 – Nicolas Benoit, seigneur de Trépigny, marchand à Ath

5635 – Jeanne Séjournet, °1567, †ca juillet 1597 

5636 – Philippe de Recourt de Licques, †1635, seigneur d’Haudenthun, capitaine d’infanterie, de cavalerie, de lances, colonel d’infanterie wallonne, capitaine du château de Rupelmonde et d’une compagnie libre de 300 hommes. Il devint grand bailli du Pays de Waes en 1603 par résignation de son beau-père et fut créé baron de Wissenkercke le 31 juillet 1630 x 9 décembre 1590

5637 – Marguerite de Steelant, †Spa 1630, dame de Wissenkercke, terre qui fut érigée en baronnie en 1650, et de Beaufort

5638 – Don Juan de Robles, †1621, issu d’une famille portugaise qui était au service d’Espagne et s’était installée aux Pays-Bas. Il était baron de Billy, seigneur de Grivesnes, de la Viesville, Longolines et d’Escaut-Saint-Main en Artois, colonel d’un régiment d’infanterie allemande, grand-bailli, capitaine et châtelain des villes, château et châtellenie de Courtrai en 1590, gouverneur de Lille, Douai et d’Orchies en 1593. Il fut créé comte d’Annappes, dans la châtellenie de Lille, par LP des archiducs Albert et Isabelle de l’an 1603 et il aurait été désigné le 27 septembre 1611 pour être leur conseil x Cm 7 janvier 1587

5639 – Marie de Liedekerke, °15 janvier probablement 1568 (ss : doyen Carsimbots et Madame de Mouscron), †7 novembre 1624 inh. en l’église d’Annappes, dame de Wevelghem

5644 – Michel de le Vielleuze, †Ath 29 juin 1632, échevin d’Ath en 1602-1603, 1612-1613, 1613-1614, 1615-1616, bailli d’Arbre et d’Attre, receveur à Lessines, syndic des Récollets. Il était fils de Quiérin (= 4098) x 17 novembre 1601

5645 – Jeanne Laurent, °Mons, bp Saint-Germain 29 janvier 1581, †Ath de la contagion 22 septembre 1636, inh. aux Récollets, fille de Nicolas, et de Jeanne Jouveneau

5646 – Jean Marescault, bourgmestre d’Ath

5647 – Antoinette le Ghay

5648 – Louis Thyerin, †1587, il devint en 1577 greffier du Pays de Waes et en 1583 haut-échevin du dit pays

5649 – Anne Sanders

5650 – François Vilain

5651 – Barbe Rootaert

5652 – Bavon d’Hanins, †18 août 1611 inh. en la chapelle de la Sainte-Croix dans l’église de Saint-Michel à Gand. Il fut en 1590 pourvu de la charge de greffier héréditaire du tribunal du roi pour les ajournements et décrets de sa lieutenance civile en la ville de Gand y x 20 août 1603

5653 – Catherine Lautens, †26 décembre 1620 inh. en la chapelle de la Sainte-Croix dans l’église de Saint-Michel à Gand

5654 – Adrien Carins, membre au Conseil de Flandre

5655 – Pétronille van de Walle

5664 – Jérôme van der Bruggen, †Venise 4 décembre 1619, envoyé des Etats du Brabant en commission diplomatique à Venise par le roi d’Espagne x Anvers

5665 – Isabelle Coymans, †Amsterdam 14 avril 1646, fille de Conrad, †1602, et de Madeleine del Campo

5666 – Barthelémy Barchman Wuytiers, fils de Corneille, et d’Alette Koops

5667 – Albertine Schaeck

5670 – Don Antonio Fernandez de Castillo, créé chevalier en 1630, conseiller, contrôleur des fortifications des Pays-Bas

5671 – Dame Barbe Pottier

5672 – Jean van Crombrugghe, °1575, †1634, seigneur de Broucke, de la Douve, de Looringhe, de Picquendaele, enseigne, puis capitaine d’une compagnie de 50 hommes, fils de Philippe

5673 – Louise Damant, †1673

 

5674 – Antoine del Rio y Ayala, chevalier, seigneur de Denterghem. Il devint seigneur de Tilroobrouck après la mort le 5 janvier 1624 de son frère Jean, le Doyen de la cathédrale d’Anvers. Il fut également seigneur de Nieuwkerke, échevin et bourgmestre du Franc de Bruges en 1612 et 1633. Il fut créé chevalier par LP du 30 novembre 1622 x Cm 23 novembre 1608

5675 – Adrienne van Wyckhuyse, †1642 âgée de 87 ans

5676 – Jonkheer Charles II Piers, °(pas à Courtrai) 16 janvier 1588, †Courtai 30 juin 1645 inh. à Saint-Martin, seigneur de Monichove, Welle, Hollinghe et Nieuwenhuyse. Bâchelier en droit de l’Université de Douai, il fut plusieurs fois échevin de Courtrai entre 1618 et 1642 x Cm Saint-Omer 21 janvier 1616

5677 – Antoinette de Lattre, †30 décembre 1646 

5678 – Antoine du Hot, écuyer, ruwaerd de Lille, seigneur de Flècquières. Par LP données à Madrid le 28 mai 1641, il avait été anobli au port de ses armes de famille

5679 – Marguerite van der Beken

5680 – Arnould van de Woestyne, °Audenaerde, b Sainte-Walburge le jour de la Sainte-Catherine 1588 (ss. Arnold de Man et Marguerite van de Woestyne), †< 14 février 1660, avocat

5681 – Elisabeth Witspaen. Etant veuve elle s’inscrit le 14 février 1660 au registre de la bourgeoisie de Gand

5682 – Louis Mahieu, bp Ath (Saint-Julien) 19 novembre (ss. Louis Hughe et Marie de Mets), †1654 inh. avec son épouse dans la nef de l’église Sainte-Walburge, troisième avoué d’Audenaerde en 1620, deuxième avoué en 1627

5683 – Barbe Stalins, †9 juin 1642, fille de Georges

5684 – Mathieu Maelcamp, °Gand 16 septembre 1590,fils de Mathieu (= 6096) x 2 septembre 1612

5685 – Catherine Taets (xx Elisabeth de Wilde, †5 juin 1674), fille de Pierre, et de Marguerite Dullaert

5696 – Antoine-François Schoorman, †Gand 7 novembre 1631, inh. dans le caveau de famille, aux Augustins, seigneur de Ter Bennynghem. Il était le plus récent conseiller-commissaire au Conseil de Flandre lors de l’avènement des archiducs Albert et Isabelle et reçut d’eux de nouvelles LP en cette qualité en 1601. Il devint procureur général au dit conseil par patentes du 15 novembre 1602, en remplacement d’Antoine Nieulant, il devint conseiller ordinaire, en remplacement de Jean Coucke par patentes du 2 mai 1614. Il fut deuxième échevin des parchons de Gand en 1616 x Gand 23 octobre 1590

5697 – Marie Boccaert, fille de Jacques, seigneur de Steene, et d’Anne Colve

5698 – Pierre van Peene

5699 – Isabeau Gloribus

5700 – Adrien de Heylweghen, bourgmestre d’Anvers

5708 – Antoine de Jonghe, †Nieukerken 5 juin 1651 à l’âge de 68 ans et inh. en l’église de ce village dans la chapelle de Notre-Dame qu’il avait fondé de son vivant (x Nieukerken 10 novembre 1604 Elisabeth Baert, fille de Sébastien, clerc de la trésorie de la ville de Gand et de Marie Snellinckx) xx

5709 – Anne van Lambrouck, †4 janvier 1649 et inh. en ladite chapelle de Notre-Dame

5710 – Guillaume de Haze, †21 février 1638, grand-aumônier d’Anvers

5711 – Marie de Haze, †26 novembre 1658. Ils gisent à Saint-Jacques dans la sépulture de la famille de Haze

5712 – Jean-Baptiste della Faille, °Vérone (Italie) fin 1599, †Gand (dans son hôtel Ravestein) 28 août 1666, seigneur d’Assenede, Eecloo. Licencié ès droit de l’université de Louvain, il devint dès 1622 avocat au Conseil de Flandre et est nommé conseiller au Conseil de Flandre par LP du 28 mai 1632, signées par l’Infante, en lieu et place de Philippe IV. Le 2 juillet 1632 il fut anobli par le roi Philippe IV; toutefois les lettres patentes n’ayant pas été enregistrées dans les Pays-Bas espagnols, cette concession est restée sans effet. Il acquiert le 4 janvier 1642 de Jean-François de Jauche, seigneur de Mastaing, les seigneuries de Maria-Lierde, de Nieuwenborch et de Saint-Pol. Il fut créé chevalier par LP du 5 juillet 1644. Par LP du 22 janvier 1650, Jean-Baptiste est nommé vingt-sixième Président du Conseil de Flandre et devient ainsi le dignitaire le plus important du Comté (c’est lui qui convoque les Etats de Flandre, leur transmet les demandes du gouvernement et en particulier les demandes de subsides; c’est lui qui a mission de complimenter le Gouverneur Général lors de son arrivée aux Pays-Bas; c’est lui qui conseille le gouvernement pour le renouvellement du Magistrat de Gand, qui préside avec un dignataire ecclésiastique aux élections dans les abbayes; dans la hiérarchie des grands officiers de la Couronne, il vient immédiatement après le Chancelier de Brabant et le Président du Grand Conseil de Malines) x Gand (Saint-Michel) 27 mai 1623 (xx Tournai 11 octobre 1643 Marie de Cordes (voir 5715), dame de Weymaume, Galathas, Bruwaen, Desprets, Terhoeve et Ghissignies, veuve de Pierre Haccart, fille de feu Jean-Charles de Cordes, écuyer, seigneur de Ghissignies et de la Barre, conseiller et lieutenant du roi pour les bailliages de Tournai et du Tournaisis, et de Jean-Françoise de la Motte)

5713 – Anne-Marie van den Broucke, †Gand 1 août 1638 quelques jours après la venue au monde de son fils Ferdinand 

5714 – Pierre le Varlet dit Haccart, chevalier, seigneur de Méaulne, lieutenant-colonel d’un régiment de hauts-Allemands au service du roi d’Espagne, membre du Conseil de Guerre du Roi, fils de Jacques, et de Catherine van den Heede  (x N.N.) xx

5715 – Marie de Cordes (xx Jean Baptiste della Faille – voir 5712)

5716 – Jean della Faille, †(en son hôtel Hof de Fiennes) 14 janvier 1649 âgé de près de 83 ans. Il fut seigneur de Nevele et de Poesele. Le 1 mai 1619 il est nommé échevin de la ville d’Anvers et est confirmé dans cette charge l’année suivante. Il fut créé chevalier par LP du 3 novembre 1623 x (Notre-Dame de la Chapelle) 12 avril 1614

5717 – Adrienne Maes, °1575/80, †Gand 22 janvier 1645. Elle est issue d’une importante famille de robe et apporte en dot une ferme de 35 bonniers à Hulsele, près d’Herenthals, et des rentes 

5718 – François de Bery

5719 – Marie-Anne de Louwe, dite Louwers, vicomtesse de Saint-Georges et dame de Magere 

5720 – Sébastien d’Hane, °septembre 1503, seigneur de Heusden et greffier du Conseil de Flandre. Il fut anobli par LP du 20 avril 1648, et obtint du roi Philippe IV le 25 septembre 1657 concession du titre (personnel) de chevalier x (à l’âge de 19 ans)

5721 – Anne-Marie Jacobs

5722 – Olivier Nieulant, °23 janvier 1578, †9 janvier 1659, seigneur de Bruane, conseiller pensionnaire du Pays de Waes en 1618, puis du Conseil de Flandre x 7 août 1612

5723 – Isabelle de Leughenhaghe (ou de Loghenhaghe), †20 avril 1664, sa cousine germaine. Ils gisent aux Carmes-Chaussées à Gand 

5792 – Pierre Anne, †< 1648, feudataire de la cour de Beveren, à partir de 1626 il fut plusieurs fois échevin de la halle et de la cour de Beveren, dont il était homme de fief

5793 – Amelberghe Verdickt. Le 16 décembre 1651 on constitue une rente à son profit

5794 – Jean van der Meulen

5795 – Jacqueline Vulsteke, fille de Denis

5808 – Jacobus van Bogaert, °probablement ca 1625, †Melsele 1er avril 1705

5848 – Cornelis Heyvaert, °ca 1570, †< 17 octobre 1607, cité à partir de 1589. En 1602, il tient en fief cinq journaux à Dendermonde. Le 7 septembre 1602, il se déclare feudataire de la cour féodale de Termonde pour deux bonniers de terre à Dendermonde x Sint-Gillis 24 août 1604

5849 – Josine Verspecht, †14 février 1606 

5850 – Peeter van den Hove, †Londerzeel 18 août 1648 x Puurs 3 juin 1609

5851 – Anna Coymans, †Londerzeel 13 mars 1647 

5856 – Pierre Nys, † 24 avril 1660

5857 – Marguerite Weyn (x N. Hoelbrant)

5888 – Jean Schoutheete, †15 avril 1599, licencié en droits (x 4 octobre 1576 Anne van den Bossche, †s.p.) xx 1585

5889 – Jeanne van de Keere, °Herdersem, fille de Jean (xx 1618 Josse Fasseel, xxx Corneille Spanoghe, fils de Corneille)

5892 – Pierre Spanoghe x septembre 1584

5893 – Anne Collier, fille de Jean et de Marie de Hertoghe

5894 – Hildouard Spanoghe x Termonde 1589

5895 – Jossine Spanoghe, †1654, sa cousine, fille de Simon

5896 – Jean van Calendries

5897 – Marie van Nieuwenhoven

5904 – François van Steelant, †10 janvier 1607 x 3 août 1576

5905 – Jossine de Backere, †6 mai 1611, fille de Gérard. Ils gisent à Saint-Jacques à Bruges

5936 – Jean Pauwelaert, †3 octobre 1640, fils de Josse (x N.N.) xx

5937 – Elisabeth Bayens, †11 février 1659, fille de Pierre, et de Marguerite de Coninck

5952 – Adrien I de Villers, °Châtelet x Cm 31 octobre 1607

5953 – Marguerite de Vieslet, °Gilly près Charleroi, issue d’une noble et riche famille

5954 – François van Lier, contrôleur général du Duché de Brabant

5955 – Barbe van Parys 

5956 – Conrard van der Heyden a Blisià, bourgmestre de Liège en 1640, 1659, 1664, 1670 et 1675, président du conseil ordinaire de la cité, fut chargé de diverses négociations diplomatiques et obtint de l’empereur Ferdinand III le titre de conseiller aulique, par LP données à Vienne le 25 novembre 1654. Cette dignité équivalait à un diplôme de noblesse

5957 – Cornélie de Trouillet

5958 – Nicolas van Dormael, échevin de la ville de Hasselt, receveur du prince-évêque au comté de Looz

5959 – Marie-Françoise de Benstenraedt

6028 – Michel-Pierre van Goethem

6029 – Catherine Pauwels

6080 – Guillaume Moerman, échevin de Courtrai en 1610

6082 – François Braye, †30 mai 1661, échevin et trésorier de la ville de Courtrai

6083 – Jeanne Woonsel, †3 septembre 1672, fille de Josse, et de Jeanne Eghels

6096 – Mathieu Maelcamp

6097 – Elisabeth de Jonghe, †27 janvier 1595 (xx Raphaël de Sadeleer)

6098 – Pierre de Wilde

6099 – Elisabeth de Sturteweghen

6104 – Chrétien du Bois, originaire d’Ypres et bourgeois de cette ville à Courtrai avant d’être bourgeois de Courtrai, échevin de cette dernière ville en 1610, 1612, 1614 et 1616 x  Saint-Omer 28 avril 1584

6105 – Marie Navegheer, †Ypres < 20 septembre 1611, d’une famille originaire d’Ypres. Elle fut bourgeoise d’Ypres et sa succession fut partagée le 20 septembre 1611 

6106 – Roger Marre, †Menin < 20 janvier 1616, brasseur, fils d’Antoine, tanneur à Courtrai, et d’Adrienne Bécuwe

6107 – Marguerite (de) Buys


de Wilde d’Estmael

6144 – Jacques Sauvaige dit de Wilde (ou Welde), °Ca 1580-1590, †12 juin 1670, dit Senior à Hougaerde. Il émancipe ses enfants le 18 janvier 1628. Tailleur d’habits. Il vit le 3 octobre 1661, veuf de Marguerite Minnen. Il achète le 11 mars 1636 pour 126 fl. une propriété à Hougaerde à Symon Minnen, probablement son beau-frère et s’établit ensuite à Meldert après son deuxième mariage, x < 1614 (xx Tirlemont Saint-Germain 23 février 1642 Marguerite Simon)

6145 – Marguerite Minne(n), †< 1642. Elle fait son testament le 31 décembre 1642 et en aurait fait un premier le 10 octobre 1633 (?). Elle eut cinq enfants : Gérard, Christine, François, Jeanne et Jacques x Marguerite Biston.

6146 – Jean Putteau, †< 9 mai 1637, cité le 27 juin 1617, habite Tirlemont

6147 – Madeleine Higaerts (Hugaerts, Rigauts, Picaerts), †< 26 octobre 1654, soeur de Pierre

6148 – Gérard Oliviers, †< 1619, archer de leurs Altesses, fils de Jean, et de Gertrude Laenen

6149 – Marguerite Bosmans. Le 25 février 1622 elle pense s’installer à Anvers et donne procuration à son frère Guillaume, dominicain à Louvain. Fille de Gérard, †< 11 février 1602, et d’Anne Lemmens.

6150 – Josse Sanen

6151 – Marie du Ry (à Tourinne-la-Grosse)

6198 – Pierre van der Vaet, greffier de Hamme, premier échevin du Pays de Dendermonde

6199 – Elisabeth de Maerschalck

6240 – N. Sweerts, fils de Jan (= 12480)

6244 – Jean Hermans, †Hoegaerde < 1647, échevin

6245 – Marie Bietens

6252 – Jean de Puis, fils d’Henri van de Putte, à 67 ans il demeure à Zetrud Lumay

6253 – Marie de Hennef

6254 – Jean Carpeau

6255 – Maria Everaerts

6256 – Servais Sweerts, °Bost Ca1570, †Ca 1629, habite Bost Sweerts hof, fils de Jan  (=12480)

6257 – Anne-Gertrude Berthens, †1627, dont la pierre tombale se trouve au musée de Hoegaerde, fille de Geert

6258 – Regnier Van Aerschot

6259 – Marguerite van Haegendoren

6400 – Corneille II Verbrûgghen, °ca 1580/85, †ca 1640/45. Bailli et mayeur de Boelaere sous le pays d’Alost,  possédait des biens à Wichelen, < 1620

6401 – Catherine Pyl, °ca 1590, fille d’Egide, et d’Anne Everaert. Elle eut 8 enfants : Josse = 3210 (x Caroline van der Vaet = 3211), Corneille, Pierre, Madeleine, (x Gabriel van Cromphaut), Cornélie, Anne, Marie, Catherine. 

6402 – Erasme van den Berghe, grand bailli de Zottegem, possédant des biens à Denderhoutem

6422 – Pierre van der Vaet, greffier de Hamme, premier échevin du Pays de Dendermonde

6423 – Elisabeth Maersschalck

6432 – Jean III Waepenaert, écuyer, †Sinaai 3 mai 1611, cité pour la première fois en 1596. Il rendit au roi des fidèles services pendant que les Hollandais faisaient la guerre au pays de Waes. En 1609 il devint propriétaire de la ferme Den Sompele. Dont 1 fils.

6433 – Amelberghe van der Hoye, †Sinay 1 décembre 1642, fille de Pieter (x Andries Zaman, xx Pauwel Smet, †janvier 1611)

6434 – Baudouin Coolman, x Waasmunster 14 janvier 1603

6435 – Anne van Duyse alias Dueyse, dont 5 enfants : Claire, Philippe, Servais, Elisabeth, Adrianus (dit meier van het Beverse x Anna Suye)

6436 – Jan de Witte

6437 – Cornélie de Baenst

6464 – Josse Moens, °ca 1578, bailli et maïeur de la cour de Wieze, cité le 14 janvier 1645 comme témoin au mariage à Wieze de Gertrude Mannaert avec André van Langenhove x Wieze 9 août 1599 (dont 6 enfants)

6465 – Marie Sarens, veuve de Gérard van Damme 

6466 – Gilles Uyttersprot

6467 – Marguerite Moens

6472 – Jean Ringoet, maïeur de la cour de Lebbeke, †1665

6473 – Barbara de Somere, †1669

6476 – Guillaume van den Broecke, †Lebbeke 28 juin 1667

6477 – Elisabeth Dierickx (xx Josse de Wolf)

6480 – Josse Kieckens, °ca 1600 x Erembodegem

6481 – Marie Seymincx

6488 – Don Pedro Coloso dit Albany, °1570, †Erembodegem 16 mars 1634, bourgmestre d’Erembodegem en 1631 et 1634

6489 – Adrienne (van) Ruyssevelt, †20 septembre 1637

6490 – Pierre Lefébure, °Tournai ou de Loyaucourt, s’établit marchand à Anvers

6496 – Josse Scheerlinck

6497 – Catherine Droeshout, bp Erembodegem 3 mars 1595, fille de Josse, et de Jossine de Rycke

6498 – Michel van Vaerenberghe

6499 – Madeleine Ghysels

6514 – Pierre van den Broecke, fils de Jean, et de Marie de Bolle, †31 janvier 1646

6515 – Elisabeth Callebaut, bp Erembodegem 31 mai 1604, fille de Chrétien, et de Marguerite van Boven

6516 – Corneille Kieckens, bp Erembodegem 22 octobre 1608 y x 16 novembre 1630, fils de Josse, °ca 1580, et de Jacqueline Bueckels

6517 – Elisabeth van Vaerenberghe

6518 – Rogier Timmermans

6519 – Anne Verleysen

6522 – Gilles Cooremans, greffier de Lebbeke, †Lebbeke 2 novembre 1649

6523 – Elisabeth van Damme, †Lebbeke 12 février 1658


van de Weijer

6658 – Willemen van de Wijer alias Voetz, °Ca 1585, †ca 1620, propriétaire du bien « Den Weyer », x /21 novembre 1612

6659 – Anna aen de Wijer, °Sint-Huibrechts-Lille, y † 23 juillet 1620. Elle eut six enfants : Dieryck (x Marie Gubbels), Gérard (x Lysken van de Laer), Jan (x Marie op de Compen), Hubert (x Jeanne Joerkens), et Heylken.

6912 – Jean de Breyne, °Bambecque ca 1609, y †21 avril 1670, pointre de la seigneurie de Bambecque x (probablement à Westcapel) /22 juin 1632 (xx Bambecque 29 décembre 1646 Josine de Couster, °1629, †1665, fille de Jean et de Marie Zoetenaye).

6913 – Jeanne van Tielcke, bp Westcappel 12 janvier 1609. Elle eut 6 enfants.

6914 – Heer Jean Matthys

6915 – Jacqueline Goetgeluck

6928 – Nicolas Quaeybeur, °ca 1605

6930 – Mathieu Ruckebusch, °Hazebrouck 1er juin 1590 y x 21 novembre 1633

6931 – Jeanne Ghys, °Hazebrouck 7 juilet 1616, y x 4 septembre 1637

6934 – Pierre Lamoot, °ca 1615

6935 – Isabelle Pouvillon, °ca 1620

6944 – Charles Brasseur

6945 – Françoise Houvinne

6946 – Nicolas Queste

6947 – Anne May


Fabri

7168 – Jehan le Mariscal de Scry, °/1540, †9 décembre 1622/16 mars 1623, maître des forges, assumé comme mayeur de la Haute Cour d’Abée le 22 novembre 1599 et comme mayeur de la Cour de Strée le 10 juillet 1608.

