Degré 11

de Séjournet de Rameignies

1024 – Jacques III Séjournet, °bp Ath (Saint-Julien) 14 avril 1619 (susc : Jacques Farinart et Catherine Séjournet), †Blicquy (dans la maison du Quesnoit) 4 juin 1682, inh. à Blicquy. Qualifié d’écuyer, seigneur du Quesnoit dont il fit le relief le 25 février 1640, et de Cantaraine, dont il fit également le relief le 7 avril 1640. En 1647 il est cité comme bailli de Manage au Bois et de Verdin, bailli d’Aimeries et d’Hembise, pour le compte du marquis d’Aiseau. Et en 1651-52, on le rencontre aussi comme bailli de la terre et seigneurie de Dameries à Grandmetz x Ath 5 septembre (Saint-Julien le 8) 1647 (xx à Ath (Saint-Julien) 1 janvier 1681 Catherine Wallet, tt. Jean et Florent Wallet)

1025 – Anne Maroquin (Marotkin, Marochin, Marokin), bp Ath (Saint-Julien) 7 mai 1620 (susc : Jacques de Ghislenghien et Antoinette le Gay), †7 septembre 1676, inh. à Blicquy à côté de son mari, Ath 8 septembre 1647, dont neuf enfants : Charles-François, Marie-Claire, Françoise-Isabelle (x Philippe de Brabant), Jacqueline, Jenne, Christine, Françoise, Catherine et Jacques IV. Jadis cette famille portait le nom Marotkin, Marotekin ou Warottekin.
Le tableau d’ascendance d’Anne Maroquin s’appuie principalement sur les familles Maroquin (Marotkin, Marochin, Marokin), le Merchier dit le Bosquillon, de Ghislenghien et le Louchier. Parmi ses aïeuls, on retrouve un lieutenant-mayeur d’Ath (Thierry Maroquin), un échevin d’Ath (Jean le Merchier, dit le Bosquillon (en 1585, 1592, 1593 et 1604), un procureur à l’abbaye de Ghislenghien (Pierre Maroquin, en 1525), un prévôt de Lens, lieutenant-gouverneur d’Ath (Michel de le Hove, 15ème s.)

1026 – N. Ponthieu

1027 – Anne Godefroit, citée en 1693 comme marraine de Marie-Anne Séjournet

1028 – Henry-Florent de la Catoire d’Audemez, bp Valenciennes (Saint-Nicolas) 27 janvier 1646 (susc : Henry de la Biche, son oncle maternel, et Anne de la Catoire), †subitement à Blaton 2 février 1710, chevalier (titre qui lui avait été octroyé militairement, sans délivrance de diplôme, pour sa conduite comme officier). 

Pour ses frères et soeur et lui-même, il vendit pour le prix de 46.000 livres t.s., le 22 septembre 1677, à Jacques Cambier, la cense de Rotteleur, avec 60 bonniers sur Arc-Ainières et Wattripont, ainsi que la grosse dîme d’Arc-Ainières. Ils avaient hérité de ces biens (possédés au XVIème siècle par Jehan de la Biche) à titre de leur mère.Il ne fit point le relief de Rameignies, et ne possèda cette terre qu’en indivis; néanmoins, on lui attribue souvent la seigneurie et le nom, même depuis 1688.

Le 14 avril 1683, il acheta d’Ernest de Croy-Chimay-Arenberg, prince de Chimay, et de la princesse son épouse, qui s’en déshéritèrent le 30 août, la terre, pairie et seigneurie de Marcoing (terre, ville, seigneurie, pairie du Cambrésis, fief noble et lige, à relief de cheval et d’armes, du comté de Cambrésis; juridiction et seigneurie haute, moyenne et basse. Un moulin à eau, un tordoir, moitié des revenus d’un autre moulin à eau, terres labourables, bois, prairies, rentes seigneuriales en chapons, poules, blé, avoine et argent. Plusieurs fiefs et arrière-fiefs en mouvaient; prix d’achat : 60000 florins).

Il fut seigneur d’Odomez, qu’il doit avoir vendu, après mars 1688, à Philippe-François de Behault, avocat, au conseil de Hainaut (suivant ESC II, p.174, Henri de la Catoire vendit cette terre le 26 mars 1710 à Louis-François Rasoir). Il fut aussi, par succession de son frère aîné et relief du 1er décembre 1702, seigneur de Blaton.

On le retrouve en janvier 1676 premier capitaine du régiment de Cuinchy sous Louis XIV. Le 20 de ce mois, il lui fut accordé de pouvoir, en ladite qualité de premier capitaine et major, tenir rang de mestre-de-camp, comme s’il avait le commandement en chef d’un régiment de cavalerie légère. Le 19 janvier  suivant, il reçut commission de mestre-de-camp d’un régiment nouveau, qui devait porter le nom de Ramigny, formé de quatre compagnies de Cuinchy. Il quitta le service entre le mois de juillet 1683 et de mai 1684, honoré, depuis 1677, d’une pension royale. 

Le 7 mars 1691, Henry-Florent fut arrêté par ordre du roi de France. Le même ordre visait son frère Ghislain-François, mais il ne put être exécuté, ce dernier, prévenu, s’étant retiré dans les terres ennemies. Henry-Florent fut détenu à la citadelle de Tournai jusqu’au 1 novembre, puis relégué à Marcoing, dont la propriété, confisquée, ne lui fut rendue qu’après maintes sollicitations à Versailles et Paris. Les deux frères avaient été, semble-t-il, soupçonnés d’intelligence avec les ennemis (des Français). Mais la confiance du monarque leur fut rendue, à tout le moins au premier : en 1702, il dut se transporter à Paris et ailleurs pour le service du Roy.

Son cachet est gravé dans un écu ovale, d’argent à la bande de gueules. Il scella de ce cachet le 1 avril 1690, l’acte de collation d’une bourse fondée par son grand-oncle noble homme Michel de Hattstein, x Tournai (Sainte-Marie-Madeleine) 6 mars 1686 (tt : Siméon Pamelart, Jean du Quesne et Anne Bauduin)

1029 – Marie-Josèphe du Pont, bp Tournai (Sainte-Marguerite) 9 février 1659, vivante en janvier 1703.Elle eut : Henri (seigneur de Marcoing), Ghislain, Jean-François, Marie-Anne, N. et N. (probablement des jumelles, mortes peu après leur naissance)

1030 – Féry Hoyois, receveur de Jean-François de la Catoire à Blaton, parfois qualifié ancien capitaine au régiment de Mattha

1031 – Catherine Senacq

1032 – Baudry-François de Roisin, bp Tournai 29 juin 1648, y †5 février 1715, chevalier, sire et baron de Rongy et de Selles, seigneur de Basenghien, du Préhidré, etc., commissaire au renouvellement du magistrat de Tournai, grand prévôt de cette ville de 1686 à 1696, chevalier d’honneur au Parlement dudit Tournai de 20 janvier 1695 au 2 septembre 1709, président de la cour souveraine provisoire créée à Tournai par les Alliés, le 3 septembre 1709 y x 16 août 1691

1033 – Jeanne-Agnès del Fosse, bp Tournai 5 mai 1664, †29 novembre 1730 inh. près de son mari dans l’église de Rongy

degré 11

1034 – René-Charles de Thiennes, †1722, comte de Rumbeke, baron de Heukelom et d’Ere, seigneur de Caestre, Termaisnil, Hulst, Passchendael, Oudenen, Schiervelde, etc. x Arras (La Madeleine) 15 novembre 1696

1035 – Margaldine de Gomiécourt, °Huy 2 mai 1673, bp Lignereuil 24 décembre 1673, †Tournai 17 mars 1717

1036 – Urbain de Rets de Brisuila de Chanclos, °Bruxelles, bp Notre-Dame de la Chapelle 1 décembre 1657, †11 juin 1726 ayant 55 ans de bons services. Il était seigneur de Lesves et membre de l’Etat noble de Namur. En 1707, il fut colonel d’un régiment de cavalerie au service des Provinces Unies, et se vit conférer par patentes du 9 juin 1707, après la reprise d’Audenaerde par Marlborough le gouvernement de cette place, en remplacement du marquis de Bournonville, qui était passé à l’ennemi. Devenu ensuite lieutenant-général au service de l’Empereur, il exerça sa charge de Haut-Bailli de la ville et du comté d’Audenaerde jusqu’à sa mort en 1726 x Cm Mons 10 janvier 1686

1037 – Anne-Antoinette le Ratz (ou le Rat), †Bruxelles 19 octobre 1742 âgée de plus de 100 ans. Ils sont tous deux enterrés à l’église de Lesves près Namur

1038 – Charles-Ferdinand du Bost, seigneur dit baron du Burg d’Esch (sur Sûre) pour 5/8, ancien gouverneur de Béthune, tué en duel. Cette famille est originaire du Grand Duché de Luxembourg et a la même origine que les Dubost du Pont d’Oye, créé marquis en 1748 x 13 octobre 1696

1039 – Marie-Marguerite de Stassin, †1758

1040 – François-Olivier de Saint-Loup, °Bourg-en-Bresse 26 mars 1677, †Pont –de-Veyle (Ain) 19 février 1756 x 8 janvier 1711

1041 – Barthélémie Beausoleil, †1739, originaire du Périgord

1044 – Michel Burtin

1046 – Jean-Baptiste Cochet

1048 – Herman Lamberts, °1650, †Aix-la-Chapelle 6 octobre 1700,  seigneur d’Einrathoff et de Walburg. Il acquiert par acte du 27 juillet 1682 la seigneurie de Cortenbach à Voerendael de Flavius de Bautze, chanoine de Notre-Dame à Aix-la-Chapelle pour la somme de 14.000 florins d’Empire. Il obtint par LP de l’empereur Léopold I datées du 11 mai 1686, concession motu proprio du titre de chevalier du Saint Empire transmissible aux descendants mâles du nom et adjonction de la particule, ainsi que pour son épouse Ludgarde Nuetten x 9 novembre 1672

1049 – Marie-Lutgar de Nutten, †18 mai 1699

1050 – Charles-Joseph d’Aspremont-Lynden, †1715, seigneur de Ban de Herve, Charneux

