Degré 12

de Séjournet de Rameignies

degré 12

ca 1605 | Principauté de Ligne

2048 – Escuier Henri Séjournet, °Ath, y †21 septembre 1639, inh. aux Récollets à Ath, seigneur de Cantaraine et du Quesnoit, homme de fief du Comté de Hainaut et de la Cour de Mons (27 juin 1603), échevin de la ville d’Ath en 1607-1608, 1621 et 1622, bourgmestre d’Ath en 1626-1627, bailli de Manage au Bois en 1626 pour noble homme Pierre de Saint-Genois, chevalier et seigneur de ce lieu, receveur de la Principauté de Ligne, admis à la bourgeoisie d’Ath, le 25 mai 1631x 27 avril 1601/3 décembre 1604

2049 – Jeanne de le Vielleuze, °Ath, bp (Saint-Julien) 19 mars 1583, y †30 mai 1649, dont neuf enfants : Jeanne, Claire, Jean, Jacqueline, Anne, Jacques III, Marguerite, Marie, Françoise. Etant veuve elle fut admise à la bourgeoisie d’Ath après serment le 23 juin 1645. Les de le Vielleuze sont issus d’une famille orginaire d’Ath, où le nom est cité dans les actes scabinaux à dater du commencement du XIV° siècle.

2050 – Jean-Jacques Maroquin, †< 1647, homme de fief, franc alleutier en 1617, bourgeois d’Ath en 1617 et 1624 x probablement ca 1604

2051 – Jeanne le Merchier, °Ath 1580. Elle hérita au même titre que son frère Guillaume, de son oncle Julien, prêtre, qui avec son frère Jean, était à la tête d’une fortune considérable. Son frère Guillaume le Merchier, °Ath 28 juillet 1572, †6 juillet 1635, poussé dans la carrière ecclésiastique par son oncle Julien le Merchier, fit de brillantes études universitaires à Louvain, et devint professeur ordinaire de théologie à l’Université, puis doyen de la faculté de théologie et recteur magnifique de l’Alma Mater. Gavé de prébendes lucratives, titulaire de plusieurs canonicats et doyen de la collégiale Saint-Pierre de Louvain, il fonda des bourses d’études substantielles à l’intention de ses arrière-neveux et, à leur défaut, des bons écoliers de la ville d’Ath, sa petite patrie. Cette fondation devait avoir pour effet de multiplier les vocations sacerdotales dans la famille le Merchier – sans que les Bosquillons y aient eu part. Elle contribua à l’évolution sociale de toute la descendance de cette branche, tant en ligne féminine que masculine. 

La famille SEJOURNET fut celle qui en profita le plus jusqu’à la fin de l’ancien régime. Ce sont en effet, les enfants de Jean Marotkin et de Jeanne le Merchier, soeur du recteur, qui furent ses seuls héritiers et ils ne furent bientôt que deux filles, l’une mariée au greffier d’Ath François de Blois, l’autre à Jacques SEJOURNET, écuyer. Dès la fin du XVII° siècle et jusqu’à l’époque moderne, les bourses d’études de la fondation le Mercier furent principalement contrôlées par les chefs de la famille SEJOURNET en tant que collateurs et cela entraîna certains abus qui firent l’objet, en 1720, d’un jugement rendu à la requête d’une certaine Reine Ansseau, par le Conseil souverain de Hainaut, à charge du sieur de Séjournet, ordonnant que le bénéfice des bourses fût limité strictement aux stipulations du testament du fondateur, tant en ce qui concernait la nature et la durée des études que le lieu où ces études devaient être faites. Supprimées durant l’époque révolutionnaire et sous le régime napoléonien, les bourses furent rétablies en vertu de l’arrêté royal du 22 décembre 1818, par arrêté ministériel du 1 juin 1821. La fondation rapportait alors 204 florins 15 S. de Brabant, à charge de la ville d’Ath, et elle était administrée par le sieur Alexandre-Jules de Séjournet de Rameignies, à charge de rendre compte annuellement de sa gestion à la députation permanente des Etats de Hainaut. La dévaluation progressive des devises monétaires n’a cessé de réduire le montant des bourses, entièrement gagées sur des rentes à charge d’institutions publiques, principalement l’Etat et la ville d’Ath. En 1865, le revenu de la fondation se montait à 443 fr. 65 et ne permettait plus que la collation d’une seule bourse, qui était de 400 francs pour les humanités et les études supérieures, de 200 francs seulement pour les humanités.

2054 – N. Godefroit

2055 – Barbe Rusette d’Acre

2056 – Maximilien de la Catoire, bp Mons (Saint-Germain) 20 octobre 1614 (susc : Maximilien Franeau, °1579, seigneur d’Odomez et Catherine François), †tué le 26 juillet 1656 au siège de Valenciennes. 

De même que sa soeur Anne, il fut émancipé le 1 mars 1639. Ecuyer, qualifié de chevalier, on le retrouve comme seigneur de Rameignies en mai 1639, d’Odomez en août de la même année (par héritage de son oncle et parrain, †17 février 1638 – cette seigneurie venait initialement de la famille Joye), d’Hergies en mars 1642 (par succession paternelle et relief du 21 mars 1642) et en Mairieu. Il posséda des fiefs à Mairieu, Estinnes et Buvrinnes. Il usait des armes écartelées. Le 2 janvier 1643, il remit à messire de Nassau, chevalier, seigneur de Conroy, comme seigneur de Warcoing, un dénombrement de Rameignies. 

Par commission donnée à Valenciennes, le 25 juin 1655, il fut chargé de lever une compagnie wallonne de cent hommes de pied, pour en être capitaine, sous le tertio du mestre-de-camp comte de Solre (Philippe de Croy). Il fut tué le 16 juillet 1656, devant Valenciennes, alors qu’il attaquait les lignes françaises

x Mons 9 septembre (27 septembre chez les Carmes; tt Jean Causi, Ursmer Erquin, etc.) 1643

2057 – Magdeleine-Florence de la Biche, † 1669/1679, dame du Coultre, héritière de Leaucourt. Le 28 juin 1657, bailliste et garde-noble de ses quatre fils mineurs, elle releva en leur nom la seigneurie sise à Mairieu; vivante en mars 1669, elle ne l’était plus en août 1679. Elle eut : Maximilien (sa mère releva pour lui Rameignies, le 21 août 1656, seigneur d’Odomez et de Blaton), Henry, Ghislain (seigneur d’Hergies, et de Blaton après son frère) 

2058 – Pierre du Pont, procureur général et fiscal de Tournai

2059 – Anne Bauduin

2064 – Baudry de Roisin, °3 mars 1610, bp Bruxelles (Notre-Dame de la Chapelle), †16 août 1682 inh. à Rongy, chevalier, sire et baron de Selles, seigneur de Rongy (par relief du 18 février 1644), seigneur de Bourghielles, de Basenghien, d’Oby, du Préhidré, etc., commissaire au renouvellement des lois (ou magistrats) de Flandre en 1652 x Tournai 21 (22) mai 1646

2065 – Maximilienne de Gand Vilain, °château de Briffoeil 4 mai 1629, †10 décembre 1686

2066 – Laurent del Fosse, °Tournai, bp (Sainte-Marguerite) 22 février 1628, y †(Saint-Jacques) 22 février 1713, trésorier des Etats du bailliage de Tournai et Tournésis, seigneur de la Locquerie et du Marquais à Pottes, conseiller du mont-de-piété de Tournai, anobli en août 1698 par Louis XIV, créé comte du sacré-palais Latren, baron romain x Tournai (Saint-Quentin) 19 septembre 1654

2067 – Jeanne Errembault, bp Tournai (Saint-Quentin) 26 décembre 1633, y †(Saint-Jacques) 20 septembre 1713.

degré 12

Château de Heukelom en Gueldre
pinxit Roelant Roghman

2068 – Louis-Thomas de Thiennes, †1689, comte de Rumbeke, baron de Heulekom et de Leyenburg, seigneur de Caestre, Claerhout, Oudene, etc. x 1666

2069 – Magdelène van der Gracht, †1689, baronne d’Esne, dame de Passchendaele, Termaisnil, Hulst, Severen, Schiervelde

2070 – François de Gomiécourt, bp Saint-Omer (Sainte-Aldegonde) 19 décembre 1648, †25 mars 1686 (ou 1695, comte de Gomiécourt après son frère, baron de Lagnicourt, seigneur de Lignereuil et de Maizières, capitaine de cavalerie, reçu bourgeois d’Arras le 23 novembre 1678, député de la Noblesse aux Etats d’Artois x Floury 9 février (Huy 8 août) 1671

2071 – Anne de Leon, †> 1720 (xx Arras 29 mai 1696 Louis-Thomas de Thiennes, comte de Rumbecque, veuf de Madeleine van der Gracht). Elle testa le 15 octobre 1718 et obtint le 24 mars 1720 la permission de continuer l’usage de ses diamants et pierres précieuses, malgré l’ordonnance du 4 février précédent qui interdisait cet usage 

2072 – Urbain de Rets Bressoles, †10 janvier 1691 inh. à l’église de Morlanwelz, qualifié baron de Chanclos. Il fut page du duc d’Elbeuf en novembre 1624 et paraît s’être attaché plus tard au prince de Condé, qu’il suivit à Bruxelles en 1634. Il est cité comme sieur de Chanclaux dans le testament de sa mère daté du 6 mai 1644. Il parvint au grade de colonel d’un régiment de cavalerie dans l’armée espagnole. La charge de gouverneur et surintendant de la maison royale de Mariemont lui assura après de longues années de service une honorable retraite x aux Pays-Bas

2073 – Claire-Isabelle de Cuellar, bp Anvers (Saint-Jacques) 3 octobre 1634, dame de Pluyseghem 

2074 – Gérard le Rat, colonel de cavalerie

2075 – Jeanne de Tassis (il s’agirait ici de la famille de Taxis von Bodogna und Valnigra, du Tyrol) 

2076 – Philippe-Alexis du Bost-Moulin, °30 novembre 1634, †Esch 13 février 1706. Il fut seigneur d’Esch sur la Sûre, capitaine d’une compagnie de cavalerie au régiment du prince de Holstein au service du roi Catholique x Cm passé au monastère noble de Machern sur la Moselle 16 novembre 1670

2074 – Jeanne-Elisabeth de Steincalenfels, †Esch 26 novembre 1684, issue d’une famille rhénane et qui a vécu en Hollande, ayant la même origine que la famille Vogt de Humolstein, dit Steincalenfels, de Lorraine, créée comte en 1626 

2078 – Sébastien-François von Stassin, †1698, colonel

2079 – Louise-Pétronille du Bosch 

2080 – François de Saint-Loup, avocat au Parlement de Bresse x 31 mai 1676

2081 – Louise Charlotte Griffon, fille de Louis et de Charlotte Rossan

2096 – Herman Lamberts, †Eupen 1664

2097 – Anne Hubin (de Gulchen) 

2098 – Jean Nutten, fils d’un résidant de la cour électorale de Cologne près de la cour de Bruxelles

2099 – Marie Triest

2100 – Robert, comte d’Aspremont-Lynden et du Saint-Empire, †château de Crèvecoeur 5 novembre 1678, seigneur des ville et ban de Herve, du Hontoir et Del Beuck

2101 – Jeanne de Caldenbourg, °Limbourg et bp (Saint-Georges) 6 juillet 1628, †château Crèvecoeur 18 mai 1697, dame de Crèvecoeur et des villes et ban de Herve, de Charneux et de Themister. Ils testèrent conjointement le 3 novembre 1678 

2102 – Justin de Hoen de Cartils, baron de Chevetogne x (xx N.N?.)