7169 – Catherine Bolay, °1540, †22 avril 1625/11 février 1626, originaire de Vierset

7170 – Mélotte de Parfondrieu(x), seigneur de Parfondrieux et de la Cour de Fondmacka

7171 – Catherine del Reyd

7220 – Ghislain de Lestenne, †1641

7221 – Marie Philippe

7222 – Roland Cochez

7223 – Jeanne Jennart

7280 – Nicolas Closset

7281 – Marie Souhon, fille de Wéry, et de Jeanne Gonthier

7282 – Antoine Bordet

7283 – Isabelle Denis

7284 – Jean Ferco

7285 – Guillemine du Bois

7286 – Gérard Gordinne, bp 7 mars 1582, †10 avril 1651 x 12 juin 1608

7287 – Jeanne Everard

7288 – Jean Gilman, habitant la maison de Bethléem, vivant avec sa femme le 10 décembre 1653

7289 – Madeleine Grumsel, bp 6 juillet 1605, mentionnée comme veuve en 1654 et 1657 

7290 – Guillaume Curtes, bp 16 juin 1591

7291 – Catherine Larmothe, bp 27 novembre 1594, fille de Nicolas, et de Marie de Beyne

7292 – Pierre Lucion x 25 mai 1624

7293 – Anne De Vaux, fille de Jean

7294 – François de Champs

7295 – Barbe le Clercq, fille d’Antoine, et de Marie Françon

7328 – Jean de Bellefroid, †> 1572 et < 24 janvier 1577, après la mort de son père il reprit la ferme du Val Notre-Dame à Verlaine

7329 – Jeanne l’Admirant

7424 – Louis de Cartier

7425 – Isabelle de Sclessin

7426 – Paul Renier, haut avoué de Liboy

7427 – Catherine de Villers du Mont

7434 – Guillaume Moreau, ° 1606/1607, †25 juillet 1683, inh. à Courcelles, fils de Jean †< juillet 1642, et d’Anne Motte

7435 – Sébastienne de Darmy, °1607/1608, † 21 juin 1682, inh. à Courcelles, fille de Jean

7436 – Jean-François de Baillencourt, °ca 1585, †Nivelles 5 novembre 1660. Il s’établit à Nivelles où il fut négociant, notaire, échevin en 1617-60, lieutenant-maïeur en 1635-60, connétable du serment des arquebusiers en 1637-60, échevin d’Ardenelle, syndic des Annonciades. Il testa devant le notaire J. Mercq le 2 octobre 1660 x Cm 20 juillet (10 septembre) 1609

7437 – Barbe Tilman, °mars 1587, †25 mars 1654. Ils sont tous deux inhumés dans l’église Notre-Dame de Nivelles, fille d’Adrien, receveur de Bornival, et de Marguerite Deschamps 

7438 – Bartholomé le Chesne, maïeur de Haine-Saint-Pierre

7439 – Jeanne Marescault

7472 – Etienne Maghe. Il fut à partir du 15 mars 1628 censier à Familleureux de la grande cense de Courrières, qui appartenait à l’abbaye de Bonne-Espérance, qui comportait, outre les maison, édifice, pâturages et bois, 160 bonniers de terres labourables et dont le rendage annuel était à l’époque de 1.200 florins. Il fut aussi mayeur de Courrières, cité en cette qualité à de nombreuses reprises entre 1646 et 1651 x 1628

7473 – Jenne Guillot, °Thines, près de Nivelles, 27 novembre 1610, † peu > 16 mai 1693 (xx Jaspar Soup(p)art, b Binche 13 octobre 1624, fils de Gabriel et d’Isabelle Hosselet)

7474 – Etienne Destraux

7536 – Claude II Barbier de La Serre, ° Agen (France) mai 1607 (p. noble Claude de Chastellard, sgr de Chastellard-lès-Hauterive et de Moras, en Dauphiné, son oncle à la mode de Bretagne), †Agen 11 août 1674 à 9h 3/4 du matin « sur la fin du croît d’une fiebvre double tierce, sa maladie se rendit mortelle par une grande évacuation de bisle et par une perte de sang par le dos qui l’emporta le 19 de sa maladie« , fut enseveli en l’église de St-Caprais d’Agen, chapelle des Innocents, au tombeau de sa famille. Le 12 avril 1630, il est nommé conseiller du Roi et général à la cour des Aides de Guienne, par lettres patentes données à Troyes, signées LOUIS, et sur le repli, par le roi, LE NOUARD. Il est de la sorte le premier titulaire de l’un des vingt offices de conseillers et généraux des Aides, dont la cour des Aides de Guienne, établie dans la ville d’Agen, devait être formée, en vertu de l’édit du mois de décembre 1629 (chacun de ces vingt conseillers versait au Trésor public une somme de trente mille livres et recevait quinze cents livres de gages). Il est reçu et prête serment, le 31 juillet 1630, devant ladite cour, en la ville d’Agen (Prestation de serment signée DE PONTAC). Le dimanche 17 juin 1635, sa mère, sa femme et son jeune fils sont soumis aux épreuves les plus cruelles et les plus émouvantes, pendant que l’émeute ensanglantait la ville d’Agen. Ils se trouvèrent tout à coup placés dans une situation si périlleuse, qu’ils semblaient être inévitablement destinés à périr par le fer des assassins ou par les flammes des incendiaires. En effet, à cet époque, le Cardinal de Richelieu, voulait créer les ressources nécessaires dont la France avait besoin pour couvrir l’arriéré du Trésor public, et subvenir aux frais d’entretien des armées destinées à faire disparaître la prépondérance de la Maison d’Autriche, créa de nouveaux impôts, entre autres un impôt de détail sur le vin débité dans les cabarets. Claude II écrit, dans son Livre de raison, à propos de cette émeute et de l’incendie de sa maison : “… Nostre maison feust bruslée par une sédition et émeute populaire le quatorziesme may mil six cent trente cinq et mesme il y feust tué trois à quatre personnes; ce qui faict que nous n’avons peu prouver les choses qui nous été disputées que par un procès verbail de l’incendie tous nos tiltres y furent bruslés et généralement tout ce que nous avions. Nous y perdimes pour quarante trois mil livres, suivant l’inventaire qui en feust faict deux ou trois jours après. Nostre carosse feust bruslé au milieu de la place, et les chevaux y furent esventrés pour scavoir s’il y avait pas quelqu’un de la maison qui eust prins leurs ventres pour des lieux d’asile. De toute ceste perte, nous n’avons jamais vu que demy escu de restitution qui feust porté par un religieux de Notre-Dame-de-Bon-Encontre, qu’on ne vouleut point prendre et qu’on laissa audit religieux, pour faire prier Dieu pour celluy qui l’avoit vouleu donner. ” Il est doyen des conseillers de la cour des Aides de Guienne le 6 janvier 1664, et résigne son office, avant le 10 août de la même année, en faveur de son fils aîné. Il obtint des lettres d’honneur; aussi est-il qualifié conseiller honoraire à la dite cour, dans un acte du 20 février 1669, x 3 avril 1633 (par contrat retenu par Me Barrillet, notaire royal d’Agen). Sont témoins : Mgr de Daillon du Lude, Évêque et Comte d’Agen, et Dame Anne de Thou (soeur du célèbre ami de Cinq-Mars), femme de Messire Arnaud de Pontac, Président du Parlement de Bordeaux)

7537 – Françoise Marie de Redon, †Agen (France) 28 février 1682, inh. à la chapelle des Innocents à côté de son époux. Elle fait son testament le 1er mai 1681 devant maître Besterot, notaire royal. Elle eut 10 enfants. 

7538 – Jacques de Brussy, †Bordeaux (Saint-Rémy), conseiller du roi au bailliage et siège présidial de Tours. Il devient directeur général du Convoy de Bordeaux, un impôt levé sur les vins, eaux-de-vie et quelques autres denrées, que les bourgeois de Bordeaux faisaient transporter par mer, sous l’escorte de vaisseaux armés en guerre. Une taxe, qu’ils s’imposaient spécialement, subvenait aux frais de ce Convoy aux époques primitives; plus tard, les rois disposant seuls de la marine militaire, se chargèrent de fournir l’escorte des navires de commerce, et pour couvrir les frais de cette escorte, établirent un droit permanent, qui prit le nom de Convoy de Bordeaux, nom qui devint aussi celui du bureau institué pour percevoir ce droit.

7539 – Marguerite de Palu (ou Pallu)

7584 – Gilles Bernard, †1637, seigneur de Fauconval

7585 – Elisabeth de Fontigny, †1635

7600 – Mathieu Burlet (Durlet), †< 21 février 1656, il figure en 1624 au nombre des masuirs de Jemeppe-sur-Sambre, localité où dès le 10 juillet 1612 il vivait avec son épouse

7601 – N. Rauce (ou Raes)

7608 – Hubert Mortgat, †Buggenhout 27 février 1657, maïeur de Buggenhout

7609 – Marie Verbrecht (ou Verbert), †Buggenhout 3 novembre 1663

7612 – Arnold t’Kint, °1591, †1636, seigneur de la cour censale de Zeghbroeck x 1613

7613 – Catherine van Ginderachter, °1593, †1662

7614 – Bernard van Bossuijt

7615 – Marie Goubau 


d’Hoop

7808 – Guillaume Goethals

7809 – Egidia (Gerline) Bosne

7810 – Denis Albrecht

7811 – Elisabeth Mars

7812 – Henri van Zuyt

7813 – N. Trivens

7816 – Antoine le Clercq

7817 – Anna Manier

7820 – Nicolas Mannier, °1583

7821 – Agnès Poteau

7822 – Vincent de la Dessouls

7823 – Adrienne Hespel

7824 – Guillaume van Beveren, †1635 ou 1636

7825 – Marie van den Berghe, °1595/ 

7828 – Walter Tanghe x 1625

7829 – Marguerite Malfait

7830 – Joannes Mussele, °1593

7831 – Martina Kesteloot

7832 – Jean Malfait, fils d’Antoine

7836 – Paul Booninck

7837 – Catherine de Praetere

7840 – Jean Vercruysse, °Courtrai 5 septembre 1613, y† 11 mars 1673 x Courtrai 2 mai 1640

7841 – Marie Fariseel, °Courtrai 2 septembre 1604, y† 18 mai 1681, fille d’Antoine et de Catherine Verkindert

7842 – Roger Robyn, fils de Josse, et de Jacqueline van Tieghem

7843 – Marguerite Calf, fille de Roger, et de Jeanne Ossilioen

7844 – Roger van de Maele, °1588

7845 – Marie Jex

7846 – François Goetghebuer x (xx Isabelle-Claire Lemaire, fille d’Albert)

7847 – Jeanne Wauters

7854 -Jean de Waghenaere

7855 – Barbe Mullaert

7864 – Artus Boghe

7865 – Anna Aenvanck

7866 – Jean (ou Hans) Lestoens, †1650

7867 – Marie Peeters, °1605

7868 – Corneille Pick

7869 – Marie Vermeulen

7870 – David Michielsens, °29 juillet 1598, †4 avril 1669 x Anvers (André) 10 octobre 1621, fils de Pierre, et d’Anne-Marie Berckmans

7871 – Marie de Backer, °Anvers (André) 1 juillet 1594, y †30 mars 1666, fille de Gaspar, et de Barbe N. 

7872 – Jean Danneel

7873 – Claire N. 

8028 – Pierre Sennesael, °Meteren 14 novembre 1605, †Bailleul 28 novembre 1676

8029 – Marie Vitse, °1625, †26 août 1717 

8108 – Jan de Mailly, °Oostduinkerkek 1641 y x 18 septembre 1625

8109 – Jacquemynken Aberdyn

Degré 14

 

de Séjournet de Rameignies

8192 – François Séjournet, bp Ath 9 mars 1499, (ss: maître Jacques Séjournet, Jean Viset et sa belle mère, ainsi que la femme du dit Jean de le Hove, dit Houart), †dernier jour d’octobre 1576, inh. emprès Saint-Christophe et Saint Crespin. Comme ses ancêtres, il fut aussi à Ath, un homme important : échevin d’Ath en 1528-29-46-48-63-64-70 et en 1571, bourgmestre d’Ath en 1549, échevin de l’abbaye de Liessies en 1528-29-32, 1547-49, mayeur en 1537 et le 28 juin 1561-64-75 et 1576, échevin de Notre-Dame du Refuge en 1528, 1529, 1532, 1548, 1549, 1556, 1563, 1569, 1570, 1571 et 1572. Il fut homme de fief et seigneur de Cantaraine. Il reçut cette seigneurie de son père, le 1er avril 1524, et en fit le relief le même jour. Par l’acte d’avis de ses père et mère du 29 août 1519 il reçut les fiefs amples de Maffles, sis à la seigneurie de Lescourtils, ainsi que le fief du Quesnoy à Blicquy, y compris trente bonniers, neuf journels et vingt cinqs verges, y tenant.

degré 14

Il acheta de son frère Jacques le fief du Chasteler, que celui-ci avait hérité le 30 avril 1530 de son cousin germain Louis de Montigny. Il scella deux actes de l’hôpital de la Madeleine, le 24 octobre 1560 et le 2 octobre 1561. Tous deux présentent un beau sceau muni d’un écu aux trois anilles, heaume couronné, de profil, tête d’aigle entre un vol banneret. Légende : Franchois Séjournet) [FOR1976, p. 10, sceaux 6 et 7]. Le 25 août 1565, il acheta de Jehan Molle, greffier de Fosses y demeurant, deux terres en la couture de Beaumont venant à la femme de Jehan Molle par la suite du trépas de maître Jehan de Thézin, son frère advenu au mois de septembre 1563, x Ath 23 avril 1524 (31 mai 1524) 

8193 – Marguerite Ghodin, issue d’une notable famille d’Ath, †19 mars 1588 « par ung samedi, nuict du Letare environ IX heures du soir, Est inh. emprès de son marry, jeune veuve de Julien de Ghistelle dit le Torder », marraine en 1529 de Jean Séjournet. Armes : d’azur à trois tours d’or, au chef d’argent, chargé d’une aigle éployée de sable. Le 31 mai 1574, François et Marguerite célébrèrent à Ath leur jubilé d’or.

8194 – Jacques Sallet, †au service de sa majesté le 26 juillet 1581, écuyer, capitaine et gouverneur de Bourbourcq, seigneur de Sepmeries (à Meslin-l’Evêque) et de Warmez, receveur d’Ecaussines et d’Arquennes

8195 – Jehenne d’Aix, †1557, veuve d’Arnould de la Haye, dit de Germes, écuyer

8196 – Quirin de le Vielleuze, †8 août 1571 inh. à côté de sa première femme aux Récollets à Ath, échevin d’Ath en 1550-1551, 1552-1553, 1553-1554, 1563-1564 x < 1544 (xx < 1569 Guillemette Gheys (= 11289) , †> 1585, veuve d’Antoine de Pape, seigneur de Lokeren, et de Sursele, †1557, fille de Gaspar, seigneur de Borcht, bourgmestre de Courtrai et de Jossine Velaere)

8197 – Anne le Bastenier, dite des Basteniers, †24 octobre 1564, fille d’Ambroise et de Catherine d’Anthoin. Son mari et elle firent leur avis à Ath le 24 juin 1564

8200 – François Maroquin, homme de fief de Hainaut (x N.N.) xx

8201 – Françoise Hannoye

8202 – Julien de Ghislenghien (il était le beau-frère de Nicolas Séjournet, qui avait épousé Péronne de Ghillenghien)

8203 – Marguerite de Germes

8204 – Arnould le Merchier, marchand sayetteur à Ath et fondateur d’un groupe familial qu’allait illustrer un recteur de l’Université de Louvain. Parmi les biens fonciers assez nombreux qui lui appartenaient à la fin de sa vie, 6 journaux de terre à Irchonwelz. Il fut bourgeois d’Ath et payait en cette qualité une cotisation annuelle, tout au moins dans les années 1559 à 1563

8205 – Rose Janin (ou Jennin), héritière de biens à Ath et notamment au faubourg de Brantignies, fille de N. et de Jeanne Doureau

8206 – Julien le Louchier

8207 – Georgette de Florbecq

8224 – George de la Catoire, °Mons 22 avril 1545, bp Mons (Saint Germain) 22 avril 1545 (ss. George de le Cattoire et Gille Vinchant, ses oncles et sa grand-mère maternelle), †Mons 6 juin 1596. Il devint seigneur d’Hergies et de Landas, comme héritier de son frère Jehan, seigneur en Mairie par succession en 1581 de son oncle Gille Vinchant et relief du 24 juillet 1581. Il possèda des fiefs seigneuriaux à Maffles et Mons et fut échevin de Mons en 1589 et 1590. Il commença en 1564 le livre de raison conservée dans les Archives de la famille. Le 14 décembre 1574, à Mons, par terre empruntée, devant le bailli de Hacquegnies et hommes de fief du Hainaut, il se déshérita de sa seigneurie d’Hergies pour garantir le douaire de son épouse, x Mons 18 septembre 1571 (religieusement 29 janvier 1572)

8225 – Louyse Resteau, °ca mars 1553, †15 septembre 1579, inh. à Sainte-Waudru, près de la chapelle Saint-Mathieu (huit jours après sa mort, un service de l’état bourgeois fut célébré pour elle à Sainte-Waudru. Le lieu de sa sépulture, dans la même église, près de la chapelle Saint-Mathieu, était signalé par un tableau de la Résurrection avec épitaphe). 

Elle fut héritière d’une seigneurie foncière à Mons (cens, rentes et seigneurie foncière sur de nombreuses maisons à Mons et au dehors, dans le jugement de ladite ville). Le 7 septembre 1579, en présence d’hommes de fief du Hainaut, les époux (demeurant à Mons) firent partage de leurs biens entre leurs enfants, Gille et Jenne (°29 août 1579,†11 février 1583). 

8226 – Hermes Franeau, bp Mons 25 avril 1549, écuyer, capitaine d’une compagnie bourgeoise de Mons, homme de fief du comté. Il fit bâtir la forte tour d’Odomez que les Français ruinèrent après sept mois de siège x ca 1569

8227 – Catherine Joye, †Mons 18 ou 27 septembre 1579 apparement à la naissance de son dernier enfant, inh. à Sainte-Waudru, dame héritière d’Odomez (xx Marguerite Diégart). Odomez : fief tenue de Frasnes, comprenant tour, maison, avec colombier et dépendances, jardin, terres labourables, prés et pâturages, plusieurs bosquets, 120 bonniers de bois; cens et rentes d’argent et de chapons mortemains, lois, amendes et forfaitures, succession de bâtards, d’aubains, entrées et issues aux mutations d’héritages, afforage de pêcherie sur l’Escaut, un rivage sur le fleuve, où arrivaient les bacs flottants, l’arrivage des nefs et bateaux; un arrière-fief, comprenant vivier et cengles de forêtz et s’étendant jusqu’à la frontière du Tournaisis; toute justice et seigneurie (Odomez est à présent un village du canton de Condé).

8228 – Philippe de la Biche, °Ca 1544, †17 janvier 1603. Il devint seigneur de Cerfontaine à la suite du relief opéré par sa mère en 1558 et par lui-même, alors qu’il était étudiant à l’université de Louvain, le 30 août 1559. Il fut aussi prévôt et gouverneur des ville et comté de Beaumont en 1595, puis grand bailli d’Avesnes-sur-Helpe x Cm 1 décembre 1572

8229 – Anne Heyster (ou de Hesyter), héritière de Cerneau, seigneurie qui était un fief du comté de Hainaut. Elle était encore vivante en janvier 1624. Son mari et elle firent dresser leur avis d’ascendants le 15 décembre 1595 

8230 – Nicolas de la Biche, écuyer, seigneur de Léaucourt-des-Vicomtes, capitaine en 1580, commis par le comte de Mansfeld au commandement des troupes du pays de Waes, commis à nouveau en cette qualité, avec pleins pouvoirs par le gouverneur Ernest d’Autriche, le 10 septembre 1594, colonel, mestre-de-camp, commissaire général de la cavalerie espagnole aux Pays-Bas, gouverneur des Pays de Waes et de Hulst de 1598 à 1615. Ayant été chargé par l’archiduc Albert de faire le siège de Hulst et s’étant emparé de la place, il mérita d’être cité parmi les plus braves Wallons. Il fut créé chevalier le 21 janvier 1601 x peu > juillet 1580

8231 – Catherine de Cambry, †Anvers 1 octobre 1629 inh. à Saint-Quentin de Tournai devant l’autel de Notre-Dame, dans le caveau de sa famille 

8256 – Antoine de Roisin, †peu > 9 juillet 1582, seigneur de Rongy, Cordes, Hornaing x Cm Mons 29 avril 1567

8257 – Antoinette d’Esne, †18 mars 1606, dame de Béthencourt. Ils firent leur avis de père et de mère au Quesnoy le 9 juillet 1582

8258 – Jean de Sainte-Aldegonde, †1584, baron de Celles, chevalier de Calastrava, seigneur de Basenghien, gouverneur, grand-bailli et capitaine de Saint-Omer, il fut fait prisonnier à la tentative des Espagnols sur Bouchain en 1580, emprisonné dans le château de Rammekens en Zélande où il mourut quatre ans après

8259 – Catherine de Le Hamaide de Tisnacq 

8260 – Jacques-Philippe de Gand Vilain, †5 janvier 1628, comte d’Isenghien, baron de Rassenghien, franc-seigneur de Saint-Jean-Steene, seigneur de Calckene, capitaine de 40 hommes d’armes des Ordonnances, maître d’hôtel et conseiller d’état des archiducs Albert et Isabelle (x Odille de Claerhout) xx

8261 – Isabeau de Glymes-Berghes

8262 – Philippe de Merode, †1625 (ou 1638), baron de Mérode et du Saint Empire, seigneur de Frentz, Lannoy, vicomte d’Ypres et de Ledreghem, maître-d’hôtel de l’archiduc Albert, gouverneur de Tournai, créé comte de Middelbourg, en Flandres par lettres de l’an 1617

8263 – Jeanne de Montmorency, †1621, dame de Croisilles, Chaumont, Glajon, Waucourt

8264 – Nicolas Delfosse

8265 – Livine Lautens, nièce d’un conseiller et maître de la chambre des comptes établie à Lille

8268 – Josse Errembault, lieutenant du bailli du sire-baron de Pottes en 1590, bailli de la seigneurie de La Haye, pour messire Louis de Landas, chevalier, seigneur de Wannehaing et de la Laye en 1619 x < 1595

8269 – Jeanne Fourmanoir, †< 6 juillet 1617, propriétaire du fief du Rosoir, tenu de la baronnie de Pottes

8272 – Thomas de Thiennes, seigneur de Rumbeke, Caestre, Claerhout et Berthe, Gentilhomme de la bouche de Philippe II, gouverneur et capitaine de Bourbourg

8273 – Elisabeth van Arckel, †1617, dame de Heukelon, Weerdenburg, Amelroy et Leyenburg (x Jacques de Thiennes, frère aîné de Thomas)

8274 – Claude de Croy, †1636, comte de Roeulx et baron de Beaurain, seigneur de Clercques, de Clarcques, de Rebecques et de Wich. En 1594, il était capitaine de 200 hommes d’armes, et contribua à la prise du fort de Barreaux, le 15 mars 1598. Maître d’hôtel des Archiducs Albert et Isabelle, haut et souverain-bailli des ville et Pays et comté d’Alost en 1627 x 1603

8275 – Anne d’Estourmel, †> 1637, dame de Guinegâte

8276 – Guillaume van der Gracht, seigneur de Passchendael, Hulst, Schiervelde, Dadizeele et Curenbrugghe x 1612

8277 – Madelène Marquant, dite de Saint Venant, °1587, dame de la Broye

8278 – Charles du Chastel, baron d’Ere près de Tournai, seigneur de Termaisnil

8279 – Isabeau Andrea

8280 – Philippe de Gomiécourt, °Maestricht 1587, †Arras 16 janvier 1636, écuyer, seigneur de Gomiécourt, Lignereuil, gouverneur d’Arras, créé comte de Gomiécourt le 3 août 1633 x Lomme 19 janvier 1609

8281 – Marie de Gand Vilain, †Tournai 9 novembre 1638, ex-chanoinesse de Mons, fille de Jacques-Philippe (= 8260)

8286 – Maximilien de Cunchy, seigneur de Tremblaye, Fleury, assassiné au château de Fleury le 2 février 1666 x 1617

8287 – Marie de Bacquehem

8288 – Urbain de Rets de Bressoles, co-seigneur de la ville de Serveretes, seigneur de Cheminade. Il testa à Mende le 29 juin 1571 x Cm Mende 9 novembre 1544

8289 – Charlotte Pelissier

8290 – François de Calvet, seigneur de Fontanilhe

8291 – Gabrielle de Cheminade, dame de Congoussac

8304 – Jean du Bost-Moulin, seigneur de Moulin, Celbin, Orgival, Cherbure, Véry x Cm 27 septembre 1576

8305 – Adrienne de Thenay

8306 – Henri de Châlons, †6 janvier 1616, capitaine de cavalerie, gouverneur de Malines, puis prévôt de Virton

8307 – Ottilie de Heu, dame de Beaufort, seigneurie qu’ils vendirent au baron de Beck. Elle vivait veuve en 1609 et 1611 

8320 – Vincent de Saint-Loup, écuyer, citoyen de Mâcon x 3 février 1606

8321 – Catherine Chanat

8322 – Amy Gauthier

8323 – Marie Desbois

8400 – Robert de Lynden, °Liège 1535, †Theux (au Pays de Franchimont) 16 septembre 1610, et y fut inh.. Il était baron de Froidcourt au Pays de Stavelot, seigneur de Staumont, chevalier de Saint-Jacques. Il guerroya en Flandre, en Italie et prit part à l’expédition de Tunis (il fut fait deux fois prisonnier et sa rançon fut chaque fois payée par le roi d’Espagne). Gouverneur de Charlemont pour S.M. Catholique, il fut plus tard gouverneur du marquisat de Franchimont pour l’électeur de Cologne, prince-évêque de Liège, dont il fut conseiller d’Etat et conseiller intime ainsi que maréchal de la cour. Il fut en même temps gentilhomme de l’état noble du Pays de Liège et comté de Looz. Il continua à servir dans la guerre contre les novateurs sous le duc d’Albe. Gouverneur de Culembourg pendant trois ans et plus tard de Bueren, il fut arrêté par les bourgeois de cette dernière ville, après la défaite de la garnison et livré au prince d’Orange, qui ne le mit en liberté que moyennant une grosse somme dont une partie notable de son patrimoine fit les frais x ca 1566

8401 – Marie de Ingenieulant, †Maestricht 13 mai 1616, et gît à l’église de Saint-Martin à Wyck

8402 – Renier de Druyn, dit de Rosey (ou Rosée) chevalier, seigneur de Rosée, grand bailli de Hesbaye

8403 – Jeanne de Montjoye, dame de Carnières, Evrehailles, etc.