1051 – Marie-Madeleine de Hoen de Cartils, baronne de Chevetogne

1052 – Jean-Jacques de Veyder, °Obersche 5 mai 1672, †1722. Il hérita après la mort de son parent Jean-Christophe de Veyder, les seigneuries de Malberg, Obersche, etc. Il fut colonel au service de S.A. Electorale Palatine et commandant de la ville et forteresse de Juliers, en Haut-Palatinat

1053 – Adelheid-Sophie von Stassin

1054 – Jean-Henri de la Neuveforge, °Luxembourg 3 juin 1662, y †22 novembre 1716, inh. dans l’église de Saint-Nicolas. Il vécut d’abord à Arlon avec son épouse, puis en 1698, il devint député de l’Electeur de Bavière à la diète de Ratisbonne. Sa mission de délégué prit fin par ordre de Max-Emmanuel de Bavière, qui, le 6 février 1701, l’invita à rejoindre son poste de Luxembourg où depuis le 2 août 1698 il était entré au conseil provincial de Luxembourg; il y devint conseiller en 1702. Plus tard il retourna à la diète impériale en qualité d’ambassadeur du roi d’Espagne qui le créa baron. Il résidait le plus souvent à Neuerbourg où il avait acquis des droits seigneuriaux. Le 27 et 28 novembre 1702 il vend avec sa femme leurs biens de La Roche provenant des Neuveforge à Jacques Rassel, lieutenant-prévôt de la ville et comté et sa femme Agnèse Orban x Arlon 8 février 1699

1055 – Gertrude-Marguerite de Bettenhoven, bp Arlon 1 décembre 1670 (susc : Jean-Frédéric d’Autel, major au régiment allemand du comte de Crange et plus tard gouverneur du duché, et Gertrude-Marguerite de la Neuveforge), †Luxembourg 8 février 1730, fille unique. Elle fut déjà marraine à Arlon, le 17 juillet 1678. Elle fut avantagée par le codicille de sa grand-mère, Anne de Lutzeraet, du 18 janvier 1692

1056 – Pierre Ignace Behaghel, °Bailleul 17 février 1662, y† 28 septembre 1737, bailli de la prévôté de Saint-Donat, près de Bailleul x 13 mai 1692

1057 – Marie-Thérèse de Dours, °1671 ?, †Hondeghem 21 avril 1746

1058 – Jacques Chrétien van den Walle, °Bailleul 29 janvier 1654, y† 30 août 1720, greffier de l’Orphelinat, puis premier échevin de Bailleul y x 4 août 1619

1059 – Anne Marie Cleenewerck, °28 mars 1667, †28 février 1741

1060 – Pierre-Henri de Coussemaker, °Bailleul 18 février 1661, y †12 mars 1734. Premier bailli des Onze Paroisses à Cassel puis premier député de la ville et châtellenie de Bailleul et subdélégué de l’intendant et Avoué de cette ville x Cassel 3 janvier 1682 (xx Ypres 26 février 1707 Marie-Jeanne de Brouckère, †7 janvier 1742, s.p.)

1061 – Marie-Angèle van Bambecque, °Cassel ca 1660, †Bailleul 24 octobre 1704

1062 – Jacques-Ignace Sennesael, °Bailleul 29 décembre 1668, y† 29 octobre 1740, greffier pensionnaire de la ville et châtellenie de Bailleul

1063 – Marie-Thérèse de Witte, °Bailleul 15 septembre 1669, y† 29 novembre 1711 (x Antoine van der Fosse, †s.p. à Bailleul 27 février 1694)

1072 – Guillaume de Limon, °Furnes 23 janvier 1651, y † 25 mars 1693 x Warneton 14 décembre 1679

1073 – Claire-Marie Delbaere, †Furnes 23 janvier 1702, fille d’Antoine

degré 11

Halles d’Ypres vers 1700

1074 – Pierre Merghelinck, °Ypres 12 novembre 1654, †1 septembre 1716, échevin d’Ypres en 1682 et 1683, conseiller du Roi au bailliage et siège présidial de la Flandre à Ypres x 13 février 1685

1075 – Marie-Jeanne de Schildere, °10 mai 1663, †14 avril 1706

1076 – Florent Tronzon, †< 9 octobre 1703, seigneur de Steenhuyse et Ruysselandt, grand bailli de Comines, haut justicier de la châtellenie de Lille x Cm Ypres 26 décembre (29) 1662

1077 – Marie-Françoise van den Broucke, †Ypres 9 octobre 1703, inh. à Saint-Martin

1078 – Gaspar de Carpentier

1079 – Marie de Craene

1080 – Josse Diericx, °< 1660, †Essche 6 mai 1714, x Alost 20 août 1680

1081 – Catherine Moreels, °Alost 1 octobre1649, †Alost 12 janvier 1722. Elle eut 6 enfants : Jean (x Jeanne Bellemans), Jacques (Doyen du chapitre de Saint-Bavon à Gand), Josse, Barbe (x Emmanuel de Ruddere), Charles-Balthazar

1082 – Jean-Roger Cayman, °Alost 25 novembre 1656 (ss. Frederic Michiels, Catherine Cayman), y † 10 janvier 1746, inh in templo, échevin d’Alost, x Alost 7 juin 1682 (tt. Jean van den Brande, Judoco Meert)

1083 – Claire van den Brande, °Alost 25 août 1653 (ss. Daniel van den Brande, Clara de Man), †10 février ou décembre 1730. Elle eut 8 enfants : Jeanne, Jean, Daniel, Marie-Catherine, François, Josse (chanoine et prvôt de Saint-Martin), Luc (chanoine et écolâtre de Saint-Martin) et Justine

1088 – Antoine Fontaine, †Mons (Sainte-Waudru) 10 juillet 1688, conseiller receveur du domaine engagé par S.M. à la ville de Mons de 1664 à 1672, receveur du chapitre de Sainte-Waudru (x Nicole Tahon, °1605, †1654, fille de Georges et de Marguerite Caudrelier) xx Cm 28 décembre 1654

1089 – Catherine de Braine, †4 février 1702

1090 – Pierre Grart, °1614, †1698, apothicaire

1091 – Marguerite Loiseleur

1092 – Jean de Braine, °Mons 11 juillet 1667

1093 – Elisabeth Jacquot

1094 – Jean Evrard

1095 – Jeanne de le Hove

1100 – Philippe-François de Behault, bp 27 mars 1627

1101 – Marie-Françoise Varlet, †1700 (xx Philibert de Lobel (ou de Lobelle)

1106 – Jean-François van Buggenhout, receveur du duc d’Arschot et greffier de la cour féodale de Brabant, secrétaire de la ville de Louvain, anobli par LP du 7 juin 1730 (son frère Arnold fut recteur de l’université de Louvain)

1107 – Isabelle Philippi

1110 – André-Jacques Lison, °Mons 20 mars 1631, seigneur de Rombise et de Thieblin, échevin de la ville de Mons, anobli par le roi Charles II par LP du 12 septembre 1682 x 1674

1111 – Catherine-Philippine d’Anvaing, bp Mons 20 juin 1648, †27 janvier 1697, dame du Joncquoy et du Blairon (? xx N. Musson, dont Jean-Baptiste, marchand à Mons)

1120 – Jacques Le Fevere, °Audenaerde 9 mai 1626, y †27 décembre 1696, bachelier en droit de l’Université de Louvain, haut-échevin d’Audenaerde entre 1661 et 1696 (l’hôtel de ville fut incendié lors du bombardement de 1684) x 15 février (xx 18 mars 1668 Françoise van der Stichele, °1639, †1710, fille de Jean)

1121 – Marie Bufkens, †3 décembre 1667, fille d’Adrien

1122 – Philippe Odemaer, °1645, conseiller pensionnaire de la ville d’Audenaerde

1123 – Marie-Barbe de Windele, °1653

1124 – Jean-Baptiste van der Sare, °1628, †1723, écuyer, conseiller et receveur général héréditaire du Pays de Waes

1125 – Jossine Kerremans, °1626, †1704, dame de Manghem et Vryssel

degré 11

Blason des Sept Lignages de Bruxelles

1126 – Guillaume Gielies-Hujoel, °1675, †1735, chevalier, seigneur d’Epernay, reçu à Bruxelles dans le Lignage Sweerts en 1703, vice-président au conseil souverain de Malines

1127 – Jeanne van Papenbrouck, °1685, †1724, du Lignage Serhuyens à Bruxelles

1128 – Pierre du Bois dit van den Bossche, °Bruxelles (b à Notre-Dame de Finisterrae) 23 mars 1658, †(Sainte-Catherine) 26 décembre 1720, inh. à la Madeleine, éc., seigneur de Hoogercameren, Tendorent, Terschaerent, licencié ès lois, reçu au Lignage Roodebeke le 13 juin 1693 (x mars 1694 Marie-Anne de Nieulant, †Bruxelles 27 septembre 1702, dame de Hoogercamere et de Tendorent, fille de Frédéric et de Marie-Anne de Craene) xx 1703

1129 – Anne-Philippine de Dongelberg(he), °Bruxelles (b à Notre-Dame de Finisterrae) 25 octobre 1667, †(Sainte-Catherine) 2 novembre 1713, inh. au grand béguinage, dame de Parck, douairière de Frans-Englebert de Steelant, capitaine de cavalerie au service d’Espagne, †1702

1130 – Charles-Ignace van der Haeghen, seigneur de Meere x Vosselaere 28 avril 1711

1131 – Marie-Jacqueline Happaert, °Gand (b Saint-Bavon) 13 décembre 1690, baronne d’Herdersem, dame du Pays de Rotselaer, de Wulfsberghe et de Dieghem

1132 – Jean-Baptiste Rooman, °Tamise 27 juin 1661, y †27 juin 1740, bailli de Tamise x Lokeren 25 janvier 1695

1133 – Jeanne-Sarah de Smet, †Gand 18 septembre 1703, âgée de 32 ans

1134 – Ignace Ramont, capitaine de la garde préposée à l’Etape de la ville de Gand

1135 – Claire-Françoise Le Fevere, fille de Jacques (= 1120)

1136 – Antoine d’Hoop, †1711

1137 – Marie van Daele

1138 – Georges Raparlier

1139 – Marie-Françoise Bourdon

1140 – François-Antoine Danneels, °1659, †1731, seigneur de Graveskerke, Synghem, ten Brand et de ter Beke

1141 – Isabelle (Elisabeth) Matton

1142 – Gerlache-François Marius

1143 – Catherine de Clercq d’Hurtebise, °1683, fille de Paul-Louis (= 2292)

1144 – Pierre-Grégoire van Alstein, °1659, †1742, licencié ès lois, greffier héréditaire de la seigneurie de Saint-Bavon à Gand

1145 – Marie-Jeanne Hailly, °1667, †1728

1146 – Erasme-Joseph de Clercq d’Hurtebise, °1679, †1715, seigneur d’Herleghem

1147 – Marie Mols, °1670 (xx Jean de Suys, †s.p.)