2103 – Jeanne-Caroline d’Yve, dame de Saint-Martin

2104 – Christophe de Veyder, seigneur haut justicier de Bickendorf

2105 – Marie-Christine de Solenmacher

2108 – Louis de la Neuveforge, °Luxembourg, bp 24 novembre 1613, †Ratisbonne 24 novembre 1697, licencié ès lois de l’université de Louvain, il prêta le serment d’avocat devant le conseil provincial de Luxembourg le 6 août 1649. Il fut nommé conseiller lettré par le même conseil par LP du 9 janvier 1660. Le 17 mars 1670, il fut promu aux fonctions de trésorier garde des chartres, emploi qu’il conservera jusqu’en 1672. Ensuite, il devint membre et maître aux requêtes des Conseils d’Etat et Privé, ambassadeur du roi d’Espagne près le prince-électeur de Bavière, député pour le cercle de Bourgogne à la Diète de Ratisbonne x Cm Trèves 27 septembre 1659

2109 – Gertrude d’Anethan, °Trèves 24 mai 1639, †Ratisbonne 1 novembre 1685. Une aprtie de la succession de Louis de la Neuveforge est relevée à Beausaint le 7 novembre 1699

2110 – Charles-Albert de Bettenhoven, °ca 1640, †Arlon 4 mars 1704 inh. en l’église des Carmes. Il ne porta le titre d’écuyer qu’après l’anoblissement de 1681. Il devint lieutenant prévôt d’Arlon dès le 26 mars 1668 et resta en fonctions jusque vers 1680. Vu l’absence persistante des Humyn, dont il est l’homme de confiance et l’officier de 1669 à 1675 pour leur terre de Schoppach, il exerce effectivement tous leurs pouvoirs au point d’être parfois qualifié de prévôt.  Par LP datées de Bruxelles, le 31 août 1673, il sera nommé par le Roi receveur des domaines au quartier d’Arlon en remplacement de feu Thomas Reichling; il prêtera serment le 2 octobre suivant, et rendra les comptes de 1673 à 1680 se montrant un agent très diligent et en même temps soucieux de ses intérêts propres. Il rendra aussi des comptes annuels pour la période commençant à la Saint-Martin 1674 et finissant à pareille date en 1676 en ce qui concerne, dans le quartier d’Arlon, les confiscations pour cause de guerre avec la France.  Ses fonctions seront interrompues par les évènements militaires de 1681 et sa comptabilité cesse d’être présentée à la Chambre des Comptes de Bruxelles pendant 18 ans. Cependant, il n’a pas tardé à se rallier au vainqueur et on le retrouve cité comme receveur des domaines à Arlon dès le 14 mars 1682 et jusqu’au 11 septembre 1687 par le protocole du notaire Hargardt. Au vrai, pour se conformer aux directives du régime nouveau, il a pris ces domaines à fermes comme aussi ceux de Remich, Diekirch et Grevenmacher et autres lieux spécifiées dans son bail, y compris le haut-conduit et le pied-fendu sauf pour Givet, Charlemont et Agimont. Il porte le titre de fermier général. Par contre, par LP du Roi de France du 5 décembre 1687, et après avoir financé cette charge, il sera nommé conseiller et gruyer des eaux et forêts du quartier d’Arlon tout en conservant pendant un temps la recette des domaines. C’était un cumul difficile à maintenir. Aussi, les administrateurs qui dirigent de Paris cette branche de l’administration confieront-ils cette recette à un de leurs compatriotes, Nicolas du Baret, qui la détient dès le 29 mai 1688. La haute surveillance des bois et fôrêts du ressort devait aussi échapper à Bettenhoven, un nouveau gruyer et maître particulier ayant été nommé par le Roi de France le 8 mai 1694. Charles-Albert n’eut pas à regretter cette éviction puisque le traité de Ryswyck contraignit Louis XIV à quitter le Luxembourg et à le restituer à ses souverains légitimes. Dès le 28 mars 1698, un décret du Conseil des Finances lui rendit son poste de receveur des domaines à Arlon, qu’il put exercer pendant trois ans, assurant la comptabilité des exercices 1698 à 1701.  Charles-Albert fut mêlé activement à des affaires d’aides et subsides, surtout en vue de la préparation, en 1700 de la matricule générale du duché qui devint d’application en 1701 et le demeura juqu’au cadastre thérésien de 1766. On doit noter qu’il ne resta pas indifférent aux démarches entreprises à partir de 1698 par tous les hommes d’affaires du pays lorsqu’il fut question de mettre en amodiation générale tous les revenus du souverain. Une lettre du 8 février 1698 apprend que Bettenhvoen et le célèbre Henri Henriquez haussèrent l’un contre l’autre à plus de 60.000 florins. Ses espoirs furent déçus, car lorsque l’amodiation fut introduite par l’édit du 24 novembre 1701, avec application au 1 janvier 1702, il perdit jusqu’à son emploi de receveur des domaines à Arlon. La ferme fut attribuée à Pierre Chevalier, que les circonstances montrèrent plus tard comme simple homme de paille de Henriquez, à qui sa fortume permettait toutes les audaces.  Le 22 juin 1703, il se mit d’accord le 22 juin 1703 avec ses deux soeurs sur le partage des biens des ses parents. Il se voit attribuer les biens d’Almeroth et de Heinstert, la cense d’Aix-sur-Cloie, les dîmes de Waltzing, Ell et Thiaumont, x ca 1665

2111 – Marie-Cécile de Veyder-Malberg, †7 mai 1701, issue d’une famille tenue noble depuis le XVIème siècle et qui avait prospéré à Vianden, d’où elle paraît originaire, à Dasbourg, à Neuerbourg et à Saint-Vith (x 1657 Jean-Antoine Beyer, †17 décembre 1664, officier de la seigneurie d’Autel de 1649 à 1653, lieutenant-prévôt à Arlon de 1654 à 1664 et nommé échevin de la ville en 1658; de 1662 à 1664, receveur de Schoppach. Il était fils de Hans-Conrad, officier d’Autel et de Maria Meys) 

2112 – Chrétien Behaghel, °Bailleul 10 décembre 1626, y †30 juin 1686, échevin de la ville et châtellenie de Bailleul et Apaiseur x Bailleul 9 décembre 1649

2113 – Marguerite du Bois, °Bailleul 4 septembre 1625, y †22 septembre 1704.

2114 – Pierre-Nicolas de Dours, °Nipkerke (Nieppe) 17 octobre 1622, † 25 février 1689 x Nieppe 13 janvier 1670

2115 – Marie-Anne de Coussemaeker, °ca 1640 (x François Godtschalck).

2116 – Chrétien van de Walle, bp Bailleul 20 juillet 1624, y† 8 aril 1687, greffier de l’orphelinat x Bailleul 10 février 1649

2117 – Marie Cauwersyn, †Bailleul 6 octobre 1701

2118 – Antoine Cleenewerck, °Bailleul 19 novembre 1634 x 3 octobre 1658

2119 – Pétronille Elleboudt, °Bailleul 2 mai 1633, y† 6 mars 1723

2120 – Henri de Coussemaker, °Bailleul 7 octobre 1635, y† 16 juin 1666 y x 20 janvier 1660

2121 – Pétronille-Catherine de Coussemaker, °Bailleul 8 juin 1639, y† 1 novembre 1727

2122 – Marc van Bambecque, °Roesbrugge-Haringe 10 mai 1629, †Cassel 16 août 1669, Ceur-frère de Furnes x Cassel >1647

2123 – Marie-Anne van den Abeele (x Paul Clays) 

2124 – Pierre Sennesael, °Meteren 14 novembre 1650, †Bailleul 28 novembre 1676, premier échevin de la ville de Bailleul (x 18 avril 1628 Louise de Coninck, fille de Pierre et de Marie Paydrogher) xx 3 février 1663

2125 – Marie Vitse, † 26 août 1717

2126 – Jean de Witte, † 11 juin 1704 (x Bailleul 4 octobre 1656 Marie van Belle) xx Neuve-Eglise

2127 – Marie van Blaeren, °19 mars 1637, †Bailleul 4 septembre 1711

2144 – Victor de Limon, écuyer (x fort Saint-Job, près de l’Ecluse 25 février 1629 Yolande Batel, †8 mai 1638, fille du capitaine Batel et de Léonore de Zaure) xx 22 décembre 1650

2145 – Anne-Gélise de Wintere, °Furnes 21 octobre 1621

2148 – Jean Merghelinck, †25 mai 1674 x 24 avril 1646

2149 – Marie Lamoot, †1 décembre 1675

2150 – Nicolas de Schildere, conseiller pensionnaire de la ville d’Ypres

2151 – Marie-Catherine Letten (xx Pierre de Wavrans)

2152 – Remacle, dit Donat, Tronzon, seigneur de Steenhuyse et Ruysselandt, receveur de Comines et Halewyn pour le prince de Chimay x Cm Armentières

2153 – Florence Baccart

2154 – Jean van den Broucke, †29 mars 1667 à l’âge de 53 ans, échevin d’Ypres

2155 – Françoise Walweyn, °Nieukerke 1610, †4 septembre 1660  

2160 – Armand Diericx, °Aspelaere 6 novembre 1611 (ss. Joe de Coene, Maria Nuysberg), †Essche-Saint-Liévin 25 juillet 1668

2161 – Cornélie Schepens, †Essche-Saint-Liévin 31 août 1688, dont Judocus, Joanna, Joannes, Gabriel, Liévin, Livina, Barbara (x Louis van den Bossche)

2162 – Pierre Moreels, † Alost 8 avril 1678, inh in templo

2163 – Jossine Vits. Ils eurent Maria, Anne-Marie, Catherine, Barbara et Joannes.

2164 – Jean Cayman, °14 avril 1597, †10 juin 1657 (x Alost 23 septembre 1635 Antonia van Boven, † Alost 15 novembre 1648) xx Alost 25 janvier 1649

2165 – Adrienne Michiels, †Vlierzele 14 avril 1622 (ss. Adrien Lambeen, Jeanne Michiels), †Alost  14 avril 1716 (xx Alost 2 février 1658 Josse Meerts). Elle eut Jossine (x Jean de Minne), Jeanne, Jean, Elisabeth et Jean-Roger.

2166 – Jean van den Brande, †Alost 11 décembre 1707, y x 13 février 1651

2167 – Catherine van Vianen, °Alost 1 juin 1631, y † 26 novembre 1705. Elle eut Clara, Catherina, Egide, Judocus.

2176 – Antoine Fontaine, †1657, échevin de Lens, il transfèra sa demeure à Ath

2177 – Louise le Sergeant, †1671

2178 – Nicolas de Braine, bp 6 octobre 1584, †27 juin 1633

2179 – Antoinette Georges

2180 – Pierre Grart, †1637

2181 – Catherine de Braine

2182 – Philippe Loiseleur

2183 – Marguerite de Beure

2184 – Dominique de Braine, °Mons 1 février 1632

2185 – Catherine Templart

2200 – François de Behault, bp 9 février 1603, †1671, marchand Tasneur demeurant à Mons y x 9 décembre 1624

2201 – Anne de Cuesme (ou Quesme), °1608, †1652.

2220 – André Lison, °Mons 27 janvier 1598, seigneur de Rombise, échevin de Mons x 14 mai 1621

2221 – Jeanne Milet, °Mons 8 février 1596.

2222 – Jacques d’Anvaing, bp à Arc 21 janvier 1624, †3 décembre 1670, échevin de Mons, capitaine d’une compagnie bourgeoise. Il fut nommé homme de fief le 30 juin 1641 et demeurait alors à Mons. Il est cité avec son épouse dans un acte daté du 29 août 1682 x Cm 20 décembre (Mons 21 décembre) 1647

2223 – Marie-Adrienne de Braine, °27 juillet 1623, †< 1694 

2240 – Jean Le Fevere, °1571, †1654, x Audenaerde 9 novembre 1607

2241 – Marie Witspaen, °Audenaerde 1 mars 1582, y †9 janvier 1658

2244 – Messire François Odemaer, conseiller du parlement de Tournai, avocat au Conseil de Flandre

2245 – Marguerite van der Meere(n)

2246 – Guillaume de Windele, °1617, †25 mars 1671, haut-échevin d’Audenaerde

2247 – Barbe Stalins, bp 11 novembre 1619, †19 janvier 1666 

2248 – Guillaume-Frans van der Sare, †1656, greffier du Pays de Waes en 1624, haut-échevin de Waes

2249 – Antoinette Damas, †1669

2250 – Jean-Baptiste Kerremans, °ca 1590

2251 – N. van der Gracht, dite Rommerswael, dame de Vryssel

2252 – Hubert Gielis-Hujoel, †1681, seigneur de Locquenghien, Zedelghem, conseiller de la Chambre des Comptes à Bruges

2253 – Clara Macharis, †1716

2254 – Jean van Papenbroek, licencié en droit, conseiller au conseil souverain du Brabant à Malines

2255 – Marie-Catherine Fabri

2256 – Antoine du Bois dit van den Bossche, †6 décembre 1690, seigneur de Terschaerent, commissaire des montres des gens de guerre x Bruxelles (Saint-Nicolas) 7 novembre 1646

2257 – Marie-Claire Jacobs, qui veuve obtint pour elle et ses enfants réhabilitation de noblesse par LP du 29 février 1704

degré 12

Rosace des Sept Lignages de Bruxelles

2258 – Charles, vicomte de Dongelberghe, seigneur de Zillebeke, de Pergate, Rasseghem, Rixtel, reçu au Lignage Sleeus en 1649, conseiller ordinaire au Conseil de Brabant. Il obtint par LP du 13 avril 1672 (reine régente Marie-Anne), l’érection en vicomté de la seigneurie flamande de Zillebeke (Ypres) et concession de ce titre

2259 – Anne-Marie de Ryswyck, dame de Berck, Lelle et Bollebeke 

2260 – Philippe van der Haeghen, †1676, seigneur de Meere

2261 – Jeanne-Lucie Pardo 

2262 – Louis-François Happaert, bp Dieghem 16 octobre 1645, †Gand 29 août 1726 inh. aux Dominicains, seigneur de la baronnie d’Herdersem et du Pays de Rotselaer x Gand (Saint-Michel) 30 novembre 1677

2263 – Marie-Marguerite de Crombrugghe, °21 février 1658, †Gand 23 septembre 1693, inh. à la citadelle, dame de Wulfsberghe 

2264 – Jean Rooman, °Tamise 29 juillet 1637, †d’une maladie contagieuse 20 août 1666, greffier de Tamise y x 24 juin 1660

2265 – Elisabeth Verhulst, †de la même maladie trois jours après son mari. Tous deux furent inhumés dans le caveau de famille à Tamise. Elle était la fille d’Adrien, du pays de Waes.