8404 – Henri de Caldenbourg, †Limbourg et inh. en l’église de Saint-Georges le 29 août 1605. Il fut seigneur de Susterzeel, échevin et greffier de la Haute-Cour du duché de Limbourg de 1583 à 1595, puis mayeur de la même Cour de 1595 à 1605

8405 – Jeanne Cloet, †Liège 20 août 1632 et inh. à Sainte-Walburge. Son père Guillaume était échevin de la Haute Cour de Limbourg. Cette famille est originaire de Limbourg

8406 – Toussaint de Barbieus, seigneur de Preits

8407 – Marie L’Hermite

8412 – Anselme d’Yve, seigneur de Saint-Martin

8413 – Anne d’Argenteau 

8416 – Laurent de Veyder, juge des nobles du comté de Vianden, au duché de Luxembourg

8417 – Catherine de Biever

8432 – Gilles de la Neuveforge, †< 11 juillet 1584, seigneur des Pouxhons, s’établit à La Roche en 1572 x Cm 15 juin 1572

8433 – Catherine Ferrier (xx Jean de Bande, mayeur de Laroche, député des Etats à Bruxelles, seigneur de Ceureux, de Villers en partie, de la cour Henriette à Roy)

8434 – Remacle Huart, °château de Wanne (pays de Stavelot) 14 juin 1537, †Luxembourg 25 juillet 1613 inh. le 27 suivant en l’église des Cordeliers. Il fut seigneur de Grimbiéville et de Grimbiémont jusqu’en 1589, année où il céda ses fiefs à son frère Piron. Il fut seigneur en partie de Berg-lez-Ettelbruck au moins depuis le 30 octobre 1604. Il était bachelier ès lettres et licencié ès lois. Après avoir été chargé en 1568 par la Cour de Bruxelles d’informer sur les troubles du pays de Malines, il fut appelé par patentes datées de Bruxelles du 15 janvier 1572 aux fonctions de greffier du conseil provincial de Luxembourg en replacement de son beau-père Jean Brenner, et aux gages annuels de 150 fl d’or; il prêta serment le 23 juin 1572. Le 13 mai 1585 il est nommé conseiller ordinaire dudit Conseil, aux gages annuels de 270 livres. A partir du 5 février 1592, il remplit ausi les fonctions de trésorier et garde des chartes du conseil de Luxembourg. Après 1609, il était vice-président du Conseil provincial du Luxembourg x Arlon 20 mai

8435 – Barbe Brenner de Malbach, †Luxembourg 25 mars 1617, dame de Berg-lez-Ettelbruck, tante maternelle du chroniqueur Antoine II de Blanchart. Elle est issue d’une famille de l’Electorat de Saxe et possédant entre autres les fiefs de Malbach et de Cirker dans le Bas-Palatinat 

8436 – Henri Anethan, official et cellérier de l’archévêque de Trèves, bailli de la ville et château de Saarbourg

8437 – Anne de Henszell. Son père Jean était docteur en droit et secrétaire de l’archévêque électeur de Mayence

8442 – Jean Swirtz de Lutzeraet, †ca 1626, écuyer, lieutenant-prévôt

8443 – Marie de Warck

8446 – Jacques de Biever, châtelain de Dasbourg

8447 – Suzanne de Wiltheim

8458 – François Behaghel, °ça 1560

8450 – Paul Caenen (ou Canen), frère de Paul (8474)
8451 – Catherine de Heere

8452 – Pierre du Bois

8454 – Abraham Cruwyn (ou Cruwin)

8456 – Louijs de Dours, notaire royal
8457 – Jacqueline Bailleul

8458 – Melchior Lalleau (ou Lallieu)

8460 – André de Coussemaker, †Bailleul 23 mai 1595
8461 – Catherine Ente

8462 – Georges de Vicq
8463 – Jacquemine de Beuf

8464 – Chrétien van den Walle, † 9 novembre 1617, apaiseur x Bailleul 17 novembre 1597

8465 – Jeanne Bosman, †12 novembre 1632

8466 – Mathieu Viane
8467 – Jacoba Buloote (ou Bulloote)

8468 – Jean Cauwersyn
8469 – Marie Yweins

8470 – Guillaume Faulconnier
8471 – Marie Hallinck

8472 – Nicolas Cleenewerck, † mai 1632, fils de Nicolas

8473 – Jeanne de Bernaert, fille de Pierre

8474 – André Caenen

8475 – Marie van der Meersch

8476 – Jean Elleboudt, °ca 1550

8477 – Pétronille Vrammout 

8478 – Jean Laureyns
8479 – Marie Van Costenoble

8480 – Pierre de Coussemaker (x 9 février 1608 Jacquemine Craye, °1590, †1608, fille de Henri et de Jacquemine d’Everen) xx

8481 – Marie Grootduyme (Grootduume), fille de Martin et de Marie van Ryspoort 

8482 – Charles Bieswal, °Ca 1570, †Bailleul 28 juillet 1662. Il assista vraisemblablement au grand incendie de la ville de Bailleul en 1582 et se réfugia avec ses parents à Armentières. Les troubles qui désolèrent la châtellenie de Bailleul pendant sa jeunesse l’empêchèrent probablement de faire des études régulières. Il fut deuxième apaiseur de Bailleul en 1610, deuxième échevin en 1614 et trésorier de la ville et châtellenie de Bailleul en 1615, 1616 et 1617 x Bailleul 9 octobre 1595

8483 – Marie Wechsteen (Wexsteen, Weghsteen), †Bailleul 20 juillet 1647 

8488 – Jean van Bambecque, °ca 1550, †/septembre 1595, x août 1573

8489 – Pétronille Willaert, °/1553, † Roesbrugge-Haringhe 4 août 1622 (xx de Symphorien Vertegens)

8490 – Jean Terlynck, fils de Jean, et de Catherine Mattaer

8491 – Marguerite de Bavelaere, fille de Charles, et de Marguerite Franeta

8492 – Philippe van den Abeele, fils de Jean, et de Cécile de Zeeghere

8493 – Pétronille Faeskens

8502 – Jacques Bubbe, fils de Guillaume, et de Christine Pintaflour

8503 – Marie Pontfort

8504 – Mathieu de Witte, †21 avril 1615 (x Françoise Wechsteen, fille de François) xx

8505 – Henriette Mannekens

8576 – N. de Limon

8580 – Jacques de Wintere, †Socx 1593, écuyer, greffier de l’orphelinat, puis échevin et ceurheere de la ville et châtellenie de Bergues en 1555

8581 – Antoinette de Wulf, †Furnes 1 décembre 1628, fille de Denis, et d’Elisabeth de Brune (xx Cm 8 octobre 1596 Pierre Boudins, †Furnes 29 décembre 1613, seigneur de Neuville)

8582 – Nicolas Vlamynck, licencié en droit, habitant Furnes

8583 – Maximilienne de Thiendenaere, †Furnes 20 juin 1651

8592 – Guillaume Merghelinck, °1566, †25 juillet 1629 x 25 mai 1584

8593 – Marguerite Ghekiere, †23 février 1637 à l’âge de 72 ans

8612 – Jean Baccart, °ca 1541, †Lessines 7 février 1610, greffier de La Hamaide et y résidant en 1583-88, puis bourgeois de Lessines, échevin de cette ville en 1590, greffier de Vollezele en 1590-1600, receveur de Lessines, de Viane et Moerbeke x < mai 1563

8613 – Jacqueline de la Verderue, †ca décembre 1626 

8616 – Josse van den Broucke dit le Vieux. Brasseur, il vivait encore en 1572. Sa succession fut partagée le 31 octobre 1552 et comprenait une teinturerie en rouge rue des Foulons à Ypres, ainsi que, pour partie, deux maisons en face du cimetière de Saint-Pierre x <1551 (xx Cm Ypres 7 mai 1553 Christine Gheeraert, fille de Guillaume)

8617 – Adrienne van der Meersch 

8618 – Pierre Navigheer, émancipé en 1556, inh. à Ypres (Saint-Martin) 2 septembre 1585. Brasseur, il demeurait le 20 septembre 1571 à Francken en Frise x Cm Ypres 18 septembre 1557

8619 – Barbe de Bevere, †en même temps que son mari

8620 – Jean Walweyn, bourgeois d’Ypres le 17 mai 1581

8621 – Jossine de Nis

8656 – Jean Cayman, †ca 1577

8657 – Catherine van de Vondel

8704 – Jehan Fontaine, originaire de Wignehies ou d’Avesnes, établi à Lens en 1570, il vivait à l’époque des guerres de religion et se laissa paraît-il séduire par les idées nouvelles, et périt de façon tragique en 1568. Son père Thomas était originaire de Wignehies ou d’Avesnes

8705 – N. Resteau, qui veuve se retira à Lens, bourg fortifié et tranquille ou s’abritaient déjà d’autres familles compromises dans les troubles

8712 – Gilles de Braine, par acte du 27 février 1575 il fit partage à ses trois enfants, fils de Nicolas, et de Marie Prehom

8713 – Barbe Durieu

8720 – Pierre Grart

8721 – Jeanne de Lattre

8742 – Sébastien de la Motte, primitivement fixé à Binche, vint habiter Mons

8743 – Isabelle Posteau. Elle testa veuve à Mons le 28 janvier 1653

8800 – François de Behault,  †6 octobre 1607. Il fit partage avec ses enfants le 17 septembre 1597

8801 – Marie-Jeanne Lebrun, †1597, fille de Philippe, et de Michelle le Tellier (ou le Sellier)

8880 – Gérard Lison, cité en 1559 comme craissier demorant à la Clef en la rue de Havrech, fils de Jean x (xx Anne Galopin)

8881 – Catherine de Behault, °ca 1530, fille de Roland, et de Martine Rousseau (x Blaise Cossée, dit Paisible)

8886 – Bon Franeau, écuyer, seigneur d’Epinoy et en Boussu, échevin de Mons en 1589, fut constitué prisonnier avec son père et eut aussi sa maison pillée par les rebelles x 1566

8887 – Claire Prevost (nièce de Rose Prevost, fille de Simon et femme de Valentin de Tournay, seigneur de Noyelles)

8888 – Louis d’Anvaing, °ca 1540, †6 décembre 1619. Le 21 juillet 1609, il achète un bien à Dergneau et possède un fief à Escanaffles. De 1606 au 4 août 1618 il est bailli de la ville et seigneurie de Saint-Ghislain

8889 – Hélène du Puis, fille de Remy

8892 – Pierre de Braine, †1615, fils de Gilles (= 8712) x Cm Mons 27 décembre 1578

8893 – Jeanne Hanot, †1638, fille d’Augustin, et de Marie Hocquart

8960 – Gaspard Le Fevere (ou Le Febvre), °Velaines ca 1495, †ca 1568, seigneur de Forrest (fief ample et considérable mouvant de la cour de justice, ville et baronnie de Leuze en Hainaut) x 1528

8961 – Louise-Jeanne Grenut, †1571

8964 – Jean Witspaen, licencié ès lois

8965 – Jacqueline Stalins (xx François van de Woestyne, fils de Jacques (= 11360) et de Marie de Crane)

8966 – Frans de Pickere. Son père Liévin décéda en 1579

8967 – Marie Witspaen

8978 – Ernest De Rop

8979 – Jeanne de Schaep

8986 – Gilles van de Kerchove, °Pamele ca 1549, †1606/14 novembre 1609, tapissier de laine. Le 16 février 1581, il acheta au nom de la succession de Jean de Lannoy, à Bernaert van den Putte et Gilles van Molleghem une rente héritable de XXIIII lb p. au denier XII, échue le 15 février 1582. Il fut échevin de Pamele de 1580 à 1588, échevin d’Audenaerde en 1600, 1601 et 1606. En 1604, il est chef-tuteur et dès 1582, il agissait comme Maître des pauvres de Pamele. Il avait été reçu bourgeois de Pamele le 14 février 1569 x < 12 avril 1581 

8987 – Jonckvrouw Antoinette de Lannoy, †1618 ou 1619. Veuve elle demeurait en 1616 dans une maison située tusschen brugghe 

8988 – Georges Stalins, †7 août 1630

8989 – Anne-Marie Delvael, †12 avril 1621

8992 – André van der Sare, échevin des Parchons et de la Keure de Gand en 1565, 1572 et 1573

8993 – Catherine de Grave

8994 – Adolphe de Laene (ou de Lane), seigneur de Marle, frère de Rodrigue x 1559

8995 – Catherine de Nève

9000 – Jean-Baptiste Kerremans, †1582, échevin et trésorier de Malines dès 1561

9001 – Catherine Colins (ou Colyns) 

degré 14 degré 14

                  

9002 – Edouard van der Dilft, °Londres, fut tenu sur les fonts baptismaux par le roi Edouard VI, †1602, seigneur de Doorne et de Leeuwerghem, créé chevalier en 1596, bourgmestre d’Anvers entre 1585 et 1602 (x Helwige Sandelin, xx Anne de Soete) xxx 11 mars 1589

9003 – Jossine de Cordes, °8 septembre 1555, †15 janvier 1619

9004 – François van der Gracht

9005 – Jeanne de Thiant

9006 – Arnold Berlo, seigneur de Cortenbach

9007 – Barbe Kervyn, dite de Romerswael-Vryssel

9014 – Adam Heijmans

9015 – Margareta Beydaels

9024 – Antoine van den Bossche dit du Bois, †avant 1623 x (xx Marie van Kessel, fille de Corneille, receveur de la ville de Bois-le-Duc, receveur de 1579 à 1594 des contributions de guerre en Campinne et dans la Sud-Hollande, et de Wendeline van der Horst; elle vivait veuve en 1633)

9025 – Marie van der Perre 

9026 – Henri van de Velde

9027 – Anne van den Abeele

degré 14

 

9032 – Henri de Dongelberg(he), †1627, écuyer, seigneur de Herlaer, échevin de la ville de Bruxelles du chef du Lignage Sleeus entre 1585 et 1618, bourgmestre de la ville de Bruxelles entre 1590 et 1624, et donc lors de la joyeuse entrée des Archiducs. Il obtint par LP du 30 novembre 1599 concession (personnelle) motu proprio de la chevalerie de la main de l’Archiduc Albert (x Françoise de Langhe) xx

9033 – Adrienne Borluut, †1609, dame de Zillebeke

9034 – Alexandre Oudart, °ca 1533, †11 juin 1594, gît à Dieghem, seigneur de Reymenant, Milleghem et Opstalle, échevin de Bruxelles en 1592

9035 – Gertrude van Brecht, †7 octobre 1590 gît à Ranst, dame de Dieghem et de Ranst 

9036 – René de Ryswyck

9037 – Jacquemine de Facuwez

9040 – Michel van der Haeghen, fils de Michel, et de Marguerite Montens

9041 – Catherine Virtal, dame de Meeren, fille de Jean, †1559, et d’Heylwich l’Hermite, †1545

9044 – Jacques Pardo, chevalier, seigneur de Frémicourt

9045 – Lucie Anchemant

9046 – Antoine de Vuldere, †1643, chevalier, membre du conseil suprême des Pays-Bas en Espagne en 1640 (x Jossine de Proost) xx

9047 – Jeanne van Wyckhuyse, †1639

9048 – Philippe Happaert, †Dieghem 16 janvier 1631 à l’âge de 65 ans, seigneur de Dieghem x 1598

9049 – Catherine Oudart, †15 juin 1629 à l’âgée de 60 ans, héritière universelle de son frère Charles Oudart, seigneur de Rymenant, Opstalle, Dieghem, lequel, par son testament daté de Bruxelles le 22 mars 1610, institua sa soeur aînée pour son héritière universelle, lui substituant ses soeurs cadettes dans le cas où la première viendrait à faillir. Elle était fille d’Alexandre (= 9034)

9050 – Don Gaspar de Valdez, °1561, †16 décembre 1639 à l’âge de 78 ans, chevalier de l’Ordre Militaire de Saint-Jacques, seigneur d’Herdersem, d’Alteren et du Pays de Rotselaer, du Conseil Suprême de Guerre de S.M.C., il obtint l’érection en baronnie de la terre et seigneurie d’Herdersem (située dans le Pays d’Alost) par LP des Archiducs Albert et Isabelle en 1620, gouverneur du château de Gand

9051 – Marie de Aranda, dame de Traynau (ou Tresnau)

9052 – Philippe de Crombrugghe, °22 septembre 1578, †8 septembre 1650 inh. à Wielsbeke, seigneur de Looringhe par relief du 7 octobre 1618, de Tonlieu par relief de la même date, Loovelde, Picquendaele. Il fut bourgmestre et Landhouder de la ville et de la châtellenie de Furnes en 1622 et 1623 x 11 avril 1606

9053 – Hélène Mesdagh, °7 janvier 1596, †Bruges 25 juillet 1620 inh. avec son mari à Notre-Dame, dame de Wulfsberghe

9054 – Gilles van der Meeren, chevalier, seigneur d’Asperen, Veerdeghem et Singem, sous-bailli de Gand en 1590

9055 – Marguerite van der Saere (ou van der Zype), †1668

9056 – André Rooman, °Tamise, lieutenant-haut-bailli de Tamise pour le duc et prince de Bournonville y x 26 novembre 1594

9057 – Laurence Kesteloot, d’une famille originaire de Bruges

9070 – Jacques van Laer

9071 – Jeanne d’Haese

9072 – Michel Ramont (x ?) xx

9073 – Maria Palant

9088 – Jacques d’Hoop, †1640, bourgeois de 1586 à 1618

9089 – Florence Neyrinckx

9120 – Jean Danneels, †1632, fils de Brias

9121 – Marguerite van der Meeren

9136 – N. Marius, fils de N. et de . Delbufera

9137 – N. Griti, fille de N. et de N. Torlinga

9140 – N. Belgens, fils de N. et de N. Broughs

9141 – N. Hegem van Alphen, fille de N. et de N. Harsote

9142 – N. Bartovitz, fils de N. et de N. Decker

9143 – N. Caldenberg, fille de N. et de N. Walhora (ou Walhorn)

9152 – Pierre van Alstein, fils de Claude et d’Hélène de Bots

9153 – Adrienne van Haeren

9154 – Pierre d’Haemere

9155 – Catherine Cocquyt, fille de Liévin

9156 – Jean Odon Brias (ou Briassa), °1565, †1643, seigneur de Wymerghem, receveur héréditaire du Vieux-Bourg à Gand

9157 – Marie Visconti-de Milan, °1578, †1639 (descendante de Mattheus Viconti I, dit « le Grand », né en 1250, seigneur et duc de Milan)

9158 – Mathieu Novarez, seigneur de Peteghem

9159 – Marie van der Horst

9168 – Messire Gérard de Clercq, †1653, seigneur de Walbrugge, grand bailli du Pays de Waes en 1620

9169 – Marie de Zevecote, †1638

9170 – Robert de Fumal, seigneur d’Hurtebise, conseiller privé à Bruxelles x (xx Anne du Quesnoy, soeur de Jeanne)

9171 – Jeanne du Quesnoy

9172 – Louis Blancquaert, seigneur d’Herleghem

9173 – Jeanne van Hamme

9174 – Guillaume Jacobs, procureur général du Conseil de Flandre (x Claire Wilgens) xx

9175 – Barbe de Spira, fille de Jean

9176 – Henri Mols, †1631, acheta la bourgeoisie à Anvers en 1582

9177 – Claire Lossyem, †1610

Forgeur

9216 – Jean Pasqueau le Forgeur, †Aywaille 4 février 1617

9217 – Catherine Huzeau, †Aywaille 10 mars 1628

9220 – Jacques Larmoyer, fils de Thiry Larmoyer dit Banneux

9221 – Catherine Bomerschome

9376 – Jean de Marteau, †Theux 1604 (ses obsèques furent dites dans l’église paroissiale de Theux en janvier 1605), haut forestier héréditaire du marquisat de Franchimont par cession paternelle du 13 janvier 1601 et relief du 13 juin 1601

9377 – Anne de Malempré, citée comme veuve de Jean de Marteau le 27 janvier 1605, jour où elle releva son usufruit sur le fief du moulin de Spixhe, dépendant de la foresterie de Franchimont. Elle était fille de Jacques. (xx Gilles Martin, avec qui elle est citée le 22 avril 1616 et en 1635)

9378 – Noël Poncelet de Presseux, †1665, hôtelier, propriétaire du moulin de Theux, plusieurs fois bourgmestre de Theux entre 1632 et 1652

9379 – Marie de Limbourg, °Theux 11 décembre 1584, y †13 octobre 1665

9380 – Mathieu d’Olne

9381 – Judith de Josez, fille de Servais Hannot dit de Josez

9384 – Jacques Boniver, °ca 1550, seigneur de Jehanster, il fit le relief de la seigneurie le 14 novembre 1582, bourgmestre de Theux, maître des forges à Theux en 1594

9385 – N. le Quaille

9388 – Englebert de Presseux, vivait en 1463, châtelain de Franchimont de 1507 à 1516, succédant à Jean Thomson

9389 – Jeanne de la Marck

9404 – Henry Morayken, bp 29 février 161, †Verviers 13 décembre 1675

9405 – Catherine Le Faway, †Verviers 31 janvier 1698, fille de Wathelet et de Barbe Florkin

9406 – Jacques Pirons, fils de Jean

9407 – Engèle de Wadeleux, fille d’Alexandre et d’Isabelle de la Haye

9472 – N. Breuls, †ca 1580

9473 – Cornélie Palmen, d’une famille originaire et très répandue à Maestricht, fils de Palmaque

9474 – Rutger Haenen, °1531 (?), il vit encore le 9 mars 1598, date où il se fait représenter par son fils Pierre, comme parrain de sa petite-fille Marie Bruels

9476 – Willem Nypels, dit le Jeune, °Maastricht 1555

9600 – Jean Tiecken, bourgmestre de Tongres x 1543

9601 – Anne Wyshoff

9728 – Jan Smits alias Delen, °Mierlo ca 1574, y† 22 octobre 1662 x ca 1610

9729 – Maria Martens N., °Veghel, †Mierlo 8 juin 1664, fille de Marten N. et de Lijntken Hendriks van Woensel

9792 – Herman van der Straeten, °Hasselt 18 février 1604

9793 – Hélène de Méra, †4 novembre 1678

9824 – Godefroid Cox, °Hasselt 22 octobre 1598, fut receveur et trésorier de la ville de Hasselt, Heer twaalfman de cette ville et échevin de Curange x Hasselt 28 avril 1620

9825 – Marie Joiris, °Hasselt 23 mars 1605 

9826 – Frédéric Vrericx

9827 – Elisabeth de Geloes 

van de Kerchove


10244 – Jacobus van Bogaert, °Malines 1520, †Gand 1597, feudataire susmentionné de Hamme, et en 1575 il est conseiller du Grand Conseil de Malines et Président du Conseil de Flandre (x Marie van der Thommen (ou Tombe), fille de Christiaen et de N. van der Burch, xx Elisabeth (ou Isabelle) Peeters (ou Pieters dit Vranckx), veuve de Gillis de Hennin ou Heynin, fille de Guillaume, seigneur de Bautersem, stadhouder de la cour féodale de la ville et province de Malines et de Jacoba Pels, dame de Vossmaer, xxx Brechtlandia van Scherpenzeele, xxxx Isabella Grass, †Bruges 1595, fille de Cornelis, seigneur de Westende et de Maria Anchemant)

10256 – Henri de Pape, †27 août 1598, seigneur de Lokeren et de Surselen, receveur général des domaines en Flandre

10257 – Marie van der Noot

10258 – Liévin Wouters, seigneur d’Hallebast sous Dickebusch près d’Ypres, bailli de la salle et châtellenie d’Ypres du 12 décembre 1594 au 12 avril 1605 x 1591

10259 – Barbe de le Vielleuze, †Ypres 27 juillet 1622, âgée de 26 ans, et inh. en l’église de Saint-Nicolas à Ypres, sous une pierre ornée de ses armoiries

 

10264 – Jean Despiennes, seigneur des Ablens et châtelain de Leuze

10265 – Jossine de Pape, †1611, fille d’Antoine (= 20512)

10266 – Charles le Cappellier, seigneur du Bailly, il acheta la bourgeoisie de Tournai en 1619 et en devint échevin (x Mathurine Desmartin) xx

10267 – Jeanne Bernard 

10268 – Charles Dennetières, écuyer, seigneur du Doncq à Estaimbourg

10269 – Guillemette du Bois de Geersfontaine

10270 – Jehan de la Fosse, dit Pitthem, †1599, seigneur de Robersart, d’Anstaing (x N.N.) xx Tournai 1592

10271 – Jehane Bernard, †Tournai 25 février 1648

10272 – Don Domingo de Ayasasa

10273 – Marie Sanchez de Henderica

10274 – Don Juan de Lescano

10275 – Marina de Aguire

10288 – Pierre le Vaillant, °1550, †(tué au siège d’Ostende) 3 novembre 1599, seigneur de Waudripont, du Thil, Liollay, etc., capitaine d’infanterie au service d’Espagne x Anvers 27 août 1588

10289 – Isabeau d’Assonleville, °1565, †3 novembre 1630, dame de Patrouval (xx Tournai – Saint-Brice – janvier 1602 Jean VII de la Kethulle, °ca 1574, †1645, seigneur de Volckegem, de Stock, et de Noorthout, fils de Charles, †1590 et de Catherine van der Gracht. Il fut officier dans le régiment du prince d’Arenberg et fut promu en 1609 au rang de gouveneur du château et de la principauté d’Arenberg en Allemagne, fonction qu’il assuma pendant de nombreuses années, car il l’était encore en 1621. En 1624, il est cité comme capitaine d’escadron) 

10290 – Jean du Bosquiel, seigneur des Plancques et de Guisignies (ou Guisignan), (x Marie de Haudion, dite de Ghiberchies, fille de Rasse, écuyer, et d’Isabeau de le Sauch) xx

10291 – Marie de Hangouart, °1 décembre 1560

10306 – Jacques Gombault, seigneur d’Archimont, juré de Tournai en 1577, 1581 et 1582, échevin de Saint-Brice en 1585

10307 – Marguerite Liébart

10308 – Antoine le Boucq, dit de Carnin, éc., seigneur d’Herbulin, Topenser, Antour, etc., il porta la bannière aux armes des Blondel en 1582 aux funérailles de Jacques Blondel (x Saint-Jacques de Tournai 1587 Mahieunette du Gardin) xx Saint-Jacques de Tournai 7 février 1590

10309 – Catherine Dennetières 

10310 – Gabriel Bernard

10311 – Iolande Bourgois

10312 – Robert Scorion, †Tournai (Saint-Quentin) 18 juin 1648, seigneur de Beaulieu, de Robersart et de la seigneurie vicomtière de Léaucourt, juré de Tournai. Il était fils de Jean (= 10332) x 1613

10313 – Jeanne Binoy, †Tournai (Saint-Quentin) 14 octobre 1638, fille d’Anselme, seigneur de Val, et de Marie de Deckere

10314 – Gabriel Baclan, †Tournai 6 février 1642

10315 – Marguerite Poulchère (ou Pourrié, Pourré), elle lui survécut 9 années

10320 – Antoine Jacquerye, †Tournai 23 octobre 1606, saïeteur, releva sa bourgeoisie de Tournai le 22 avril 1577 y x 5 juin 1576

10321 – Marie de Lestocq, †Tournai 17 octobre 1601 (x N. Romrée)

10328 – Jehan de la Hamaide, °Tournai (Saint-Brice) 27 mai 1555, y †(Notre-Dame) 10 juin 1631, qualifié Honorable homme dans les actes. Il fut échevin de Saint-Brice en 1595, 1597, 1598 et 1602, et juré de la ville en 1615. Il acheta sa bourgeoisie de Tournai pour 12 livres flandre en 1594. En 1597, il était administrateur des biens de Nicolas de Le Haye, fils de feu Toussaint. Le 8 novembre 1614, il avait vendu sa maison de Saint-Brice à son parent d’alliance, Jean de Wert, marchand. En décembre 1614, Pierre Steen et lui étaient les pauvriseurs généraux de la ville. En 1617, il demeurait rue de Paris à Tournai, dans une grande maison faisant face à la rue de la Tête d’Or, qu’on nommait alors rue Capon x Tournai (Notre-Dame) 15 octobre 1584

10329 – Judith Willoqueau, °Tournai (Notre-Dame) le jour de Pâques 26 mars 1559, y †(Notre-Dame) 8 octobre 1627 

10330 – Caron Cocquiel, dit le Merchier, seigneur des Croissans (à Pottes), etc.