1148 – Jean Neyt, °1669, receveur des droits provinciaux en Flandre x 1692

1149 – Marie-Françoise Mast

1150 – Michel van Coppenolle

1151 – Catherine Rombaut


Forgeur

1152 – Pierre Forgeur, bp Liège (Saint-Thomas) 7 avril 1664, y †13 octobre 1735 y x (Saint-Thomas) 3 août 1698

1153 – Agnès Mambour, bp Liège 20 mars 1675, †9 mai 1746

1154 – Henri-Joseph Dallemagne, bp Liège (Notre-Dame-aux-Fonts) 15 mai 1679, †10 avril 1747, drapier comme son père

1155 – Anne-Catherine Defize, appartenant également à une famille de drapiers liégeois

1168 – Simon Dupont, bp Liège (Notre-Dame-aux-Fonts) 23 octobre 1640, il fit le 22 juillet 1667 le relief du métier des Charliers

1169 – Marguerite Donnay, †Liège (Saint-Martin-en-Ile) 8 mai 1693

1172 – Jean-Philippe de Marteau, dit chevalier de Marteau, °Theux 10 mai 1672, y †31 mars 1733. Haut forestier héréditaire de Franchimont, Haut gruyer héréditaire de la Porallée et commune Saint-Remacle (par reliefs du 31 juillet 1709 et du 19 juillet 1725), bourgmestre de la ville de Theux en 1724 et 1725, commissaire de Theux y x 21 mai 1702

1173 – Isabelle de Boniver, °Theux, †Malmédy 23 novembre 1739, sa parente au quatrième degré, fille de Lambert (= 2346)

1174 – Lambert-Joseph de Boniver, bp Theux 6 juillet 1691, y †14 janvier 1773, créé chevalier du Saint-Empire Romain le 4 février 1761 x 1716 en la chapelle du château de Remersdael (xx Catherine-Josèphe de Presseux, s.p.)

1175 – Jeanne-Marguerite de Coulons, bp Limbourg 23 septembre 1698, †Theux 15 avril 1746

1176 – Albert Fabry

1177 – Isabelle de Rouveroy

1178 – Hubert Hebronvaux, °Visé 3 janvier 1658, †2 février 1701

1179 – Oda Gentis

1180 – Bartholomé Bertoz, °1673

1181 – Marie-Françoise Le Ruyth, °1679

1182 – Guillaume Willems, °ca 1689, †Liège ca 1724 x Liège 9 juillet 1714

1183 – Saincte Delvaux, °Liège 6 janvier 1693, y†

degré 11

Wijck | Porte Saint-Martin et l’église Saint-Martin à Maastricht

1184 – Guillaume Breuls, bp Maastricht (Saint-Mathieu) 28 janvier 1636, †Wyck ca 1668, membre de la gilde des bouchers à Maestricht. Au début de son mariage il habita une maison sise rue de la Poule à Maestricht, maison qu’il louait aux Augustins et dont il résilia le bail le 6 octobre 1664. Lui et son épouse s’installèrent alors à Wyck, près de l’église Saint-Martin x Maastricht (Saint-Jean) 23 février 1659

1185 – Anne Hermans, originaire de Wyck

1186 – Pieter Deumens, †< 3 juin 1654, le Jeune, homme de fiefs et échevin de la Cour de la baronnie libre de Ryckholt

1187 – Jenneken Hermans, renseignée comme veuve le 3 juin 1654, fille de Marcel (= 2370)

1190 – Renier Graven

1200 – Luc III Tiecken, °Tongres 10 décembre 1640, licencié ès lois, échevin de la haute cour de justice de Vliermael, bourgmestre de Tongres x 14 juin 1670

1201 – Anne-Marguerite van Spauwen, °Tongres 23 avril 1643

1202 – Lambert van der Smissen

1203 – Marguerite Crayen

degré 11

Moulin à eau de Venbergen sur le Dommel
(photographie contemporaine)

1216 – Johannes Smits, bp Mierlo 1 février 1690, inh Dommelen 18 juin 1742, d’abord cité comme meunier de Venbergen à Valkenwaard, moulin, qu’il cessa d’exploiter le 16 mars 1728, à partir de cette date, il est meunier aux deux moulins de Dommelen et il est cité comme locataire de ceux-ci en 1736 x 17 mai 1718

1217 – Johanna Cuypers, bp Gemert 21 juin 1700, inh Dommelen 22 février 1750, originaire d’une famille du Brabant Septentrional. Le 10 octobre 1742 et le 20 décembre 1748, étant veuve elle loua ces deux moulins, pour les acheter finalement le 22 juillet 1749. Fille de Rombout et de Jenneken van der Linden

1218 – Dirck Vermeulen, qui créa avec Arnold Swaen et le beau-père de celui-ci une Compagnie van Coopmanschap x (xx ?)

1219 – Anna Helsemans

1224 – Antoine van der Straeten, °Hasselt 14 juin 1716, †24 juin 1773 x 3 mai 1735

1225 – Marie-Anne Lambrecht

degré 11

Hasselt en 1740
(gravure de R. Leloup éditée dans Les Délices du Pais de Liège, 1744)

1228 – Gaspard-Jean Cox, °Hasselt 21 janvier 1695, †11 octobre 1777. Il devint seigneur de Rapertingen, au décès de son oncle Robert Cox, le 1 février 1757. Il fut échevin, puis bourgmestre de la ville de Hasselt en 1723, 1724, 1725, 1748 et 1749. Il a été dernier des Heeren Twaalfmannen de cette ville x Hasselt 25 septembre 1718

1229 – Marie-Catherine Drossarten, °29 octobre 1699, †28 mars 1728


van de Kerchove

1280 – Charles-Dominique van de Kerchove, °Gand (Saint-Bavon) 4 août 1673 y x (Saint-Sauveur) 4 février 1711

1281 – Isabelle van Quickelborghe, †14 mai 1767 inh. aux Carmélites le 14 mai 1767, dame de Van der Hulst (xx Cm Blandain 27 octobre 1758 Roger van Oosterom, lieutenant de cavalerie au service des Etats-Généraux, au régiment du baron de Linden, puis capitaine et adjudant-général de cavalerie au régiment du prince de Birkenfeld)

1282 – Guillaume de Pape, °1665, †15 mai 1719, seigneur d’Hallebast, mayeur des échevinages de Tournai de 1711 à 1715 x 17 mars 1692

1283 – Marie-Françoise Despiennes (ou d’Espiennes), °1668, †22 janvier 1721, dame du Vivier, de Billy et des Prets. (cf ANB 1858,158)

1284 – Don Antonio de Ayasasa, °15 janvier 1684, †13 juillet 1721, lieutenant-colonel au régiment du prince Claude de Ligne x 1711

1285 – Marie-Marguerite de Cuvelier, °1687, †1744, comtesse de Cuvelier et d’Orroir, dont la famille serait originaire du quartier de Valenciennes (xx 1729 Philippe d’Ursel, comte de Milan et du Saint-Empire, baron d’Avelghem, lieutenant feld-maréchal au service impérial)

1286 – Pierre le Vaillant, °8 janvier 1660, †9 mars 1740, inh. Bousbecque (France, Nord), baron de Bousbeke, seigneur de Waudripont, reçu à l’état noble de Hainaut le 20 décembre 1703 (x Marie-Rose de Haynin de Bara, sa cousine) xx 8 février 1707

1287 – Marie-Françoise de Pamart, °1682, †23 décembre 1731

1288 – Nicolas-Bernard de Formanoir, °Celles 9 novembre 1653, †Celles 16 août 1719, seigneur de la Cazerie x Celles 24 janvier 1695

1289 – Marie-Anne Scorion, bp Saint-Quentin 8 juin 1673, †Celles 22 avril 1713

1290 – Michel-Baudry Jacquerye, bp Tournai 12 avril 1645, †Tournai 30 septembre 1719, licencié ès lois, seigneur d’Estrayelles et de la Balesquière, échevin de Tournai en 1679 et 1684, conseiller pensionnaire de la Chambre des Arts et Métiers de Tournai, conseiller au Parlement de Flandre, et par là anobli et créé chevalier le 31 octobre 1689, il se retira en 1714 et obtint des lettres d’honneur qui furent enregistrées le 8 janvier 1715 x Tournai

1291 – Marie-Thérèse de la Hamaide, bp Tournai 12 octobre 1650, y †19 décembre 1729

1292 – Michel-Joseph de Gouy, °1686, †Tournai 17 juillet 1764, chevalier, seigneur de la Motte x Tournai 5 novembre 1712

1293 – Marie-Marguerite Liévou, bp Tournai 6 janvier 1687, †27 septembre 1718

1294 – Jacques-Gabriel Hoverlant, bp 19 décembre 1675, †Tournai 15 avril 1744, seigneur du Carnois et de la Motte, licencié ès lois, conseiller du mont-du-piété de Tournai en 1729, conseiller au siège royal de Tournai pendant 15 ans, conseiller pensionnaire des états de Tournai pendant 32 ans y x 4 janvier 1716

1295 – Marie-Madeleine Anris, °Mons 13 avril 1677, †Tournai 4 novembre 1749

1304 – Ignace-Séraphin van Rode, °Tournai, bp 15 mai 1689, y †14 février 1774, écuyer, seigneur de Beauterre et de Warelles, conseiller trésorier général héréditaire des états du bailliage de Tournai et Tournaisis, conseiller du mont de piété à Tournai, ancien juré et échevin de Tournai. Il obtint par LP du 11 septembre 1758 reconnaissance de noblesse pour autant que de besoin, x Tournai 19 décembre 1723