2266 – Gilles de Smet, °mai 1646, licencié en droit, greffier de Lokeren

2267 – Anne Vermeire (ou Vermeulen), °1674, †1741

2268 – Ferdinand Ramont

2269 – Philippine de Vreese, °1627

2272 – Jacques de Hoop, cité comme bourgeois de 1651 à 1678

2273 – Jeanne Verbiest

2280 – Jean Danneels, °1621, †1705, écuyer, seigneur de Synghem, ten Brand, etc.

2281 – Anne-Marie Blancquaert, †1693

2282 – Raphaël Maton

2283 – Jeanne Busca

2284 – Louis Marius, †1712, écuyer, propriétaire d’une verrerie dont tous les souffleurs devaient être nobles

2285 – Marie-Catherine Belgens, °ca 1630, †1710

degré 12

2288 – Georges-Louis van Alstein, °1630 (ou 1631), †1724, greffier héréditaire de la châtellenie du Vieubourg x 1658

2289 – Marguerite-Jacqueline Brias, °1635, †1728, dame de Peteghem

2290 – Jean-Baptiste Hailly (ou Hally)

2291 – Jeanne-Antoinette de Smet, fille de Remi

2292 – Paul-Louis de Clercq, †1710, seigneur d’Hurtebise, Herleghem

2293 – Isabelle Blancquaert, dame d’Herleghem 

2294 – Guillaume Mols, °1626, †1703, échevin d’Anvers

2295 – Anne van Oudenhagen, °1636, †1717

2296 – Liévin Neyt

2297 – Jossine Goethals, fille de Georges

2298 – Jean Mast

2299 – Jossine de Waele

2300 – Georges van Coppenolle

2301 – Walburge de Ruddere

2302 – Pierre Rombaut

2303 – Anne de Moor, fille de Gaspard


Forgeur


2304 – Jean le Forgeur, bp Liège 16 février 1627, y †18 décembre 1695 x Liège 13 février 1651

2305 – Jeanne Larmoyer, bp Liège 12 janvier 1625, y †17 février 1669. Elle vivait avec son mari près de la porte de Vivegnies, à l’intérieur des murs de la ville. Cette famille liégeoise était connue à la fin du XVIème siècle 

2308 – Henri Dallemagne, °ca 1639, était en 1689 drapier et demeurait en Hors-Château vers le vignes x Liège (Saint-Thomas) 1671

2309 – Ailid Pépinster, †Liège 28 mars 1714, fille d’Henry.

2310 – Guillaume Defize (Defise), drapier liégeois, demeurant en 1689 rue Derrière Saint-Thomas

2311 – Catherine de Vigne (Devigne, Desvigne)

2336 – Jean du Pont, bp Liège 9 juillet 1609, maître du métier des Charliers

2337 – Oda Laurenty, fille de Jehan, marchand à Liège

2344 – Jean de Marteau, °Theux 7 février 1636, y †12 mai 1709, inh. avec sa première épouse dans l’église de Theux. Il fut haut forestier héréditaire du marquisat de Franchimont (par relief du 20 novembre 1698) et bourgmestre de la ville de Theux en 1674, 1675, 1679 et 1680 x (xx Marie Masson, °Malmédy 28 août 1632, Theux 11 août 1708, fille d’Hubert, bourgmestre de la ville de Malmédy en 1638 et échevin de la haute cour du vénérable chapitre de Malmédy, et de Marie de Limbourg)

2345 – Judith d’Olne. La famille d’Olne tire son nom de la seigneurie d’Olne, située dans le pays de Herve et qui faisait anciennement partie du comté de Dalhem. Les membres de cette famille habitaient depuis le XVIème siècle, le petit château de Froidbermont, dans le hameau du même nom et qui dépendait aussi du ban d’Olne. (d’Olne : écartelé au premier, d’or à la demie-aigle armée de sable; au deuxième, de gueules à une pertuisane brisée, avec des franges d’or; au troisième, de sable à trois moineaux d’argent, et au quatrième, d’argent à une massue d’or)

2346 – Lambert Boniver, bp Theux 18 mai 1634, bourgmestre de Theux en 1670 et 1672, maître des forges à Theux en 1675 x 1 février 1663

2347 – Marie Poncelet de Presseux, °Theux 20 août 1648, y†25 mai 1699

2350 – Nicolas de Coulons

2351 – Anne-Constance de Morayken, bp 22 juillet 1675, †Verviers 31 juillet 1747

2354 – Mathieu de Rouveroy

2355 – Jeanne Collard

2356 – Jean dit Huinet Hebronvaux, †Visé 29 avril 1681

2357 – Catherine Libotte, †11 mai 1685

2360 – Bartholomé Bertoz, °ca 1648

2361 – Catherine Budin, °ca 1653

2362 – Mathieu Le Ruyth, ° ca 1650

2363 – Marie Wathar, ° ca 1656

2366 – Jean Delvaux, †15 février 1703

2367 – Saincte Libotte

2368 – Lucas Breuls, bp Maastricht (Saint-Jean) 30 mars 1606. Il acquit, par voie d’échange, une maison sise rue des Eperons à Maestricht de son cousin Thomas van Brouwen, époux de Maria Haenen x Maastricht (Saint-Nicolas) 21 février 1634

2369 – Elisabeth Nypels, °ca 1613, †peu > 8 mars 1662 

2370 – Marcel Hermans

2371 – Jeanne Ysermans, originaire d’une ancienne famille patricienne de Maestricht, qui compait plusieurs bourgmestres et échevins maestrichtois

2372 – Pieter Deumens, le Vieux, cité en 1614 comme échevin de la Cour allodiale de Ryckholt, il figure comme homme de fiefs dans différents actes

2373 – Nylen Hentsen

2380 – N. Graven, fils de Gilles. Ce dernier naquit en 1559 et fut échevin de Maestricht

2400 – Luc II Tiecken, °Tongres 9 janvier 1613, bourgmestre de Tongres x 30 juillet 1639

2401 – Cécile Pex, °Tongres 18 juillet 1608

2402 – Edmond van Spauwen, bourgmestre de Tongres

2403 – Christine Scronx

2432 – Peter Smits, bp Mierlo 1 janvier 1648, y† 10 août 1734, y inh 13 août 1734, il succéda à son beau-frère, Mathys Pellemans, comme meunier de Mierlo, il est mentionné comme tel le 5 septembre 1693 et le 7 mai 1717 x Mierlo < octobre 1676 (xx Maria Custers, fille de Goort, xxx N.N., xxxx N.N.)

2433 – Jenneken Pellemans, bp Mierlo 26 septembre 1649, † entre 5 septembre 1693 et 27  novembre 1694, fille de Jan et d’Hilleken N.

2448 – Jean Brunon van der Straeten, °22 novembre 1682, †15 juin 1733 x 1 novembre 1712

2449 – Marguerite van Oppyns, †12 mai 1734 

2456 – Frédéric-Jacques Cox, °Hasselt 6 décembre 1666, y †6 décembre 1718. Il fut bourgmestre de la ville de Hasselt de 1698 à 1705, 1708, 1709, 1714 et 1715 y x 13 juillet 1691

2457 – Anne-Marie Ambrosy, °Hasselt 7 octobre 1670, †19 mai 1748 

2458 – Michel Drossarten, échevin de Hasselt

2459 – Marie de Manshoven


van de Kerchove

2560 – Norbert van de Kerchove, °Eeklo 2 novembre 1642, avocat au Conseil de Flandre x Gand (Saint-Sauveur) 8 mars 1648

2561 – Anne-Françoise van den Bogaert, bp Gand (Saint-Michel) 5 août 1644 

2562 – Pierre van Quickelborghe, seigneur de Van der Hulst

2563 – Françoise Troch 

2564 – François de Pape, †1675, seigneur d’Hallebast, de Lokeren, de Surselen, de Terstraeten

2565 – Isabelle du Breucq, °1638, †1706, dame de Tievel et d’Estevelde

2566 – Charles Despiennes, °1621, †1694, chevalier, seigneur du Vivier et du Bailly

2567 – Cécile d’Ennetières, °1628, †1699, dame de Montpinchon 

2568 – Don Domingo de Ayasasa, °1658, †1684, capitaine d’infanterie

2569 – Marie-Josefa d’Ansoteguy, °1651, †1691

2570 – François-Gaston (de) Cuvelier, °1655, †1734, conseiller pensionnaire de la ville de Mons, audiencier aux Pays-Bas, conseiller régent au Conseil suprême des Pays-Bas à Vienne, trésorier général de la ville et banlieu de Tournai et Tournésis. Il obtint motu proprio le titre de comte (transmissible par ordre de primogéniture) le 24 juin 1733

2571 – Catherine-Thérèse Lebrun, °1660

2572 – Guillaume le Vaillant, °1630, †21 février 1710, créé baron de Bousbeke par Louis XIV en février 1697, seigneur de Waudripont, membre de l’état noble de Hainaut, mayeur de l’église Saint-Brice à Tournai

2573 – Anne de Haynin, °1635, †29 novembre 1704, dame de Bousbeke et de Courtembecque

2574 – Jacques de Pamart, °1650, lieutenant-prévôt de Valenciennes

2575 – Marie des Marets, °1655

2576 – Gérard de Formanoir, †30 septembre 1665, seigneur d’Anchimont. Après la mort de son frère Simon, il devint vers 1652 seigneur de la Cazerie et de Piedvoie x Tournai (La Madeleine) 11 novembre 1652

2577 – Catherine Le Boucq dite de Carmin, °Ramegnies-Chin 11 juin 1624 (xx Jacques Sallé, seigneur de Saint-Péry) 

2578 – Robert Scorion, bp Tournai (Saint-Quentin) 22 octobre 1642, †Ath 27 juin 1683, inh. aux Récollets. Il fut officier au service de France et lieutenant gouverneur des villes et châtellenie d’Ath

2579 – Anne-Claire Mahieu, bp Ath (Saint-Julien) 4 avril 1650 (susc : François van de Woestyne et Jeanne-Claire Mahieu), †Tournai (La Madeleine) 27 juillet 1710 (xx 30 septembre 1690 Pierre de Bleries, seigneur de Lassus, veuf de M.J. de le Vielleuze)

2580 – Pierre Jacquerye, bp Tournai 2 juillet 1617, y †14 août 1677, échevin de Saint-Brice et du Bruile à Tournai, de 1643 à 1645, juré en 1652 x Tournai 4 février 1641