10331 – Anne des Maystres

10332 – Jean Scorion, †22 juillet 1615, inh. à Notre-Dame à Tournai, seigneur de Beaulieu, échevin de Tournai. Il était fils de Robert, †< 1570

10333 – Françoise Duquesne, qui testa en 1618, année de sa mort

10334 – Philippe Harou, échevin de Tournai

10335 – Marthe de Bargibant

10336 – Michel de Gouy, °1596, †1676

10337 – Marie-Catherine du Gardin

10338 – Jean Zivert, membre de la magistrature tournaisienne en 1650 x Tournai 24 août 1624

10339 – Magdeleine Micheau, bp Tournai 3 août 1606, y †29 novembre 1649, fille de Georges, et de Magdeleine du Trieu

10340 – Gérard du Pré, °1595, †1653 x 1622 (xx Marguerite Lambert, †1669)

10341 – Marguerite Couvin (ou Cauvin), °1600, fille d’Israël 

10344 – Nicolas Liévou, demeurant à Cambrai

10346 – Gaspard Hannoteau, °ca 1588, †1665, échevin de Saint-Brice et du Bruile à Tournai de 1636 à 1654, lieutenant d’une compagnie bourgeoise (x ?) xx Tournai 10 janvier 1621

10347 – Catherine de Bargibant, †Tournai 8 octobre 1640

10348 – Denis de Calonne, bp Tournai 17 juin 1621, y †19 mai 1670, licencié ès lois, échevin et juré de Tournai, à diverses reprises, de 1650 à 1656

10349 – Marguerite Liébart, bp Tournai 19 juillet 1623

10350 – Jean de la Charité, †Paris 26 août 1672, juré de Tournai, commis aux finances et premier conseiller du Mont-de-Piété x Tournai 19 février 1632

10351 – Marguerite de Bargibant, bp Tournai 7 octobre 1614, y †9 novembre 1670, fille de Louis (= 20694)

10352 – Arnould Hoverlant, marchand, dont le père décéda avant le 1 décembre 1593 x Tournai 11 octobre 1596

10353 – Catherine Liébart

10432 – Jean van Rode, °Ath, bp 29 novembre 1589, †Tournai mai 1651, bailli de Lirau et de Villers Saint Amand, échevin d’Ath en 1629, bourgmestre d’Ath en 1645 (x Catherine Fallais) xx

10433 – Jeanne Cocquiel (= 5165) 

10436 – Jean de Flines, †Tournai (Saint-Brice) 24 novembre 1641 âgé de 70 ans, licencié-ès-lois, procureur postulant en cours laïes, receveur des biens de l’église de Saint-Brice et propriétaire de la Cense de Reynsfoy (à Rommerschoven, lez-Bilsen, Limbourg), procureur fiscal des bailliages de Tournai et Tournaisis y x (Saint-Piat) novembre 1605

10437 – Adrienne Martin, dite Desmartin, °Lierre 14 décembre 1574, †Tournai (Saint-Piat) 7 mars 1649 

10438 – Maistre Noël du Chambge, †Tournai (Saint-Brice) 24 août 1646, licencié-ès-lois, bailli de Pecq-sur-l’Escaut, et en cette qualité représentant le baron du dit lieu comme député ordinaire aux Etats de Tournaisis x Lille 11 janvier 1606

10439 – Marguerite du Bus. Le testament conjonctif de Noël et de Marguerite, fait le 19 mai 1644, fut approuvé au greffe de l’échevinage de Saint-Brice, le 29 août 1646 

10456 – Michel Presin, °Tournai (Saint-Quentin) 23 octobre 1598, †27 juillet 1669 inh. en l’église de Saint-Quentin, massart ou trésorier de Tournai, fils de David, et de Michelle Mouchon (x 30 janvier 1617 Marguerite de Cottrel, †15 octobre 1628) xx 

10457 – Marguerite du Chambge, †10 novembre 1656 

10458 – Jacques de Surmont, conseiller pensionnaire de Tournai

10459 – Agnès la Chapelle

10496 – Nicolas Cossée

10497 – Isabeau Bricquet, †(Saint-Germain) 3 décembre 1627, fille de Corneille, et de Stine Latteffenr 

10498 – Pierre de Vergnies, cité le 13 novembre 1614 et le 15 novembre 1633

10499 – Marie Dickman (ou Dicman), fille de Quintin, et de Jehanne le Febvre 

10510 – Antoine Françhois, †16 mai 1602, inh. en l’église de Givry, ancien homme d’armes de la compagnie du marquis d’Havré (x Catherine Jaupin, †1586, veuve de Bertrand de Buisseret, †1583, censier d’Esquerbion, xx Gilette Druart, †19 octobre 1596). Par son mariage avec la veuve de Bertrand de Buisseret, il s’était définitivement ancré en la grosse ferme d’Esquerbion, exploitation de 510 bonniers, qui appartenait à l’abbaye de Hautmont, et était située à Givry xxx Mons (Sainte-Waudru) 24 juin 1597

10511 – Marie de Buisseret, âgé de 21 ans à son mariage, †15 mai 1603 

10512 – Christophe de le Tenre, †1598, censier d’Audelincamps et mayeur d’Oeudeghien

10518 – Michel Durant, échevin d’Ath

10519 – Barbe Smit, fille de Jean, et de Jeanne Wallet 

10592 – Adrien d’Esclaibes, °1536, †château de Clairmont 4 mai 1613, écuyer, puis chevalier, seigneur de Clairmont, Inchy, Péruwelz-lez-Busigny, d’Avesnes-lez-Aubert, d’Amerval-lez-Solesmes et autres lieux, doyen héréditaire de la franche-ville de Solesmes, homme de guerre et auteur des mémoriaux (publiés dans le tome 20 des Souvenirs de la Flandre Wallonne, p. 93), gouverneur du Quesnoy x Cm Douai 4 février 1569

10593 – Michelle de Hornes, °Douai 1547, †29 novembre 1594, dame de Coyeghem, Monchy-Breton et Rollancourt, de sang royal de France en ligne naturelle par les Capétiens 

10594 – Gaultier van der Gracht, †Courtrai (Saint-Martin)1593, chevalier, seigneur de Maelstede et de Vlierden (causa uxoris), gentilhomme de la Chambre de l’Archiduc Mathias, bourgmestre de Courtrai en 1588 x Courtrai (Saint-Martin) 1593

10595 – Isabeau van Vlierden, †Courtrai (Saint-Martin) 1615, dame de Vlierden. Cette seigneurie située à 40 km au S-E de Bois-le-Duc avait appartenu à son frère Jean en 1559

degré 14

10596 – Georges, comte Basta d’Hust et du Saint-Empire-Romain, °La Rocca lez Tarente (en Pouille, Italie) 30 janvier 1550, †Vienne 26 août 1607 (suivant d’autres Prague 20 novembre 1607) et inh. en l’église des frères mineurs Minoritenkirche.Georges Basta devait faire l’une des plus étonnantes carrières d’armes de son temps. Enrôlé comme petit tambour dans un régiment levé parmi les réfugiés d’origine albanaise au service d’Alexandre Farnèse, il fit un avancement en flèche. Après s’être distingué dans les campagnes des Pays-Bas, en 1579, il fut promu colonel et devint, dès 1582, Commissaire général à la cavalerie légère de Farnèse. IL sa battit prodigieusement en Flandre et en France, notamment à Anvers, à Ivry et à La Fère-en-Tardenois.Après le Traité de Vervins, Basta passé, dès 1599, au service impérial, Rodolphe II le dépêcha aussitôt vers la Transylvanie qui venait de se soumettre aux Habsbourg. Nommé gouverneur militaire, avec le titre de Lieutenant général, Basta fut aussi chargé apparemment dès 1602, de l’administration du comitat de Marmaros et du commandement de son chef-lieu, le château-fort de Huszt. La ville de Bistrith ayant capitulé en 1602, des soldats en son absecnce malmenèrent les habitants. A son retour, il aurait fait pendre les coupables et payé les dommages de ses propre deniers. Au bout de quelques années de chaos et d’épreuves sans fin, les Hongrois transylvains se soulevèrent contre Basta et proclamèrent, dès 1604, l’un des leurs, Etienne Bocskay, issu d’une très vieille lignée hongroise, prince de Transylvanie. Emportés par l’élan national, la cavalerie de Bocskay harcela les mercenaires impériaux qui, en automne 1604, se frayèrent péniblement le chemin de l’anabase à travers la Haute Hongrie pour se replier sur Vienne. Pendant une année encore, Basta se maintint en Hongrie royale, défendant contre les Turcs la ville-clef d’Esztergom sur le Danube, ce qui lui valut ses honneurs. Le 20 juillet 1605, il est admis au Herrenstand en Basse Autriche, et il fut, en récompense, créé comte du Saint-Empire avec permission de se qualifier comte en Huszt, par LP de l’empereur Rodolphe II du 4 septembre 1605. Or, la Haute-Hongrie excédée de l’arbitraire des Impériaux, se donna à son tour à Bocskay, désormais Prince en Hongrie et de Transylvanie dont les troupes firent irruption jusqu’en Autriche, en Moravie et en Styrie. La Cour accabla alors Basta, un peu après coup, de la responsabilité des pertes subies et des revers militaires. Destitué, ce grand capitaine mourut ainsi dans l’amertume de la diseigneurâce et sa descendance retourna dans sa patrie maternelle, en Flandre, perdant à jamais tout contact avec la Hongrie, à la seule exception près de ce prédicat honorifique qui rappelait le nom d’une forteresse en Transylvanie. Il est l’auteur de deux ouvrages écrits en langue italienne: Maestro di campo generale et Governo della cavaleria legiera x Cm Pays-Bas 11 février 1589

10597 – Anne de Liedekerke, °19 décembre 1564 (ss: Monsieur de Mouscron et Madame de Hellebecque), †Courtrai 27 mars 1619 inh. à l’église de Notre-Dame, dans la chapelle de Liedekerke, dame de Zulte, fille d’Antoine (= 11278) 

10600 – Jean-Jacques de la Tour-Saint-Quentin, †27 septembre 1634, créé baron de Moncley (en Franche-Comté) par Philippe IV d’Espagne par LP du 22 novembre 1625 enregistrées à Dôle, créé comte du Saint Empire Romain par l’Empereur Ferdinand II par LP du 1 février 1631, sa seigneurie de La Tour Saint-Quentin étant érigée en comté. Il devint général au service de l’empereur x 1613

10601 – Claude-Madeleine de Fussey, chanoinesse de Remiremont

 

10602 – Julien Le Quieu (alias Le Quien), dit de Guernonval, écuyer, seigneur de Coulomby, La Motte en Bayeghem et Bléquin. Il prit le nom de sa mère x 1623

10603 – Antoinette d’Assignies, dame de Peenhove 

10604 – Charles d’Ennetières, conseiller et maître en la chambre des comptes de Brabant

10605 – Elisabeth Bauwens, fille de N. et de N. Marchant 

10606 – Gaspard Gheys, †18 août 1654, seigneur de Wulveriee (ou Wolverye ou Louvrie, unarrière-fief de la seigneurie de Heule et relevait du château de Courtrai), échevin de Courtrai en 1623, 1625 et 1632, bourgmestre en 1628, 1633, 1639 et 1640, chef-tuteur en 1628, 1633, 1639 et 1640

10607 – Geneviève Bernard, †1649, dame de Ghysegnies et de Langrye (au terroir d’Arcq-Ainières, à 15 km N-E de Tournai) 

10608 – Paul de Carondelet, °château de Mousty 1551, †Bouchain 1 mai 1625, chevalier, seigneur de Maulde et de Mousty-sur-Thy, lieutenant-général des armées de S.M. Catholique, gouverneur de Bouchain. Il obtint par LP du 21 avril 1597 le titre personnel de chevalier. (x N.N.) xx 20 mai 1588

10609 – Anne de Montégny Saint-Christophe, †13 août 1638, dame de Noyelles-sur-Selle, de sang royal de France par les Valois 

10610 – Jean-Baptiste de Lannoy, °1596/97, †< 1665, chevalier, seigneur de Bersée dès 1621, puis de Hautpont, du Locron, de Santes, de l’Escaillerie (à Rameignies). En 1636 il demeurait à Tournai dont il fut grand prévôt en 1637 x contrat du 2 décembre 1621

10611 – Jeanne van Coudenhove, †< 1665 

10612 – Jean-François de Bacquehem, †château du Liez 6 avril 1671, chevalier, seigneur du Liez, etc. x Béthune 12 octobre 1626

10613 – Marie Le Vasseur de Verquigneul 

10614 – Denis-Georges de Nédonchel, °1614, †< 1665 inh. avec sa femme dans le caveau de famille à l’église de Saint Maurice à Bouvignies, chevalier, sire et baron de Bouvignies en Pévèle, seigneur de la Vicogne, Douchy (pour lequel il obtint des lettres de degrèvement, qui avait été dévastée par la guerre), Douvrin et de Ravesberg. Il fut officier aux Gardes Wallonnes x Cm Tournai 15 juin 1637

10615 – Bonne-Victoire de Lannoy 

10616 – Nicolas Rasoir, †5 mai 1676 inh. avec sa femme à Saint-Jean à Valenciennes, écuyer, seigneur de Croix après sonf rère, échevin de Valenciennes en 1637. Il obtint en vertu de l’avis conjonctif de ses père et mère du 18 février 1615 le fief situé à Escaillon et devint le chef des nom et armes de sa maison par le décès de Jean, son frère aîné x Cm Valenciennes 2 juin 1628 et en l’église de Saint-Nicolas le 25 juin suivant

10617 – Charlotte Vivien, °Valenciennes (Saint-Nicolas) 17 décembre 1605, †6 mai 1641, dame de Forest 

10618 – Philippe de Beaumont, †1660, seigneur d’Odomez, Préseau, Campagne, Oisy, Ramecourt en Artois. il fut créé chevalier en 1671 et devint conseiller et receveur général des domaines de S.M. en Hainaut

10619 – Suzanne de Boës 

10620 – Martin de Woerden d’Heemstede, °Middelburg ca 1579, †1638, écuyer, seigneur de Perbonne. Il dut, parce que catholique, quitter très jeune la Zélande et fut élevé en Hainaut. Il fut gentilhomme de Philippe de Croy, comte de Solre, et devint bailli et gouverneur des ville et pairie de Chièvres où il fut inh. en 1638 (x 1613 Anne Bernard, †1621, fille du seigneur de Bercourt) xx 1623

10621 – Anne van der Camere, †1669 

10622 – Jacques de Croix, †16 novembre 1669, seigneur de Wasquehal, Blancquemain, Escou, etc., capitaine-enseigne d’une compagnie de 300 hommes bas-allemands, créé chevalier en 1629 (ou 1649) x Lille 16 octobre 1628

10623 – Marie de Croix, †31 octobre 1681, sa cousine 

10624 – Antoine Wolff, originaire de Ruremonde, s’établit à Thuin, il y est cité en qualité de commis et facteur du conseil de la ville dans un acte du 23 juillet 1590 x Thuin

10625 – Anne Caulier

10626 – Sébastien Mengald, receveur au quartier d’Entre-Sambre-et-Meuse pour le Prince-Evêque de Liège, Maximilien de Bavière, échevin de Thuin x Jupille près de Liège 4 juillet 1609

10627 – Elisabeth Helspighel, °1583, †Thuin 14 juin 1678 âgée de 95 ans

10628 – Jean Wolff, fils d’Antoine Wolff (= 10624) et d’Anne Caulier (= 10625)

10629 – Quentine Robert

10632 – Philippe de le Samme, °11 mai 1548, †Mons (Sainte-Waudru) 19 janvier 1616, licencié ès lois, seigneur haut justicier de Quiévrechin et Warin, homme de fief de Hainaut en 1568, échevin de Mons en 1582-84 et 1586-87, conseiller pensionnaire de cette ville en 1588-91, trésorier garde des chartes de Hainaut à la même époque, demeurait à Avesnes en 1596. Il avait scellé le 3 octobre 1577, un dénombrement de son fief de Warin, à lui dévolu par l’avis de ses parents. Par lettres de décret obtenues le 27 juin 1601 sur Louis van Hamme, époux de sa belle-mère, il entra en possession de la seigneurie laekenoise qui avait appartenu à son beau-père; il la céda dès le 10 décembre 1604 x 13 janvier 1579

10633 – Hélène Doolman, dite van Laeken

10634 – Philippes de Ghorain, prévôt d’Elouges, lieutenant des bois du Hainaut

10635 – Jeanne Simon

10640 – Pierre Daelman, dit Spille, †17 juillet 1627, brasseur, et marchand, échevin d’Enghien de 1597 à 1613, homme de fief de la seigneurie (x Jehenne Anthoine, °ca 1555, †septembre 1579, fille d’Adrien, échevin, et de Marie Mensschaert) xx 22 septembre 1579 (xxx Marie Arceliers, xxxx 18 octobre 1586 Suzanne Descrolières, †Enghien 12 janvier 1632, veuve de Jacques Polart, fille de Christophe et d’Anne Laverdeys)

10641 – Piérine Daelman

10642 – Cosme de Roisin, †14 mai 1613, clerc, greffier de la châtellenie de Braine-le-Comte en 1596-1601, des bois de S.M. en la melte de Braine, des seigneuries d’Ecaussinnes et d’Henripont, bailli de Stes et de Ham, lieutenant-maïeur de Braine en 1592-93, homme de fief de Hainaut

10643 – Marie de la Forge

10674 – Gabriël Bélier, †Tournai 13 avril 1623, licencié ès lois, lieutenant-particulier du bailliage de Tournai y x 11 septembre 1611

10675 – Marie de Pollinchove, bp Tournai 12 avril 1595, †8 août 1665, fille de Nicolas, et d’Antoinette Varlot

10676 – Gilles Rose, †Tournai 28 octobre 1652, marchand apothicaire x Tournai 13 juillet 1619

10677 – Isabeau Opalfens, bp Tournai 2 juin 1587, y †29 avril 1642, fille de Jaspart, et de Marguerite Meurisse

10682 – Antoine Bruneau, ?°ca 1610. Le 18 mars 1653 il tenait un fief d’un demi-bonnier à Escanaffles

10683 – Marie des Ruelles (ou Desruelles)

10684 – Norbert Malotau

10685 – Barbe Libioul, flle de Philippe, et d’Anne de Gueldre

10686 – Philippe le Procureur, dit de Hautport, écuyer, seigneur de Pélegrin, de Maffles, d’Isières, etc., capitaine de cavalerie, puis grand maire de Saint-Amand-les-Eaux, premier député de l’Etat noble de la province de Lille, Douai et Orchies

10687 – Anne-Marie Blondel, †Tournai (Saint-Brice) 24 avril 1688, dame d’Inville et du Gavre, veuve de François Fruict, fille de Guillaume, et de Marie du Pont. Elle fit à Saint-Amand le 11 août 1683 son testament et ratifia celui-ci par un codicille passé à Tournai le 3 mars 1688 

10688 – Jacques d’Ysembart, °1552, †1621, seigneur de Wreichem et de Bayvoort, échevin de la ville d’Ath en 1599, bourgmestre d’Ath de 1607 à 1609 et de 1613 à 1621

10689 – Marie van Hunckelghem, †1637

10690 – Julien Sapvreux, seigneur de Haute-Boutry, fils de Julien, et d’Anne le Louchier (x Françoise de Buillemont, †< 1579) xx 1579

10691 – Hélène Benoit (si c’est elle qui avait épousé Cm à Ath le 3 mai 1573 Jean de Haynin, °Cambrai 1548, seigneur de Baillebrouck, dont postérité, alors elle est la soeur de Nicolas Benoit (= 5634) 

10696 – François de Preys, †Tournai 22 novembre 1582, bourgeois de Tournai par relief du 22 décembre 1570, juré de cette ville en 1572, échevin en 1576 et 1577 x 1570

10697 – Catherine Liébart, fille de Nicolas (= 20614)

10698 – Jehan le Clercq, licencié ès lois, conseiller du roi au bailliage de Tournai et Tournaisis, complimenta les archiducs Albert et Isabelle lorsqu’ils vinrent à Tournai le 8 février 1600 y x 28 janvier 1578

10699 – Marie de Bachy, dite de Vezon

10700 – Jacques le Boucq, dit de Carnin, testa à Tournai le 3 septembre 1625, écuyer, seigneur de Lassus, du Molinel à Blandain, et de la Tourelle, juré de Tournai en 1583, 1587, 1589 et 1593, en 1595, 1596, 1602, 1603, 1609 et 1610, acheta la bourgeoisie de Tournai en 1583, il figure parmi les nobles exempts du droit de nouvel acquête en 1623. Il était fils d’Antoine (= 20616) x Tournai 15 février 1575

10701 – Anne Lefebvre, dite Mallet

10702 – Guillaume Sueur, †Tournai 16 mai 1619, écuyer, seigneur des Aulnois, bourgeois de Tournai par achat en 1596, capitaine d’une compagnie bourgeoise de Tournai, commis aux sceaux, membre de la magistrature tournaisienne de 1596 à 1603 x Tournai 13 février 1594

10703 – Catherine de Preys, bp Tournai 13 août 1572, y †23 mai 1640

10784 – Bernard van der Zype, fils de Pierre, et d’Anne van Thielt

10785 – Anne Thomas

10800 – Arnoul Havens

10801 – Madeleine Theniers

10816 – André de Meester, †Malines 22 août 1618, fils d’Artus, alias Blau ou de Bluwe. André acquit par acte devant les échevins de Malines le 5 février 1607 une maison où il décéda x Malines 8 juin 1575

10817 – Madeleine van Herderghem, fille de Pierre, et d’Anne van den Bossche

10944 – Pierre Huysmans, seigneur d’Horlebecq, plusieurs fois échevin d’Enghien en 1560-62, 1563-64, 1570-71, homme de fief du comté de Hainaut et de la seigneurie de Mussain, vivait en janvier 1578

10945 – Catherine Le Mesureur, †15 mars 1593

10948 – Adrien Rebz, clerc, receveur féodal d’Enghien en 1571-76, bailli de Warelles, homme de fief du comté et d’Enghien, vivait en mai 1598

10949 – Catherine Daelman, vivante en janvier 1578, fille de Nicolas, marchand drapier et étainier, et d’Anne de Maeght

10950 – Jacques Pletincx, †1599, écuyer en vertu de l’édit de 1595, et qualifié de joncker, seigneur de Ripain, Lignères, Grand-Tilleul ou Grootlind (sur Enghien, Petit-Enghien et Marcq) d’Antoine van Ophem, écuyer, et relief du 10 mai 1582, de Tassenières par achat du même et relief du 20 juillet 1584, receveur des domaines de Flobecq et Lessines en vertu de patentes du 6 octobre 1579 et jusqu’à son décès, il fut blessé à mort en 1599, par Charles Cottrel, chevalier, seigneur du Bois-de-Lessines x (xx Jacqueline de Huldere, xxx Enghien 9 août 1592 Françoise Rifflart, †Rosée, dame de Rosée, Juzaine, Esceuvres, haut justicière de Sainte-Marie)

10951 – Catherine de Recru, †ca 1586, fille de Pierre, et de Catherine du Maret

10954 – Jacques Buteau

10955 – Piéronne le Mesureur (xx Estiévène Pletincx). Elle est peut être la fille de Jean Le Mesureur et de Catherine Le Febvre, dite Boussart

10956 – Jean Rebz, °1544, †15 août 1622, clerc, stagiaire à Mons en 1567-71, échevin d’Enghien en 1582-85 et 1591-93, massard d’Enghien en 1593-1602, plusieurs fois bourgmestre d’Enghien entre 1602 et 1622, conseiller de la seigneurie d’Enghien, bailli portatif en 1605, seigneur de Stryhout par achat à Philippotte de Ligne-Ham et relief du 2 janvier 1608, homme de fief de Hainaut. Il était fils d’Adrien (= 21896) (x Anne Bourgeois, veuve de l’échevin Jacques Rousseau, fille de Michiel, aussi échevin d’Enghien et de Catherine van den Leene) xx