1305 – Thérèse-Françoise Cambier, †29 janvier 1755 à l’âge de 52 ans

1306 – Jean-François de la Hamaide, bp Tournai (Saint-Brice) 31 mai 1696, y †(Saint-Brice) 19 janvier 1767, écuyer, seigneur de Sombrechies à Anvaing, d’Assonville à Rumegnies. Il fut échevin, juré, mayeur et grand prévôt de la ville de Tournai y x (Saint-Quentin) 2 novembre 1723

1307 – Marie-Agnès Presin, bp Tournai (Saint-Quentin) 10 avril 1705, y †(Saint-Brice) 18 juin 1767. Les époux de la Hamaide-Presin gisent à Saint-Brice, sous une dalle portant leurs doubles armoiries

1312 – Charles-Antoine Cossée, °Mons bp (Saint-Germain) 21 février 1658, y †11 janvier 1707, seigneur d’Auval, échevin de Mons en 1686-1687, greffier du conseil en 1688, et en 1702 du Conseil souverain de Hainaut à Mons x y 24 février 1686

1313 – Marie-Thérèse Compaignie, °1658, †Mons 20 juin 1739, dame de Baudrenghien

1314 – Mathieu de le Tenre, greffier de justice de la ville d’Ath, ancien juge des domaines et conseiller, anobli par LP datées à Vienne du 24 décembre 1718

1315 – Marguerite de le Court

1320 – Josse Bouchelet, bp Valenciennes 10 août 1695, y †15 novembre 1764, président de la juridiction des traites à Valenciennes x Cambrai 6 novembre 1718

1321 – Marie-Elisabeth Desbleumortiers, bp Cambrai 27 juin 1702, †Valenciennes 30 juillet 1774

1322 – Jacques-Philippe Lambert, †Valenciennes 7 janvier 1771 à l’âge de 77 ans, banquier à Valenciennes

1323 – Marguerite Randour, †< 1771.

1324 – Georges d’Esclaibes, †6 novembre 1727, chevalier, (comte) de Clairmont, seigneur d’Inchy-en-Cambrésis, Prayelle et Peruwelz-lez-Busigny x Courtrai (Saint-Martin) 27 janvier 1701

1325 – Cécile de la Tour-Saint-Quentin, †22 mars 1735

1326 – Jean-Louis de Carondelet, °Valenciennes 22 novembre 1691, †Cambray 1 novembre 1775, chevalier, baron de Noyelles-sur-Selle, vicomte de la Hestre et du Pays de Langlé, seigneur de Haine-Saint-Pierre et de Briastre x Cm 3 novembre 1722 (xx 10 juin 1732, par dispense du Pape Clément XII, Marie-Angélique de Rasoir, sa belle-soeur, vicomtesse du Pays de Langlé, dame du Grand et du Petit-Hove)

1327 – Anne-Marie Rasoir, †15 octobre 1731, dame d’Odomez, Campagne-lez-Hesdin, Oisies, les Blonderies et Sarteau. Elle lègua la seigneurie d’Odomez à sa fille aînée Marie (= 663)

1328 – Jean-François de Wolff, °(Sainte-Elisabeth) 20 avril 1680, †Mons (Sainte-Waudru) 19 juillet 1744, licencié ès lois, anobli avec droit à la particule par LP du 14 janvier 1714 émanées de la chancellerie de l’Empire, confirmées par des LP régulières du 16 mars 1735, conseiller pensionnaire et échevin de Mons en 1717, avocat au conseil souverain de Hainaut x Mons (Sainte-Waudru) 29 juillet 1710

1329 – Agnès de la Samme, °8 juillet 1678, †Mons (Sainte-Waudru) 12 avril 1722

1330 – Jean-Joseph Daelman, °Mons (Saint-Germain) 27 septembre 1668, y †13 mars 1740 inh. à Sainte-Waudru, écuyer, fieffé de Cocriamont, licencié ès lois, prévôt de la Longueville en 1713. Le 12 avril 1713, il fit relief de la Panneterie x Mons 18 mai 1708

1331 – Marie-Jeanne Evrard, †Mons 28 février 1759, dame de Wiheries (à Hantes) et, par achat fait pour elle par son père le 21 mars 1705, dame foncière du quart de Familleureux

1332 – Adrien Jacquelart, bp Tournai 25 octobre 1686, y †29 novembre 1747, licencié en médecine y x  5 avril 1723

1333 – Marie-Josèphe Herbaux (ou Herbaut), bp Tournai 28 décembre 1701, y †9 août 1729

1334 – Claude Cresteau, bp Tournai 30 novembre 1690, y †9 mai 1736, avocat, seigneur des Basses-Mottes x Tournai 11 juillet 1724

1335 – Marie-Madeleine Pancouque, âgée de 24 ans, †Tournai 13 avril 1731

1336 – Charles-Frédéric d’Ysembart, bp Ath (Saint-Martin) 22 septembre 1663, †Tournai 23 mai 1720, seigneur de Wreichem, d’Antour, des Bucailles x Tournai 9 avril 1690 (xx Anne Carpentier de Marquain, dame de Billemont, douairière de Lamoral d’Ostrel, baron de Flers, fille d’Henri, seigneur de Marquain, lieutenant de cavalerie, et de Marie de Cordes de Barisoeul)

1337 – Brigitte du Preys, bp Tournai 30 novembre 1658, y †28 juillet 1718

1338 – Philibert de Lobel

1339 – Marie-Brigitte Godart

1344 – André Deudon, °Valenciennes, †Bruxelles (Notre-Dame de la Chapelle) 14 juillet 1691, devint bourgeois de Bruxelles

1345 – Adrienne-Louise Vaultier dit Beauregard, °Bruxelles, bp Sainte-Gudule 9 juillet 1650, y †19 décembre 1706, inh. dans le caveau de la famille Deudon à Notre-Dame de la Chapelle (xx 15 décembre 1691 à Notre-Dame de la Chapelle Gérard de Vigne; xxx Pierre Launoy, †5 novembre 1708)

1346 – Georges de Noeufbourg, †1724, receveur du chapitre de Sainte-Waudru

1347 – Anne-Françoise de Berg

1348 – Jean-Baptiste van der Zype

1349 – Marie-Elisabeth Verhust

1350 – Jean-Pierre Havens, tué au siège de Barcelone en 1698, colonel d’infanterie au service du Roi catholique

1351 – Anne-Ide de Leeuw, †30 avril 1713

1352 – Pierre de Meester, °Malines 13 juin 1662, †24 août 1731, échevin et trésorier de la ville de Malines y x 23 juin 1691

1353 – Barbe Blondeau, °Malines 16 octobre 1660, y †10 juin 1712. Ils furent inhumés à Saint-Rombaut sous une pierre armoriée

1356 – Guillaume Mols

1357 – Anne van Oudenhazen

1358 – Claude Auvray

1359 – Isabelle del Fosse

1360 – Corneille van den Wiele, receveur de Malines

1361 – Elisabeth Feyants

1368 – Jacques-François Huysmans, dit Husmans, °Enghien 15 mai 1632, †1697, licencié en droit, seigneur d’Horlebecq par succession, ainsi que de Merbais. On le trouve greffier du bailliage … en 1666-91.., avec une interruption en 1677, bourgmestre d’Enghien en 1671 et 1677, maître de la gilde de Saint-Jean-Baptiste en 1658-59, et 1675-76, connétable en 1659-60. En 1676 il achèta la seigneurie de la Marcque, et en 1693 la seigneurie de Merbois. Il fut anobli le 20 septembre 1685 x Enghien 11 septembre 1660

1369 – Marie-Marguerite le Vaulx, °Enghien 31 juillet 1641, †1685

1370 – Charles-Henri de Steenhault, †Enghien 10 décembre 1710 et inh. à côté de sa femme. Il était seigneur de Steenhault, Waerbeek, Félignies, Nieuwenhoven, fut admis au Lignage Sweerts le 13 juin 1672 et remplit plusieurs fois la fonction d’échevin de la ville de Bruxelles

1371 – Marie-Marguerite de Nyes (ou Nys), †Enghien 3 novembre 1700 y inh.

1376 – Pierre Scheppers, °1673, †1744, échevin et trésorier de la ville de Malines

1377 – Mathilde van Rietbeeck

1380 – Arnold Poullet, †Malines 7 juillet 1707, émancipé à Houtain-l’Evêque le 15 février 1659, élevé à la Bosquée chez son frère aîné. Il s’établit à Malines et en 1695 il devint doyen d’administration du serment des arquebusiers à Malines. Le 10 octobre 1704 il acquit de M. d’Ittre de Castre la seigneurie de Steenwinckel sous Elewyt, plein fief de la baronnie de Perck, comprenant une cour féodale de plusieurs hommages et une cour censale importante x Heffen 7 octobre 1683

1381 – Anne Frans, °28 avril 1647, †4 septembre 1716 (x Corneille Louché, ancien échevin de Malines)

1382 – Antoine Joostens, ° Dendermonde 14 février 1674, seigneur de Ter Weduwe sur Boortmeerbeek, surintendant des établissements de charité, maître du Saint-Esprit de la paroisse de Notre-Dame, x Malines 24 octobre 1697

1383 – Suzanne Hillema, ° Malines 22 mars 1669

1384 – Gilles Estrix, bp Malines (Saint-Rombaut) 1 mars 1655

1385 – Isabelle de Gortter

1386 – François Bosselaer

1387 – Marie-Anne Boots

1392 – Gaspard van den Nieuwenhuysen, °1611, †1690 (x 1641 Anne van Roy) xx 1650 (xxx Marie van Houte, †1700)

1393 – Marie Ceulemans, †1670

1394 – Pierre Stockelmans, demeurant à Oirschot

1395 – Aleyde van Beughen

1396 – Philippe de Ridder

1397 – Mathilde van Histen (ou Eesten)


de la Kethulle de Ryhove

1408 – Guillaume, aliàs Pierre-Ignace de la Kethulle, °12 janvier 1620, †1680, seigneur d’Haverie, d’Evesteyn en 1651, d’Assche en 1652, colonel au service de S.M. Catholique x 18 décembre 1659

1409 – Aurélie de Recourt, dite de Licques (xx 1681 Alexandre Colins, écuyer, seigneur de la vicomté d’Adhérée, colonel d’un régiment d’infanterie de hauts-allemands pour le service d’Espagne, fils de Charles et de Jeanne de Bourlers)