2581 – Marguerite Canne, °Antoing 1622, †Tournai 24 février 1650

2582 – Jean de la Hamaide, °Tournai (b Notre-Dame) 2 août 1612, y †(Saint-Brice) 26 juillet 1688, âgé de 76 ans. Il était bourgeois de Tournai et fut seigneur de Warnave à Haut-Warneton (Flandre occidentale). Il fut reçu licencié ès lois à Douai le 5 février 1634 et on le retrouve dans la magistrature tournaisienne comme juré en 1641, 1642 et de 1646 à 1648, comme échevin de Saint-Brice en 1649. Troisième conseiller de la ville le 6 août 1652, deuxième conseiller le 19 octobre 1652, il devint premier conseiller le 2 juin 1668. Il reçut des lettres de provisions de conseiller du Roi au Conseil souverain de Tournai, le 28 avril 1673 : il fut reçu à cette fonction le 5 juin suivant. Outre l’anoblissement, ce grade judiciaire lui accordait le titre de chevalier et la noblesse héréditaire pour sa famille. Le 8 août 1674, il fut élevé à la dignité de procureur-général près du Conseil souverain qui allait devenir le Parlement de Tournai x (Saint-Pierre) 30 novembre 1635

2583 – Françoise Scorion, °Tournai (b à Notre-Dame) 18 mai 1617, y †(Saint-Brice) 15 novembre 1686, inh. le 17 

2584 – Michel de Gouy, °Tournai 9 février 1662, y †26 février 1711, écuyer, maïeur des finances de Tournai, membre de la magistrature de Tournai de 1702 à 1711 y x 26 novembre 1682

2585 – Marie-Anne du Pré, °Tournai, bp 7 avril 1663, y †30 avril 1726 

2586 – Ignace Liévou, bp Tournai 7 août 1660, y †18 septembre 1717, marchand, pauvriseur et égliseur de Saint-Brice, membre de la magistrature tournaisienne, à plusieurs reprises, de 1688 à 1694 x Tournai 3 février 1686

2587 – Marie-Marguerite de Calonne, °1660, †Tournai 7 janvier 1705

2588 – Erasme Hoverlant, bp Tournai 30 juillet 1632, y †26 octobre 1693, seigneur d’Horbaix-lez-Leuze, de la Guérinière (à Helchin), de Ronnes (à Hézinnes), du Carnois et du Beddelard (au Mont-Saint-Aubert, dit du Mont de la Trinité), juré de Tournai en 1662 et 1665, échevin de Saint-Brice en 1679, pauvrisseur général (x Jeanne du Bray) xx Tournai 11 août 1663

2589 – Catherine Olivier, bp Tournai 26 janvier 1636, y †8 juillet 1712

2590 – Gilles Anris, seigneur de la Mouillerie, greffier de la cour souveraine de Hainaut

2591 – Marie-Marguerite Grassis

2608 – Ignace-François van Rode, °Tournai, bp 25 novembre 1653, †3 novembre 1713, avocat au parlement de Tournai, conseiller du roi de France, référendaire à la chancellerie (x 7 janvier 1680 Marie de Calonne, sa cousine germaine, †s.p., fille de Denis) xx Tournai 14 janvier 1686

2609 – Louise de Flines, †2 février 1729 à l’âge de 69 ans 

2610 – Michel Cambier

2611 – Elisabeth Lefebvre

2612 – François-Joseph de La Hamaide, °Tournai (Notre-Dame) et bp 5 novembre 1647, y †(Saint-Brice) 11 novembre 1697, écuyer. Il entra au service de France et avait le grade de capitaine au régiment de Picardie lorsqu’il fut réformé en 1680. De retour à Tournai, il fut nommé échevin de cete ville le 5 mars 1681, et y devint juré de 1686, 90 et 1697. Il devint seigneur de Soubrechies par donation de Louis de La Hamaide, écuyer, seigneur de Lussegnies, Gameraige, Soubrechies, etc. par testament du 24 août 1667 et donation du 26 novembre 1669. Il était fils de Jean (= 2582) x Tournai (Notre-Dame) 16 septembre 1692

2613 – Marie-Magdeleine Oston, dite de Calonne, bp Tournai (Notre-Dame) 13 novembre 1660, y †(Saint-Brice) 5 mai 1731 y inh. avec son mari      

2614 – Jacques-Josèph Presin, bp Tournai (Saint-Quentin) 9 mai 1678, †8 septembre 1761, écuyer, seigneur de la Grande Croix à Froyennes et du Hennocq à Froyennes, etc. Il fut conseiller-trésorier général de la ville de Tournai pendant 37 ans. Il fut anobli par LP du 23 janvier 1754 x 20 août 1703

2615 – Jeanne Baulin, †2 octobre 1765 à l’âge de 83 ans. Elle fut inh. avec son mari à Saint-Quentin.

2624 – Antoine Cossée, °Mons bp (Saint-Germain) 21 octobre 1616, y †12 décembre 1696, plusieurs fois échevin de la ville de Mons, massart ou trésorier de cette ville, capitaine d’une compagnie bourgeoise (y x 10 novembre 1642 Marie de Ghistelles, °16 février 1624, †25 août 1649) xx Mons 18 mai 1650

2625 – Marie Crulay, †30 janvier 1692 

2626 – Jean Compaignie, lieutenant de la recette générale du Hainaut x Mons (Sainte-Waudru) 19 mars 1656

2627 – Anne-Marie de la Ramonnerie, bp Mons (Saint-Germain) 1627

2628 – Louis de le Tenre, bp Oeudeghien 29 avril 1635, greffier et bourgmestre d’Ath (y x (Saint-Martin) 25 septembre 1656 Marguerite Desquesnes, fille du censier de Tenre à Ath) xx Ath (Saint-Julien) 30 décembre 1660

2629 – Barbe Hannecart (Hannekart, Hannequart), bp Ath (Saint-Julien) 22 juin 1632, issue d’une famille patricienne d’Ath 

2640 – François Bouchelet, bp Valenciennes 1674, †Anzin 8 février 1729 x Valenciennes 10 novembre 1694

2641 – Marie-Anne Dufour, †25 avril 1701 à l’âge de 41 ans 

2642 – Charles-Joseph Desbleumortiers, bp Valenciennes 6 mars 1672, †Cambrai 17 août 1726 y x 29 août 1696

2643 – Jeanne-Catherine Lefebvre 

2644 – Théodore Lambert

2645 – Catherine Fontaine 

2646 – Jean-Baptiste Randour

2647 – Anne-Marie Recq 

2648 – Charles-Antoine d’Esclaibes, °1618, †château de Clairmont 8 janvier 1696, chevalier, qualifié comte de Clairmont, seigneur de Coyeghem, puis après la mort de son père et de ses frères, seigneur d’Inchy-en-Cambrésis, Beaumont, Péruwelz, Maelstede, Avesnes-lez-Aubert, Prayelle et Rollancourt, pair des ville et châtellenie de Courtrai et de la principauté d’Epinoy, homme de guerre x Cm Tournai 20 février 1659

2649 – Alexandrine Basta d’Hust, °Courtrai 7 décembre 1622, †20 novembre 1687, sa cousine germaine, d’une famille originaire d’Albanie. Hust ou Huszth était une citadelle au confluant de la Tisza et de la Rika, à la limite de la Haute-Hongrie et de la Ruthénie; il ne s’agit nullement d’Hust, au N-0 d’Anvers. (Basta d’Hust : écartelé aux 1 et 4 de gueules au cavalier vêtu et armé d’azur, tenant le sabre haut d’argent, sur un cheval galopant, bardé et caparaçonné aussi d’argent; aux 2 et 3 d’argent à une bande hérissée de flammes de gueules; et en abîme un écusson d’or à l’aigle éployée de sable.

2650 – Julien-Joseph, comte de la Tour-Saint-Quentin, †20 juin 1708, chevalier, seigneur de Seninghem, Bléquin, Lumbres et Gramez, capitaine de cavalerie au service d’Espagne, mayeur de Saint-Omer x 1670 (xx 1683 Geneviève de Thiennes, °1649, †1709, fille de René, comte de Rumbeke, baron de Heukelom, seigneur de Caestre, Claerhout, Oudene et de la cour d’Iseghem, page de l’archiduc Albert, et de Jeanne de Croy, comtesse de Roeulx et du S.E.R., dame d’honneur de l’infante Isabelle)

2651 – Jeanne-Pétronille d’Ennetières, °ca 1650, †< 1701, dame de Bavinchove et de Meerbeek. Elle servit le relief de ce dernier fief le 30 septembre 1672, puis le céda à maître Jean Raeymaekers, avocat au conseil de Brabant, dont les héritiers le revendirent au chancelier Christyn. (d’Ennetières : d’argent à deux écussons d’azur chargés chacun d’une étoile à six raïs d’or, l’un au canton senestre et l’autre en pointe, au franc-canton d’azur chargé d’une étoile à six raïs aussi d’or, l’étoile soutenue par une demi-roue d’argent.

2652 – Alexandre de Carondelet, °château de Noyelles 7 février 1657, y †22 avril 1719, chevalier, baron de Noyelles-sur-Selle, mousquetaire du roi Louis XIV, vicomte de la Hestre, seigneur de Haine-Saint-Pierre, de Premecques, etc x Cm 9 octobre 1690

2653 – Marie-Anne de Bacquehem, †(paroisse de Hardinghem au diocèse de Boulogne-sur-Mer) 3 janvier 1733, où elle est inh. (de Bacquehem : d’or fretté de gueules, au franc-canton de sinople à la fasce d’argent cchargée de trois merlettes dosable)

2654 – Louis-François Rasoir, °Valenciennes, bp Saint-Nicolas 18 décembre 1685, †château d’Odomez à l’âge 35 ans, inh. à Valenciennes (Saint-Nicolas) 1 mai 1721, chevalier, seigneur d’Odomez, Campagne-lez-Hesdin, Oisies, le Conflans, Fransbecq, Saint-Waast-le-Haut, Sarteau x Cm Lille 1 septembre 1704

2655 – Marie-Louise de Woërden d’Heemstede, °Lille 2 août 1685, †Paris 1750, inh. en l’église de Saint-Gervais 16 juillet 1750, vicomtesse du Pays de Langlé en Artois, dame de Chéreng, des Mortiers, du Sarteau, de Grand et Petit-Hove et de Baudoux. (de Woërden d’Heemstede : d’argent au lion de sinople, armé et lampassé de gueules, chargé sur l’épaule senestre d’un écusson d’or à trois losanges de gueules)

2656 – Nicolas Wolff,  bp Thuin 25 janvier 1646 (susc : Nicolas Wolff, bourgmestre de Thuin et Marie Polée), †Mons 12 décembre 1689, nommé homme de fief sur plume le 30 octobre 1679, alors qu’il résidait à Bougnies. Il fut lieutenant au régiment du marquis de Deynze, puis à celui des dragons wallons de Gommaire de Ville, au service du roi d’Espagne. Il assista au siège de Valenciennes en 1677 et se distingua au blocus de Mons en 1678. La paix étant revenue, il obtint son congé le 12 décembre 1679 et s’établit à Mons. Il possédait des biens à Jamouille, ainsi que sous la juridiction de Gozée et Marbais x Mons 30 octobre 1677

2657 – Marie-Thérèse Wolff, °4 octobre (ou novembre) 1644 (sucs : Jacques d’Isembart et Agnès d’Isembart), †Mons (Sainte-Elisabeth) 24 avril (ou 13 ou 24 mai) 1720, sa cousine germaine.

2658 – Jean-Charles de le Samme, °29 décembre 1639, †Mons (Saint-Nicolas) 30 mai 1678, licencié en médecine à Mons y x (Saint-Nicolas) 8 août 1674

2659 – Laurence de Wintre, °Mons 8 juin 1640, y †1 mai 1725 (xx 25 juin 1682 Frédéric Everard, avocat, seigneur de Wihéries).