10957 – Renelde Pletincx, †Enghien 10 novembre 1623 (x Pierre de le Warde). Elle acheta le 26 août 1623 la moitié des dîmes appartenant au chapitre de Sainte-Waudru, sur Hérinnes et Thollembeek, appartenant à Antoine d’Ongnies, †<  6 avril 1625, chevalier, seigneur de Pérenchies, grand bailli des bois de Hainaut le 6 décembre 1609

10958 – Nicolas Daelman, †Enghien 3 février 1601, homme de fief de Steenhout

10959 – Anne Anthoine, †Enghien 10 avril 1607 (xx Nicolas de Masener, seigneur de la Haye – à Fordes, sur Petit-Enghien et Hoves – , greffier, puis receveur du bailliage d’Enghien) 

10960 – Henri Buelens

10961 – Marie de Groote

10962 – François de Bruyn, fils d’Henri, et de Marie van Cotthem

10963 – Catherine van der Meulen

11008 – Jean III Scheppers, °1557, †1611, peintre x 1604

11009 – Jeanne van Coninxloo, fille du peintre Barthélemy

11040 – Henri Pouillet, †< 1616, demeurait aux Temples, manoir et cense de la commanderie de Chantraine, situé sous Corswarem, il était encore en 1609 échevin à la haute cour et justice de Houtain-l’Evêque

11042 – Henri Bollen, maïeur de Montenaken

11043 – Catherine van Binckum

11072 – Corneille Estrix, †Malines (Saint-Pierre) 19 décembre 1623 (x Catherine Neeffs, fille d’Antoine et de Catherine Pauwels) xx

11073 – Catherine d’Hondt, †7 mars 1629

11086 – Pierre Neeffs, †16 août 1616

11087 – Catherine Verhoeven, fille de Gilles, et de Marguerite Davidts

11136 – Henri van den Nieuwenhuysen, seigneur à Lierzele où il habitait en 1562

11137 – Wilhelmine van de Walle dite Campenhout 

11138 – Guillaume Suls, écoutête de Heist-op-den-Bergh, fils de Jean, et de Jeanne Vincx (ou Vincke)

11139 – Jeanne van der Heyden

de la Kethulle de Ryhove

degré 14

11264 – Philippe I de la Kethulle, †11 août 1545, seigneur d’Haverie, d’Assche, de Volckghem, de Noorthout, commis au renouvellement du magistrat de Gand en 1512, échevin de la Keure de Gand en 1515, 1521 et 1536, échevin des Parchons de Gand en 1520 et 1522 (x Balduine de Gruutere, fille de Baudouin et d’Antoinette de Masmines, xx Marie van der Hellen, fille de Nicolas, seigneur de Bavichove) xxx Gand 1521

11265 – Françoise de Deurnaghel (Duernaghele), †17 juillet 1574 

11266 – Jean de Loueuse, chevalier, seigneur de Loueuse, de Hammes et de Warentflos, mayeur d’Arras, député ordinaire des villes aux états d’Artois en 1551 et 1553

11267 – Catherine van der Gracht

11268 – Laurent Benoit, °ca 1506, †1558, fixé à Ath en 1548, marchand de toile à Ath en septembre 1555

11269 – Agnès aliàs Catherine (le) Flament (ou Flameng), †1597?, vivante en 1587 (x Jean de Haynin)

11270 – Martin Séjournet, †peu < 15 avril 1578, bourgeois demeurant à Ath, amunitionnaire de la garnison d’Ath en 1572 (voir comptes du Massard d’Ath, 1572-1573, f° XLIII), cité comme échevin d’Ath le 4 janvier 1561, 10 avril 1563, 12 janvier 1571 (au dos d’un acte du 22 décembre 1564), 2 décembre 1572 (au dos d’un acte du 16 septembre 1553), 11 mai 1574. Il fut receveur des assennes de la ville d’Ath (voir comptes du Massard de la Ville d’Ath, f° XVI, anno 1574-1575), procureur, puis gouverneur de l’hôpital de la Madeleine à Ath (acte du 21 juin 1577), il posséda la cense du Haut Castillon avec vingt deux bonniers. Il possédait son sceau aux trois anilles, dont ceux de 1570 et 1571. Il fut lieutenant du grand bailli des Terres de Débat de 1577 à sa mort

11271 – Françoise Ruzette, citée le 14 décembre 1588, comme veuve de Martin Séjournet et en 1593 comme propriétaire d’un bien loué à Martin Merchier. Elle eut : Jeanne

11272 – Philippe de Recourt, †Bruxelles vendredi-saint 1588 ayant fait son testament le 1er mars 1587, baron de Licques, seigneur de Boninghe, grand louvetier d’Artois, colonel d’un régiment d’infanterie wallonne pour le service du roi d’Espagne, gouverneur de Haarlem en 1573, puis de Cambrai et du Cambrésis en 1576, et ensuite de Tournai et du Tournaisis en 1581 x 3 juin 1554

11273 – Jeanne de Witthem, dame de Ruysbroeck

11274 – Servais de Steelant, †6 septembre 1607 inh. à Basele, chevalier, seigneur de Wissenkercke, de Hulst et places voisines. Il devint grand bailli du Pays de Waes par LP du 8 juillet 1562, jusqu’en 1576, lorsque, pendant les troubles des Pays-Bas, il fut démis et tenue en prison, mais rétablit en 1580, capitaine de cavalerie et aussi d’infanterie (x Jossine van Havre, fille de François, seigneur de Ponterave, de Ten-Ryen, conseiller au conseil provincial de Flandre et de Catherine Mets, sa première femme) xx

11275 – Marie de Longin, dame de Waesbroeck (xx Giaccomo Francesci, colonel italien)

 

11276 – Don Jaspard de Robles, †tué au siège d’Anvers le 4 avril 1585, en combattant fort valeureusement devant l’estocade d’Anvers. Il sauva la vie à l’empereur Charles-Quint en la bataille qu’il eut contre Jean-Frédéric, électeur de Saxe, proche de la rivière d’Elbe, l’an 1546, étant son page d’armes et portant son guidon impérial. Il fut seigneur de Vilena, chevalier de l’Ordre Militaire de Saint-Jacques, commandeur del Horcajo, du Conseil de Guerre de sa Majesté, colonel d’un régiment d’infanterie wallonne, gouverneur de Philippeville, du conseil de guerre du roi et puis gouverneur et capitaine-général des provinces de Frise, Groninghe, Ommelande et de la Drente

11277 – Jeanne de Saint-Quentin (ou Quintin), baronne de Billy, dame de l’Escaut-Saint-Main en Artois, la Folie, Latval, Angoulême et Malpart, riche héritière et dernière du nom

11278 – Antoine de Liedekerke, °Alost 12 août 1533, †Mouscron 2 décembre 1604, chevalier vers 1562, baron de Heule, seigneur de Moorsele, Gracht, Wevelghem, Hilleghem, Leeuwerghem, Bisseghem, Ledeghem, Belleghem, Ghuelegem, Oosthoven, Gits, écoutête héréditaire de Hulst et du métier de Hulst, d’Axel et du métier d’Axel, etc. (1562). Seigneur de Nieuwerkerke, Heestert, Zulte, Landeghem, Everbecq (Hasoit et le Walle) (1568), seigneur de Mouscron, Val, Luigne, Aelbeke, Acre et vicomte de Bailleul par sa femme (1591), bourgmestre du Franc de Bruges en 1576, député de Flandre aux Etats-Généraux de 1577 et signataire de l’union de Bruxelles le 9 janvier 1577 x 1562

11279 – Louise de la Barre, °Courtrai 8 décembre 1543, †Mouscron 12 mai 1606, vicomtesse de Bailleul, dame de Mouscron 

11296 – Louis Thyerin, (il pourrait être le fils de Jean Thierens, haut-échevin du Pays de Waes en 1477 et 1500) x en 1550

11297 – Marguerite Snouckaert

11298 – Gaspard Sanders, †1572, haut-échevin du Pays de Waes

11299 – Aldegonde de Wyse, †1561

11304 – Yve d’Hanins, †1570, lieutenant dans une compagnie de cuirassiers wallons au service de Philippe le Beau, puis au service de l’empereur Charles-Quint x Gand

11305 – Anne van Haesbyt dite de Halsberghe, fille de Cyprien

11306 – Jean Lautens, seigneur de Wiericx et de Kemmeland, conseiller et maître de la chambre des comptes à Lille (x N.N.) xx

11307 – Isabelle Nuytincq

11328 – Pierre van der Bruggen, habitant de Courtrai y x (y xx 30 juillet 1583 Agnès Pantins, †peu > 2 juillet 1632, fille de Pierre)

11329 – Marie de Gryse, d’une ancienne famille flamande 

11346 – François Damant, conseiller, premier roi d’armes dit Toison d’Or, puis grand bailli de la ville et de la châtellenie de Courtrai

11347 – Louise de Sicclers, dame de Diesvelt

11348 – Jérôme-Jean del Rio, écuyer, seigneur de Thilroobroeck, conseiller du Conseil Privé du Roi aux Pays-Bas à Bruxelles. Il est l’auteur d’une branche fixée à Bruges x Cm 1 septembre 1554

11349 – Mechtilde aliàs Ursule de Ayala, †1617 âgée de 87 ans 

11350 – Antoine van Wyckhuyse

11351 – Claire de Brune

11352 – Charles I Piers, †< 2 mai 1615, héritier féodal de son père, et à ce titre, seigneur de Monichove (hameau et important fief au terroir de Bayenghem-lez-Eperlecques à 12 km N-O de Saint-Omer), Welle (au terroir de Nordausques à 15 km N-O de Saint-Omer), Hollinghe (au terroir de Nordausques) et Nieuwenhuyse (à Cuerne à 4 km au nord de Courtrai), demeurant à Eperlecques (x Jeanne Rolland) xx

11353 – Françoise van Rondtz, aliàs Verrons, qui vivait encore en 1621 

11354 – Jean de Lattre

11355 – Isabeau de Francqueville, laquelle, étant veuve, se remaria deux fois 

11356 – Antoine du Hot, capitaine d’une compagnie bourgeoise de la ville de Lille

11357 – Agnès Bernard 

11358 – Josse van der Beken

11359 – Anne de Haynin (Hennin), †1657, fille de Claude, seigneur de Warlaing et de sa seconde épouse Julienne Préau 

11360 – Jacques van de Woestyne, †5 septembre 1511 inh. en l’église de Sainte-Walburge à Audenaerde, seigneur de Terwaerde. En 1583 il fit le relief d’un fief de six bonniers de terre situé à Peteghem près d’Audenaerde (x Marie s’Crane ou de Craene) xx

11361 – Marguerite de Man, qui veuve figure au registre de dénombrements de la baronnie de Pamele, fille de Gilles, et de Claire van der Stichele

11364 – Léon Mahieu, †Ath (Saint-Julien) 5 mai 1618, huitième échevin d’Audenaerde de 1582 et 1583, bourgeois et marchand de toile demeurant à Ath

11365 – Marie de Mets, †10 février 1630

11392 – Antoine Schoorman, †Gand 6 juin 1594, conseiller avocat fiscal au Conseil de Flandre par LP du 9 août 1585 en remplacement du fiscal de Codt, démissionnaire. Il fut élu, par les échevins de la keure, premier pensionnaire de Gand le 10 février 1586; il accepta cette charge avec l’agrément du roi Philippe II, qui le nomma, par LP du 1 décembre 1587 données à Bruges, son conseiller honoraire. Il rentra au Conseil de Flandre comme conseiller ordinaire par LP du 26 juillet 1593 en remplacement de Pierre le Cocq x Anvers

11393 – Elisabeth van Leughenaghe, °Anvers, †Gand 4 mai 1594. Ils furent inhumés aux Augustins à Gand; leurs quartiers furent Schoorman, Sterrincx, Hoorenbeke, Deckers – Loghenaghe, van den Berghe, Maes, van der Linden

11416 – Baudouin de Jonghe, échevin du village de Nieukerken au Pays de Waes en 1581

11417 – Jossine Vercauteren

11420 – Pierre de Haze, †15 janvier 1581

11421 – Anne Crabbe, †21 février 1589. Ils gisent dans la sépulture de Haze à Saint-Jacques d’Anvers

11424 – Piat-Pierre della Faille, °ca 1560, †Vérone 4 mars 1610 âgé d’environ 50 ans. En 1592, il est facteur de la Maison della Faille à Vérone et dirige trois filatures de soie (x 1585 Catherine Charles, bp Anvers (Notre-Dame) 1er septembre 1567, †1594/1596, fille de Balthazar, important négociant en étoffes et tapisseries et de Catherine de Solbreucq) xx 15 avril 1598

11425 – Marie della Faille, °1574, †Gand 9 novembre 1643 âgée de 69 ans. Après la mort de son mari elle quitta Vérone et regagne Anvers en septembre 1610. (xx Anvers (église Notre-Dame) le 29 avril 1612 à Jean van der Speeten, †Gand 9 juillet 1644, seigneur d’Eecloo, licencié en droit de l’Université de Louvain, avocat au Conseil de Flandre et secrétaire du Magistrat de Gand, s.p.. Ils s’installèrent alors à Gand)

11426 – Pierre van den Broucke, †Malines 20 septembre 1637, seigneur de Haultpaine (ou Haulte Chesne), Roosenberg et Baerdoens, membre du Conseil de Flandre par LP du 8 octobre 1613. Il accéda ensuite au Grand Conseil de Malines

11427 – Marguerite Clayssone, †Gand 28 juillet 1645, dame d’Hongerswal

11430 – Jean-Charles de Cordes, écuyer, seigneur de Guissignies, de la Barre, etc., docteur en médecine, acheta la bourgeoisie de Tournai en 1605, fut échevin,et grand prévôt de 1605 à 1614, et comme tel se fit remarquer par son avarice x 1604 (xx Péronne Michel)

11431 – Jeanne-Françoise van der Moten

degré 14 degré 14

                    

11432 – Martin della Faille, °Anvers 1544/45, †17 février 1620. Comme son père, il est avant tout un grand marchand, un important brasseur d’affaires, ayant de gros intérêts dans l’Europe entière. Le 4 mai 1592 il acquiert la seigneurie de Nevele, qui se trouvait à 10 kilomètres environ à l’ouest de Gand, sur les deux rives de la Lys; elle comprenait 17 villages : Bachte, Baerle, Deurle, Gothem, Hansbeke, Landeghem, Leerne-Sainte-Marie, Leerne-Saint-Martin, Loo-ten-Hulle, Meyghem, Nevele, Vosselaer, Vynckt, Wonterghem, Zeveren et Poesele, ce dernier village constituant même un franc-alleu, groupés autour du château d’Oydonck.

La seigneurie possédait également le très vieux château de Nevele même, une cour féodale dite Cour de Roncheval, dont relevaient de nombreux vassaux et une Cour de justice comprenant bailli, un lieutenant-bailli, un receveur et sept échevins. Entre le 1 septembre 1593 et le 30 décembre 1594, Martin acquiert également un autre important domaine féodal, la seigneurie de Vichte, relevant du bailliage d’Audenarde; mais en 1611, Françoise de la Vichte, fille du dernier propriétaire, exerça ses droits de retrait lignager et moyennant le remboursement du prix de vente, elle réclama la rétrocession de la seigneurie à titre de bien patrimonial. Par LP du 15 décembre 1596, Martin della Faille nommé conseiller au Conseil Suprême de l’Amirauté, dont la mission est à la fois administrative (il traite toutes les questions relatives à la flotte de guerre, à l’armement des vaisseaux, au recrutement des équipages) et judiciaire (il juge toutes les causes civiles ou criminelles nées de l’exercice de la navigation, notament les procès relatifs aux prises). C’est le 28 septembre 1598 qu’il achète à Gand la Cour de Fiennes, l’une des trois plus belles et vastes demeures gantoises, située Quai au Blé, au coin de la petite rue du Boudin, non loin de l’église Saint-Michel. En 1603, il était député sous la conduite du prince d’Aremberg pour négocier et conclure la paix avec le Roi Jacques d’Angleterre. Le 5 mai 1614, les Archiducs signent des lettres de noblesse en sa faveur (& Anne Verdonck, dont un fils Corneille) x Anvers 29 juillet 1565

11433 – Sibylle Stecher, °Biberbach (en Souabe), †9 juin 1589. Cette famille faisait partie de la colonie allemande établie à Anvers à l’époque de la grande prospérité de la Métropole. Ils y sont cités, à tort ou à raison, comme calvinistes sur les listes du temps 

11434 – Engelbert Maes, †Bruxelles (Sainte-Gudule) 9 octobre 1630 âgé de 85 ans, inh. à côté de son épouse. Il fut d’abord en 1575, deuxième pensionnaire d’Anvers, puis conseiller au grand conseil de Malines avant d’être nommé en 1603 conseiller au Conseil Privé. Il allait devenir, le 8 octobre 1614, Chef-Président, charge la plus élévée de l’administration, équivalent en quelque sorte à un premier ministre actuel. Il était aussi conseiller d’Etat. Il fut armé chevalier de la propre main de l’Archiduc Albert

11435 – Pauline Schoyte, †Laeken 2 octobre 1618 âgée de 65 ans, inh. en la collégiale des SS. Michel et Gudule, dans la chapelle Sainte-Marie-Madeleine, actuelle chapelle Maes, derrière le maître-autel. Elle était dame en Laken (Boisschot). Ils habitaient une grande maison à Bruxelles, rue du Chêne. Ils possédaient, en outre, deux maisons à Malines, dans la Bleekstraat. Fille de Paul, et d’Adrienne van Kets, les Schoyte semblent tirer leur nom de Schooten, où ils ont possédé le château et la seigneurie de Calesberg 

11436 – Pierre de Bery, écuyer, capitaine d’une compagnie d’hommes d’armes

11437 – Jeanne de Villers

11438 – Philippe de Louwe, dit Louwers, seigneur de Belle Fontaine

11439 – Marie de Tilly, dame de Magere 

11440 – Sébastien d’Hane

11441 – Anne-Jeanne Stalins, fille de Jacques (= 17930)

11442 – Jean Jacobs, †13 février 1631, licencié ès lois, greffier du conseil en Flandre

11443 – Anne (ou Jeanne) Reylof

11444 – Olivier Nieulant, °20 septembre 1546, échevin de la ville de Bruges en 1574, conseiller en 1575 et 1577. Il fut pensionnaire et greffier de la Vierschare en 1578 et 1584, puis conseiller pensionnaire et greffier du Pays de Waes en la place de Charles de Hertoghe, par serment du 25 mars 1587, place qu’il occupa jusqu’en 1599 x (xx 4 juillet 1594 Catherine de Sorre, fille de Pierre, seigneur du Quesnoy, et de Louise Zeghers, s.p.)

11445 – Adrienne Wyts, †7 juin 1592 inh. à Saint-Nicolas, fille de Jean, et de Marie De Boodt

11446 – François de Leughenhaghe, seigneur d’Ingelant

11447 – Antoinette du Rivage

11584 – Corneille Anne, †< 1605, feudataire de la cour de Beveren x (xx N.N.)

11585 – Amelberghe Buys, †< 1626 (xx Pierre Vaele, †ca 1618), fille de Martin, et de Marie Verhallen

11616 – Erasmus van Bogaert, °Melsele ca 1567 x 4 juillet 1623, fils de Petrus, °ca 1530 (xx 24 mai en 1636 Joanna van Ankere – ou Ancre, †7 juillet 1636)

11617 – Elisabeth van Gysele, †23 janvier 1625

11696 – Gilles Heyvaert, °1535, âgé de 83 ans en 1618, †entre 1622 et 1626. Echevin de Sint-Gillis de 1589 à 1605 au moins, ancien bourgmestre de Sint-Gillis. Le 5 mai 1602, il fait l’aveu du fief de Verrebroeck. Le 26 septembre, il fait donation de ce fief à son-petit-fils Gilles Bijl, fils de Corneille

11697 – Lysbeth Beeckmans, †25 août 1604, le lendemain du mariage de osn fils Corneille. Elle est fille de Joos. Elle eut deux enfants.

11698 – Henri Verspecht, dit le « Vieux », †Opwijk 21 octobre 1638, échevin et bourgmestre d’Opwijk de 1604 à 1612, marguillier Saint-Paul de 1589 à 1590 x 6 juin 1596

11699 – Anne van Nuffele, †Opwijk 18 janvier 1628

11700 – Franchoys van den Hove, °ca 1550, †1628, meisenier 11 mai 1573, cité à Londerzeel

11701 – Kathelijne van Schayenborch, †ca 1618 

11712 – Baudouin Nys

11776 – Jean Schoutheete, †1564, cité en 1543, 1544, 1549, 1550, 1551 et 1556. Il signa le 4 juin 1560, l’acte de vente d’une propriété sise à Schelle au lieu dit Dermondschen-weg

11777 – Anne van der Plaetsen (ou Verpletsen)

11784 – Josse (ou George) Spanoghe, fils de Jean (= 11788)

11785 – Catherine de Schaepdryver

11788 – Jean Spanoghe, °Termonde

11789 – Marie van Yedeghem

11808 – Guillaume van Steelant, conseiller de la ville de Bruges en 1558. Lui et son épouse gisent à Notre-Dame à Bruges

11809 – Barbe Lauwers, fille d’Adrien

11904 – Henri-Adrien de Villers, °Arras

11905 – Constance-Joséphine de Cottrel, °Tournai, cousine-sous-germaine de la fondatrice de l’Hôpital de Tournai 

11912 – Guillaume van der Heyden a Blisià, †20 avril 1632, bourgmestre de Liège en 1616 et 1626, membre du conseil ordinaire de la cité de Liège x Cm 3 février 1590

11913 – Anne Counotte, †3 juin 1631. Ils furent inhumés à Sainte-Claire 

11914 – Mathieu de Trouillet, trois fois bourgmestre de Liège, ancien colonel au service impérial

11915 – Catherine Libotte 

12056 – Jean-Baptiste van Goethem, seigneur de Kemphofstede, conseiller de l’amirauté de Zélande (forcé de quitter ses foyers par les persécutions des hérétiques, il s’établit à Saint-Josse-Steen en Flandre x (xx Saint-Josse-Steen en Flandre Anne de Soete)

12057 – Madeleine van Woude 

12192 – Adrien Maelcamp, bourgeois de Gand

12193 – Catherine van den Plassche

12194 – Mathieu de Jonghe

12195 – Catherine van der Haghen, fille de Christophe, et de Marie de Peystere

12208 – Josse du Bois, du Boys dans les registres de la bourgeoisie d’Ypres

12210 – Michel Navigheer, majeur en 1547, inh. à Ypres (Saint-Martin) 10 septembre 1577. Il fut, souvent, de 1551 à 1577, membre des Conseils de la ville; échevin le 10 avril 1576. A son décès, il était commis à la surveillance de la trésorie. Il était marchand de grains (x Ypres 21 juin 1541 Coline van Elverdinghe, fille de Boudin, étranger; xx Ypres Cm 10 avril 1549 Anne van der Cappelle, fille de Pierre, teinturier en rouge, et de Catherine van de Walle) xxx Ypres Cm 27 août 1557 (xxxx 1564/1573 Jacquemine Donaes, †4 septembre 1583, bourgeoise d’Ypres, veuve de Jean van de Clithove; qualifiée de saurière et marchande de poisson salé à Ypres, elle s’acquitta en 1580 de la taxe pour pouvoir porter des vêtements de draps de soie ou de velours)

12211 – Christine Lamoot, †< 1564 laissant deux maisons à Ypres 

de Wilde d’Estmael

12290 – Simon Minnen, †< 1634, dit beau-père de Jacques de Wilde le 22 février 1614, (x Jeanne Lanen) xx Ca 1590

12291 – Marie Beckers, †< 1634

12292 – Mre Guillaume Putteau (s’écrit également Pittauw, Pittouw, Pitteau), †< 9 juin 1600

12293 – Jouffe Marie van Ophem (xx Jean Lemmens)

12294 – Pierre Higaerts, senior, cité le 6 octobre 1635, †< 14 janvier 1632

12295 – Marie de Kinder, †> 14 janvier 1639

12518 – Gorgonius van Hagendoren, ° Hoegaerde, †< 1624

12519 – Maria Tritsmans, †<1624, fille d’Hendrik

12800 – Corneille I Verbrûgghen, °ca 1550/60, †> 27 mars 1609. Borgemeester de la ville de Grammont x ca 1580

12801 – Gertrude Bauwens. Elle eut 4 enfants : Anne (x Josse Beeckman, bailli et maïeur de Wieze), Corneille II, Catherine et Carolus.

12864 – Pieter III van Wapenaerde, écuyer, †Sinaai 1589. Il habitait Sinaai en 1571, et y est cité de 1571 à 1587. Il se retira pendant les troubles à Liège où il fut reçu bourgeois en 1573 x Sinaai

12865 – Magriet van der Motten (ou de la Motte), d’une famille d’ancienne noblesse (suivant acte de 1540).