1410 – Charles de Haynin Wambrechies, °Ath, bp Saint-Julien 24 décembre 1642, seigneur de Martinchamps x Ath (Saint-Julien) 14 juin 1670

1411 – Anne de le Vielleuze, bp 1 février 1642

1412 – Louis-Maximilien Thyerin (Thierin), °Saint-Gilles 12 septembre 1644, †14 août 1699, seigneur des Clefs et de Rhodemoere, en 1678 haut échevin du Pays de Waes x Gand 29 mai 1668

1413 – Anne d’Hanins, °Gand (b Saint-Bavon) 16 janvier 1646

1416 – Conrad van der Bruggen, °Amsterdam 1640, †Bruxelles 23 août 1707, naturalisé Brabançon, seigneur de Maesbone-ten-Raede (situé dans Deerlycke en la châtellenie de Courtrai), licencié ès lois à Louvain le 12 octobre 1662, et prêta serment en qualité d’avocat au conseil provincial de Brabant le 30 octobre 1662. Il devint conseiller au conseil de Flandre par LP du 20 octobre 1662, créé chevalier par LP du 18 février 1663. Il fut nommé conseiller du conseil de Flandre, par commission du 20 octobre 1692, et passa au conseil privé par LP du 3 mars 1695. Il fut aussi surintendant de la justice militaire et président de la jointe des monts-de-piété des Pays-Bas x Cm 6 février 1663 (Sainte-Gudule 22 février 1663)

1417 – Jeanne-Marie de Facuwez, bp (Sainte-Gudule) 14 avril 1630, †(Sainte-Gudule) 29 mai 1701

1418 – François-Louis van Crombrugghe, seigneur de Broucke, de la Douve, de Pontpepers, haut-pointre de la châtellenie de Courtrai en 1683 et 1706

1419 – Julienne-Thérèse Piers, °1659, †25 juillet 1737 et inh. près de son époux à Wilsbeke. Elle était veuve au 13 novembre 1719

1420 – Louis-Bonaventure van de Woestyne, °24 août 1662, avocat au conseil de Flandre, échevin des Parchons de Gand en 1696, puis conseiller-assesseur du mont-de-piété de Gand, secrétaire de la ville de Gand, créé chevalier par LP du 17 octobre 1732 x Gand (Saint-Nicolas) 19 novembre 1697

1421 – Isabelle Maelcamp, °Gand 29 mai 1672

1422 – Etienne Maelcamp, °1667, †1728, obtint concession motu proprio de noblesse du Saint Empire et de quatre quartiers nobles, avec l’autorisation de porter le nom de ‘Malcampo’. Ce diplôme, quoique dûment enregistré dans les Pays-Bas autrichiens, y a été révoqué par le décret du 24 juillet 1734. Il obtint confirmation posthume de noblesse et concession pour autant que de besoin, avec effet rétroactif au 1er juillet 1720, pour lui et pour les enfants nés du mariage avec sa veuve Marie-Anne Mahieus y Principe. Il était fils de François (= 2842)

1423 – Anne-Marie Mahieu, dite Principe, °1678, †1755

1424 – Antoine-Pierre Schoorman, †Malines 28 mars 1693 et inh. à Gand, aux Augustins, dans le caveau de ses ancêtres. Il fut créé chevalier par LP du roi Philippe IV du 19 février 1652. Il fut nommé conseiller extraordinaire et surnuméraire au conseil de Flandre par LP du 13 mars 1661. Puis, peu après, il succéda comme conseiller ordinaire au conseiller Denis van der Beken, nommé au grand conseil de Malines en 1676, en remplacement d’Albert de Coxie, charge qu’il cumulait avec celle de haut receveur héréditaire des grands briefs de Flandre, qui lui fut conférée par LP du 28 juin 1678 x Gand 2 juillet 1673

1425 – Louise de Heylweghen, °Everghem-lez-Gand 4 novembre 1634

1426 – Pierre Billiet, †21 août 1673, conseiller de Flandre

1427 – Marie-Isabelle de Jonghe 

1428 – Jean-Baptiste III della Faille, °Gand, bp Saint-Michel (Nord) 1 janvier 1654, †1703, seigneur d’Assenede, Eecloo, Hermays, Maria-Lierde, Saint-Pol, Nieuwenborch, Galathas, Borrewaen, Ramon, conseiller du Roi. Par LP du 26 mai 1678, il devient receveur-général des aides et subsides de Flandre, fonction qu’il exercera pendant 25 années. Il fit entre 1685 et 1688 une brève carrière échevinale aux Parchons de Gand x Gand (Saint-Michel-Sud) 20 août 1682

1429 – Isabelle-Claire della Faille (de Nevele), °et bp Gand (Saint-Michel Sud) 26 mai 1660, y †11 décembre 1732, sa cousine assez éloignée. Elle avait fait son éducation chez les Ursulines de Gand

1430 – Jean-Baptiste d’Hane, †27 septembre 1726, seigneur de Nieulande, Paridaen et Lubbeek

1431 – Marie-Claire Mantels, †11 mars 1705, dernière du nom, fille de Philippe-Albert, conseiller au Conseil de Flandre

1448 – Pierre (Augustin) Annez, °Ypres 28 février 1644, bp Saint-Martin 1 mars 1644, †abbaye de la Biloque à Gand 27 mars 1719, avocat au conseil de Flandre à Gand, où il habitait, devint bailli de la franche vicomté de Zillebeke, lez-Beveren (Waes), seigneur de Rasseghem et de Massenen, il fut anobli par LP du 16 mars 1714, émanées de la chancellerie de l’Empire, sous le nom de Annez x Gand (Saint-Pierre) 11 juillet 1673

1449 – Jeanne-Marie Cruyl

1450 – Charles van Goethem

1451 – Isabelle Varendoncq

1452 – Judocus van Bogaert, °7 novembre 1671 x Melsele 26 février 1702

1453 – Joanna Danssaert, °1682, †Melsele 15 septembre 1720

1454 – Thierry Rotthier

1455 – Maria van Reusel

1462 – Jan Heyvaert, °Londerzeel, il se fixa à Calloo x (?) Anna Haesaert

1464 – Pierre Nys, °Vracene 5 février 1659, †12 octobre 1693, maïeur de Verrebrouck, baili de Rasseghem et de la vicomté de Zillebeke x 19 octobre 1683

1465 – Barbe Verbraecken

1466 – Jean de Mulder

1467 – Marie Verbraecken

1472 – François Schoutheete, °9 juillet 1626, †20 octobre 1685 x 24 juin 1657

1473 – Marie Spanoghe, †12 janvier 1671

1474 – Josse van Calendries, licencié ès lois, greffier et receveur de la ville et Pays de Termonde

1475 – Agnès Donckers (ou Doncquers)

1476 – Philippe van Steelant, †10 août 1681 x 24 octobre 1651

1477 – Pétronille de la Nève

1484 – Jean Pauwelaert, bp Notre-Dame 26 mai 1637, †1 avril 1712 x 8 février 1667

1485 – Jeanne Legiers, †Berlaere 2 septembre 1706, elle se réfugia à Berlaere pendant le siège de Termonde

1488 – Philippe-Balthazar, baron de Villers d’Olgrand, °Bruxelles bp (Sainte-Catherine) 4 décembre 1663, †18 juin 1738 inh. au choeur de l’église d’Orp-le-Grand ou Olgrand, seigneur d’Olgrand et d’Orp-le-Petit (en 1739, ces biens sont rachetés par Isidore de Lados). Il avait été conseiller et receveur-général des Domaines, Aides et Subsides de la Province de Limbourg, des trois Pays d’Outre-Meuse et de celui de Sprimont. Par LP données à Barcelone le 6 janvier 1709, le roi Charles III d’Espagne le créa baron de son nom, avec faculté d’appliquer ce titre à une terre et seigneurie de son choix (x Marie-Barbe de Baillencourt dit Courcol, °Bruxelles bp Sainte-Catherine 4 décembre 1663, †s.p., inh. à Olgrand) xx Cm 3 décembre 1700

1489 – Marguerite-Isabelle van der Heyden a Blisià, †Bruxelles 20 février 1744 inh. à Notre-Dame de Finisterrae (x 4 mai 1684 Nicolas-François de Rossius, de Belaere, †18 juin 1691, inh. en l’église de Saint-Servais)

1504 – Jean I de Munck, °ca 1615, †Saint-Gilles-Waes 1 mai 1695 âgé d’environ 80 ans

1505 – Catherine Rotthier, °Beveren (selon d’autres à Saint-Gilles 19 août 1620), †Saint-Gilles-Waes 3 février 1668

1506 – Josse d’Hooghe

1507 – Catherine van Goethem

1520 – Robert Moerman, °1656, †1733, seigneur de Romais, d’Oudewalle, ancien échevin de Courtrai, anobli par LP du 26 août 1725. Il vint s’établir à Gand pour le commerce, et obtint, par acte du 6 octobre 1725, la permission de trafiquer en gros, sans déroger à sa noblesse

1521 – Catherine van den Neste, †Gand (Saint-Michel) 12 avril 1759

1522 – Jean Robette, seigneur de Bergen ter Linden, de Leystaete, négociant à Courtrai

1523 – Jeanne van Dale

1524 – Jean-Baptiste Maelcamp, °Gand, bp Saint-Jacques 15 janvier 1635, y †(Saint-Bavon) 1 mars 1707. Il s’établit à Séville et, après un séjour de plusieurs années dans cette ville de commerce, revint à Gand où il devint échevin. Le 20 janvier 1702 il fut anobli avec augmentation d’armoiries par LP faites à Barcelone signées par le roi Philippe V; concession d’abord invalidée par le décret du 16 mai 1716, puis ratifiée par l’édit du 10 février 1726 moyennant enregistrement aux Pays-Bas (celui-ci a été dûment effectué) x Séville (Saint-Isidore) 1 janvier 1666

1525 – Agnès-Françoise Donckers, °Anvers, bp Notre-Dame 30 août 1646, †Gand 11 décembre 1692

1526 – Mathieu-François du Bois, bp Courtrai (Saint-Martin) 30 septembre 1650, †3 juillet 1700 inh. en Saint-Bavon en la chapelle de Saint-Joseph, licencié ès lois, avocat au conseil de Flandre, maître des pauvres de la cathédrale Saint-Bavon à Gand y x (Saint-Bavon) 15 septembre 1680

