XIV quater Raoul de Séjournet de Rameignies

de séjournet de rameignies,kervyn d'oud mooreghem,descantons de montblanc,mulebecq,carbon,della faille de leverghem,schütz de séjournet de rameignies,kervyn d'oud mooreghem,descantons de montblanc,mulebecq,carbon,della faille de leverghem,schütz

(rameau éteint en 2000)

XIV | 1.1.4.6.14.6.4.6.9.3.1.1.5.6 | Raoul de Séjournet de Rameignies, éc., ° Gand 8 février 1871, y † 19 septembre 1950, vice-président de la Commission de surveillance du Conservatoire royal de musique de Gand, 

de séjournet de rameignies,kervyn d'oud mooreghem,descantons de montblanc,mulebecq,carbon,della faille de leverghem,schütz

x Mariakerke 23 novembre 1898 Marguerite Kervyn d’Oud Mooreghem, ° Engis 16 juin 1876, † Gand 10 janvier 1954, fille d’Edouard, éc., échevin de Mariakerke, et de la baronne Henriette de Macar. Armes : de sable au chevron d’or, accompagné en chef, à dextre d’un gland tigé et feuillé de deux feuilles d’or, à senestre d’une étoile à six rais du même, et en pointe d’un membre d’aigle d’argent. L’écu surmonté d’un heaume d’argent, grillé, colleté et liseré d’or, doublé et attaché de gueules, aux bourrelet et lambrequins de sable et d’or. Cimier : un griffon naissant d’argent, tangué de gueules. Supports : à dextre un griffon et à senestre un lion, tous les deux regardants, d’or et lampassés de gueules. Devise : « Fortiter et Leviter », de sable sur un listel d’argent. De ce mariage, cinq enfants [DET2004]

de séjournet de rameignies,kervyn d'oud mooreghem,descantons de montblanc,mulebecq,carbon,della faille de leverghem,schütz1 | Antoinette de Séjournet de Rameignies, ° Gand 17 octobre 1899, y † s.a. 24 février 1916, élève de la Maison Saint-Pierre (> Lire la suite …).

 

de séjournet de rameignies,kervyn d'oud mooreghem,descantons de montblanc,mulebecq,carbon,della faille de leverghem,schütz2 | Suzannne de Séjournet de Rameignies, ° Gand 12 octobre 1900, † Bruxelles 14 janvier 1981, inh. 19 janvier 1981 à Ingelmunster, enfant de Marie, x Gand 29 mai 1929 comte Charles Descantons de Montblanc, baron d’Ingelmunster, ° Meerbeek 20 décembre 1890, † Rueil-Malmaison (Seine et Oise) 15 janvier 1930, Croix civil de 1re classe 1914-1918, fils du comte Ernest, baron d’Ingelmunster, et de Marguerite (des vicomtes) de Beughem de Houtem.

3 | Jacques de Séjournet de Rameignies, éc., ingénieur, ° Gand 2 octobre 1903, † s.p. Knokke 27 août 1962, x Deurle 21 août 1940, Raymonde Mulebecq, ° Roubaix (Nord) 18 juillet 1902, † Bruges 17 octobre 1969, fille d’Édouard, et de Marie-Élise Carbon (> Lire la suite …).

 

de séjournet de rameignies,kervyn d'oud mooreghem,descantons de montblanc,mulebecq,carbon,della faille de leverghem,schütz4 | Françoise de Séjournet de Rameignies  (> Descendance féminine), ° Gand 1 février 1908, † Uccle 19 janvier 2000, enfant de Marie, x Gand 29 juillet, religieusement le 30 juillet 1929 (mar. diss. Gand 15 septembre 1976) Pierre della Faille de Leverghem, éc., ° Deurne 21 juillet 1906, † Tizzano (Corse) 9 juin 1989, candidat en Philosophie et Lettres, poète [CRI2008], Grand Prix triennal de Poésie 1968-1971, secrétaire du comité pour la province d’Anvers de l’Association de la Noblesse du Royaume de Belgique, secrétaire du comité de rédaction du Bulletin de l’ANRB, administrateur du Cercle artistique d’Anvers, collaborateur au Parchemin lors de son lancement en 1936, fils d’Henry, volontaire de guerre 1914-1918, éc., et d’Isabelle Bosschaert de Bouwel [DET2004]  della FAILLE de LEVERGHEM, BERNARD, DETRY.