12912 = 8656 (Jean Cayman)

12913 = 8657 (Catherine van de Vondel)

12928 – Willem Moens, °ca 1543, †Lebbeke 2 juin 1633 à l’âge de 90 ans environ, homme de fief de la cour féodale de Termonde, tenancier de l’Hof ten Broecke, plus communément appelé l’Hof te Macharis – du nom de ses premiers seigneurs – le plus important des douze manoirs lignagers de la mairie de Lebbeke, bailli (meier) de 1593 à 1601, bourgmestre et échevin de Lebbeke. En 1579, étant kerckmeester de l’église Notre-Dame de Lebbeke il cacha dans sa maison de Termonde, les riches trésors de l’église de Lebbeke, qu’il sauva ainsi du pillage des gues gantois; parmi ces trésors, figurait notamment la célèbre statue miraculeuse de la Vierge. Il est qualifié de jonkheer dans un acte du 7 octobre 1595 (x N.N.) (xx Marguerite van den Daele) (xxx Martine Mannaert, °Wieze, †Lebbeke 14 mars 1625)

12976 – Jean Coloso, capitaine au service du roi d’Espagne, que l’on dit originaire d’Albanie

12978 – Gérard (van) Ruyssevelt

12979 – Jeanne van Audenhove

12980 – Pierre Lefébure, †1631, en 1598 il reçoit de son cousin germain Jean Lefébure, établi marchand à Anvers, plusieurs biens sis à Loyaucourt x Tournai 1582

12981 – Marguerite Manteau, dont les biens personnels furent partagés le 19 mai 1631, entre ses quatre enfants

van de Weijer

13318 – Gerhardt Sondmans alias aen de Wijer, °Ca 1550, †<1604, x Sint-Huibrechts-Lille 

13319 – Dierycxken aen de Wijer, †<1604, propriétaires du bien « den Wijer » à Sint-Huibrechts-Lille, dont trois enfants.

13824 – Christian de Breyne, °ca 1583, †Bambecque 8 avril 1628, en 1621 maître de la Table des Pauvres de Bambecque, x > 16 juin 1607

13825 – Jeanne Waels, † Bambecque 11 janvier 1632 (xx 1629 Jean Zoetnaye), dont 12 enfants du premier mariage.

13826 – Nicaise van Tielcke

13827 – Marguerite du Quesne

13860 – Jean Ruckebusch, °ca 1560 x Hazebrouck < 1590

13861 – Pétronille de Pours, °ca 1565

13862 – Christian Ghys, °Hazebrouck 1er juin 1591, y† juillet 1651, bourgeois x Hazebrouck 17 novembre 1614

13863 – Jeanne de Decker, °Hazebrouck 2 décembre 1592,  y† 14 mai 1634

Fabri

14336 – Franchoy « le Mariscal de Scry ». Il figure comme habitant d’Abée dans un acte passé le 19 novembre 1548. C’est toujours à Abée qu’on relève le 18 avril 1558 son nom, maître de forges, comme étant assumé mayeur de la Haute Cour d’Abée (canton de Nandrin). En 1567, il se faisait nommer « le Mariscal de Scry », Scry où il possédait diverses maisons et dépendances, ainsi q’une forge.

14560 – Antoine de Closset, drapier, originaire de Mirmort (x Anne N., avec qui il fit un testament conjonctif le 27 juillet 1575) xx

14561 – Madeleine Posman dit Grotars 

14572 – Jean Gordinne, bp 2 novembre 1548, †9 juin 1608 x 27 mai 1579

14573 – Marie de Haske, °25 février 1548, †6 juin 1609

14574 – Pierre Everard, file d’Ameil, et de Marie N.

14575 – Catherine de Hodeige

14576 – N. Gilman

14578 – Hubert Grumsel, †6 octobre 1656, commissaire de la Cité de Liège en 1642, anobli en 1653 x 1605 (xx 1636 Françoise Sauveur de Slins, fille de Guillaume et de Lucrèce Germeau)

14579 – Anne Gobar

14580 – Jean Curtes

14581 – Jeanne Thibau, fille de Guillaume, et de N. Savary

14584 – Jean Lucion, fils de Gilles, dit Gillet

14588 – Jean Vereux dit de Champs

14589 – Ailid de Lambrecht, fille du mayeur de Montegnée

14656 – Jean de Bellefroid, †au début de 1555. Le 20 janvier 1538, il prit en location la ferme que possédaient à Verlaine les Dames du Val Notre Dame x < 19 avril 1516

14657 – Catherine de Monbrison, qui possédait des biens à Latinne

14658 – Thiry l’Admirant, de Verlaine

14850 – Thomas de Sclessin, commissaire de Liège

14851 – Elisabeth des Brassines

14872 – Guillaume de Baillencourt, °peu < 1541, †1604, brasseur, échevin d’Ittre en 1570-93, ensuite bailli d’Ittre après son frère (x ca 1564 Sacrée Passet, vivante en janvier 1566, xx Jehanne Lardenois) xxx ca 1582

14873 – Françoise des Périers, °ca 1550. Originaire de Seneffe, vivante en juin 1610, fille de Jean, et de Jeanne Parée. Ils testèrent le 6 avril 1604 

14944 – Vaast Maghe, † peu > 15 décembre 1595, âgé de plus de 52 ans. Il résidait en novembre 1579 à Saint-Denis, entre le Roeulx et Mons, et en était mayeur, ce qui donne à penser qu’il fut durant quelques années fermier de l’abbaye de Saint-Denis-en-Broqueroye. Il y demeura jusqu’à la fin de 1585, puis revint dans sa région natale, probablement au début de 1586, pour y occuper, à Familleureux, la cense de Courrières qui appartenait à l’abbaye de Bonne-Espérance

14945 – Jehenne Delhaye

14946 – Roland Guillot, censier de la Vieille Cour de Vaillampont à Thines pour l’Ordre de Malte

14947 – Marguerite de Hodeige

15072 – Jean II Barbier de La Serre, °Virieu (France) ca 1565/70, †château de La Serre (Agen, France) avril 1632. Premier seigneur de La Serre (en Agenais), avocat au Parlement de Paris puis au Conseil Privé (Conseil d’Etat) du roi Henri IV, ensuite conseiller du roi, lieutenant principal au siège présidial et sénéchal d’Agen et receveur des décimes du diocèse. Quoique cadet de sa famille, il fut assez riche pour acheter le 12 mai (entre 1608 et 1623) à noble Germain de Saint-Foelix, seigneur des Varènes, héritier de damoiselle Françoise d’Hébrard, dame et seigneuresse de La Serre des biens considérables dans l’Agénois, et la charge de conseiller lieutenant principal de la sénéchaussée d’Agen, x 1 mars 1604

15073 – Anne Dony Igon (ou Douygrion), †château de La Serre > novembre 1653, fille de N., officier de la défunte reine-mère du roi, Jeanne d’Albret, reine de Navarre, et de Diane du Coudray. Lors de son mariage, elle reçoit de sa mère six mille livres tournoises, une maison sise à Paris, formant un corps d’hôtel, avec cours, puits et jardins, le tout clos, et les meubles qui sont dans la maison qu’elle occupe, rue ‘Sacalin’. Le 14 novembre 1653, étant dans le château de La Serre, paroisse d’Artigues, juridiction d’Agen, elle refait son testament devant Maître Conté, notaire royal. Elle eut 9 enfants.

15074 – Florimond de Redon, conseiller du roi, lieutenant et assesseur criminel de la sénéchaussée d’Agenais, fils de Charles et de Françoise de Domain

15075 – Marie de Bonneau

15168 – Jean Bernard, seigneur de Fauconval, fils d’Antoine, et d’Anne de Bayne (ou Tayne)

15169 – Catherine de Glymes, veuve de Hugues le Vos, fille de Grégoire, et de Marguerite de Boyen

15200 – Matho Burlet, °1590, établi en 1580 et 1586 à Fagnoul (sous Lisogne)

15216 – Pierre Mortgat, °ca 1558, †5 janvier 1628, meisenier le 1 décembre 1598

15217 – Jeanne Verhoeven, †29 juillet 1631, fille de Jean 

15224 – Jan t’Kint, °1554, †1636, seigneur de la cour censale de Zeghbroeck x 1579

15225 – Jeanne Kieckens, °1561, †1645, fille d’Erasme, et de Barbe Pieters

15226 – Peeter van Gindergachter

15227 – Catherine Crohain, fille de Peeter, et de Joanna van de Casteele

15230 – Guillaume Goubau x (Sainte-Catherine) janvier 1607

15231 – Agnès Eeckhout

d’Hoop

15616 – Guillaume Goethals, †1594, brasseur in de Valke

15617 – Clara Brandt, †1625, fille de Mattheus

15650 – Arend van den Berghe

15651 – Marie Ickx

15680 – Adrien Vercruysse, °Courtrai 1 novembre 1588, †Courtrai 1636 x Courtrai (St Martin) ca 1610, fils de Roger

15681 – Jeanne van de Venne, †Courtrai 8 octobre 1669

16058 – Charles Vitse

16059 – Jacquemine Bubbe, °1610

Degré 15

 

de Séjournet de Rameignies

16384 – Joachim Séjournet (1.1.4.6), °Bétissart, bp Ormeignies 8 octobre 1452, †Ath 24 mai 1527, et enterré en l’église Saint-Julien. Qualifié seigneur de Bétissart le 30 janvier 1483 – avant donc que mourût son père – puis le 29 janvier 1487. Il posséda à Ath et environs pas mal de biens divers, tant censives que fiefs. En 1483, il acquiert sur le terroir du Comte au Vieux Ath, un demi journal d’aunaie, près du bois dénommé la haye Brégier, et il posséda à Maffles, un fief direct du Comté, consistant en cinq journels trente et une verge de terre, et à Blicquy l’important fief lige du Quesnoit, d’un rapport annuel estimé à 60 livres. Le 17 janvier 1490, il fit, avec ses deux soeurs survivantes, devant les échevins de Valenciennes un partage des biens que possédèrent leurs parents dans la prévôté de Valenciennes. C’est ainsi, qu’il possédait des biens à Wannaing, à Quarouble (commune actuellement en France à sept kilomètres de Valenciennes), et le fief ample de Beaufort. Ce dernier fief était situé à Mastaing lez Bouchain, à dix kilomètres de Valenciennes. En 1502, lorsque fut établi un nouveau cartulaire des fiefs du Hainaut, qui donna le dénombrement de Bétissart, il y déclara de tenir de Guillaume de Croy, chevalier, seigneur de Chièvres : Ung fief liege, nommé la terre et seigneurie de Bétissart, se comprendant en une maison, motte, édifice, grange, estable, bassecourt, encloze, de fosséz, en cens, en rentes d’argent, d’avoine, de chappons, en dépouilles … de bled, en terres ahanables, préz, bos, yauwes, pastures, gardin, en droits de terraiges courant sur plusieurs héritages en droit de meilleur catel, et en toutte justice et seigneurie haulte, moyenne et basse. 

degré 15

1608 | topographie et plan du château de Bétissart

En 1504, il se dessaisit de Bétissart, qui comprenait huit arrières fiefs, au profit des Lhermitte. Joachim Séjournet fut échevin d’Ath, du Vieux-Ath et de Brantignies, il posséda à Maffles, un fief direct du Comté, consistant en cinq journels trente et une verge de terre, et à Blicquy l’important fief lige du Quesnoit, d’un rapport annuel estimé à 60 livres, il possédait des biens à Wannaing, à Quarouble, et le fief ample de Beaufort, ce dernier étant situé à Mastaing-lez-Bouchain.

degré 15

Il eut son sceau d’homme de fief : on y voit l’écu aux 3 anilles de moulin, avec casque couronné, cimier à la tête d’aigle entre vol, et la légende: SEEL JOACHIM SEJOURNET. Il dut être seigneur de Cantaraine, car le 1 avril 1524, il donna cette seigneurie à son fils François (= 8192). Il est le premier co-auteur du manuscript du Livre de Raison x Ath 12 novembre 1477

16385 – Jenne de Montigny, †Ath 14 décembre 1521 et enterrée en l’église Saint-Julien, dont seize enfants : Jean, Isabeau (x Arnoul Gervaix), Janet, Jacques, Fastré, Margotine (x Nicolas Flocquière), Micquelet, Jenne, Robert, Elaine, Anthoine, Jacques, Julianne, François, Julianne, Nicolas (x Péronne de Ghislenghien). D’après une lettre du comte du Chastel, archives de la famille Séjournet, il s’agit ici de la famille des seigneurs de Montigny Saint-Christophe. La terre de leur nom passa aux de Lalaing. Elle eut seize enfants, tous nés à Ath, sauf les troisième, quatrième et cinquième, nés à « Bettinsart », tous cités dans le Livre de raison avec leur parrains et parraines, dont François. Neuf de ses enfants moururent en bas âge : un à dix ans, un à onze ans, les sept autres à moins de deux ans et demi. « Constatation effarante », dit Léo Verriest, « et il en fut de même pour le père et le grand-père de Joachim, alors qu’il s’agit de familles ayant vécu dans l’aisance » !

16386 – Julien Ghodin, †6 mai 1534, homme de fief, parrain en 1527 de Joachim Séjournet, clerc demeurant à Ath

16387 – Marguerite de Thézin, marraine en 1528 d’Isabeau Séjournet. Le 17 juin 1513, elle achète une rente viagère de 8 livres 8 deniers aux vies de ses propres enfants : Gillechon et Marguerite. Le 16 janvier 1514, elle achète une nouvelle rente de 20 livres en 2 parties aux vies de ses enfants : Annelette, Marghotine, Gillechon et Heltrud Ghodin. Le 12 octobre 1520, nouvel achat d’une rente viagère aux vies de Gilechon et Marghotine, cette rente étant assise sur une maison et demi bonnier au dehors de la porte d’Enghien, appartenant à Pierrart Marsille dit Cabo, courtillier et laboureur. Le 10 juillet 1528, veuve (?) et demeurant à Ath, elle acheta 6 livres de rente héritière, nouvelle charge, à prendre sur une maison et pâture de 3 journels et demi, assez près du lieu malestret tenant par derrière à la rivière et par devant au chemin d’Ath à Valenciennes et aussi sur un demi-bonnier 85 verges de terre gisant en la couture de Beaumont.

16388 – Balthazar Sallet, bailli et receveur d’Ollignies, lieutenant des bois en la melte d’Ath, possédait le fief de Sepmeries, franc alleutier de Hainaut en 1515, les huit quartiers de Balthazar Sallet, dressés par le roi d’armes de Grez, se trouvent selon le Chevalier Parthon de Von, aux archives du Ministère des Affaires Etrangères. Il portait de … à trois vases fermés de … Tenant : un homme sauvage.

16389 – Marie le Waitte

16390 – Jacques d’Aix, receveur des domaines de Hal et Quenast de 1510 à 1515, receveur des domaines de la ville d’Ath en 1525, de Marcq-lez-Enghien dès 1530 et pendant longtemps, homme de fief du Hainaut (x N. Carbon) xx

16391 – Jehenne Bullebert, lui survivant en mars 1557

16392 – Quirin de le Vielleuze, †27 août 1546 inh. à côté de sa mère aux Récollets à Ath, échevin d’Ath de 1541-1542 et 1542-1543

16393 – Barbe d’Aumerie. Par actes passés devant les échevins d’Ath le 30 décembre 1547 et le 27 juin 1552, certains arrangements de famille sont pris entre elle et ses enfants    

16400 – Pierre Maroquin, procureur à l’abbaye de Ghislenghien en 1525

16404 – Jean de Ghislenghien, dit de Neuville, dont la fille épousa Nicolas Séjournet. Il fut parrain en 1529 de Jean Séjournet, et en 1535 d’Isabeau Séjournet x Cm 25 avril 1505

16405 – Jeanne Le Quittre, marraine en 1531 de Janette Séjournet

16406 – Martin de Germes

16407 – Marguerite de Fontaine

16412 – Jean le Louchier

16413 – Rose de le Vielleuze

16448 – Baudouin de la Catoire, bp 20 mai 1512 (ss. Hacquinet, fils de Jehan Buisset, cousin maternel, Hacquinet Moreau, fils de Grégoire, cousin paternel, et Ysabeau de le Cattoire, tante paternelle, épouse de Nicolas le Roy, de Soignies), †de mort violente, lors d’une embuscade pour le dévaliser le 13 août 1564 (un dimanche matin, entre une et deux heures). Son fils George (= 8224) raconte :

« Comme le mercredy 9e du dit aoust et an 1564, suyvant advertence à moy George de le Cattoire, filz desdits conjoingz, faicte de l’emport se debvoir faire par les srs de Leuze et de Frasne lez Buizenal d’un chesne en différence suz le chemin que on dist des Kaisnaux, srie de Hergies audit Frasne, tenant lors ma résidence en la ville d’Ath, chez Piere Bouseau, mon parent, greffyer d’icelle chastellenie, le servant de clercq, je me transportay à Mons vers mon père, l’advertissant dudit emport à faire, pour sur ce soy adviser; que ainsi estant adverty, fut d’advis soy transporter sur sadite srie et faire debvoir abatre et emporter ledit chesne en question, avant lesdits srs, adfin d’entrer en possession. A ceste effect, le vendredy enssuivant, 11e dudit mois et du matin, subitte les portes de la ville ouvertes, départyesme dudit Mons de pied, accompaigniet seullement de nous deux. Or advint que, passant notre chemin à Nimy, chez l’hostellerie portant pour enseigne la Corne du Cherf, percheume ung quidam, ayant illecq logiet la nuicte, lequel sortoit d’icelui, cheminant devant nous. Et ung peu plus oultre, arrivasmes ensemble, devisans familièrement après nous avoir salwez, disant par luy qu’il prétendoit aller à Jurbize, pour laisnes à luy assignées et en acheter, dont il usoit enson pays de France,duquel se renommoit, avecq aulres propolz familiers. Ainsi achevant nostredit chemin et jusques à my voye du bois, sans nule promotion quelconcque, luy estant muny d’un bourdon en longueur de xi à xii piedz, et au boult de chascun lez ferret d’un pied loing, vint d’iceluy nous darder et surprendre, n’estant suz nostre garde, en cuydant illecq nous oultragier et murdire malheureuzement, et sans jamais par luy ne proférer propolz. Ce percepvant, nous estans seullement chascun garny d’une glaive, et d’aultant qu’il compétoit la vie, nonobstant que stions assez attainct et bleschiez, sicome, mon père d’un colp en l’aine et en la main, je me meth tellement à deffendre et assez longe espace de temps, jusques à le débastonner et par luy constrainct prendre la fuyte, le gaignant au pied, èsdis bois, vers Ghelin. De manière que son entreprinse fut nulle par la bonté divine estant en nostre ayde.

Le statuz dudit personnaige, malheureulx murdrier, estoit moyen homme, assez blond, avecq bien peu de barbe, eagiet environ de xxviii à xxx ans, ayant chappeau d’estrain et accoustret d’un pourpoint et chauches de blanches thoille tant seullement, à la mode de Franche.

Après estre encquis aux gens de ladite hostellerie, leur dounant à congnoistre dudit personnaige, disoient iceluy avoir illecq logiet la meisme nuicte, déleissant au départir son manteau pour son escot, jusques au rethour, sans jamais depuis estre veu, ains, sondit manteau illecq demoret.

Tost enssuivant ledit envahissement faict, et après avoir cheminet encoire plus oultre, jusques une taverne que l’on dist le Vivier Rolland, en cuydant achever nostre dit chemin, ne nous sentans tellement estre bleschiez, fusmes constrains rethourner à son logis, audit Mons, sur une charette, pour la débilité des colps dont estions affligez.

Que ainsy estant rethournez à sondit logis, tierch jour suyant 13e dudit aoust 1564, par un dimenche, du matin entre une à 2 heulres, nonobstant toutes médecines, termina mon père de vie par trespas ; que Dieu voeille avoir son ame et donner repolz éternel ; et moy réduict en santé corporelle, après avoir tenu chambre l’espace de trois sepmaines, au moyen des adsistens et médecins.

Partant comme ésprouvet et pour mémoire, j’en respond affirmativement, remerciant la bonté infinie de m’avoir ainsy préservet de mort.

Sy fut mondit feu père, le meisme jour de son dit trespas, entre 10 et 11 heulres, ensépulturet en la chapelle que l’on dist du Chart, chimentière de l’église Sainte-Waudru, du matin. A ceste effect et pour mémoire, audevant sadite sépulture est mis ung épitaphe, où que endesoubz est escript le jour et an de sondit trespas, ensemble de ma feue mère, que Dieu absoilvet.

Soit memoire que, ayant par mon feu père, une demye heulre auparavant sondit trespas, en son bons sens et entendement, deviset et passet pardevant hommes de fiefz de la comté de Haynnau et court de Mons son testament et ordonnance de volunté dernière, eslizant Guillaume de Vergnies, Claude le Clercq et me Jehan Hoston, mes beaufrères, pour ses testamenteurs et exécuteurs d’iceluy sondit testament, avecq moy comme clercq. Et combien que je fuist dénommet clercq d’iceluy testament, sy esse que je n’ay heuz nulz maniement quelconcques, d’aultant que estoye encoire en minorité et inhabil. Ains, ledit Vergnies avoit et a le tout exercet, regardant le fonctionnement (?) de la recepte dudit testament ». 

Cet acte a été conservé. Il ne concerne que la fortune mobilière du mourant. Bien des passages de ce testament sont évocateurs. Bauduin y distribue entre ses enfants, notamment : une baghe d’or où il y a trois rubis et trois perles y appendantes », une baghe avecq une esmerode et cincq à syx perles, aussy le fillet d’or, un cappeau de perles, syx ghobeletz d’argent aiantz les pieds doretz, sa chesne d’or, un livre oratoire à couvercle de velour noir aiant cloantes d’argent doret, trois pièces de tapisserie, sur l’une desquelles y a un pan figuret, six coussins de tapisserie à grandes fleures de rozes, deux say de velour, l’une tasnet, l’autre noire, sa bonne robbe fourrée de marthes, un manteau de faille de noefz à dyx alnes ou environ, …

Il fut bourgeois de Mons, seigneur foncier en Maffles, par l’avis de ses parents, seigneur d’Hergies (par succession de son frère George et relief du 22 octobre 1557), seigneur de Landas (par le trépas de son frère George et le relief du 6 août 1558), en Beloeil et en Mons, homme de fief de Hainaut x 10 juillet (29 juillet) 1533

16449 – Anne Vinchant, °ca 1515, †8 janvier 1555, inh. au cimétière de Sainte-Waudru, en la chapelle de Sainte-Marguerite du Sart. Les époux firent dresser leur avis de partage le 5 janvier 1555, trois jours avant le décès d’Anne Vinchant. 

Elle eut quatorze enfants, tous, sauf le onzième, baptisés à Saint-Germain : Jenne, x Guillamme de Vergnies (bourgeois de Mons, receveur des assennes et de la Grande-Aumône), Barbe x Glaude le Clercq (bourgeois de Mons), Franchoise, Catherine, Marie x maître Jehan Hoston, Waudrud x Jehan Gaultier (clerc, bourgeois de Mons, homme de fief du Hainaut), Bauduin, Jehan, George, Franchois (qui entra à l’abbaye de Bonne-Espéreance, de l’Ordre de Prémontré), un fils, Gille (bourgeois de Mons, seigneur du Bois-Ghobert) x Catherine de Trahégnies xx Marie d’Offignies, Anne x Cornille du Maret (bourgeois de Mons, homme de fief du Hainaut), Margherite. 