2660 – Charles-François Daelman, bp Enghien 16 juin 1630, †Mons ca 1712, inh. à Mons (Sainte-Waudru). Il était qualifié seigneur de la Panneterie et de Cocriamont. Etablit à Mons, il devint avant 1657, conseiller-intendant de la maison d’Egmont et prévôt de la Longueville. Le 9 novembre 1699, il fut créé homme de fief de Hainaut. Le 11 décembre 1666, il avait fait relever la Panneterie par procureur. Il reçut du roi Philippe V des patentes d’anoblissement, datées du 20 mars 1705 x Mons (Sainte-Waudru) 10 octobre 1666

2661 – Marie-Anne Motte, bp Mons (Saint-German) 5 avril 1646, y †. Ils firent leur avis de père et de mère le 26 mars 1680

2662 – Frédéric Everard, licencié ès lois, avocat au conseil de Hainaut, échevin de Mons

2663 – Laurence de Wintre

2664 – Jacques Jacquelart, †Tournai 3 novembre 1716 (il pourrait être le fils de Philippe, demeurant à Lille dans la seconde moitié du XVII° siècle, qui avait épousé Marguerite Cordonnier) x Tournai 14 mai 1680 (y xx 17 juillet 1704 Jacqueline du Crocq, y †24 novembre 1741)

2665 – Elisabeth de Villers, †Tournai 1703

2666 – Jacques-Louis Herbaux

2667 – Agnès van Predelle

2668 – Claude Cresteau, †Tournai 8 novembre 1690, docteur en médecine, releva le fief situé à Rumes le 12 juin 1687 x Tournai 14 avril 1678

2669 – Marie-Catherine Rose, bp Tournai 15 novembre 1655, y †16 février 1706 

2670 – Ferdinand Pancouque, °Antoing, †Tournai 28 octobre 1746, écuyer, seigneur de Warnifosse, Canivris, du Verdbois, etc., avocat en la Cour de Parlement de Tournai, bailli de Maulde-sur-l’Escaut, receveur et greffier-général de la terre et baronnie d’Antoing x Tournai (Saint-Quentin) 30 juin 1697

2671 – Marie-Françoise Malotau, bp Tournai (Notre-Dame) 25 décembre 1673, y †(Saint-Jacques) 9 février 1746

2672 – Charles d’Ysembart, °1620, †1675, seigneur de Wreichem, lieutenant-gouverneur de la ville et châtellenie d’Ath x Tournai (Sainte-Marguerite) 29 décembre 1657

2673 – Elisabeth le Boucq dite de Carnin, °18 septembre 1626, fille de Jérôme (= 5154) 

2674 – Louis de Preys, bp Tournai 24 février 1611, juré et échevin de la ville de Tournai de 1652 à 1672 y x 14 février 1651

2675 – Catherine le Boucq, dite de Carnin, †Tournai 31 juillet 1691, héritière de son frère du fief des Bucailles

2690 – Claude Vaultier, dit de Beauregard, °en Lorraine 1618, †Bruxelles (Sainte-Gudule) 20 février 1680, receveur de la chancellerie de Lorraine, anobli par lettre patentes de l’empereur Ferdinand III du 19 novembre 1655 x Bruxelles

2691 – Guillemette de Saint-Quentin, °Valenciennes 1622

2692 – George de Noeufbourg

2693 – Marie Godefroid

2696 – Bernard van der Zype

2697 – Isabelle Douglas, dite Schot

2700 – Frédéric Havens, seigneur de Meerbeke x (xx Louise van der Tommen, fille d’Octavien et d’Adrienne Absolons)

2701 – Adrienne-Maximilienne du Trieu, dite van den Driessche, °6 février 1628, †en couches de son quatrième enfant

2702 – Jacques de Leeuw

2703 – Marie-Anne Prince

2704 – Pierre de Meester, bp Malines (Saint-Rombaut) 30 juin 1626, y †5 mars 1691 x Malines (église du Béguinage)

2705 – Catherine de Dryver, °Malines 19 janvier 1635, †28 novembre 1688

2706 – Antoine Blondeau

2707 – Jeanne Vermeulen

2736 – Pierre Huysmans, °Enghien 12 janvier 1601, y †8 juin 1637 et inh. à l’église de Saint-Nicolas, seigneur de Horlebecq, licencié ès lois, échevin d’Enghien en 1629, 1633 et 1634, mambour des pauvres en 1632-1633, maître de la gilde de Saint-Jean-Baptiste en 1630-1631, connétable en 1631-1632 x Enghien 4 novembre 1628

2737 – Anne Rebz, ° bp 12 novembre 1602, †Enghien 4 décembre 1672 inh. à côté de son mari, sa parente au 8° degré

2738 – Nicolas le Veau, dit le Vaulx, †Enghien 9 octobre 1661, seigneur du Fayt qu’il acheta de N. Millets entre 1637 et 1651, bailli et receveur de Steenkerque en 1612-1631, receveur à Enghien du chapitre de Sainte-Waudru de Mons, plusieurs fois échevin d’Enghien entre 1615 et 1634, bourgmestre et mambour de l’église en 1640-42, maïeur de 1642 à …, maître du serment de Saint-Christophe en 1634-35, en 1651-52 x Enghien 24 novembre 1633

2739 – Marguerite Rebz, bp Enghien 1613, y †1 septembre 1673, dame de Stryhout

2740 – Henri Buelens, bp Saint-Gudule 28 décembre 1597, †Nieuwenhoven (près de Grammont) 16 avril 1664 et y fut inh. dans le caveau de sa famille. Il fut seigneur de Steenhault, Waerbeek, Nieuwenhove. Il était bourgmestre des nations en 1654, receveur de la ville de Bruxelles en 1655, 1656 et 1657, admis au Lignage  Sweerts le 26 juin 1659. Il fut anobli, avec permision de relever le nom et les armes de la famille éteinte de Steenhault, par LP du roi Philippe IV, du 3 septembre 1659 x Bruxelles (Saint-Nicolas) 9 février 1630

2741 – Eléonore Meeus, °Bruxelles 16 juin 1597, †26 mai 1674 inh. dans la sépulture que sa famille possédait également dans l’église de Sainte-Catherine à Bruxelles, au pied du maître-autel qu’elle avait fait construire.

2742 – Thomas-Guillaume de Neys, dont le père Henry était échevin de la ville de Liège

2743 – Marie-Angélique Creusen, soeur d’André, archévêque de Malines.

2752 – Chrétien-Jacques Scheppers, °1645, †1704, trésorier de la ville et de la province de Malines

2753 – Marie-Madeleine van Kiel.

2760 – Henri Pouillet, †< 1666, résidant aux Temples, installé en 1637 comme échevin à la cour de Montenaken et resta en fonctions jusqu’en 1652, en 1659 il devint échevin à la cour de Houtain-l’Evêque, sa mort et surtout les ravages exercés par les armées françaises en Hesbaye, amenèrent la dispersion de ses descendants. Ceux-ci, entre les années 1685 et 1696, firent vendre les terres de leurs parents en Hesbaye et dans le Pays de Montenaken x Cm 2 février 1637, réalisé aux échevins de Liège

2761 – Anne Gonthier, °8 avril 1614

2762 – Pierre Frans

2763 – Marie Paridaens

2768 – Rombaut Estrix, bp Saint-Rombaut 3 septembre 1628, †19 février 1684 (xx 25 août 1658 Claire de Meyer, fille de Rombaut et d’Anne Heyns aliàs Smets)

2769 – Marie Ceulemans, †22 juillet 1657

2770 – Jacques de Gortter

2771 – Elisabeth Estrix

2784 – Henri van den Nieuwenhuysen

2785 – Madeleine Silvoorts


de la Kethulle de Ryhove

degré 12



2816 – Philippe IV de la Kethulle, †30 novembre 1663, écuyer, déjà seigneur des deux-tiers d’Haverue depuis 1611, seigneur Eversteyn (relief d’avril 1632), Loueuse, Hammes, créé chevalier le 17 février 1627, bourgeois d’Ath, bourgmestre de cette ville en 1631
2817 – Hélène Benoit, °1595, †1647, dame de Hels, Haut-Châtillon, Tupigny, La Haye, La Motte, du Crocquet. Ils furent inhumés en la chapelle de Saint-Landoulde de l’église de Saint-Bavon à Gand, sous un tableau représentant la descente de la Croix, peint par A. Janssens, joint à un blason avec les 4 quartiers suivants : Kéthulle-Loueuses-Benoit-Séjournet 

2818 – Servais de Recourt, dit de Licques, †1 février 1639, deuxième baron de Wissekerke, seigneur d’Audenthun et de Beaufort, capitaine d’une compagnie de chevaux-légers, grand bailli du Pays de Waes en 1631 x 20 septembre 1624
2819 – Marguerite de Robles d’Annapes (xx Donato Allemanni, †27 février 1676, inh. à Exaerde, chevalier, gouverneur d’Armentières, puis Colonel et du Conseil de Guerre de  S.M.C.) 

2820 – Charles de Haynin, seigneur de la Haye
2821 – Anne Sarveux

2822 – Jean de le Vielleuze, °Ath, bp Saint-Julien 26 février 1605, seigneur de Bracle, échevin d’Ath en 1634-1635, 1641-1642, bourgmestre de la même ville en 1653-1654 x Ath (Saint-Julien) 11 février 1635
2823 – Jeanne Marescault, °Ath, bp Saint-Julien 6 août 1616

2824 – Philippe-Lamoral Thyerin (Thierens), haut-échevin du Pays de Waes
2825 – Françoise Vilain

2826 – Jean-Baptiste d’Hanins, †Gand 15 août 1654, seigneur de Roodonck à Mariakerke près Gand, licencié ès lois et avocat au Conseil de Flandre x Gand 13 janvier 1643
2827 – Marie-Martine Carins, †26 février 1700

2832 – Messire Conrad van der Bruggen, °Anvers, †Madrid 19 décembre 1661, échevin d’Anvers et en cette qualité il fut l’un des commissaires envoyés aux Etats de Hollande pour la paix de Munster, conseiller au conseil de Brabant le 17 juillet 1649. Le 3 juin 1657 par LP faites à Bruxelles, il fut nommé membre du Conseil de Brabant, comme conseiller et maître des requêtes au Conseil privé à Bruxelles (cette charge conférait au besoin la noblesse héréditaire). Il devint conseiller au conseil privé le 5 février 1658, conseiller au conseil suprême de l’amirauté le 16 novembre 1660. Il fut appelé le 22 janvier 1661 au conseil suprême pour les affaires des Pays-Bas à Madrid x Amsterdam 6 février 1639
2833 – Aldegonde Barchman Wuytiers, °Amsterdam, †Bayonne 19 décembre 1661 

2834 – Josse-Louis de Facuwez, commissaire des montres de guerre, contrôleur des fortifications des Pays-Bas
2835 – Françoise Fernandez de Castillo

2836 – Giselbert van Crombrugghe, °1618, †4 janvier 1675, seigneur de Broucke, de la Douve, de Looringhe, haut-pointre de la châtellenie de Courtrai
2837 – Marie-Anne del Rio, †24 février 1688 

2838 – Charles III Piers, °8 janvier 1620, †13 octobre 1688, seigneur de Monichove et de Welle, dont il servit le dénombrement le 1 février 1666, de La Motte, Hollingues et Nieuwenhuyse. Licencié en droit de l’Université de Douai, il devint receveur à Courtrai en 1641. En 1645 il est nommé chef-tuteur de la chambre pupillaire de Courtrai, et en 1687 on le retrouve comme haut-pointre (bourgmestre) de cette ville. C’est de lui que date le transfert, d’Artois en Flandre, de la branche aînée des Piers x 17 septembre 1649
2839 – Antoinette du Hot, †1711. (du Hot : d’azur à un entrelacé d’or)

2840 – François van de Woestyne, bp Sainte-Walburge 8 août 1623 (susc : François Witspaen et Marguerite de Man), †Gand 8 juillet 1698, licencié ès lois et avcoat au Conseil de Flandre. Il était inscrit avec sa femme, le 17 juin 1667, au registre de la bourgeoisie de Gand x 16 février 1650
2841 – Jeanne-Marie Mahieu, °Audenaerde 1629 (susc : Jeane Stalins et Jeanne Stalins), †Gand 28 mars 1711. (cf MAH / ANB,330)

2842 – François Maelcamp, °1628, †1676
2843 – Jeanne de la Derrière, †1687. (cf ANB,339)

2846 – Guillaume Mahieu
2847 – Anne-Joseph Principe

2848 – Antoine-Théodore Schoorman, †Gand 15 juin 1644, inh. dans le caveau de famille, seigneur de Ten Bennynghem. Il fut fiscal de l’amirauté à Dunkerque, puis, par LP du 28 août 1637, avocat fiscal au Conseil de Flandre en remplacement du conseiller Gomicourt. Ensuite il fut nommé conseiller ordinaire au dit conseil par LP du 12 juillet 1644 en remplacement de Pierre Helias x Gand 5 janvier 1620
2849 – Isabelle van Peene, dite Zuutpeene