1527 – Jacqueline-Sabine Codde, †15 août 1737 âgée de 75 ans. Veuve elle fut anoblie avec ses enfants, par LP de l’empereur Charles VI du 16 novembre 1724, avec confirmation des armoiries de familles des du Bois

degré 11

1528 – Jean IV de Waepenaert d’Erpe, °Moerbeke 3 juillet 1663, †Overmere 31 janvier 1724, inh. le 2 février suivant dans le choeur de l’église d’Erpe où ils avaient fondé un anniversaire (Quartiers : Waepenaert-Coolman-de Witte-Baeten. Il posséda de nombreux biens et terres à Erpe, Schaarbeke (Alost), Borsbeke, Cordegem, Smetlede, Brondegem, Vlierzele, Vlekkem, Lettershoutem, Impe, Lede, Herzele, Mespelaer, Sinaai, Belsele, Puivelde, Moerbeke, Sint-Gillis, Lokeren, Daknam, UItbergen, Wanzele, Serskamp, Overmere, Schellebelle, Kalken, Berlare et Zele. Il fut greffier d’Overmere et d’Uitbergen de 1681 à 1695, entrepeneur des fournitures pour l’armée, haut-échevin du Pays de Dendermonde de 1707 à 1724, seigneur d’Erpe près d’Alost qu’il acquit sur décret par acte du 14 avril 1714, receveur des biens du prince de Masmines et d’Izegem, créé chevalier le 18 mars 1720 par LP de l’empereur Charles VII x Gand (Saint-Bavon) 16 mars 1685

1529 – Marie-Philippine Guens, °1665, †29 janvier 1736, inh. à côté de son mari dans l’église d’Erpe, dont elle était la cousine germaine. Elle est issue d’une famille originaire d’Alost


de Wilde d’Estmael

1536 – Jérôme de Wilde, °Tirlemont (Saint-Germain) 3 février 1640 (ss. Hieronymus vder Steyn et Maria Pittau, °1620), †> 1689. Il émancipe ses 10 enfants le 24 février 1688, x Tirlemont 20 mars 1661 (tt. Guillaume Oliviers, Pierre Puttau et Gerardo van Welde)

1537 – Bonaventure Oliviers, °Tirlemont 26 septembre 1641 (ss. Anthonius Keynens et Anna Oliviers), †> 1689. Elle eut 10 enfants : Marie-Françoise x Georges van den Bosch, Pierre-Gérard, Anne-Marie, Catherine, Jean-Baptiste, Lucie, Egide, Henri, Anthonia x Jean Vranckx, Jean-Jérôme

1538 – Gilles van Hou alias van Hauwe, °Tirlemont 18 août 1640 (ss. Jérôme van Ranst, Elisabeth van Hou) x Tirlemont (Saint Germain) 31 mai 1664 (tt. Servais Mertens, Mathieu Neutens)

1539 – Anne Cuypers. Elle eut 4 enfants : Claire, Anne, Mathias et Joannes

1540 – Herman Stevens

1541 – Marguerite Peeterman

1542 – Laurent Maes, x bans à Tirlemon 23 février 1642 (tt.Guillaume de Welde, Arnold Coeckelberg)

1543 – Catherine Coekelberghs

1544 – Louis Smets, x < 1624

1545 – Elisabeth L’Escaille. Elle eut 3 enfants : Jean, Gérard et Anna

1548 – Octave alias David Goffa(e)rt x Tirlemont 15 août 671 (tt. Renero Valkeneers, Henri Merckx)

1549 – Agnès Mercks alias Mercx. Elle eut 5 enfants : Henri, Charles, Jeanne, Catherine, Anne-Marie

1560 – Pierre Sweerts, °Hoegaerde Ca 1640, y †< 17 septembre 1676, agriculteur et juré x Hoegaerde 15 janvier 1668

1561 – Margriet Hermans, °Hoegaerde 11 février 1636, y †4 mars 1694

1562 – Bertel Peeters, °Hoegaerde 22 septembre 1633, y †15 novembre 1693, brasseur et bourgmestre x Hoegaerde en septembre 1663 (tt. Jean du Puis, Henri Peeters)

1563 – Josine alias Josepha van den Putte alias de Puis, °Hoegaerde 9 février 1634 (ss. Marie van den Putte), y †26 septembre 1693 à 60 ans (x Daniël Bormans, fils de Jan et de Margriet VanOsmael). Elle eut 8 enfants : Gertrude, Anne (x Jacques Sustremans), Henri (curé et doyen d’Hoegaerde), Barthelemy (x Marie van der Vorst), Catherine, Arnould (x Jeanne Paulus), Barbe, Jean

1564 – Servais Sweerts, °Hoegaerde 13 octobre 1620 (ss. Servais Sweerts, grand-père et Marguerite van Parijs), y †6 décembre 1697, brasseur et juré x Ca 1656

1565 – Béatrice Van Assche, °Bost 3 septembre 1637 (ss. Joannes Lameyns, Anna Sweerts, tante), †Hoegaerde 20 janvier 1726

1566 – Egide van Herberghen, °Hoegaerde 22 mai 1635, y †1 août 1694

1567 – Marie van de Plas (Deblas), °Hoegaerde 3 juin 1632, y †20 février 1710

1568 – Joannes Cypers, °Geetbets 2 février 1625, y †30 juin 1681, x Geetbets 11 juin 1657

1569 – Joanna Cortjans, °Geetbets 24 février 1626, y †4 janvier 1694

1572 – Rémy Dusart

1573 – Anne Dony

1574 – Balthazar Scho(o)nart

1575 – Anne (de) Fraiteur. Elle eut 12 enfants : Marie, Arnould, Laurent, Jean, Egide, Marguerite, André, Balatazar, Christine, Ferdinand, Georges et Louise

1578 – 784

1579 – 785

1580 – Georges van der Schommen, °Halen 15 juillet 1634 (ss. Mrtin van der Enghelen, Maria Vlemincx), † probablement à Halen 9 décembre 1701, y inh. in templo

1581 – Anna Schepmans

1582 – Mathieu Saels

1583 – Elisabeth van de Poel

1600 – Jean-Charles Verbrûgghen, °Schellebelle 23 décembre 1668 (ss. Joes Wassenhove), y †17 août 1712, bailli et mayeur de Schellebelle, Wanzele, Auweghem. Greffier de Zercamp x Erembodegem 1690

1601 – Jeanne-Marie Michiels, °ca 1675, †Wichelen 23 novembre 1714, soeur de Joos, dont l’épouse était Catherine ‘t Kint. Elle eut onze enfants : Louis-Bernard, Marie-Cornélie, Pierre-François (Capucin), Paul, Barbe, Madeleine, Pierre-Antoine, Corneille, Catherine, Jean et Marie-Catherine

1602 – Pierre Hendrickx

1603 – Marie-Jeanne de Grauwe

1604 – Jean de Clercq, †14 avril 1683, meier de Wichelen, x Wichelen 5 avril 1673

1605 – Anne-Marie Verbrûgghen, ca 1653, †Wichelen 11 septembre 1701 (xx 1688 Reynier de Vischere, bailli et meier d’Oudegem). Elle eut de Jean : Jean-Charles, Josse (dont postérité) et Anne-Marie x Jean-Baptiste de Witte

1608 – Marijn II Waepenaert, écuyer, °Sinaai ca 1636, †Oordegem 24 février 1692, seigneur de Stokte, cité en 1684 comme bailli d’Oordegem et Smetlede. Le 1 décembre 1704, il est cité comme administrateur des biens du prince d’Isenghien x ca 1660

1609 – Noble dame Jossine de Witte, °ca 1637, †Moerbeke 6 avril 1672. Elle eut 5 enfants : Marin, Jean (= 1528, échevin du Pays de Waes x Marie-Philippine Guens = 1529), Charle-Philippe, Marie et Laurent

1610 – François Vlemincx

1611 – Claire Wynants

1616 – Pierre Moens, bp Wieze 23 mars 1643, †Lebbeke 3 décembre 1709 à 68 ans, y x 16 février 1666

1617 – Anne Zeghers, bp Lebbeke 31 janvier 1647, y †7 février 1716. Elle appartenait à une famille distinguée du Pays de Termonde, dont les membres jouissaient des qualifications de jonkheere et joncvrouwe et qui possèda la seigneurie de Wassenhoven et le vierschaere de Sottegem et d’Idegem

1618 – Hilduard Ringoet, bp Lebbeke 1 janvier 1650, y †11 mai 1719, y x 17 août 1684

1619 – Jeanne van den Broecke, bp Lebbeke 23 février 1658, y † 31 mars 1717

1620 – Pierre Kieckens, bp Erembodegem 31 octobre 1649 x 11 novembre 1668

1621 – Marie de Cuyper, bp Erembodegem 10 mars 1643

1622 – Adrien Claes, bp Erembodegem 6 février 1621 x 27 avril 1664

1623 – Anne Rayman, bp Erembodegem 1 juin 1644

1624 – Pierre Scheerlinck, bp Erembodegem 5 février 1660, y †19 juin 1702 y x 4 novembre 1683

1625 – Adrienne de Brauw, bp Erembodegem 23 janvier 1660

1626 – Adrien de Schryver, bp Erembodegem 5 juillet 1657 y x 1 avril 1679

1627 – Anne de Rycke, bp Erembodegem 25 août 1660

1628 – Jacques de Clippele, °1659 x Erembodegem 2 mai 1688

1629 – Anne Kieckens, bp Erembodegem 20 novembre 1663

1630 – Lucas Beeckman, bp Lebbeke 9 novembre 1659, y †28 août 1732 à l’âge de 75 ans x Termonde 25 juillet 1691

1631 – Elisabeth Melis, bp Termonde 31 juillet 1669, †veuve Lebbeke 30 novembre 1754 à l’âge de 84 ans

1632 – Jacques Storme, °Desselgem ca 1631, y † 2 avril 1705

1633 – Catherine Rolefort (ou Rollefoort), dont Jacobus (x Judoca Ameye), Joannes, Maria, Catherine, Amand

1634 – Arnold Laridon, †Vyve-Saint-Eloi

1635 – Marie Poppe

1644 – Petrus van Schoebeke, °Oostroosebeke 23 mars 1670

1645 – Judoca Tack, °Oostroosebeke 11 janvier 1672, y bp 12 janvier 1672, y† 25 février 1703