16450 – Gilles Resteau, seigneur en Ellignies et le Croix, bourgeois de Valenciennes, qualifié d’écuyer

16451 – Antoinette de Warigny 

16452 – Claude Franeau, †Mons 19 mai 1574 inh. en l’église de Sainte-Waudru, écuyer, licencié ès lois, seigneur de Gaillart, de Bourg-à-Pont, sises à Anseroeul, échevin de Mons en 1531, second clerc de la ville de Mons en 1533 lors du décès de son père Jehan, premier clerc ou greffier du chef-lieu de la ville de Mons en 1557, succédant à son beau-frère Jehan Descamps, conseiller pensionnaire de la ville de Mons en 1560 x Cm Mons 25 janvier 1529

16453 – Jeanne Fourneau, dite de Bagenrieux, †7 novembre 1580 inh. à côté de son mari, dame de Caumont. (Fourneau dit de Bagenrieux : d’azur semé de billettes d’or, au chevron du même brochant)

16454 – Jean (ou Joachim) Joye, °1482. Après la mort de Marie le Boulanghier, dame d’Odomez, épouse de Louis de Lannoy (s.p.), Jean Joye et Nicolas Bricquenaix (bourgeois de Bruges), ses deux cousins issus de germain, revendiquèrent tous deux la propriété du fief qui fut attribué en vertu d’une sentence du 19 mai 1544 de Jean le Boucq, seigneur de le Val et bailli de la terre de Fresnes à Jean Joye, bourgeois de Mons. Cette sentence précisait qu’Odomez était alors un fief lige, tenue des château, terres, justice et seigneurie de Fresnes, comprenant une tour, maison, granges, étables, etc. et un rivage sur la rivière d’Escault où les laines, chênes et autres denrées doivent redevances au seigneur d’Audolmez, aussi le droit de l’arrivage des nefs et batteaux

16455 – Philippotte de la Barre, †1608

16456 – Jehan de la Biche, écuyer, seigneur de Cerfontaine, fils de Jehan (= 16460)

16457 – Sybrechts van der Mey, dite Sigisberte de Vermy, †veuve 10 juillet 16.. après avoir, dès le 2 septembre 1555 passé avis conjonctif avec son mari. Sa mère pourrait être une Cambry. (van der Mey dit de Vermy : d’argent à trois pals de sable)     

16458 – Jehan de Heyster, écuyer, gouverneur de Beaumont, ville et comté, conseiller ordinaire de Philippe de Croy, duc d’Arschot

16459 – Gillette Delmont, héritière de la seigneurie laïque de Ghislenghien

16460 – Jehan La Biche, dit de la Biche, †1557, écuyer. Il devint seigneur de Cerfontaine par achat en 1528 de Nicolas de Boussoit et en fit le relief le 13 juillet 1529. Nommé le 24 juin 1534, par l’abbé Charles de Croy, bailli de l’abbaye de Saint-Ghislain et son secrétaire particulier, il conserva ces fonctions quand son maître devint évêque de Tournai. Il usa de cette protection pour se faire arrenter à prix dérisoire le prieuré d’Allemans en Soissonnais et se faire ensuite accorder, par pneumatique avec l’abbé de Saint-Nicolas-au- Bois, le 31 décembre 1547, la seigneurie foncière, avec cense, rentes et dîmes, de Rotteleur en Tournaisis. Il conserva le bailliage de Saint-Ghislain jusqu’au 25 septembre 1557

16461 – Isabeau van Appelteren, †> son mari. Le tuteur de ses enfants, Pierre Cottrel, licencié ès droits, rendit ses comptes le 7 août 1559 (van Appelteren : d’or au sautoir échiqueté d’argent et de gueules)

16462 – Gabriel de Cambry, †décapité à Vilvoorde comme hérétique le 29 décembre 1568. Il fut seigneur du Bus à Willems, grand prévôt de Tournai en 1559, second prévôt en 1560 et 1563, armé chevalier par l’empereur Charles-Quint en même temps que son père le 9 août 1549 x 1549

16463 – Jeanne de Sonneville. Elle porta en dot le fief en Rolleghme dit La porte ferrée, issue d’une famille bien connue dans la Flandre et particulièrement dans les environs de Courtrai où elle avait des fiefs. (de Sonneville : d’argent à trois macles de gueules au chef du second chargé d’un lambel d’or de 3 pendants)

16512 – Jean de Roisin, †< 19 février 1571, créé chevalier en 1551 par le souverain du Tournaisis, Philippe II, roi d’Espagne, seigneur de Rongy et de Cordes x (xx 1567 Isabeau de Preud’homme d’Hailly, veuve de François d’Ongnies et de François de la Kethulle, †s.p., fille de Gilles et d’Anne de Thouars)

16513 – Madeleine de Lannoy

16514 – Adam d’Esne, seigneur de Béthencourt, pair du Cambraisis

16515 – Bonne de Lalaing

16516 – Nicolas de Sainte-Aldegonde, chevalier, seigneur de Sainte-Aldegonde, Noircarmes, Wisque, Genets, Quienville en Tilcques

16517 – Honorine de Montmorency

16518 – Charles de Le Hamaide, dit de Tisnacq, †subitement à Bruxelles 17 avril 1573 inh. en l’église Notre-Dame du Sablon, chevalier, seigneur de Wastine en partie, nommé conseiller extraordinaire au conseil de Brabant le 26 juillet 1527, conseiller et avocat fiscal le 4 juin 1545 en remplacement de Pierre de Waelhem. Le 3 janvier 1550, il devint conseiller et maître des requêtes au Conseil Privé. Puis, par LP du 30 août 1557, il devint conseiller du Conseil d’Etat et suivit le Roi Philippe II en Espagne. Là, il fut nommé garde des sceaux pour les affaires des Pays-Bas. Le 27 mai 1562, il remplace son beau-frère, Pierre Boisot comme trésorier de l’ordre de la Toison d’Or. Il couronna sa carrière en devenant chef-président du Conseil Privé le 9 septembre 1569, à la suite du départ volontaire du président Viglius d’Aytta de Zuichem (celui-ci avait été chef-président pendant 20 ans, mais il était mal vu par le duc d’Albe)

16519 – Catherine Boisot, †24 mai 1598 inh. à côté de son mari. C’est elle qui réussit à cacher et à protéger une partie du trésor de la Toison d’Or lors des troubles de la deuxième moitié du XVIème siècle. (il y a dans le croisillon gauche de Notre-Dame du Sablon à Bruxelles un beau dyptique renaissance qui représente en prière Charles de Tisnacq d’une part et Catherine Boisot d’autre part). (Boisot : de sable à trois annelets d’argent au chef d’or, chargé de trois pals d’azur)

16520 – Maximilien de Gand dit Vilain, †1583, baron de Rassenghien, franc-seigneur de Saint-Jean-Steene, seigneur de Calckene, Wetteren, Lichtervelde, Isenghien, Hem, Lomme, Sailly, Forest, etc., obtint l’érection d’Isenghien en comté le 19 mai 1582, souverain-bailli d’Alost  et de Grandmont, gouverneur de Lille, Douai et Orchies, conseiller d’état, chef des finances aux Pays-bas, chef d’une troupe de 1200 hommes de pied x 1559

16521 – Philippote de Jauche dite de Mastaing, dame de Masmines.

16522 – Ferri de Glymes-Berghes, sire et baron de Grimberghe, seigneur de Buggenhout. Ces funérailles furent célébrés à l’abbaye de Grimberghe le 8 août 1571, en pleine période des troubles religieux et sous le gouvernement du duc d’Albe, mais quelques années cependant avant l’insurrection des provinces du Nord et les guerres qui suivirent

16523 – Anne Sterck, †1605, dame de Bucquoy, Stabroeck, Hoostvunder, Pulle, Deurne, Casterlee et Lichtert

16524 – Richard de Merode, †1577, baron de Mérode, de Frentz, de Rummen et du Saint-Empire

16525 – Marguerite d’Ongnies, †Douai 21 mai 1602, vicomtesse d’Ypres et de Ledreghem, dame de Middelbourg, en Flandres, de Watene, Nevele, Betencourt. Ces époux furent inhumés à Chastelnau (xx 21 novembre 1585 Baudouin de Montmorency-Croisilles, seigneur d’Hubermont, colonel d’un régiment wallon, †16 décembre 1593)

16528 – Gilles Delfosse, bailli de la baronnie de Rêves

16536 – Adrien Errembault, habitant le village de Pottes, homme de fief du comté de Hainaut et cour de Mons en 1568 x (?) Jacqueline ou Catherine Hoston

16544 – Thomas I de Thiennes, †1558, seigneur de Caestre, Rumbeke, Berthe, Eecke, Claerhout, etc., maître d’hôtel de Marguerite d’Autriche, gouverneur de Bourbourg x 1529

16545 – Marguerite de Héméricourt, dame de Willergies et Neufville, chanoinesse de Mons

16546 – Walrave d’Arckel, chevalier, seigneur de Heuckelom, Weerdenburg, Amelroy et Leyenburg x 1532

16547 – Catherine, bâtarde de Gueldre, †1601

16548 – Eustache I de Croy, °1510, †1609, seigneur de Clercques, Clarcques, Rebecques et Wich, chevalier de l’Ordre de la Toison d’Or, gouverneur de la ville de Tournai, chambellan du cardinal Infant Don Ferdinand d’Espagne (x Louise d’Ongnies, chanoinesse de Mons, fille de Jean, seigneur d’Ongnies, Wattene et de Nivelles, gouverneur de Tournai et du Tournaisis et de Marguerite de Lannoy de Santes) xx 1567 (xxx Anne de Bernemicourt, °1542, veuve de Louis de Longueval, seigneur de Tenelle, fille de François, seigneur de Thieuloy, Bracquencourt, Ruitz, maître d’hôtel de la reine d’Hongrie, chevalier d’honneur au Conseil d’Artois, gouverneur de Béthune, prévôt de Valenciennes et de Louise de Douvrin dite de Canteleu)

16549 – Anne de Noirthout, †> 1592, baronne de Bayeghem, dame de Noirthout, Melissart, Oostkerke et Cleviskerke    

  

16550 – Jean d’Estourmel, †1604, baron de Douxlieux, seigneur de Vendeuille et Steenwerck, maréchal de Flandre xxx

16551 – Florence de la Viesville, †1621, dame de Mamez, Marthes (ou Marthes), Natoy et Guinegâte

16552 – Gauthier van der Gracht, †1619, seigneur de Passchendael, Hulst, Schiervelde et Noppen (x Eléonore Blecke) xx

16553 – Jeanne de la Vichte

16554 – Louis Marquant, dit de Saint-Venant, †1600, seigneur de la Cessoye x 1575

16555 – Jacqueline du Bois, dame de la Croix

16556 – Philippe du Chastel, seigneur de Marconville, Noyelles, Rolleghem, créé chevalier en 1563, capitaine du château de Lille, gentilhomme de la Bouche en 1574, gouverneur et grand bailli d’Oudenaerde en 1607

16557 – Marie de la Salle, †1626, dame de Termaisnil

16558 – Jérôme Andréa, seigneur de Petrieu

16559 – Isabelle de Moucheron

16560 – Adrien de Gomiécourt, †27 juin 1596, inh. aux Clarisses à Arras. Il était écuyer, seigneur de Gomiécourt, Lignereuil, Cunchy, vicomte d’Esquelnes et capitaine de 500 wallons. Il recréanta sa bourgeoisie le 25 octobre 1559, fut fait chevalier de Saint-Jacques le 23 avril 1584, gentilhomme de bouche du roi Philippe II, membre du conseil de guerre, ambassadeur en France et en Allemagne, gouverneur de Maestricht, puis d’Arras (x Arras 12 juillet 1560 Catherine de Ranchicourt, fille de Jacques, écuyer et de Sainte Duwez) xx Bersée 31 mars 1585

16561 – Philippine de Montmorency, †Arras 7 août 1594 et enterrée aux Clarisses

16572 – Eustache de Cunchy, seigneur de Tremblaye, Fleury

16573 – Florence Bernard. Elle était fille de Jean, °Fleury

16574 – Charles de Bacquehem, seigneur de Baratre

16575 – Jeanne de Bethencourt

16576 – Antoine Rets, écuyer, sieur de Bressolles et de Cheminade, lieutenant du bailli du Gévaudan et archer de la garde du roi de France, François Ier. Il contribua en 1529, pour le dixième de ses biens, à l’acquittement de la rançon des enfants de François Ier, retenus en otages en Espagne x Cm 3 octobre 1526

16577 – Marguerite de Bressoles, héritière de la terre de Bressolles, fille de Jean

16608 – Jean du Bost, chevalier, seigneur du Bost, de Château-Neuf, de Véry x Cm 21 mars 1538

16609 – Anne de Rochefort

16610 – Geoffroi de Thenay

16611 – Marguerite de Semeur

16612 – René de Châlons, bâtard de Nassau

16613 – Appollonier de Mansfelt

16614 – Gaspar II de Heu, co-seigneur de Clervaux. Retranché dans son château de Beaufort, il exerçait dans les environs une sorte de pouvoir tyrannique, résistant ouvertement aux troupes envoyées contre lui. Le 17 février 1593, il tenta de s’emparer à la tête de 1200 hommes, de la ville de Saint-Vith. Mais il fut fait prisonnier et, à la suite d’un procès sommaire, fut exécuté peu de temps après à Luxembourg x < 1575

16615 – Marguerite de Velbruck, dame de Beaufort au pays de Luxembourg, fille de Bernard, et d’Eve de Boinebourg

16640 – François de Saint-Loup, écuyer, citoyen de Mâcon x 1570

16641 – Jeanne de Lozière

16642 – Isaac Chanat

16643 – Mye Venet

16800 – Thierry de Lynden, †1560, chevalier, seigneur de Mussenberg, étudiant à l’université de Louvain, il se rendit à la Cour du cardinal Everard de la Marck, prince-évêque de Liège, qui lui confia plusieurs missions importantes, il acquit diverses seigneuries dans le Pays de Liège, entre autres celles de Mathivaux dite la Boverie, il acquit de Jean de Berghes, marquis de Berg-op-Zoom, le vicomté de Dormael et la seigneurie d’Opdormael, conseiller de trois princes-évêques, Corneille de Berghes, qu’il avait connu à Louvain comme étudiant, George d’Autriche et Jean de Berghes (x Catherine de la Marck, veuve d’Adrien de Fraypont dit de la Boverie, légitimée d’Erard de la Marck, duc d’Aremberg) xx 1532

16801 – Marie d’Elderen, †Mathivaux 3 janvier 1574, et y est inh., fille unique et riche héritière     

16802 – Arnould de Ingenieulant, fils de Jean, et de Dorothée de Lynden

16803 – Agnès van Wees

16808 – François de Caldenbourg, écoûtête de Berg en 1554. Lui et son épouse transportèrent par acte du 15 juillet 1581, une rente qu’ils possédaient sur le fief d’Oensel, à leur gendre Jean de Walhorn dit Deckher et à leur fille Maire de Caldenbourg

16809 – Anne Coex

16824 – Henri d’Yve, chevalier, seigneur d’Yve, de Neufville et de Tavier, lieutenant-gouverneur de Namur en 1598 x (xx Marie de Baillencourt, xxx Catherine d’Awans dite de Lonchin)

16825 – Catherine de Sanzelles, dame de Saint-Martin à Goy

16826 – Conrad d’Argenteau, seigneur de Ligny et de Tongrines

16827 – Anne de Juppleu, dame de Blamont et de Noirmont

16864 – Corbel de la Neuveforge, †< 11 février 1584, seigneur de Poulseur, cité dans un acte du 25 août 1552, maître de forges aux Pouxhons en 1572, receveur de la Principauté de Stavelot-Malmédy en 1581

16865 – Marie de Heyme, issue de la maison noble de la mairie de Bois-le-Duc

16866 – Engelbert Ferrier, échevin et secrétaire de la ville de La Roche

16868 – Colinet d’Huart, °ca 1474, seigneur de Grimbiéville et de Grimbiémont. Il fut envoyé en 1545 à Luxembourg pour y recevoir Charles-Quint. Il reçut de l’empereur comme cadeau un grand bassin de vermeil avec son esgien aussy de vermeil

16869 – Catherine, aliàs Gertrude, Versale-Denal, issue d’une famille de l’ancienne chevalerie de Stavelot. (Versale-Denal : d’or à trois tours de gueules posées 2 et 1)

16870 – Jean Brenner de Malbach, °Trèves 1523, †Luxembourg 1571, seigneur de Rodhe et d’Anduen, secrétaire d’Etat près le Conseil de S.M.C.

16872 – Pierre Anethan, official et cellérier de l’archévêque de Trèves, bailli de Schonken

16873 – Barbe de Bislich

16886 – Corneille de Warck, possédant des biens autour de Duettlingen (Diggel) se prévalant souvent de la qualité de fiefs du château d’Arlon

16896 – François Behaghel, °ca 1530, mentionné dans l’acte de mariage de son fils François (8458)

16900 – Paul Caenen (ou Canen) (= 16948)
16901 – Péronne Wechsteen (= 16949)

16902 – Charles de Heere
16903 – Jacquemine Van der Meersch

16912 – Arnold Dours, ° Richebourg 1530

16914 – Mathieu Bailleul

16920 – André de Coussemaker
16921 – Jacquemine Bouchillioen

16922 – Pasquier Ente, °ca 1526, †Middelburg 1614, fabricant d’huile

16923 – Colline Wittebolle, °ca 1530

16924 – Georges de Vicq

16926 – Antoine de Beuf

16928 – Guillaume van de Walle
16929 – Jeanne Steculorum

16930 – Arnould Bosman
16931 – Antoinette (Anthonine) Prys

16932 – Joseph Viane

16936 – François Cauwersyn
16937 – Jeanne Van der Goesteene

16938 – Jean Yweins
16939 – Catherine Gunssen

16944 – Nicolas Cleenewerck
16945 – Marguerite Van Berthen

16946 – ? (Pierre ou Guillaume) de Bernaert

16948 – Paul Caenen (= 16900)
16949 – Pérone Wechsteen

16950 – François van der Meersch
16951 – Françoise Ente

16954 – Mathieu Vrammout, °ca 1525
16955 – Ghislaine Masselis, °ca 1525

16958 – Jean Van Costenoble
16959 – Catherine Van Thorout

16960 – Henri de Coussemaker, †Bailleul 1626 (x Catherine Quékers, †1584) xx

16961 – Niclaise Berteloot, fille de Jean, et de Péronne Wechsteen (x Michel Waele, s.p.)

16964 – Charles Bieswal, °Ca 1540, †Bailleul 30 avril 1602, licencié ès lois, avocat en Parlement de Flandre, fils de ‘Meester’ Charles. Le 10 septembre 1577 il fut nommé premier conseiller pensionnaire et greffier de la ville et châtellenie de Bailleul, et il l’était encore à sa mort. 

16965 – Jacquemine Lamoot, veuve sans enfants de Thierry Reingout, fille de Jean et de Jacquemine de Bevere (d’azur à trois oiseaux d’argent)

16966 – Pierre Wechsteen

16967 – Jossine de Heere, veuve de François van der Meersch, fille de Josse, et de Jacquemine van Pouckes

16976 – Jean van Bambecque, °ca 1520, †1562/, fils de Clément

16977 – Catherine de Blonde, °ca 1520, † (30 mai ou 9 juin ?) 1562, inh. en l’église de West-Cappel, fille de George

16978 – Guillaume Willaert, seigneur de Baste, bourgmestre du Franc de Bruges en 1596, créé chevalier par LP du 15 avril 1606

17152 – Philippe de Limon, écuyer, que la fin pittoresque de son père semble avoir dégouté de la carrière militaire; quittant Wizernes en 1589 il s’établit au château de Gyverinckhove dans la châtellenie de Furnes, et entra en 1600 dans l’échevinage de cette dernière ville

17160 – Jean de Wintere, †Socx 23 janvier 1541, licencié en lois, premier conseiller-pensionnaire et greffier de la chambre du Pays de Bergues

17161 – Marguerite de Nève

17184 – Jacques Merghelinck, bourgeois d’Ypres x Courtrai 13 octobre 1533

17185 – Wilhelmine Drubbelle, fille de Guillaume, °Courtrai, et d’Elisabeth Stunart

17186 – Roland Ghekiere

17187 – Paschasie Lantsheere, °Wattou, †Ypres 25 janvier 1610

17224 – Guillaume Baccart, †> avril 1555, clerc, demeurant à Gammerages, puis à Enghien, y fut échevin en 1543-46

17225 – Anne van den Leene, dite van den Zande, ils firent un avis conjonctif le 20 avril 1535

17226 – Philippe de la Verderue, †ca 1549, homme de fief de Hainaut en 1545

17227 – Marie Daelman, qui se remaria à Jacques Ysembart, seigneur de Vreichem

17232 – Guillaume van den Broucke, fils de Gilles. Etranger, venant de Hazebrouck, il acquit la bourgeoisie d’Ypres à l’occasion de son premier mariage. Brasseur, comme son frère François, il était déjà † en 1524. Sa succession comprenait 13 mesures à Casekuiskerken, une brasserie dite Sint-Anthonius, rue de la Bouche, une boulangerie Waenge Paeu, rue du Temple et deux autres maisons à Ypres (y x Saint-Martin 18 juin 1506 Gilline dite Lyne de Man, déjà †14 novembre 1510, fille d’Allart, propriétaire d’une maison rue au Beurre à Ypres, et de Georgine Landzweert) xx 1512

17233 – Catherine Lansaem (Lansaem : de gueules au chevron d’argent au chef d’azur à une fleur de lys à dextre et à une étoile à six rais à senestre, toutes les deux d’or, soutenu d’or)

17234 – Stassart van der Meersch, †1554, brasseur x 1516

17235 – Jacquemine Rebaut, †1538, fille de Jacques (x 1491), et d’Adrienne de Clercq, originaire de Poperinge

17236 – Nicolas de Navigheer, bourgeois d’Ypres, majeur en 1508 et déjà †1549. On le retrouve broodwegher (vérificateur du pain) de 1524 à 1545, et, en 1524, il afferma l’accise van den Coornhuuse. On peut ainsi avancer l’hypothèse qu’il fut boulanger ou marchand de grains. Il acheta une maison à Ypres en 1523 et vendit des immeubles en 1525, 1527, 1533 et 1535 (x ? Marie de Bil); (xx Marie Willems, fille de Gabriel, et d’Adrienne Steenburch); xxx Steenwerck 27 juin 1518 Jacquemine de Caestecker, déjà †27 mars 1542, fille de Pierre alias Paul, bourgeois d’Ypres à Steenwerck, et de Peronne Oyseel; (xxxx Françoise van Monteberghe, qui lui survécut, fille de Pierre et de Francine N.)

17237 – Jacqueline de Caestecker, déjà †27 mars 1542 (cf Le Parchemin 205, 1980)

17238 – Mahieu de Bevere, drapier à Ypres x (xx 1575 Marie le Bateur)

17239 – Barbe van der Croone

17240 – François Walweyn, bourgeois d’Ypres à l’époque de son second mariage. Son père Pierre vivait en 1478 (x N.N.) xx 22 octobre 1535

17241 – Marie Noots

17312 – Jean Cayman, †< 1567, x ca 1521

17313 – Jeanne Danckaert, fille de Gérard et de Jeanne de Kempeneer

17440 – Pierre Grart

17441 – Jeanne Lefebvre, fille de Philippe, et de Marie Ocond

17442 – Charles de Lattre, bailli de Saint-Denis x probablement de Béatrix Houzeau

17486 – Robert Posteau, qui se distingua comme capitaine des étrangers lors du siège de Binche, et qui se dit lui-même à cette occasion hoste du Cerf audit Binche

17487 – Marguerite le Cocq

17600 – Charles de Behault, bourgeois de Mons en 1538, marchand-tanneur

17601 – Jeanne du Loroit (ou Dulouvoire, du Cauroy, du Corroy), fille de Nicolas, avocat au Conseil souverain de Hainaut.

17772 – Jérôme Franeau, †28 mai 1589 inh. avec sa femme, après un jubilé de 50 ans de mariage, dans le choeur de l’église de Sainte Waudru à Mons, écuyer, seigneur en Boussu. Il fut fait prisonnier par les rebelles lors des troubles des Pays-Bas, en 1572, et eut ses biens confisquées, par le comte Louis de Nassau, pour avoir refusé d’adhérer à son parti lorsqu’il prit la ville de Mons

17773 – Waudru Hannart, †15 septembre 1594, fille de Hugues, écuyer, et d’Antoinette Gouvion. Elle était cousine de Jean Hannart, chevalier, vicomte de Lombeek, baron de Liedekerke

17774 – N. Prévost, dont le père de Simon était seigneur de la Ville et chef de la ville de Mons en 1527 et 1528

17776 – Bertrand d’Anvaing, †< 18 février 1573, seigneur du Joncquoit. Le 8 juin 1559, il est cité à propos d’une terre dépendant de la seigneurie des Grands Cens de Ghermignies et en 1560 il est signalé comme laboureur à Ainières, sur son propre héritage de 6 à 7 bonniers x < octobre 1557

17777 – Catherine Fourmanoir, de Pottes. Elle survécut son mari, fille de Gilles, et de Jossine van Orroir

17920 – Jean Le Fevere (ou Le Febvre), °ca 1440, †Velaines ca 1518. Son père (°Ca 1390, †>1440) vint s’établir en Hainaut vers 1430.

17921 – Jeanne (ou Marie) N.