2850 – Philippe de Heylweghen, seigneur de Hagebucx et d’Emsrode. Il obtint du roi Philippe IV concession du titre (personnel) de chevalier par LP du 23 octobre 1640 et du même roi le 19 avril 1654 augmentation d’armoiries.
2851 – Anne-Eugénie de Pecques, dite Pecquius

2854 – Baudouin de Jonghe, °Nieukerken 16 mai 1613, y †19 mai 1673 y inh. dans le caveau dans la chapelle de Notre-Dame; ses cendres furent transférés le 25 août 1743 en l’église des Récollets à Saint-Nicolas. Il fut seigneur de Walbourg (par octroi du 20 février 1650, les seigneuries de Moere et de Wilmaers avaient été réunies sous le nom de Walbourg; il y avait un château, mais Baudouin de Jonghe avait le sien à Beveren). In 1651, tijdens de nacht van 20 op 21 augustus, kraaide de rode haan een tweede maal (après l’incendie du 26 octobre 1576). Ontstaan aan de zuidkant van de markt – tegenover de achterzijde van de kerk – joeg de oostenwind het vuur tot aan de hoek van de (Oude) Zandstraat, waar het oversloeg naar de westkant van de markt en een spoor trok tot een vijftal eigendommen ver in de Vrasenestraat : niet minder dan 32 woningen gingen in de vlammen op !  Het gemeentehuis deelde opnieuw in de klappen en de wederopbouw werd slechts vijf jaar later aanbesteed. Il fut également seigneur de de Buren et de Duwaerde, haut-échevin du Pays de Waes. Il fut député par le Pays de Waes pour assister à l’inauguration du roi Charles II, comme comte de Flandre, laquelle eut lieu à Gand le 22 mai 1666 avec beaucoup de pompe x Anvers (Saint-Jacques) 27 juin 1638
2855 – Marie de Haze, °3 juin 1614, bp le lendemain (susc : Jacques Sasbout et Rosalie Pellegroms), †Bruxelles 25 octobre 1700 et inh. dans l’église des Récollets à Saint-Nicolas. Elle posa le 5 avril 1689 la première pierre du couvent des Récollets à Saint-Nicolas, qui fut construit sur un terrain spacieux donné par son mari Baudouin de Jonghe aux pères Récollets. Du chef de son mari, elle obtint du roi Charles II le 5 janvier 1690, confirmation de noblesse, ainsi que pour ses enfants. (cf GOE III)

2856 – Pierre-Idesbald della Faille, bp Gand (Saint-Bavon) 27 septembre 1627, †16 novembre 1695, chevalier, seigneur d’Assenede, Eecloo, Hermays, Maria-Lierde, Saint-Pol, Nieuwenborch, Galathas, Ramon. Il s’engage dans un régiment de hauts-Allemands et sert sur le territoire de l’Empire, puis dans le Milanais; il sera bientôt capitaine,mais ne restera longtemps sous les drapeaux. En 1652, il est de retour à Gand et porte le nom de seigneur d’Hermays, une des seigneuries léguées par l’oncle Pierre della Faille. Par LP du 2 septembre 1653 il obtient l’engagère de la charge héréditaire de conseiller et receveur général des aides et subsides du Comté de Flandre. Par LP du 3 juin 1655 il est créé chevalier. En 1660 il est nommé second échevin de la Keure de Gand, et lors du renouvellement du Magistrat du 10 février 1664 il devient Premier échevin de la Keure et ce jusqu’en 1666. De 1667 à 1669 il redevient deuxième échevin de la Keure, il passe ensuite au collège des échevins de la Ghedeele dit aussi des Parchons, comme premier échevin, du 28 septembre 1670 à 1672, puis est renommé premier échevin de la Keure, le 13 novembre 1672, puis en 1673 et 1674, et ce, jusqu’au 10 décembre 1674. Il remplit encore jusqu’en 1688 des fonctions échevinales alternativement à la Keure et aux Parchons x Gand (Saint-Michel-Nord) 2 avril 1653
2857 – Marie-Catherine le Varlet dite Haccart, †Gand 21 octobre 1705 âgée de 74 ans 

degré 12

2858 – Jean-Martin della Faille, bp (Notre-Dame de la Chapelle 6 février 1615 (susc : Martin della Faille, son grand-père paternel, et Pauline Schoyte, sa grand-mère maternelle), †Gand 15 août 1669. Il fut seigneur de Nevele et libre seigneur de Poesele. Il reçut de son père le 5 avril 1647 le château d’Oydonck (x Marie-Livine Piersenne, †13 février 1646, fille d’Abraham, conseiller et receveur-général des Domaines royaux en Flandre, et de Jeanne de Buer) xx Malines (Saint-Pierre) 22 mars 1648
2859 – Marie-Magdeleine de Bery (x Charles-Philippe de Vicq, receveur-général des Aides de Flandre dont elle eut trois enfants). Elle possèda du chef de son père les seigneuries de Tilloy-lez-Hermaville et de Mardenson 

2860 – Jean-Baptise d’Hane, °13 juillet 1624, †2 janvier 1689, seigneur de Lubbeke, Eechoven, Paridaen, Nieulande, etc, membre du Conseil de Flandre à Gand. Il obtint le 3 septembre 1659 du roi Philippe IV concession du titre (personnel) de chevalier (x Marie-Thérèse de Jonghe) xx Gand (Saint-Michel) 1 avril 1653
2861 – Anne Nieulant, °19 novembre 1625, †26 janvier 1715, inh. auprès de son époux 

2862 – Philippe-Albert Mantels, conseiller du conseil en Flandres

2896 – Josse Anne, avocat au Conseil de Flandre, résidant à Gand x Cm Gand 3 juin 1643 passé devant la juridiction de la seigneurie de Saint-Pierre-lez-Gand
2897 – Jacqueline van der Meulen, °Ypres, bourgeoise d’Ypres

2904 – Jacques van Bogaert, †1 juillet 1719
2905 – Catherine Hermans

2924 – Gilles Heyvaert, °Sint-Gillis 29 janvier 1606 (a perdu sa mère et son père la même année), †Londerzeel 14 octobre 1682. A partir de 1644, il est échevin de Sint-Gillis où lui naissent au moins six enfants. Puis, en 1648, son beau-père Pierre van den Hove meurt. Gilel set son épouse quittent Saint-Gilles pour s’établir à Lodnerzeel où leur naîtra une dernière fille. Le 29 janvier 1653, Gilles, sa femme Jeanne et son fils aîné, Henri, devenus brabançons, se font recevoir meiseniers de Grimbergen le même jour que des frères et sœurs de Jeanne. En 1667, il est échevin de Londerzeel x Londerzeel 24 septembre 1634
2925 – Jeanne van den Hove, †Londerzeel 13 avril 1681, meisenier le 29 janvier 1653 

2928 – Jean-Baptiste Nys, °Beveren, y †7 octobre 1699. Wyckmeester ou maître de section à Anvers lorsqu’il obtint, le 2 septembre 1671, des LP d’anoblissement du roi Charles II. Il fut depuis haut échevin du pays de Waes, homme de fief de la cour de Terbiest x (xx Amelberghe Snouck, °Vracene, †27 octobre 1693, fille de Pierre et d’Amelberghe van der Straeten)
2929 – Jossine Geelincx

2930 – Jean Verbraecken
2931 – Marie Cant

2944 – Chrétien Schoutheete, †23 décembre 1651. Son nom fut inscrit en 1635 avec les armes propres à sa branche, sur une des colonnettes en cuivre de la chapelle des fonts baptismaux à l’église de Notre-Dame à Termonde x 26 septembre 1617
2945 – Jacqueline van Hoorebeke (ou van Hoorenbeke), †29 janvier 1668, fille de Georges

2946 – Pierre Spanoghe, †Termonde 16 avril 1663
2947 – Elisabeth Spanoghe, †15 juin 1658

2948 – Jacques van Calendries, †15 octobre 1648 x Termonde (Notre-Dame) 5 février 1611
2949 – Jeanne Spanoghe, †8 octobre 1667, fille d’Hildouard

2950 – Jean-Baptiste Donckers
2951 – Adrienne van Hoorenbeke, originaire de Bois-le-Duc

2952 – François van Steelant
2953 – Adrienne Ryelant, fille d’Adrien

2968 – Josse Pauwelaert, †29 septembre 1667
2969 – Marie Greevers, †28 mai 1664

2970 – Louis Legiers
2971 – Anne Says

2976 – Adrien II de Villers, ° et bp Châtelineau 16 février (ou 14 décembre) 1610, †1 juin 1689, capitaine au service d’Espagne
2977 – Catherine van Lier, °Bruxelles bp Saint-Géry 2 février 1634, †1690 inh. avec son mari sous le monument des Thienponth à Saint-Géry à Bruxelles 

2978 – Ernest van der Heyden a Blisià, bp Notre-Dame-aux-Fonts 28 février 1632, †1676 inh. à Sainte-Claire, licencié-ès-lois, il fut reçu le 6 juin 1667 échevin de la souveraine justice du pays de Liège
2979 – Marie-Marguerite van Dormael, †4 avril 1696 

3014 – Pierre van Goethem x Saint-Gillis (Waes) 11 juin 1623
3015 – Cornélie Vergauwen

3040 – Guillaume Moerman, avocat et greffier de la ville de Courtrai en 1641
3041 – Jeanne-Catherine Braye, †28 avril 1678 

3048 – Mathieu Maelcamp, °Gand 16 septembre 1590 (x 2 septembre 1612 Catherine Taets, fille de Pierre et de Marguerite Dullaert) xx
3049 – Elisabeth de Wilde, †5 juin 1674

3050 – Gaspar Donckers
3051 – Suzanne Janssens

3052 – Mathieu du Bois, †< 3 juin 1652, bourgeois d’Ypres à Courtrai (x Ypres – Saint-Martin – 2 septembre 1610 Catherine de Zomere, bp Ypres 1593, †< 25 septembre 1649, fille de François et de jonckvrouw Anna Zelverin, fille de Gilles et de Barbe Pierens) xx Courtrai (Saint-Martin) 12 janvier 1650
3053 – Barbe Marre, bp Ter Coutere 21 juillet 1605, y †13 mars 1668, dame de Ter Coutere et Ter Ecke (x Jean Ghellinck, co-seigneur de Heule et Woestyne) 

3054 – Josse Codde, licencié ès lois et avocat au Conseil de Flandre
3055 – Marie Weymersch 

3056 = 1608 (Marijn II Waepenaert)
3057 = 1609 (Jossine de Witte)


de Wilde d’Estmael

3072 – Gérard Sauvaige dit de Wilde, °Tirlemont Ca 1617, †Tirlemont 12 juin 1670, bourgeois de Tirlemont x < 1640 (xx 5 août 1649 Tirlemont-Saint-Germain Marie de Lamalle, alias de Lamal, fille d’Henri, †1643, et de Marie van de Poel, dont trois enfants : Marie, Gérard x Marie de Thier, et Charles)
3073 – Anne Putteau, °Ca 1620, †Tirlemont (Saint-Gemain) 13 mars 1649, issue d’une noble et très ancienne famille. Elle eut trois enfants : Jérôme, Pierre x Anne van der Monde, et Madeleine.

3074 – Guillaume Oliviers, †< 26 février 1667 (x Tirlemont ? < 1619 Bonne Colin(s), xx Ca 1639
3075 – Françoise de Sambre (alias Sanen, de Sain, Samers), † < 20 juin 1685

3076 – Mathieu van Hau, x Ca 1637 (xx Tirlemont Catherine van de Meerschen alias Merssen ou Meermans ou Mers ou Meers)
3077 – Anne Wauters. Du premier lit : Agnès et Egide.