5 | Baudouin de Séjournet de Rameignies, éc., ° Gand 29 octobre 1918, † s.p. Uccle 20 avril 1990, x Etterbeek 28 février 1945, Henriette Schütz, ° Ixelles 27 juin 1917, † Uccle 2 décembre 2002, fille de Guillaume, et de Joséphine Rensonnet (> Lire la suite …).

Notices

– KERVYN | Famille originaire d’Eekloo, au comté de Flandre, où elle était connue dès le XVe siècle, anoblie par l’impératrice Marie-Thérèse, le 4 juillet 1766. Elle s’est divisée en trois grandes lignes. Celle des seigneurs d’Oud Mooreghem, de Grootenhaege, etc., établie à Gand; celle des seigneurs de Volkaersbeke, également établie à Gand; et celle des seigneurs de Lettenhove, d’Hunots et d’Hemstroc établie à Bruges. Cette troisième ligne se subdivisa en plusieurs branches, notamment celle des Kervyn de Marcke ten Driessche et celle des Kervyn de Méerendré, également de noms d’anciennes seigneuries ayant appartenu à leur famille, sous l’ancien régime.

– DESCANTONS DE MONTBLANC | Charles-Albéric-Clément Descantons de Montblanc, était le fils de Jean-Baptiste, écuyer, et de Marie-Agathe de Fromont. Il appartenait à la noblesse française, et le Roi Louis Philippe, lui concéda le titre de comte, le 30 juin 1841. Il avait été institué par testament du 26 mai 1825, héritier universel de Charles-Joseph-Louis-Marie-Ghislain, dernier baron de Plotho et d’Ingelmunster. Le frère puîné, dernier représentant de la famille aux Pays-Bas, Ferdinand-Maximilien-Auguste-Ghislain, baron de Plotho, avait consenti à ce qu’il prit les armes et les titres du donateur, et par son testament du 18 août 1827, il l’institua également son héritier. C’est dans ces conditions, qu’il obtint en Belgique, le 20 juillet 1841, concession du titre de baron d’Ingelmunster, transmissible par ordre de primogéniture masculine, et le titre de baron pour les autres descendants mâles. Il était officier de l’Ordre de Léopold, et commandeur de l’Ordre de Saint-Grégoire le Grand. Né à Paris, et baptisé le 11 mai 1785, il y épousa le 30 juillet 1832, Virginie-Louise de Rocques de Montgaillard. Le ler mai 1921, son fils Ernest-Louis-Ghislain Descantons de Montblanc, baron d’Ingelmunster, obtint reconnaissance du titre de comte, transmissible par ordre de primogéniture masculine. Il est le père du comte Charles-Marie, époux de Suzanne de Séjournet de Rameignies. Quant aux barons de Plotho, c’est une famille originaire de Saxe, remontant à Gebhard de Plotho, qui se distingua, dans les guerres contre les Turcs au XVe siècle. Armoiries : Écartelé : aux 1 et 4 d’argent à la fleur de lis de gueules, liée d’or; aux 2 et 3 de gueules à un buste de Maure de carnation, sans bras, couronné d’une couronne d’or à trois fleurs de lis, vêtu d’une tunique de sinople, ceinturée, boutonnée et agrafée d’or sur la poitrine, rayée du même sous la ceinture, qui est de Plotho; sur le tout, d’azur à la tête de cerf au naturel mouchetée d’argent, qui est d’Ingelmamster. L’écu, sommé d’une couronne à cinq fleurons, surmontée d’un heaume d’argent couronné grillé, colleté et liseré d’or, doublé et attaché de gueules, aux lambrequins d’argent et de gueules, supporté par deux lions contournés et couronnés d’or, armés et lampassés de gueules, tenant chacun une bannière aux armes du surtout. Cimier : la fleur de lis de l’écu entre deux bustes de Maure comme celui de l’écu.