17930 – Jacques Stalins, °Audenaerde 11 février 1533, †23 février 1624 à l’âge de 91 ans, enterré à Sainte-Walburge, plusieurs fois échevin et trésorier de la ville d’Audenaerde. Il était fils d’Arnould (= 17976) (x Jossine Ketelboetere, fille de Josse et de Barbe Delvael) xx Cm 4 avril 1560

17931 – Jeanne Delvael, †7 mai 1627, inh. à côté de son mari à Sainte-Walburge

17956 – Bastien De Rop, écuyer, †1537

17957 – Marie Hujoel, fille d’Henri, et de Marie van der Haegen

17972 – Anthoine van de Kerchove dit de Lattre, °Marquillies près de Lille, marchand tapissier de laine à Pamele

17973 – Anne van Meerhaghe, †Pamele 1584. (van Meerhaghe : à un poisson dressé sur sa queue, la tête à dextre)

17974 – Jean de Lannoy, °Audenarde 1510/1517, †Anvers 1580, écuyer. Mineur à la mort de son père en 1523, il fut sous la tutelle de Maître Ysebrant van Roscampts, médecin, et de son oncle maternel, Adam van den Kerchove dit Stroelkin. Il fut reçu bourgeois d’Audenarde par hoirie le 10 juillet 1538, probablement, suivant la coutume, dans l’année de son mariage. Il fut marchand tapissier de laine, demeurant à Pamele dans la Beerschstraete, puis dans la Baerstraete, dans une maison qu’il acheta avec sa femme en 1549. Il avait été plusieurs fois échevin-juré de Pamele et c’est à ce titre qu’il fut interrogé le 8 mars 1567 au sujet des troubles religieux survenus en 1566. N’étant pas impliqué, il fut réélu échevin le 18 avril 1567 puis encore le 4 avril 1571. Il est cité de plus dans divers actes à Audenarde entre 1551 et 1581. Il possédait une fortune assez importante, sa succession se soldait en effet par un actif de 6048 lb 6s. 6d. x < 29 juillet 1541

17975 – Marie Dierins

17976 – Arnould Stalins, plusieurs fois échevin d’Audenaerde, devenu veuf il entra dans les ordres

17977 – Catherine Cobbaut

17978 – Adrien Delvael, fils de Jacques, et d’Anne Pochon

17979 – Agnès de Ruddere

17984 – Denis van der Sare, †1553, échevin des Parchons de Gand en 1520, conseiller au conseil de Flandre, ambassadeur de Charles-Quint auprès du Roi de France

17985 – Anne van den Heede

17990 – Jean de Nève, †Termonde 30 décembre 1568, seigneur de van der Voorde, haut échevin du pays de Waes par élection de 1551, puis bourgmestre de la ville de Termonde x (xx Cm 19 février 1543 Catherine van der Zype, †6 septembre 1544 s.p., fille de Guillaume, seigneur de Wazières et d’Anne d’Hane)

17991 – Marguerite van Laethem, †16 janvier 1540, fille de Jean, conseiller au conseil de Brabant, et de Marguerite Uuterwaene

18000 – Antoine Kerremans, †1543, seigneur de Pelgrim, juré du Doyenné de Malines en 1537, 1539, 1540, 1541 et 1542

18001 – Anne Caluwaerts, dite Reymerswale (ou Caluwaert), fille de Pierre, et de Marie-Madeleine Roelants

18002 – Jean Colins, °8 novembre 1505, †7 février 1572, docteur ès droits, conseiller au grand conseil de Malines par LP du 27 août 1543, puis conseiller au conseil privé x 1536

18003 – Madeleine van den Eede. Ils furent inhumés à Saint-Pierre à Malines portant ces quartiers : Colins, Patvoorde, Voet, van der Careest, van den Eede, Schats, Ysenbrant, Vrancx

18004 – François van der Dilft, †1550, seigneur de Leeuwerghem, bourgmestre d’Anvers en 1537 et 1540, ambassadeur de l’empereur Charles-Quint en Angleterre (x Marguerite de Guevarra y Ladron, s.p.) xx

18005 – Cornélie de Bernuy, †1556, fille de Ferdinand, et d’Isabelle de Bomberghe

18006 – Jean de Cordes, †Aix 1579, seigneur de la Marlière x 19 avril 1547

18007 – Isabelle Preunen (ou Pruinen), †en couches 30 novembre 1559, fille d’Arnould, et de Marie van Bomberghen 

18008 – Jean van der Gracht

18009 – Isabelle de Baenst, fille de N. et de N. Masin

18010 – N. Thiant, fille de N. et de N. de Haynin

18011 – N. de Ghistelles, fille de N. et de N. de la Barre

18012 – N. de Berlo, fils de N. et de N. Duras

18013 – N. de Cortenbach, fille de N. et de N. Schooff

18014 – N. de Rommerswael, fils de N. et de N. de Berchem

18015 – N. de Liere, fille de N. et de N. Noris

18030 – Jean Beydaels

18031 – Anne van den Putte

18048 – Jean van den Bossche

18049 – Marguerite Riveau

18054 – Jean van den Abeele

18055 – Elisabeth van Bemmel, fille de Gérard, et d’Anne Goossens

18064 – Jacques III, chevalier de Dongelberghe, †1561, grand-drossard de Brabant en 1583

18065 – Magdelène de Bourgogne de Herlaer, †1582

18066 – Adrien Borluut, †4 février 1576, enterré à Saint-Jacques à Gand, seigneur de Zillebeke

18067 – Wilhelmine Triest, †28 novembre 1576, enterrée à Saint-Jacques à Gand, dame de Zillebeke

18068 – Nicolas Oudart, °décembre 1517, †novembre 1577 enterré à Sainte-Gudule, seigneur de Ranst et de Milleghem, conseiller au Conseil de Brabant

18069 – Marie de Douvrain (ou de Douvrin), °1519, †décembre 1578 (x Philippe van der Noot, fils de Jean et de Françoise Schooff)

18070 – Charles van Brecht, †1 juin 1595 âgé de 77 ans, chevalier, seigneur de Dieghem et de Corbeke-sur-la-Dyle, bourgmestre de Bruxelles du chef du Lignage Sleeus en 1559, 1561 et 1577

18071 – Catherine van der Noot

18088 – Jean Pardo, †1596, seigneur de Frémicourt, bourgmestre de Bruges

18089 – Anne Inghenieulant, †1581

18090 – Pierre Anchemant

18091 – Marguerite van der Beke

18092 – Antoine de Vuldere, pensionnaire de la ville d’Audenaerde, conseiller fiscal du conseil de Flandre

18093 – Marie Coene, fille de Philippe, avocat du conseil de Flandre, et de Marguerite Claissone

18094 – Antoine van Wyckhuyse, †1576

18095 – Jeanne de Brune, fille de Josse, et de Jeanne d’Hondt

18096 – Gilles Happaert, †2 août 1594, échevin d’Anvers x 22 octobre 1559

18097 – Jacqueline van Royen, †6 juillet 1589

18100 – Don Franciso de Valdez, mestre-de-camp d’infanterie espagnole

18101 – N. Robles

18102 – Louis de Aranda, lieutenant et drossard du Pays de Limbourg, chef des hommes de fief dudit pays, capitaine d’une compagnie wallonne

18103 – Florence de Saint-Quentin, fille d’Arthus, seigneur de Bieuville, capitaine puis lieutenant d’artillerie

18104 – Philippe de Crombrugghe, †4 janvier 1618, seigneur de Looringhe par relief de l’an 1556, de Tonlieu par relief du 1565, de Broucke, de la Douve, de Boelaere. Il fut plusieurs fois bourgmestre et haut pointre de la ville et châtellenie de Courtrai en 1583, 1584, 1591, 1592, 1594 et 1596 x 1570

18105 – Gertrude de Gruutere, †18 septembre 1638, dame de Loovelde. Ils furent enterrés dans le choeur de l’église de Wielsbeke

18106 – Gérard Mesdagh

18107 – Jacqueline de Mouscron

18108 – Gilles van der Meeren, †1645, seigneur d’Asperen et Singem, bailli de la ville de Gand

18109 – Marguerite van der Zype, dame de Veerdeghem, Laeken, Ten Dorpe, fille de Jean, et de Marguerite van der Meulen

18110 – André van der Saere, échevin de Gand

18111 – Charlotte van der Varent

18176 – Jean de Hoop

18308 – Pierre d’Haemere, cité en 1568

18309 – Jeanne van Deinze, fille de François, et de Catherine Biesbroeck

18312- Odon Jacob Brias, °Castelnuovo d’Asti (Piémont)

18313 – Lucie de Succa, famille d’origine piémontaise

18314 – Jean Visconti-de Milan, †1595, chevalier

18315 – Agnès Maes, †1613

18336 – Gérard de Clercq, seigneur de Walbrugge, lieutenant civil de S.M., pensionnaire de la ville et du Pays de Termonde

18337 – Claire de Clercq (‘s Clercx)

18338 – Frans de Zevecote, licencié en droit

18339 – Marie Vuytten-Eechante, fille de N. et de N. d’Hanins

18340 – Arnold de Fumal, †avril 1645, écuyer, licencié en droit, seigneur de Hurtebise, avocat au Grand Conseil, nommé en 1616 conseiller pensionnaire de la ville et province de Malines, enfin, par LP du 11 avril 1642, conseiller ordinaire au Conseil de Brabant, à titre étranger x (xx Isabeau van Paffenrode)

18341 – Jeanne de la Catoire, †< avril 1610

18342 – Jacques du Quesnoy

18343 – Anne Persoons de Rodingen

18348 – Georges Jacobs

18349 – Catherine d’Hooghe, fille de Jean, et de Jacquemine Kempa

Forgeur

18432 – Pakéa le Forgeur, cité pour la prémière fois le 10 janvier 1570, le 11 juillet 1570, cité comme homme de la Cour féodale Dieu et Saint-Pierre d’Aywaille, propriétaire du Cortil Saulcys. Il pourrait être le fils de Johan Pakeau le Corbusier

18442 – Jacques Bomerschome

18443 – Marie de Flémalle, fille de Goffin

18752 – Philippe de Marteau, †> 1582, haut forestier héréditaire du marquisat de Franchimont, haut gruyer héréditaire de la Porallée et commune de Saint-Remacle, échevin de la haute cour de Theux, il fit le relief de la foresterie le 31 octobre 1582 x (xx Judith de Presseux, fille de Jean dit de Franchimont et de Heluy de Briet, sa première femme)

18753 – Marie Fyon, †ca 1580, elle et son époux firent un testament conjonctif le jour de la Saint-Thomas 1577, et cet acte fut réalisé devant la cour de Theux le 17 décembre 1582. Malade à la première de ces deux dates, elle était morte lors de la réalisation du testament

18756 – Noël Poncelet, bourgmestre de Theux

18757 – Marie Clebant

18758 – Gilles Colette dit de Limbourg, °ca 1533, †4 septembre 1596, lors d’une épidémie de dyssenterie. Il vint se fixer à Theux, devint maître de forges à Theux en 1575, mais s’occupa du commerce d’objets en fer, façonnés dans les usines franchimontoises. Il avait des relations suivies avec la France, où il se rendait fréquemment, allant jusque Paris. Il  fut, à deux reprises, bourgmestre de Theux entre 1581 et 1592

18759 – Catherine Fabry, †18 mai 1626 (xx Pirotte Picquereau, échevin de Theux)

18760 – Michel d’Olne, fils de Paul

18768 – Lambert Boniver, °ca 1515, échevin de la Haute Cour de Theux

18769 – Marie de Presseux de Hautregard

18778 – Godefroid d’Aremberg, seigneur de Neufchâteau. Il prêta serment de fidélité au duc de Brabant, qui par LP données à Trèves le 24 avril 1429, l’avait nommé chef du baillage, château et Pays de Sprimont, en place de son beau-père. Il serait le fils naturel d’Everard II de la Marck.

18779 – Marie de Mondersdorp, fille illégitime (xx Jean le Pottier, écuyer, bourgmestre de Liège en 1519). Elle apporta la seigneurie de Sprimont.

18808 – Houbin Morayken, °1582/85, †11 décembre 1635

18809 – Anne Nizet, †7 juin 1639, fille de Jean et de Jeanne Le Loup

18948 – Peter Haenen, cité en 1485, selon le registre des bouchers de Maestricht il est le 2 avril 1500 boucher

18952 – Wilhem Nypels dit le Vieux, °Maastricht mai 1500

19200 – Guillaume Tiecken, °1489 x 1519

19201 – Elisabeth Vaes

19202 – Luc Wyshoff, secrétaire de la ville de Tongres

19203 – Anne Bonaers

19456 – Jacob Dircks Delen, alias Jacob Smits, alias Jacob van Leende

19457 – Cathelijn Jans N., fille de Jan Henricks Schoenmakers alias Gulden et d’Elisabeth Jan van de Wijer

19584 – Jean van der Straeten, °ca 1562, †Hasselt 9 novembre 1632

19585 – Elisabeth van der Reyst, †10 novembre 1607

19648 – Robert Cox, trésorier et receveur de la ville de Hasselt

19649 – Marie Wendelen

van de Kerchove

20488 – Arnout van Bogaert, °Louvain 1490, où il devient docteur en médecine en 1512, nommé avocat au Conseil de Hollande en 1520

20489 – Elisabeth van der Bercht (ou Berckt), fille de Jan, et d’Emerentiana van Tulden (ou Thulden)

20512 – Antoine de Pape, †1557, seigneur de Lokeren, de Surselen

20513 – Guillemette (ou Wilhelmine) Gheys (= 20519), qui veuve épousa Quirin de le Vielleuze (= 20518). Veuve une deuxième fois elle comparait devant les échevins de la Salle et Châtellenie d’Ypres le 22 mars 1593

20514 – Conrad van der Noot

20515 – Marie Latteur (de la Tour)

20516 – Jean Wouters, chevalier, seigneur de Vinderhoute, de Meerendré et d’Hallebast, haut échevin de Pays de Waes en 1553 x 1542

20517 – Jacqueline Colins, dame de Ruddervoorde et de Hoobrouck après la mort de sa soeur utérine Anne de Plumcoopere (xx Antoine van Uutenhove, fils de Raphaël, seigneur de Most et d’Anne Marselas)

20518 – Quirin de le Vielleuze, †8 août 1571, inh. à côté de sa première femme aux Récollets à Ath, échevin d’Ath de 1550 à 1554 et de 1563 à 1564. Il était fils de Quirin (= 16392) (x < 1544 Anne des Basteniers, †24 octobre 1564, fille d’Ambroise et de Catherine d’Anthoin) xx

20519 – Guillemette Gheys (= 20513), †> 1585 (xx Antoine de Pape (= 20512), seigneur de Lokeren et de Sursele, †1557). Veuve une deuxième fois elle comparait devant les échevins de la Salle et Châtellenie d’Ypres le 22 mars 1593

20528 – Michel Despiennes

20529 – Catherine de Faulx

20532 – Charles le Cappellier, †Tournai (La Madeleine) < 19 janvier 1565, il releva sa bourgeoisie à Tournai le 29 mai 1560 et fut juré de cette ville

20533 – Anne Morel, dame du Bailly, fille de Jehan, et d’Anne de Landas

20534 – Anthoine Bernard, écuyer, seigneur de Taintegnies

20535 – Gertrude Dare

20540 – Antoine de la Fosse, dit Pitthem, seigneur de Robersart à Douchy-lez-Valenciennes, acheta la bourgeoisie de Tournai le 13 juin 1559, fit partie de la magistrature de cette ville de 1559 à 1564

20541 – Catherine Dare, fille de Jacques (= 41070)

20542 – Guillaume Bernard, écuyer, capitaine-commandant de Damme

20543 – Marie Wyts de Berentrode

20544 – Don Inigo de Ayasasa

20545 – Maria-Martina de Sorrotegui

20546 – Jean de Henderica

20547 – Marie de Mascano

20576 – Jean le Vaillant, °1505, †Ostende 20 août 1599, seigneur de la Vallée, de Roncheville x 5 décembre 1534

20577 – Catherine de Waudripont, °1510, †18 janvier 1599 inh. en l’ééglise de Waudripont, dame deWaudripont, de Foresteau et de Thil et des Anneaux

20578 – Gilles d’Assonleville, °1525, éc., seigneur de Patouval, gouverneur du fort de Saint-Philippe en Anvers

20579 – Marie de Givry dite de Vienne, °1535, fille de N. et de N. du Tenre

20580 – Antoine du Bosquiel, seigneur de Guisignan

20581 – Adrienne de Kercove

20582 – Guillaume Hangouart, seigneur de Pommeraulx, du Moulin à Frétin, anobli en 1555

20583 – Antoinette de Croix, dite de Drumez

20612 – Jean Gombault, °1523, †1599, seigneur d’Archimont, des Terraiges et de Manaing, avocat au grand conseil de Malines, garde-scel du bailliage de Tournai en 1550 et 1568, il acheta la bourgeoisie de Tournai en 1568

20613 – Antoinette des Thouars, °1585, †1660

20614 – Nicolas Liébart, †1587, âgé de 84 ans, seigneur del Pillerie, licencié ès lois, conseiller du roi et de l’échevinage de Tournai x 5 janvier 1550

20615 – Marie-Madeleine de Cambry, †1590 âgée de 77 ans

20616 – Antoine de Boureck, dit le Boucq de Carnin, †Tournai 1562, enterré à Saint-Jacques, écuyer, archer au service de l’empereur Charles-Quint. Il reçut ainsi que sa femme affranchissement du droit d’aubanité à Lille pour services rendus le 2 février 1538, seigneur de Lassus à Blandain (x Marguerite de Lannoy, °ca 1488, †début 1539, dame d’Anappes à Ascq-lez-Lille, veuve de Jehan d’Ittre, écuyer, †août 1527, fille de Sidrac, seigneur de la Motterie et de Templeuve en Dossemez) xx dès 1539

20617 – Marie des Farvacques 

20618 – Jean Dennetières, seigneur de Lassus à Ramegnies-Chin

20619 – Jeanne le Clercq

20620 – Arnould Bernard, écuyer, seigneur de Lannoy à Havrinnes

20621 – Antoinette Bacheler

20622 – Alard Bourgeois, †Tournai 3 août 1568, juré de Tournai de 1546 à 1568, puis second prévôt de la même ville. Il devint seigneur de le Becque à Leers, des Watines et de la moitié du fief des Epices, à Leers (par achat), il possédait la cense de Puivinage à Templemars et à Seclin

20623 – Jehane de Thieulaine, †Leers (château de le Becque) 5 juin 1575, elle testa à Leers le 13 août 1573

20624 – Jean Scorion, †22 juillet 1615, inh à Notre-Dame, échevin de Tournai,

20625 – Françoise Duquesne, †1618

20628 – Pierre Bacquelan x Tournai 14 novembre 1575

20629 – Catherine Regnault (xx Jean de Los)

20640 – Jehan Jacquerye, bonnetier, releva sa bourgeoisie de Tournai le 27 juin 1552

20656 – Pierre de le Hamaide, †Tournai (Saint-Brice) 28 janvier 1593, ayant environs 76 ans et demi. Il quitta Clercq pour aller s’établir haultelisseur dans la paroisse de Saint-Brice à Tournai. Il était sous-doyen de ce métier lorsqu’il acheta sa bourgeoisie de Tournai en payant 8 livres dites monnoie, le 3 juin 1567. En 1573, il fut pauvriseur à Saint-Brice, ayant Nicaise de Le Motte, pour collègue. Dans l’année 1571, il est premier doyen de stil et métiers des haultelisseurs. Il était échevin de Saint-Brice et boursier des échevins dudit lieu en 1575, et en 1581, il est pauvrisseur de la paroisse de Saint-Quentin avac honorable homme Jehan du Mortier, son collègue x Tournai 16 août 1553

20657 – Claudia Fruictier, °1528, †Tournai (Saint-Brice) 23 décembre 1600

20658 – Chrétien Willoqueau, marchand drapier, bourgeois de Tournai par relief fait le 17 juillet 1548, fut membre de la magistrature de ladite ville en 1578 x ca 1547/48

20659 – Gillette Zègre, †28 novembre 1612, âgée de 86 ans, fille de Jehan, et de Jehenne Bulteau

20672 – Louis de Gouy, †< 1619, marchand de vins à Tournai en 1607 x Corbehem-lez-Douai 1 septembre 1575

20673 – Jacqueline Petit, originaire de Tournai, fille de Michel, et de Catherine de Wez

20676 – Jehan Zivert

20677 – Marie le Blon

20680 – Olivier du Pré, °23 octobre 1564 x 1590

20681 – Antoinette Gosier (ou Gosse), fille de Jacques, et de Marie Gilleman

20692 – Jehan Hannoteau, †< 29 octobre 1626, acheta la bourgeoisie de Tournai en 1585, fit partie de la magistrature de la ville de Tournai, à diverses reprises, de 1593 à 1626 x (xx Barbe Kickempost, aliter Quinquempoix)

20693 – Marie de Rodder

20694 – Louis de Bargibant, †Tournai 25 mars 1634, massart et receveur général de Tournai, acheta la bourgeoisie de cette ville en 1607, et en fut juré de 1611 à 1624 x Tournai 1597

20695 – Catherine Zivert, fille de Louis

20696 – Jean de Calonne, †Tournai 16 avril 1633, échevin de Tournai, commis aux finances, acheta la bourgeoisie de Tournai en 1627 y x 6 novembre 1616

20697 – Jeanne de la Hamaide, bp Tournai 15 décembre 1598, y †5 mai 1651, fille de Jean (= 10328)

20698 – Gérard Liébart, échevin de Tournai

20699 – Catherine Bélier

20700 – François de la Charité, †Tournai 30 mai 1644, acheta la bourgeoisie de Tournai, étant doyen des drapiers et membre du serment Saint-Georges en 1620. Son père Jehan fut cité le 10 février 1582 x Tournai janvier 1606 (xx Barbe Parfait)

20701 – Marie-Jeanne Lequenne

20706 – Olivier Liébart, dont le testament fut approuvé à Tournai le 28 février 1600, commis aux finances hors loi, acheta la bourgeoisie de Tournai le 31 mai 1568 x Tournai 1568

20708 – Marguerite Zègre

20864 – Pierre van Rode x Cm 4 janvier 1587

20865 – Marie Hannecart, d’Ath

20874 – Pierre Martin, dit Desmartin, écuyer x Cm Cambrai 21 octobre 1573 (Lierre en Brabant 17 novembre 1573)

20875 – Barbe van Laureten, °Vorsselaer 10 février 1533, issue d’une famille originaire du Limbourg. Elle avait pour quartiers van Lauretten, van der Hueffeldt; van Hinnisdael, van Tille, van Cortershem, N..; Burghers, N…

 

20876 – Jehan du Chambge, °16 août 1537, †Tournai 16 août 1603, sergeant du Roi (ou huissier) à cheval aux bailliages de Tournai et Tournaisis en 1563 et 1565, bourgeois de Tournai, où il fut magistrat dès 1581. En 1582, il était bailli de Rumes et en 1595, bailli de Pecq. En ces qualités il représenta les seigneurs hauts justiciers des dits lieux aux Etats de la province de Tournaisis x Tournai (Saint-Jacques) 30 août 1557

20877 – Jossine Clau (cf ANB 1913, 64)

20878 – Robert du Bus, bourgeois de Lille, conseiller à la gouvernance

20879 – Catherine Trézel

20914 – Jean du Chambge, °1566, fils de Jehan (= 41752). Il acheta son droit de bourgeoisie à Tournai pour 12 livres flandres en 1592, et fut du magistrat de cette ville en 1598. On le trouve plus tard receveur-général des Etats des Bailliages de Tournai-Tournaisis. En 1627, il était l’un des pauvriseurs généraux de Tournai. Son testament fut fait le 17 juin 1639 x < 1591

20915 – Marie Hovine, fille d’Adrien, marchand, originaire d’Esplechin, et d’Isabeau Le Maire

20992 – Jean Cossée. En 1554, il fournit à l’armée 470 livres de beurre de Hollande. C’est sans doute lui qui en 1573 devint échevin de Mons en remplacement d’Andrieu Bosquier

20993 – Jeanne Bosquier

21022 – Bertrand de Buisseret, †1582, censier de la Court-Saint-Pierre à Givry et maïeur de la seigneurie haut-justicière détenue par l’abbaye de Hautmont

21023 – Jeanne de le Court

21184 – Georges II d’Esclaibes, °11 mars 1515, †Quesnoy 16 avril 1597, seigneur d’Avesnes-lez-Aubert et de Helgies, puis de Clairmont, Péruwelz et d’Inchy (ce dernier acheté en 1560 à Robert de Trazegnies, seigneur de Semeries. Il fut doyen héréditaire de la franche-ville de Solesmes, homme de guerre ayant commandé un parti de cavalerie espagnole à la bataille de Saint-Quentin en 1557, créé chevalier par le roi Philippe II pour sa brillante conduite à ladite bataille x 2 février 1535

21185 – Marie de Villers (au-Tertre), °15 avril 1515, †château de Clairmont vers 1597 

21186 – Jean de Hornes, †novembre 1575, seigneur de Coyghem x Douai 13 janvier 1542

21187 – Marie de Melun, dame de Monchy-Breton et de Rollancourt (de Melun : d’azur à sept besans d’or, 3, 3 et 1, au chef du même chargé à dextre d’une aiglette d’azur)

21188 – François van der Gracht, †Bamesse au plus tard en 1564 inh. à Moorseele, chevalier, seigneur de Maelstede, capitaine de la ville de Courtrai, bourgmestre du Franc de Bruges en 1532. Il était fils de Thierry (= 45114)

21189 – Anne de Halewyn, †Moorseele

21190 – Maître Jean van Vlierden, docteur en droit, conseiller privé de Charles-Quint et de Philippe II x (xx N. N.)

21191 – Marie de Clerck, dite Curincx

21192 – Démétrius Basta, °Italie, †1571, il aurait été libre baron de Troppa en Silésie, capitaine de cavalerie au service de l’empereur Charles Quint

21193 – Maddalena Rossini, °Vercelli dans le Milanais 

21200 – François de la Tour-Saint-Quentin, †Besançon 1623, seigneur de la Tour-Saint-Quentin, Miserey et Moncley, capitaine habitant Besançon, créé chevalier du Saint Empire Romain par l’Empereur Rodolphe II par LP du 29 décembre 1607

21201 – Hélène de Buissy

21202 – Nicolas (ou Bernard) de Fussey, baron de Sarrigny

21203 – Yolande de Trestondan(s), †1640 

21204 – Philippe Le Vasseur, °1551, †1633, chevalier, seigneur de Guernonval après sa mère, gouverneur de Gravelines, général de l’artillerie et membre du conseil de guerre de S.M. Catholique. Il fut créé chevalier par LP du roi Philippe II le 20 février 1597. Il hérita de son oncle Valentin de Pardieu, décédé sans postérité, la terre et seigneurie d’Esquelbecq, laquelle fut érigée, en sa faveur, en baronnie par patentes du roi Philippe III octroyées le 21 janvier 1612 x Gand 6 août 1586

21205 – Liévine de Nieuwenhuyse, †1632, dame de Hansbeke 

21206 – Antoine d’Assignies, le Jeune, †1626, chevalier, seigneur de Wasnes à Noyelles-Godault, de Nurlu, capitaine d’hommes d’armes. Il testa le 13 octobre 1610 x 24 juillet 1590 (xx Anne de Tournay Longuet, †23 janvier 1636, fille de Ponthus, écuyer, seigneur de Noyelles-sous-Bellone et de Marie Le Pesqueur)

21207 – Antoinette de Sacquespée, dame de Peenhove 

21208 – Marc d’Ennetières, †24 juin 1600, conseiller et maître ordinaire de la chambre des comptes de Luxembourg, puis maître en la chambre des comptes de Brabant

21209 – Catherine Bentinck, †20 mars 1607 inh. avec son mari en l’église Notre-Dame de la Chapelle à Bruxelles, d’une famille originaire de Gueldre. Elle était fille de Gérard 

21212 – Jean Gheys, échevin de Courtrai en 1574, 1589 et 1596. Il quitta Courtrai pour aller habiter à Calais. En 1592, il donne à bail à Willem van der Hoeghe sa propriété (pachtgoed) à Moen, d’une contenance de 8 bonniers (onder leen en cheyns) fiefs et cense. Il était fils de Gaspard (= 41026)

21213 – Jeanne van Hecke (van Heecke ou van den Hecke), fille de Josse, seigneur de Cleyhem ou Cleyhove. (van Hecke : de sinople à trois chevrons d’argent)

21214 – André Bernard, écuyer, seigneur de Belcourt

21215 – Barbe van der Ryne