3120 – Servais Sweerts, °Hoegaerde Ca 1600, agriculteur x Hoegaerde 23 juin 1638
3121 – Jeanne Meulemans, †Hoegaerde 14 novembre 1678, veuve de Jan de Kinder

3122 – Jan Hermans, †Tirlemont 25 septembre 1676, inh. Hoegaerde (crypte de l’église), échevin en 1636
3123 – Marie Houwen, †Tirlemont 23 septembre 1676

3124 – Henri Peeters, †Hoegaerde 12 août 1664 (x Hoegaerde 20 novembre 1627 Geneviève Sweerts) xx Hoegaerde
3125 – Gertrude Beskens alias Beckers, dont l’acte de partage date du 12 décembre 1671

3126 – Jean van den Putte alias Dupuis, °1608, †1667, x Hoegaerde 3 janvier 1633
3127 – Marie Carpeau alias Carpiau, °Hoegaerde 2 ou 20 octobre 1608, †Hoegaerde 8 mars 1674

3128 – Lambert Sweerts, °Bost ? Ca 1595, †Hoegaerde 17 septembre 1663, habite la ferme de Bost
3129 – Anne van Aerschot, †Hoegaerde 30 août 1663

3130 – Arnold Van Assche
3131 – Christine Gielis

3132 – Egide van Herberghen, °Hoegaerde, y †
3133 – Marie Delatre, °Hoegaerde, y †

3134 – François van de Plas, †Hoegaerde
3135 – Elisabeth Billen, †Hoegaerde 27 octobre 1664

3136 – Godefridus, alias ‘Sibrichs’, Zypers, °ca 1580-90, Geetbets †14 novembre 1633 de la peste x Geetbets 4 juin 1613 (tt. Jacobus Goessens, Joannes Borgers)
3137 – Elisabeth van Onghelege

3138 – Jacobus Cortjans
3139 – Judith Verlaers

3150 – Laurent Fraiteur
3151 – Marguerite Poulmans, †Noduwez 22 juillet 1661

3160 – Georges van der Schommen
3161 – Marguerite Clercx

3200 – Corneille III Verbrûgghen, †Schellebelle 26 juin 1686, greffier de Wichelen, Wanzele, Schellebelle et Serskamp, cité en 1652 comme échevin à Wichelen, grand bailli et bourgmestre de la Ville et du Pays de Sotteghem, receveur du Pays d’Alost, il possédait des biens à Wichelen et à Berlare x < 1648
3201 – Marie van den Berghe, °ca 1620/1625, †Schellebelle 9 juillet 1680, mariés ils s’installèrent d’abord à Wichelen et ensuite définitivement en 1662 à Schellebelle. Elle eut 10 enfants : Arnold, Catherine (Grande Dame au Béguinage de Gand), Anna-Francisca, Cornelius-Franciscus, Egidius (Capucin), Caroline, Marie (x Rumold de Visschere), Guillaume (Capucin), Jean-Charles, Cornelius-Benedictus 

3202 – Jean Michiels

3210 – Josse dit Judocus Verbrûgghen, °ca 1610, †Wichelen 27 janvier 1670, bailli et meier de Wichelen et de Serskamp de 1649 à 1670, fils de Corneille II (= 6400), x Hamme Ca 1640
3211 – Catherine van der Vaet, °ca 1614, †Wichelen 15 juillet 1691. Elle eut 6 enfants.

3216 – Marin I Waepenaert, écuyer, fils unique, †Sinaai 1680, brasseur, échevin de la cour de justice de Belsele et de Sinaai de 1632 à 1650 et de 1655 à 1680, en 1668. Il possèda à Sinaai trois fermes, notamment celles de In den Sompel, Den Baas, et Helsevier, ainsi que le moulin Swaenvelt. En 1656 il vend une ferme dans le quartier Waerpenaer eynde à Pieter Verlee tavernier aan de Leebrugge x < 1628
3217 – Claire Coolman, °Waasmunster 27 août 1604, †Sinay 6 septembre 1679. Elle eut 9 enfants : Jean (Capitaine de cavalerie), Marin, Baudouin, Catherine, Adrien, Anne, Luc, Pierre (x Jossine Voet) et Anne.

3218 – Jean de Witte, écuyer, †27 octobre 1676, maïeur d’Erpe et bailli de la baronnie d’Erpe de 1636 à 1676
3219 – Anne-Marie Baetens

3224 = 2160 (Armand Diericx)
3225 = 2161 (Cornélie Schepens)

3226 = 2162 (Pierre Moreels)
3227 = 2163 (Jossine Vits)

3228 = 2164 (Jean Cayman)
3229 = 2165 (Adrienne Michiels)

3230 = 2166 (Jean van den Brande)
3231 = 2167 (Catherine van Vianen)

3232 – Willem Moens, bp Wieze 22 février 1604, †1670 x y 22 octobre 1630
3233 – Barbara Uyttersprot, bp Wieze 27 mai 1607 (ss. Paul Moens, Barbara van Nuffel), appartenant à une famille notable du Pays d’Alost 

3234 – Pierre Zeghers x Lebbeke 23 décembre 1640
3235 – Catherine van der Hofstadt, descendant de l’une des plus considérables familles du Pays de Termonde, notamment des seigneurs de Ter Varent à Lebbeke 

3236 – Adrien Ringoet
3237 – Ida Toen, †1656.

3238 – Jean van den Broecke, bp Lebbeke 12 novembre 1628, †Lebbeke 6 avril 1694 y x 16 mai 1656
3239 – Catherine van Belle, de Denderbelle, †Lebbeke 8 octobre 1698

3240 – Jean Kieckens, bp Erembodegem 28 mai 1622 x 17 octobre 1649
3241 – Catherine de Saedeleer, †Erembodegem 10 février 1676

3242 – Adrien de Cuyper, °1616
3243 – Adrienne N.

3244 – Josse Claes, bp Erembodegem 11 juillet 1599
3245 – Catherine Lefébure, †Erembodegem 21 octobre 1652

3246 – Pierre Rayman, †Erembodegem 1 juin 1676
3247 – Catherine de Vleeschouwer, †1693

3248 – Jean Scheerlinck, bp Erembodegem 12 avril 1631 y x 8 juillet 1656
3249 – Jossine van Vaerenberghe, bp Erembodegem 3 septembre 1627, y †3 avril 1667

3250 – Josse de Brauw
3251 – Anne van de Velde

3252 – Adrien de Schryver
3253 – Marguerite Verleysen, †Erembodegem 25 janvier 1668

3254 – Adrien de Rycke
3255 – Jeanne de Geyter

3256 – Adrien de Clippele
3257 – Anne van den Broecke, °1633

3258 – André Kieckens, bp Erembodegem 10 janvier 1635 y x 25 mars 1661
3259 – Hélène Timmermans, bp Erembodegem 29 mars 1637

3260 – Gillis Beeckman, °1635, †Lebbeke 7 août 1680 à l’âge de 45 ans y x 22 septembre 1652
3261 – Pétronille Cooremans, bp Lebbeke 8 janvier 1632, y †3 août 1681 à l’âge de 49 ans

3288 – Joannes Schoebeke, †Oostroosebeke 8 mai 1705
3289 – Joanna Demely

3290 – Joannes Tack
3291 – Maria Simoens, fille de Guihelmus et de Maria van Hee

3296 – Gérard Boulez, °Sint-Eloois-Vijve ( ?) Ca 1635, † Waereghem 6 mai 1685  (frère de Guillaume, fils de N. Boulez, °< 1617)
3297 – Catherine Nolf, °entre 1632 et 1633, †2 décembre 1695, fille de Josse. Elle eut huit enfants.

3298 – Roger de Coninck, bp Waereghem 6 mai 1629, y † 11 janvier 1695
3299 – Josine ’t Kint, bp Waereghem 20 avril 1639, y † 30 mars 1692, dont 10 enfants


van de Weijer

3328 – Henri Ivens dit Henryck op de Wijer, °Meeuwen (Pays de Liège), échevin-doyen des arbalétriers de Sint-Huibrechts-Lille en 1655, maître de la Table du Saint-Esprit en 1662, kerkmeester en 1683 (les enfants et beaux-enfants portent parfois le nom bu bien où ils se trouvent ; ceci explique le prédicat « aen » ou « op » de Wijer) x Ca 1645
3329 – Heylken Willemsen aen de Wijer, °Ca 1618, † Sint-Huibrechts-Lille 15 juin 1693. Elle eut : Jan et Dirick (x Marguerite Cocx)

3452 – Dirck Schulte Bering, °Sendenhorst (Nordrhein-Westfalen) 1599, † Sendenhorst (Nordrhein-Westfalen) 20 avril 1682, x Ca 1645
3453 – Anna Schulte Horsel, ° Ahlen (Nordrhein-Westfalen)

3456 – François de Breyne, bp Bambecque 6 avril 1642, y †24 avril 1707, chef-homme et marguillier de Bambecque x Herzeele 17 janvier 1667 (après contrat daté du 22 décembre 1666)
3457 – Jacqueline Matthys, bp Herzeele 9 janvier 1648, †Bambecque 1 novembre 1723, inhumée in ecclesia, dont 9 enfants.

3458 – Charles Neut, premier échevin de la prévôté de Saint-Winoc à Wormhout
3459 – Jeanne Cocquet

3464 – Pierre Quaeybeur, °ca 1635, †> 9 février 1689 x Hazebrouck 31 janvier 1655
3465 – Jacqueline Ruckebusch, °Hazebrouck 9 septembre 1635, y† 28 avril 1719

3466 – Mathieu de Cool, °ca 1640, †> 11septembre 1692
3467 – Jacqueline Lamoot, °ca 1645, †> 9 février 1689

3472 – Claude Brasseur dit La Ferté, °Saint-Venant 14 mai 1632, †>2 janvier 1709, soldat puis mayeur de Saint-Venant, le 29 mai 1704, x Saint-Venant 10 février 1660
3473 – Catherine Queste, °Saint-Venant 3 septembre 1637

3474 – Michel Verquin
3475 – N. Lefebvre


Fabri

3584 – Noël le Mariscal de Scry (ou Fabri dit Mariscal ou Fabri), † jeune /20 février 1637, cité pour la première fois le 14 février 1623 lors d’un arrangement fait avec Bertrand Sacreit, époux de Catherine le Mariscal, sa soeur, tenancier en 1628 de la ferme de Petit Vaulx à Nandrin. Noël, qui est le premier de sa lignée à être nommé officiellement ‘Fabri ‘, vécut les dernières années de sa vie dans la Tour de Lizin, maison forte qu’il avait acquise dans la paroisse d’Ellemelle, x Hermalle-sous-Huy 20 janvier 1610
3585 – Marie (ou Maroye) de Parfondrieu(x), †Saint-Séverin (xx Nandrin 20 février 1637 Jean de Rondchaisne possédant la terre de Rondchaisne, près d’Esneux, paroissien d’Embourg, veuf lui-même)

3586 – Léonard Philippin, seigneur de Bleurheid, Blémont et de Mignonpré, échevin de la Cour d’Olne à Awans en 1645 et de la Cour de Fairon-Comblain en 1646
3587 – Marie La Galy. Elle serait la petite-fille de Simon La Galy, greffier et échevin de la Haute Cour de Xhoris et de Marie de Stoumont (xx Herman Martin, mayeur de Fisenne)

3592 – Guillaume del Tour, cité en 1607 et 1623
3593 – N. N., la veuve de Martin de Spa

3600 – N. du Bois
3601 – Gertrude Gouffeux, °Pry (xx Michel François)

3602 – Henri le Cocq, tenancier de l’abbaye du Jardinet et de l’abbaye d’Aulne

3610 – Nicolas de Lestenne, °1629, †1672
3611 – Jeanne Cochez

3616 – Gilles Longrée, propriétaire d’une usine de brasserie à Fallais

3630 – Guillaume Samain, échevin de Fallais
3631 – Nicole Barbay

3640 – Nicolas de Closset, °Liège, bp (Saint-Jean-Baptiste) 9 mars 1613, †27 janvier 1694 x Cm 11 décembre 1644 (xx 25 octobre 1652 Alide des Brassines, †(Sainte-Adalbert) 29 décembre 1673, fille de Renkin, commissaire de la Cité et de Marie Lobbé, dite de Lanthin)
3641 – Jeanne Bordet 

3642 – Georges Ferco, °Douai, médecin pensionnaire de la ville de Namur
3643 – Marie-Agnès Gordinne, °1633

3644 – Pierre Gilman, bp Liège 8 avril 1629, †14 avril 1677, receveur de la cité de Liège
3645 – Elisabeth Curtes (ou Custos), bp Liège 15 octobre 1631, y †28 novembre 1700

3646 – Jean Lucion, bp Liège 16 janvier 1627
3647 – Jeanne Deschamps (ou de Champs), bp Liège 28 juillet 1636 

3664 – Pierre de Bellefroid, °ca 1574, †1654/16 juillet 1658. Le 10 juin 1613 il habite Waleffe. Il est qualifié de maïeur de Waleffe Saint-Georges le 21 avril 1629 et cité comme tel le 18 août 1654 x < 1625
3665 – Sybille Persotte (Pirsot, Piersotte), †15 avril 1637/1642