1648 – Adrien Boulez (Boule, Bollez, Bolle), °Sint Eloois-Vijve 4 janvier 1660, †Waereghem 26 janvier 1744. « Buitenpoorter van de Roede van Harelbeke » à Waereghem. Bourgmestre de Waereghem pendant 20 ans, x Waereghem 27 août 1690

1649 – Catherine de Coninck, °Waeregem 19 juin 1667, y † 24 juillet 1751. Elle eut dix enfants

1650 – Josse Waelkens

1651 – Jossine Galle


van de Weijer


1664 – 
Jan-Henricx op de Wijer, °Ca 1645, † Sint-Huibrechts-Lille 3 décembre 1711, bourgmestre de Sint-Huibrechts-Lille en 1668, 1687 et 1688-1689 x 1670

1665 – Adelaïde Spelsers, °ca 1650, †Sint-Huibrechts-Lille 8 février 1717. Elle eut deux enfants : Henri (x Marie Wouters, xx Marie van de Wier), et Chrétien

1726 – Johan Schulte Bering, ° Ca 1653 à Sendenhorst (Nordrhein-Westfalen), † Enniger (Nordrhein-Westfalen) 17 novembre 1721, (x Enniger 6 octobre 1676 Margaretha Schulte Schnecking), xx Enniger 18 septembre 1679

1727 – Gertrud Schulte Zumziel, ° Ca 1868 à Westkirchen (Nordrhein-Westfalen)

1728 – François de Breyne, bp Bambecque 29 décembre 1667, y †19 décembre 1720, marguillier et chef-homme de Bambecque y x 30 juillet 1692

1729 – Christine Neut, bp Wormhout 16 août 1671, †Bambecque 20 août 1740, dont 12 enfants

1730 – Mathieu Coudevylle, chef-homme de Quaedypre, marguillier et maître de la Table des Pauvres de cette paroisse

1731 – Martine de Bril

1732 – Mathieu Quaeybeur, °Terdeghem ca 1660

1733 – Pétronille de Cool, °ca 1670, †Terdeghem 27 avril 1731

1734 – François Roosen, ca 1670

1735 – Marie-Anne Quaeclay, ca 1675

1736 – Jean-Claude Brasseur, °Saint-Venant 8 avril 1668, †>1733, x Saint-Venant 27 novembre 1694

1737 – Marie-Gabrielle Verquin alias Werkin, °Saint-Venant ca 1675, y† 27 juillet 1707 à 32 ans, dont 7 enfants

1738 – Georges de Liere

1739 – Anne Beghin


Fabri


1792 – Mélotte Fabri, °Parfondrieu (Hermalle-sous-Huy) 1624, † à la Tour de Lizin, paroisse d’Ellemelle 2 décembre 1684, lieutenant mayeur de la haute cour de Xhoris, échevin de plusieurs cours à Awans, il administrait la seigneurie de Fanson et il en habitait le château, échevin de la Cour d’Olne à Awans en 1657, 1660 et 1671, échevin de la Cour de Rianwez à Awans en 1660, échevin de la Cour de Comblain de 1664 à 1684, il possèda, tant de son chef que par sa femme, des biens à Parfondry, Scry, Hoyemont, Xhoris, Ellemelle, Lizin, Comblain, Cheux, Bleurheid et Anthiens, tenancier de La Tour de Lizin paroisse d’Ellemelle x Comblain-au-Pont

1793 – Catherine Philippin, † 19 juin 1692/1703

1796 – Guillaume del Tour, †Terwagne 3 octobre 1693, tenancier de Neufmoustier en 1656, 1658 et 1682

1797 – Marie de Ville, †Terwagne 26 ocotbre 1693

1800 – Etienne du Bois, †1672, orignaire de Pry-lez-Walcourt

1801 – Anne le Cocq, †1678

1802 – Jacques Gorlier, †1676

1803 – Anne Jehu, †1674

1804 – Jean de Cartigny, †1718 x 17 janvier 1674

1805 – Jeanne Delestene, °1653, †1725

1808 – Gilles Longrée, †Fallais 22 mars 1712, fermier du moulin à huile de Fallais (x par convenances du 8 juin 1665 Catherine Thyse; xx Christine Brose, †Fallais 18 juin 1719)

1810 – Jean Pauly

1811 – Catherine Drouan

1812 – Pierre Thiry

1813 – Anne Godet

1814 – Sébastien Petit, †< 8 janvier 1682

1815 – Marguerite Samain

1816 – Hubert Bourguignon, †< 4 mars 1677

1817 – Catherine Haccourt

1818 – Marc Anthony

1819 – Jeanne Tilkin

1820 – Antoine de Closset, bp Liège (Saint-Adalbert) 28 janvier 1647, †11 décembre 1703, reçu avocat à la Cour Spirituelle le 4 juin 1715, greffier au rôle le 25 avril 1719 x Liège (Saint-Adalbert) 5 mai 1678

1821 – Jeanne Ferco, bp 9 mars 1656, †Liège (Saint-Adalbert) 21 février 1725

1822 – Jean-Hubert Gilman, bp Liège (Saint-Jean-Baptiste) 23 janvier 1654, y †14 juin 1722 y x (Saint-Jean-Baptiste) 19 janvier 1637

1823 – Jeanne Lucion

1832 – Thiry de Bellefroid, maïeur de Waleffe Saint-Pierre et de Borlée de 1656-57 jusqu’à sa mort (x N. Guillemotte, fille de Jean) xx

1833 – N. Guillemotte

1834 – Lambert Winand, qui le 16 mars 1676 occupait la ferme de la Chapelle à Marneffe

1835 – Anne Léonard

1836 – Jean Collette, °Horion, il a dû s’établir à Liège, de même que son père

1837 – Gertrude Bertrand

1838 – Adrien Verstrael

1839 – Christine van Valkenborgh, °Oevel 21 août 1643

1840 – Joseph Moncheur, °Tournai 1671, fils de Pierre et d’Antoinette Bouvier

1841 – Marie-Catherine Grulois, °Tournai 12 septembre 1660, fille de Pierre et de Jeanne Thieffrye

1842 – Jean-Baptiste du Bois

1843 – Marie-Joseph Thieffrye, fille d’Antoine et de Marie de Beauvoir

1848 – Nicolas Joseph Bouverye, †1722, fils d’Antoine et d’Anne-Jeanne Simon

1849 – Marie Natalis, fille de Jean et d’Anne de Stembert

1850 – Jean Bourdon

1851 – Clémence Natalis

1852 – Pierre Dozin

1853 – Françoise Leroitte

1854 – Adam Leclerq

1855 – Marie Renotte

1856 – Jean-Arnould de Cartier, °1648, † 23 décembre 1731, licencié ès lois, procureur-général, conseiller et trésorier du prince-évêque Joseph-Clément de Bavière, bourgmestre de Liège en 1702 et 1715, député aux états du pays et comté de Looz (xx Adèle Fabry, veuve d’Henri Martens d’Emerix, avocat, fille de Jean, commissaire de la cité de Liège et d’Agnès de Gershoven) x 22 novembre 1678

1857 – Marie-Agnès le Maître, † Liège 8 mai 1693

degré 11 degré 11

1858 – Guillaume de Bilquin, °1656, †Bioul 25 juin 1710, y inh. dans le chœur de l’église où sa dalle funéraire se voit encore. 

Unique héritier de son père, Guillaume – ses frères et sœurs n’étant déjà plus de ce monde – lui succède début 1686 dans sa charge de bailli et contrôleur des Bois et Forêts d’Entre-Sambre-et-Meuse. Tout naturellement, il prend la tête des usines de Zone qui seront la pièce maîtresse de sa fortune industrielle. Entre-temps, il a racheté et restauré la grosse forge du Monceau, restée inactive depuis l’époque où son grand-père Guillaume Moreau en avait cessé l’exploitation, seize ans auparavant.

Ne s’arrêtant pas en si bon chemin, il reprend à sa charge l’exploitation et la production de la forge et du fourneau de Bouffioux dont le propriétaire, greffier à Châtelet, est endetté jusqu’au cou. Puis, c’est l’acquisition du fourneau de Feroulle, suivi de la prise en main du fourneau de Gerpinnes. Et en achetant le bois de Marcinelle, suivi par le bois des Marlières à Mont-sur-Marchienne, il devient propriétaire terrien.

L’industrie métallurgique de nos contrées du Sud travaille intensément pour couvrir les énormes besoins militaires de la France. Infatigable travailleur comme son père Antoine ainsi que son grand-père Guillaume Moreau, Guillaume de Bilquin bénéficie d’une longue période de prospérité. Sa réussite fait de lui un gentilhomme fastueux.

En janvier 1695, il devient châtelain en acquérant le castel de Marchienne-au-Pont. Lorsque s’érige le château au début du XVIIe siècle, Marchienne-au-Pont n’est qu’un village au bord d’une rivière, tirant sa prospérité et son nom d’un pont qui sera longtemps l’unique lien entre l’abbaye d’Aulne et Châtelet, avant la création de Charleroi en 1666. Après avoir longtemps été occupé et détérioré par une garnison française, l’édifice doit être presque entièrement reconstruit.

Il lui reste quinze ans à vivre et à prospérer. À cours d’argent, le prince-évêque de Liège est heureux de lui céder pour la somme de 6.000 florins les seigneuries hautaines de Marchienne-au-Pont et Mont-sur-Marchienne. D’homme de qualité, voilà notre sieur Bilquin devenu seigneur hautain. Mais jamais il ne pourra accéder à la noblesse officielle car les circonstances qui auront privilégié sa fortune, le défavoriseront. Liégeois, il ne pouvait être anobli que par l’empereur. Mais il réside en zone ennemie, sous l’obédience de Joseph-Clément de Bavière, vassal rebelle et exilé en France !

Tout cela ne l’empêche pas de vivre noblement. Par acte du 22 juin 1708, il acquiert la seigneurie de Bioul, une des terres les plus aristocratiques du comté de Namur. Ici aussi, le château est en fort mauvais état. Il entreprend de le restaurer mais sans en voir la fin, puisqu’il meurt deux ans plus tard, x Nivelles (en l’église de Notre-Dame) 20 septembre 1679, mariage béni par Mgr François de Baillencourt, évêque de Bruges, oncle de Marie-Agnès.