– DELLA FAILLE DE LEVERGHEM | Armes : de sable au chevron d’or chargé de trois fleurs de lis d’azur, accompagné en chef de deux têtes de lion arrachées et affrontées d’or lampassées de gueules, et en pointe, d’une tête de léopard d’or mordant un anneau d’argent. L’écu surmonté d’un heaume d’argent, grillé, colleté et liseré d’or, fourré et attaché de gueules, couronné de l’ancienne couronne de marquis (trois fleurons et deux trèfles de trois perles); aux lambrequins d’or et de sable. Cimier : un croissant d’or surmonté d’une fleur de lis d’azur.

 

Iconographie

– Antoinette de Séjournet de Rameignies

1903 ca Antoinette et Suzanne dSdR filles de Raoul dSdR (château de Mariakerke) coll. Mme Philippe-Edgar Detry 2.jpg

vers 1903 | de gauche à droite : Antoinette de Séjournet de Rameignies
(1899-1916) et sa soeur Suzanne

coll. Mme Philippe-Edgar Detry

vers 1907 Antoinette dSdR (1899-1916) (à gauche), Suzanne dSdR (1900-1981) (à Droite), Antoinette (1899-1916) et Jacques (1903-1962) de Séjournet de Rameignies (au centre) Le Bon fecit, Ostende Coll. Mme Philippe-Edgar Detry.jpg

vers 1907 | de gauche à droite : Antoinette de Séjournet de Rameignies,
Jacques et Suzanne
Le Bon fecit, Ostende
coll. Mme Philippe-Edgar Detry

1912 avant Antoinette, Suzanne et Jacques de Séjournet de Rameignies (château de Mariakerke) coll. Mme Philippe-Edgar Detry.jpg

avant 1912 | de gauche à droite : Antoinette de Séjournet de Rameignies,
Suzanne et Jacques
coll. Mme Philippe-Edgar Detry

Antoinette de Séjournet de Rameignies (XV).jpg

avant 1916 | Antoinette de Séjournet de Rameignies
[DET2004] 

19160224 Antoinette de Séjournet de Rameignies (carte de deuil).jpg

24 février 1916 | Antoinette de Séjournet de Rameignies (carte de deuil)
coll. Mme Philippe-Edgar Detry

– Suzanne de Séjournet de Rameignies

1903 ca Antoinette et Suzanne dSdR filles de Raoul dSdR (château de Mariakerke) coll. Mme Philippe-Edgar Detry 2.jpg

vers 1903 | de gauche à droite : Antoinette (1899-1916) et
Suzanne de Séjournet de Rameignies (1900-1981) 

coll. Mme Philippe-Edgar Detry

vers 1907 Antoinette dSdR (1899-1916) (à gauche), Suzanne dSdR (1900-1981) (à Droite), Antoinette (1899-1916) et Jacques (1903-1962) de Séjournet de Rameignies (au centre) Le Bon fecit, Ostende Coll. Mme Philippe-Edgar Detry.jpg

vers 1907 | de gauche à droite : Antoinette, Jacques et
Suzanne de Séjournet de Rameignies

Le Bon fecit, Ostende
coll. Mme Philippe-Edgar Detry

Suzanne de Séjournet de Rameignies (XV) x Charles de Montblanc (comte).jpg

Suzanne de Séjournet de Rameignies
[DET2004] 

Suzanne (1900-1981) et Françoise (1908-2000) de Séjournet de Rameignies coll. Mme Philippe-Edgar Detry.jpg

Suzanne et Françoise de Séjournet de Rameignies
Boute fecit, Gand
Coll. Mme Philippe-Edgar Detry

19000000 Suzanne dSdR (12 oct. 1900-14 janv. 1981) et son frère Baudouin (29 oct. 1918-20 avr. 1990) coll. Mme Philippe-Edgar Detry.jpg

fin 1918/1919 | Suzanne de Séjournet de Rameignies et son frère Baudouin
Boute fecit, Gand
Coll. Mme Philippe-Edgar Detry

IMG.jpg

14 janvier 1981 | Suzanne de Séjournet de Rameignies
Faire-part de décès, Bruxelles
Coll. Eric de Séjournet