3672 – Baudouin Collette, il releva le métier des boulangers le 26 juillet 1675

3676 – Michel Verstrael
3677 – Elisabeth Cajers

3678 – Gybert van Valkenborgh
3679 – Paule Verachtert

3712 – Thomas de Cartier
3713 – Marie-Marguerite Renier

3714 – Jean le Maître
3715 – Catherine Gordine

degré 12

3716 – Antoine de Bilquin, °1614, †Marchienne-au-Pont 20 décembre 1685 à neuf heures du soir, après une longue maladie supportée avec beaucoup de courage. Bourgeois de Dinant, il se fixe en 1656 avec sa famille à Marchienne-au-Pont où la chance lui sourit : les usines dites de Zone, comprenant une forge et une fenderie (laminoir), sont à vendre. Entreprise de concert avec son beau-frère André Moreau, cette affaire va s’avérer excellente et sera à la base de la fortune familiale. De simple marchand de fer, il devient un important maître de forges. Standing oblige, il installe ses pénates dans la plus belle demeure de Marchienne-au-Pont sur la place de l’Église. Puis, il est nommé bailli et contrôleur des Bois et Forêts de Son Altesse Electoral le prince-évêque de Liège au quartier d’Entre-Sambre-et – Meuse. Antoine s’enrichit, acquiert des terres et des rentes et soulage la misère de ses contemporains. Pieux et généreux, il soutient de ses bienfaits le couvent des Récollets de Fontaine-l’Evêque et celui des Sépulchrines de la Miséricorde de Marchienne-au-Pont où l’une de ses filles, sœur Sébastienne de Saint-Gabriel, est chanoinesse régulière., x 1646 (l’origine de ce mariage s’explique par les relations d’affaires – le négoce du fer – entre le gendre et le beau-père)
3717 – Anne-Sébastienne Moreau, °1627, †1661, originaire de Fontaine-l’Evêque. Après quinze années de mariage et huit enfants, Anne meurt à 34 ans en donnant naissance à un neuvième.

3718 – Guillaume de Baillencourt, °Nivelles (Notre-Dame) 2 février 1615 (susc : Remy Quieva, cousin et Jeanne Vande Niecaut – van den Eeckhoute, épouse du maïeur van Malcote), †Nivelles 2 juillet 1685 inh. chez les Récollets. Tonsuré à Bruxelles le 18 novembre 1632, il renonça à poursuivre la carrière ecclésiastique, fut notaire, admis le 18 juin 1642, receveur des domaines au quartier de Nivelles par LP du 31 mars 1650, renouvelées en 1680. Négociant, par cession de son père et de ses cohéritiers en date du 23 octobre 1660, juré de la ville en 1660, échevin en 1661-76, greffier de Baulers depuis 1647, greffier de Lillois en 1649, échevin de Lillois en 1654, syndic des Annonciades en 1677, x Nivelles 1 août (Notre-Dame 5 août) 1640
3719 – Catherine le Chesne (ou du Chesne), °ca 1630, †13 août 1683 

3736 – Antoine Maghe, †13 mai 1707, inh. dans l’église de Familleureux, au pied du mur de droit, à hauteur de la nef, en face de l’entrée latérale actuelle de l’église. Il vécut d’abord de longues années à Seneffe où il demeurait en la cense de Huleu et dont il fut échevin, cité en cette qualité en 1679. Le 8 avril 1678, il figure parmi les principaux adhérités, propriétaires et fermiers de la seigneurie de Tyberchamps à Seneffe. Après la mort de sa mère, il reprit, à partir du 1 mai 1696, la location de la cense de Courrières, ainsi que la charge de bailli du lieu, qu’il assumait déjà le 20 octobre 1695 x Seneffe 24 septembre 1661 (xx Hennuyères 8 avril 1687 Elisabeth Herinx, b 19 juin 1652, †12 décembre 1711, fille de Guillaume, prévôt de Hennuyères, et de Françoise Plétin, dont il eut encore un fils)
3737 – Barbe Destraux (ou de Traux), †> 3 juillet 1686, lui ayant donné dix enfants

3738 – Jean Soupart
3739 – Anne de Lattre

3740 = 3736 (Antoine Maghe)
3741 = 3737 (Barbe Destraux) (ou de Traux)

3742 – Pierre Manderlier, † Gosselies 6 septembre 1693 x ( xx Elisabeth Delbauche)
3743 – Anne Gueritte

3760 – Lambert Despret, °Trélon 1 février 1644, †1700, amître de forges
3761 – Hélène Petit

3762 – N. Machelart
3763 – N. N.

3764 = 3760
3765 = 3761

3766 = 3762
3767 = 3763

3768 – Claude III Barbier de La Serre, bp Agen (Saint-Caprais) 15 mai 1636 (ss. mre Claude Charrin, chanoine de St-Caprais d’Agen, et par Dlle Françoise de Domain, sa bisaïeule maternelle, femme de noble Charles de Redon, sieur de Tort), †château de Goulens (France) 30 septembre 1699, inh. en l’église St-Caprais d’Agen, chapelle des Innocents, au tombeau de sa famille.  Il est reçu avocat à Bordeaux le 12 juin 1658. Sur la résignation de son père, il est nommé conseiller du roi à la cour des Aides de Guienne, par lettres patentes données à Fontainebleau, le 10 août 1664, signées Louis, et, sur le repli, par le roi, DU BUISSON, enregistrées à Bordeaux, au bureau des finances de Guienne, le 22 décembre suivant, jour où il est reçu et prête serment (Original en parchemin, faisant partie des Archives du château de Goulens).  Troisième seigneur de La Serre, il acquiert le château, terre et seigneurie de Goulens, en la paroisse de Goulens, juridiction de Layrac bailliage et vicomte de Bruilhois, par arrêt de la cour de Parlement de Toulouse, en date du 31 août 1689, pour la somme de 20.000 livres, qu’il consigne judiciairement un mois après (30 septembre), entre les mains de noble Antoine de Crousac (ou de Croysac), bourgeois et ancien capitoul de Toulouse, pour être, par ce dernier, distribuée à qui de droit, conformément audit arrêt. A partir de cette époque, le sgr de La Serre et de Goulens habite de préférence le château de Goulens, comme on le voit dans plusieurs contrats de reconnaissances féodales, entre autres dans celui du 14 nov. 169l, consenti par ledit sgr devant Me Chollet, notaire de Layrac. Il fit son testament le 28 juillet 1699, x Bordeaux 5 juin 1666
3769 – Anne de Brussy. Elle fait son testament le 16 mai 1695, et mourut le 16 mars 1698, à Bordeaux, où elle fut ensevelie en l’église St-Projet, au milieu de la chapelle de Notre-Dame. Elle eut 16 enfants.

3770 – André Gilles d’Ivernel, seigneur de Montflambert, qualifé d’écuyer, seigneur de La Serre et directeur général des fermes du roi, receveur des gabelles de Péronne
3771 – Françoise André

3792 – Gilles Bernard, seigneur de Fauconval
3793 – Catherine van Es, °1613

3794 – Philippe Bernard
3795 – Catherine Doyen

3800 – Philippe Burlet, °Namur, dont le service funéraire fut célébré à Namur (Saint-Michel) le 3 juillet 1677, qualifié de bourgeois de Namur. Il fut, de même que son frère Quentin, maître-charpentier et le 13 mai 1657 il figure parmi les maîtres du métier qui rendent compte de leur administration x Namur (Saint-Loup) 22 juin 1642
3801 – Jeanne Gillon, laquelle avait précédemment habité Jemeppe-sur-Sambre et était veuve de Gilles Béchet (de Jemeppe sur Sambre). De sa première union, elle avit eu un fils appelé Marc Bechut. Après le décès de son second mari, elle fit construire en 1679 une petite chapelle sur ses terres à Jemeppe sur Sambre. Admise à la bourgeoisie le 14 juin 1679, elle ne survécut guère à son second mari : ses funérailles furent en effet célébrées le 15 mai 1678 en l’église où reposait son mari et où elle fut également inh.

3804 – Pierre Mortgat, †19 septembre 1685
3805 – Catherine Goes, dite Goessens, †24 février 1702, apparentée du cardinal de Goes. Elle eut deux fils Ignace et Hubert, et deux filles en religion

3806 – Etienne (Stéphane) t’Kint x (xx Barbe Faes)
3807 – Marie van Bossuijt


d’Hoop

3904 – André Goethals, °Drongen 8 septembre 1617, †Courtrai 22 février 1703 (ou 1686), reçu bourgeois de Courtrai en 1666, établi dans le quartier du Saint-Esprit (entre la rue de Lille et la Lys) x Courtrai 24 octobre 1638
3905 – Catherine Aelbrecht, °Courtrai 26 février 1612, †ca 1672

3906 – Jean van Zuyt
3907 – Catherine Trivens

3908 – Charles le Clercq
3909 – Eléonore Stevens

3910 – Gilles Mannier
3911 – Madeleine de la Dessouls

3912 – Jean van Beveren
3913 – Catherine van Zuyt, fille de Jean (= 3906)

3914 – Walter Tanghe, °1628
3915 – Marguerite Mussele, °1630

3916 – Antoine Malfait, †1697
3917 – Jeanne Beert, †1707, fille de Mathieu

3918 – Josse Booninck, °1655, †1701
3919 – Pétronille van den Berghe, †1738, fille de Michel

3920 – Jean Vercruysse, °Courtrai 21 février 1641, y† 20 avril 1719 x Courtrai 1 mars 1669 (xx Anne d’Hondt, †1732)
3921 – Joanna Robyn, °Courtrai 24 août 1642, y† 9 novembre 1690 (x Jean Vermeulen)

3922 – Joseph van de Maele, °1634
3923 – Catherine Goetghebuer

3924 – Jean Bannaert, de Tamise
3925 – Elisabeth Posseniers, d’Hoboken

3926 – Jacques Marre
3927 – Jacqueline de Waghenaere (x Floris van der Poorten)

3928 – Nicolas van Veldriel, fils de Jean
3929 – Aldegonde Saar

3930 – Nicolas van Heeswyck
3931 – Elisabeth Heymerickx

3932 – Jacques Boghe, °1640
3933 – Marie Lestoens, °1641

3934 – Corneille Pick, °1640, †1702
3935 – Catherine Michielsens, °1637, †1695

3936 – François Danneel (ou Daneels), °1629 x 1655
3937 – Ghislaine de Bruyne, alias Bunnen

3938 – Antone Ameeuw
3939 – Maeyken Sallan, alias Sellant

3952 – N. Holvoet
3953 – N. Reyniers

3954 – N. de Volder
3955 – N. Garrevoet

3960 – N. de Simpel
3961 – N. Maes

3964 – N. d’Hooghe
3965 – N. Hubert

3966 – N. van Grysperre
3967 – N. Kempe  

4008 – Vincent Antoine Hynderick, °Ypres 25 février 1668, † Ypres (Saint-Pierre) 14 décembre 1707 x Ypres 29 juin 1698
4009 – Isabelle Claire de Berlaere, °Gand 1678, †Ypres 22 janvier 1746

4010 – François Joseph Craye, bp Bailleul 25 novembre 1672, y† 31 août 1730 x Lille (Sainte Catherine) 13 novembre 1697
4011 – Catherine Jeanne Angellis, °Hooglede 1676, †Bailleul 13 janvier 1751

4012 – Pierre François van der Meersch, °Bailleul 10 janvier 1671, y† 15 mai 1729 y x 22 novembre 1695
4013 – Marie Catherine Behaghel, °Bailleul 26 octobre 1670, y† 27 juin 1726

4014 – Jacques Ignace Sennesael, °Bailleul 29 décembre 1668, y† 29 octobre 1740, licencié es lois, conseiller pensionaire x Bailleul 9 avril 1696
4015 – Marie-Thérèse de Witte, °Bailleul 4 septembre 1669, y† 29 novembre 1711  

4052 – Franciscus Fronchaert
4053 – Joanna N.

4054 – Guilielmus de Mailly, °Wulpen 27 mai 1633, †Eggewaertskapelle 28 novembre 1694 y x 23 juin 1656.
4055 – Catherine Pardieu, °Lampernisse 13 juin 1632, †Eggewaertskaeplle 5 janvier 1708