1859 – Marie-Agnès Courcol dit de Baillencourt, bp Nivelles (Saint-Jean l’Evangéliste) 15 août 1654, †château de Marchiennes l8 juin 1725, dame de Hommelbroeck par héritage de son frère. Elle releva le château et la terre de Marchiennes-au-Pont devant la cour féodale du prince-évêque de Liège le 8 novembre 1723 et fut reçue dans la poorterye de Bruges en 1716 ou 1717. 

Elle est issue d’une branche cadette de l’illustre maison de Baillencourt, arrivée vers 1522 d’Artois en Belgique à la suite de Jehan de Baillencourt, échanson de Charles-Quint 

En 1710, elle recueille l’entièreté de l’usufruit de la fortune, tout en se déchargeant sur ses gendres d’une bonne partie de la gestion journalière des usines. Mais elle a fort à faire pour maintenir la paix entre les pièces rapportées, douées de fortes personnalités. Si l’un est envahissant, se prévalant de sa qualité de mari de la fille aînée, l’autre, époux de la cadette, se montre tatillon parce qu’il s’estime lésé, alors que les deux autres ne demandent qu’à vivre en paix. L’héritage n’est pas vraiment négligeable : la part de chaque héritière s’élève à 4.000 florins de rente, nettement supérieurs aux 568 florins de rente dont avait hérité leur père de son grand-père, Guillaume Moreau.

Des sept enfants de Guillaume et Marie-Agnès de Bilquin, quatre filles seulement seront parvenues à l’âge adulte : Marie-Josèphe x Guillaume-Nicolas de Moreau (son oncle à la mode de Bretagne, bailli et mayeur de la ville de Charleroi, maître de forges à Rouillon-Annevoie et Yvoir en 1700), Marie- Thérèse x 1708 François-Guillaume de Propper (chevalier du Saint-Empire, conseiller d’État et directeur de la Chambre des Comptes de S.A.E. de Cologne), Jeanne-Françoise, héritière des usines de Zone x 1714 Jean de Montpellier (seigneur d’Yvoir et d’Annevoie, maître de forges à Yvoir et Sclaigneux, mayeur de la cour des Férons du comté de Namur et seigneur foncier d’Annevoie), Marie-Agnès

1868 – Antoine Maghe, b Seneffe, 11 décembre 1679 (ss. Simon Ménier, Jeanne-Norbertine Maghe), † 28 avril 1760, auteur de la branche de Chaumont-Gistoux

1869 – Marie-Josèphe Soupart, °21 décembre 1681, † 19 avril 1737

1870 – Englebert Maghe, b Seneffe 10 décembre 1673, † 28 février 1720, après son mariage il s’établit définitivement à Gosselies. Il en devint très rapidement échevin, cité déjà en 1704 et encore en 1747 et y occupa la charge de receveur de la seigneurie, ainsi qu’il appert d’actes passés en 1730 et 1743 x Gosselies (cm 24 février 1698 devant Jean Herbet, curé de Gosselies, agissant en qualité de notaire) 4 mars 1698

1871 – Isabelle-Claire Manderlier, b Gosselies 1 janvier 1667, † 5 janvier 1750

1880 – Jean Despret, °Trélon 11 janvier 1762, y† 20 décembre 1741, maître de forges

1881 – Marie Hélène Machelart, °Trélon 1 août 1684, †Anor 11 juillet 1758

1882 – Noël Joseph Despret, °Trélon 1683, †Wattignies 3 août 1762, avocat, maître de forges à Sendries

1883 – Marie Anne Machelart, °Trélon 1688, y† 1725

1884 – Jean-Baptiste ‘Joseph’ Barbier de La Serre, bp Agen (Saint-Caprais) 29 octobre 1671 (ss. noble Joseph de Rangouse, seigneur de Beauregard, son oncle par alliance, et par Marguerite Pallu, veuve de M. de Brussy, sa grand-mère maternelle), †château de Montflambert près d’Epinay ca 1750.

En 1692, il est nommé au sortir des cadets-gentilshommes à Tournay, suivant l’expression de son père, « lieutenant de campagne » au régiment de Navarre; à 23 ans il est capitaine d’infanterie au régiment Dauphin.

Un jugement de l’Élection d’Épernay (Champagne), rendu le 19 sept. 1714, sur le vu des pièces produites, maintient Joseph Barbier de La Serre, capitaine d’infanterie, dans la jouissance de tous les droits de la noblesse (Lettres patentes du roi au président, lieutenants et conseillers du roi, Élus en l’Élection d’Épernay, datées du 19 sept. 1714, reconnaissant à Joseph Barbier, sgr de La Serre, et à ses enfants nés et à naître de légitime mariage, les privilèges et exemptions attribués à la noblesse de France). Vingt-six ans plus tard, une ordonnance, rendue le 19 mars 1740, par M. Papillon de la Ferté, en l’absence de l’intendant de la province de Champagne, décharge le même Joseph Barbier de La Serre (attendu ses titres de noblesse), du droit de franc-fief, auquel le fermier du domaine voulait l’assujettir. 

Son épouse, étant parente du ministre Machault, c’est probablement par l’entremise de ce dernier que qu’il obtient, à sa retraite, la charge importante de Directeur Général des Fermes du Roi pour la province de Hainaut et pays voisins, x Peronne, le 7 septembre 1713

1885 – Françoise d’Ivernel de Montflambert, héritière du fief de Montflambert en Champagne. Elle eut 5 enfants, dont trois filles

1886 – Léopold Joseph Polchet du Grigneaux, maître de forges

1887 – Ernestine Claire d’Estrées, °Eppe Sauvage (France) 25 février 1753, †Lille

1896 – Jacques de Bernard, †1743, seigneur de Fauconval, capitaine d’une compagnie de cuirassiers au service impérial

1897 – Anne Bernard, sa cousine

1900 – Antoine Burlet, bp Namur (Saint-Michel) 22 août 1658, y inh. le 1 novembre 1734, avait été admis à la bourgeoisie le 18 janvier 1696. Il fut receveur du duc d’Aremberg en sa baronnie de Perwez, greffier des échevinages d’Aische-en-Refail (LP de mars 1690) et de Noville-sur-Mehaigne. Le 18 janiver 1696, il est inscrit au nombre des Bourgeois de Namur. Dès 1708, il est qualifié, dans les archives de Perwez le Marché, de Receveur du Duc d’Aerschot au quartier de Perwez. Le 12 septembre 1721, il acquit, du duc d’Aremberg, le château-ferme de Perwez, qu’il embellit en y ajoutant un bâtiment distinct de celui du censier x Namur (Saint-Jean l’Evangéliste) 2 novembre 1681

1901 – Marie-Jeanne Franquinet, † (Saint-Michel) 25 juillet 1724, soeur de Théobald, chanoine prémontré de l’abbaye d’Heylissem, curé de Perwez, vice-président du Collège des Prémontrés à Louvain (dans la même paroisse que celle où eut lieu le mariage de Marie-Jeanne est décédée Catherine de Vaulx, épouse de Pierre Frankinet)

1902 – Hubert Mortgat, °Buggenhout (Brabant), †Bruxelles (Sainte Gudule) 10 mai 1727, drossart du marquisat d’Assche et du Pays de Grimberge, anobli par LP de Madrid du 20 août 1704 (x Marie-Christophe van Wemmel, sa cousine sous-germaine, fille de Pierre et de Marie Mortgat) xx Bruxelles (Notre-Dame de la Chapelle) 24 avril 1698

1903 – Agnès t’Kint, °2 mars 1674, †27 janvier 1736


d’Hoop


1952 – Robert Goethals, °Courtrai 13 mai 1645, †25 octobre 1702 x 7 septembre 1673 (xx Catherine van Tomme, fille de Josse et de Catherine Holvoet)

1953 – Madeleine van Zuyt, °1652, †1687

1954 – Thomas le Clercq

1955 – Ernestine Mannier

1956 – Jacques van Beveren, °1669, †1691

1957 – Catherine Tanghe, °1666

1958 – Pierre-François Malfait, °1669, †1740 x 1697

1959 – Catherine-Thérèse Booninck, °1679, †1759

1960 – Pierre Vercruysse, °Courtrai 24 février 1673, y† 17 janvier 1705, fabricant de fil à dentelle x Courtrai 3 mai 1705

1961 – Marie-Françoise van de Maele, °Courtrai 31 mars 1679, y† 9 février 1712

1962 – Jacques Bannaert

1963 – Jacqueline Marre (xx Guillaume van Coppenolle)

1964 – Joannes van Veldriel

1965 – Anna van Heeswyck

1966 – Jean-Baptiste Boghe, °1675

1967 – Isabelle Pick, °1682

1968 – François Danneel (ou Danneels), °1661 x 1696

1969 – Jacquemynken Ameeu(w) (Ameens, Amele ou van den Ameele), °1660, †1723

1970 – Jacques Castelyn

1971 – Anne Kiekens

1972 – (Maes)

1973

1974 – (Kestier)

1975

1976 – Jean Holvoet

1977 – N. Reyniers

1978 – Jean de Volder

1979 – Elisabeth Carrevoet

1980 – Pierre de Simpel

1981 – Jeanne de Laeye

1982 – Olivier d’Hooghe

1983 – Véronique van Cruysperre

2004 – François Antoine Hynderick, °Ypres (Saint-Pierre) 12 juillet 1707, y† 7 décembre 1747 x Bailleul 29 octobre 1732

2005 – Jeanne Thérèse Craye, °Bailleul 24 avril 1706, †Ypres (Saint-Martin) 3 avril 1740

2006 – Albert Vinocq van der Meersch, °Bailleul 9 janvier 1706, y† 10 février 1783 y x  18 mars 1730

2007 – Marie Catherine Sennesael, °Bailleul 13 juillet 1707, y† 22 juin 1787

2024 – Jacques Verheyde

2025 – Jeanne Thérèse Seye

2026 – Franciscus Fronchaert, °Eggewaertskapelle 29 septembre 1658, y† 20 mai 1698, fils de Franciscus et de Joanna N.

2027 – Maria de Mailly, °Eggewaertskapelle 29 septembre 1658, y† 28 mai 1748