__________
(1) Descantons de Montblanc | Charles-Albéric-Clément Descantons de Montblanc, était le fils de Jean-Baptiste, écuyer, et de Marie-Agathe de Fromont. Il appartenait à la noblesse française, et le Roi Louis Philippe, lui concéda le titre de comte, le 30 juin 1841. Il avait été institué par testament du 26 mai 1825, héritier universel de Charles-Joseph-Louis-Marie-Ghislain, dernier baron de Plotho et d’Ingelmunster. Le frère puîné, dernier représentant de la famille aux Pays-Bas, Ferdinand-Maximilien-Auguste-Ghislain, baron de Plotho, avait consenti à ce qu’il prit les armes et les titres du donateur, et par son testament du 18 août 1827, il l’institua également son héritier. C’est dans ces conditions, qu’il obtint en Belgique, le 20 juillet 1841, concession du titre de baron d’Ingelmunster, transmissible par ordre de primogéniture masculine, et le titre de baron pour les autres descendants mâles. Il était officier de l’Ordre de Léopold, et commandeur de l’Ordre de Saint-Grégoire le Grand. Né à Paris, et baptisé le 11 mai 1785, il y épousa le 30 juillet 1832, Virginie-Louise de Rocques de Montgaillard. Le 1er mai 1921, son fils Ernest-Louis-Ghislain Descantons de Montblanc, baron d’Ingelmunster, obtint reconnaissance du titre de comte, transmissible par ordre de primogéniture masculine. Il est le père du comte Charles-Marie, époux de Suzanne de Séjournet de Rameignies. Quant aux barons de Plotho, c’est une famille originaire de Saxe, remontant à Gebhard de Plotho, qui se distingua, dans les guerres contre les Turcs au XVe siècle. Armoiries : Écartelé : aux 1 et 4 d’argent à la fleur de lis de gueules, liée d’or; aux 2 et 3 de gueules à un buste de Maure de carnation, sans bras, couronné d’une couronne d’or à trois fleurs de lis, vêtu d’une tunique de sinople, ceinturée, boutonnée et agrafée d’or sur la poitrine, rayée du même sous la ceinture, qui est de Plotho; sur le tout, d’azur à la tête de cerf au naturel mouchetée d’argent, qui est d’Ingelmamster. L’écu, sommé d’une couronne à cinq fleurons, surmontée d’un heaume d’argent couronné grillé, colleté et liseré d’or, doublé et attaché de gueules, aux lambrequins d’argent et de gueules, supporté par deux lions contournés et couronnés d’or, armés et lampassés de gueules, tenant chacun une bannière aux armes du surtout. Cimier : la fleur de lis de l’écu entre deux bustes de Maure comme celui de l’écu.

– Jacques de Séjournet de Rameignies

vers 1907 Antoinette dSdR (1899-1916) (à gauche), Suzanne dSdR (1900-1981) (à Droite), Antoinette (1899-1916) et Jacques (1903-1962) de Séjournet de Rameignies (au centre) Le Bon fecit, Ostende Coll. Mme Philippe-Edgar Detry.jpg

vers 1907 | de gauche à droite : Antoinette de Séjournet de Rameignies,
Jacques et Suzanne
Le Bon fecit, Ostende
collection Mme Philippe-Edgar Detry

1912 avant Jacques, Suzanne et Antoinette dSdR enfants de Raoul dSdR (château de Mariakerke) coll. Mme Philippe-Edgar Detry 4.jpg

avant 1912 | de gauche à droite : Jacques de Séjournet de Rameignies,
et ses soeurs Suzanne et
Antoinette  
collection Mme Philippe-Edgar Detry

 

– Baudouin de Séjournet de Rameignies

Baudouin de Séjournet de Rameignies (1918-1990) copie.jpg

Baudouin de Séjournet de Rameignies
coll. Mme Philippe-Edgar Detry

19290505 Baudouin de Séjournet de Rameignies Faire-part de Communion solonelle et de Confirmation  coll. Mme Philippe-Edgar Detry 3 copie.jpg

5 mai 1929 | Baudouin de Séjournet de Rameignies
Souvenir de la Communion Solennelle et de la Confirmation
coll. Mme Philippe-Edgar Detry

 

Sources

FOR1976 / DET2004 / CLB2010 / GEN2010 / WIKI2014